Charles-Louis II de Hohenlohe-Langenbourg

militaire allemand

Charles-Louis II, 5e prince de Hohenlohe-Langenbourg (allemand : Karl Ludwig Wilhelm Leopold Fürst zu Hohenlohe-Langenburg; - ), était le fils aîné de Ernest Ier de Hohenlohe-Langenbourg. Il était le cinquième prince de Hohenlohe-Langenbourg.

Charles-Louis de Hohenlohe-Langenburg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
SalzbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Maria Grathwohl (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Carl I Fürst von Weikersheim (d)
Viktoria Freiin von Bronn (d)
Beatrix Freiin von Bronn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Hohenlohe-Oehringen-Ujest.png
blason

BiographieModifier

JeunesseModifier

Charles-Louis II est né à Langenbourg, dans le Royaume de Wurtemberg, est le premier enfant de Ernest Ier de Hohenlohe-Langenbourg (1794-1860; il est le fils de Charles-Louis Ier, prince de Hohenlohe-Langenbourg et de la comtesse Amélie de Solms-Baruth) et de son épouse, Théodora de Leiningen (1807-1862), fille de Émile-Charles de Leiningen et Victoire de Saxe-Cobourg-Saalfeld. Sa mère était la demi-sœur de la reine Victoria.

L'éducation et carrière militaireModifier

Après avoir vécu à Dresde et Gotha des fins d'enseignement, il a étudié trois semestres de droit à l'Université Humboldt de Berlin de Berlin (1850-51). Il a ensuite passé plusieurs années à Langenbourg à se préparer pour son prochain rôle de dirigeant. Il a mené jusqu'au milieu des années 1850 une carrière militaire dans l'armée Autrichienne, plus tard, dans l'Armée wurtembergeoise.

Le prince de Hohenlohe-LangenbourgModifier

À la mort de son père, le 12 avril 1860, il a hérité du titre de prince de Hohenlohe-Langenbourg (allemand : Fürst zu Hohenlohe-Langenburg)[1]. Il a renoncé à ce titre le 21 avril 1860 en faveur de son plus jeune frère Hermann de Hohenlohe-Langenbourg, car il avait l'intention de se marier de façon inégale. Cependant, il a conservé le titre de prince (allemand : Prinz).

Le mariage et la descendanceModifier

Charles-Louis s'est marié morganatiquement le 22 février 1861 à Paris à Maria Grathwohl (1837-1901), fille aînée de Georges Andreas Grathwohl et sa femme, Frédérique Meyer. Sa femme, roturière et donc dans l'impossibilité de partager son titre, a été créée baronne de Bronn dans la noblesse de Würtemberg, le titre étant héréditaire pour l'ensemble de leurs enfants légitimes et de sexe masculin.

Ils ont eu trois enfants:

  • Le baron Charles de Bronn (25 janvier 1862 – 28 septembre 1925); en 1911, il fut élevé au titre de Prince von Weikersheim par François-Joseph Ier d'Autriche, pour les services civils rendus à l'empire autrichien. Ses descendants ont fait des Comtes et Comtesses de von Weikersheim. Il a épousé la comtesse Marie Czernin von und zu Chudenitz en 1899.
  • La baronne Victoria de Bronn (8 janvier 1863 – 10 octobre 1946), mariée en 1879 à Ernest Ritter von Manière und Mätzelsdorf.
  • La baronne Béatrice de Bronn (14 octobre 1868 – 17 avril 1932)

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. Detlev Schwennicke, editor, Europäische Stammtafeln: Stammtafeln zur Geschicht der Europäischen Staaten, Neue Folge: Band XVII (Frankfurt am Main, Germany: Vittorio Klostermann, 1998), tafel 9. Hereinafter cited as Europäische Stammtafeln: Band XVII.

Liens externesModifier