Ouvrir le menu principal

Éléments biographiquesModifier

Charles Charras exerce la fonction de secrétaire de Charles Dullin de 1946 à 1949. Il devient également professeur à l'école de théâtre Charles Dullin[2], où il a notamment pour élèves Jean-Claude Drouot, Jean-Louis Trintignant, Pierre Santini, Romain Bouteille, Pierre Richard ou encore Robin Renucci.

En 1953, il rencontre Jacques Fabbri qui le prend dans sa troupe. Cette collaboration dure dix-sept ans[3].

Entre 1995 et 2006, Charras écrit pour l’un de ses anciens élèves, Robin Renucci, une douzaine de pièces de théâtre destinées aux Rencontres théâtrales annuelles de Haute-Corse.

Honneurs et distinctionsModifier

  • L’un de ses recueils de poèmes, Le Cœur dans le chapeau, reçoit le prix de l'Académie française en 1981 ainsi que le prix de la Maison de la poésie en 1988.
  • Pour son ouvrage de mémoires, Mon mot à dire, et plus largement pour l'ensemble de son œuvre, il est récompensé du Prix Émile Augier en 1996.

Quelques ouvragesModifier

  • Feuille à feuille, 1969
  • La Dompteuse et le musicien, 1973
  • Le Cœur dans le chapeau, 1978
  • Un pont le long de la rivière, 1994
  • Charles Dullin : de si belle mémoire, 2006

ThéâtreModifier

AdaptateurModifier

ComédienModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Au théâtre ce soirModifier

DocumentaireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Charles Charras sur CineMemorial :
    « Charles Charras venait de fêter ses 90 ans le 28 juillet 2010. À la mi-octobre, il partait à Shanghai visiter l'Exposition Universelle. Il descendra de l'avion dans un coma irréversible. Il nous a quitté le mercredi 3 novembre. »
  2. Notice d'autorité de la Bibliothèque nationale de France.
  3. « Charles Charras, homme de théâtre, Chamaliérois de cœur ! », sur le site de Chamalières-sur-Loire.

Voir aussiModifier