Charles-François Monnin de Follenay

général français

Charles François Monnin de Follenay
Charles-François Monnin de Follenay

Naissance
Besançon (Doubs)
Décès (à 80 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Arme Artillerie
Cavalerie
Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 17491796
Distinctions Chevalier de Saint-Louis

Charles François Monnin de Follenay, ou Monin de Folenay[1], né le à Besançon[2](Doubs), mort le à Paris, est un général de brigade de la Révolution française.

États de serviceModifier

Il entre en service comme surnuméraire dans l'artillerie en 1749, il devient élève à l’école d’artillerie de Metz en 1752. Le , il passe capitaine dans les volontaires étrangers de Lorraine, et sert en Allemagne de 1758 à 1762. Il est fait chevalier de Saint-Louis en 1763.

Capitaine dans les dragons de la légion de Lorraine le , il obtient le rang de lieutenant-colonel dans la Légion de Flandre le . Le , il est lieutenant-colonel dans les grenadiers royaux du comté de Bourgogne. En 1772, il obtient pour quinze ans l’exclusivité de la navigation à vapeur par le ministre de Louis XV Bertin. Il est avec son compatriote, Claude François Joseph d'Auxiron, et le marquis d’Abbans, le précurseur de la navigation à vapeur.

Il est promu maréchal de camp le , et le , il est employé dans une division militaire à l'armée du Midi, puis à la 7e division militaire le . Remplacé le , il est définitivement rayé du tableau des officiers généraux employés le . il est admis à la retraite le .

Il meurt le , à Paris.

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. Dictionnaire biographique des généraux.... Six(1934) p. 456
  2. Acte naissance Archives de Besançon, registres paroissiaux St-Pierre (p. 9/54) au bas de l'acte de naissance le père signe Monin de Folenay, cependant tous les actes d'état civil concernant cette famille écrivent Monnin de Follenay avec 2 N et 2 l même si toutes les variantes se rencontrent dans les différents ouvrages à son sujet