Charles Audran

dessinateur, graveur, frère aîné et maître de Claude Audran

Charles Audran, né en 1594 à Paris où il meurt en 1674, est un graveur français de la célèbre famille Audran.

Charles Audran
Image dans Infobox.
Apothéose de Sigismond III, roi de Pologne, après sa victoire à Khotyn, gravure réalisée en 1629.
Naissance
Décès
Activités
Artiste, éditeur d'estampes, graveur, graveurVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Fratrie

BiographieModifier

Premier de la famille Audran qui devint le plus éminent en matière de gravure.

Durant son enfance, il prouve qu'il a de belles dispositions pour exercer dans l'art et reçoit certaines instructions concernant le dessin. Il se rend à Rome pour se perfectionner et y produit des plaques admirées. Il adopte ce genre de gravure entièrement faite à l'aide du burin, genre qui semble avoir été imité sur les travaux de Cornelius Bloemaert. À son retour en France, il vit quelque temps à Lyon, mais finit par s'installer à Paris, où il meurt en 1674, alors âgé de 80 ans.

Il a marqué ses œuvres par un "C-" durant la majeure partie de sa vie. Son frère Claude, qui a aussi gravé quelques plaques, les marqua de la même lettre, puis opta pour le "K.", initiale de Karl.

ŒuvreModifier

Audran a gravé une grande quantité de tableaux de Titien, L'Albane, Sacchi ou Lesueur[1].

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch. Delagrave, 1876, p. 172

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Encyclopédie des gens du monde..., vol.2, 1833, p. 527
  • Georges Duplessis, Les Artistes célèbres : Les Audran, Paris, Librairie de l'Art, , 86 p. (lire en ligne), p. 41

Article connexeModifier

Liens externesModifier