Ouvrir le menu principal

Charles-Louis de Frédy de Coubertin

peintre français
Charles-Louis de Frédy de Coubertin
Naissance
Décès
(à 86 ans)
Paris 7e[1]
Nationalité
Activité
Famille
Fredy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Marie Marcelle Gigault de Crisenoy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Paul Frédy de Coubertin (d)
Pierre de CoubertinVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Charles Louis de Frédy de Coubertin, né à Paris le et mort dans la même ville le , est un peintre français.

BiographieModifier

Origines familialeModifier

La famille est originaire de Rome (Italie). C'est dans la propriété de la famille qu'aurait été trouvé le fameux groupe du Laocoon et dont l'ancêtre Felice fit cadeau au pape Jules II.

Un ancêtre émigré en France, valet du roi Louis XI, fut envoyé par le roi en pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle à sa place. Il l'anoblit au retour et lui attribua les armes composées de neuf coquilles saint-jacques[2]. Ses descendants, Jean puis Pierre, achetèrent en 1577 la seigneurie de Coubertin, situé actuellement au domaine et château de Coubertin à Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Jean (1592-1677), avocat en parlement, fut anobli par lettres en 1629[3].

Charles-Louis de Frédy de Coubertin est le fils de Bonaventure Julien de Frédy, baron de Coubertin (1788-1871), haut fonctionnaire de Napoléon Ier à Brême et Oldenbourg en Allemagne du nord, haut officier militaire dans l'armée de Louis XVIII, premier baron de Coubertin en 1821, et ensuite maire de Saint-Rémy-lès-Chevreuse jusqu'à sa mort en 1871. Il épouse Marie-Marcelle Gigault de Crisenoy, héritière du château de Mirville (Seine-Maritime) en Normandie. Le couple aura quatre enfants dont Pierre de Coubertin.

Il reçoit la Légion d'honneur pour son œuvre en 1865 sur demande du surintendant des beaux-arts.

ŒuvresModifier

 
Le Départ (1868), Paris, chapelle des Missions étrangères. Au premier plan à gauche : Pierre de Coubertin et sa sœur.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier