Charles-Christophe de Mazancourt

lieutenant général de l'armée royale française

Charles-Christophe de Mazancourt
Naissance
Décès
bataille de Rethel
Mort au combat
Origine Français
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Maréchal des camps et armées du roi
Conflits Guerre de Trente Ans

Emblème

Charles-Christophe de Mazancourt, né en et mort le à la bataille de Rethel, était un lieutenant général de l'armée royale française.

BiographieModifier

Charles-Christophe de Mazancourt, vicomte de Courval et de Crennes (fils puîné de Christophe (1537-1617), et de Susanne de Poix (†1620), sa troisième femme), né en , obtint du Roi, étant Gouverneur de Mayence[1], des biens confisqués, en récompense de ceux qu’il avait en Franche-Comté, le . Il avait épousé, le , Madeleine-Diane de Marmier, veuve de Léonor Chabot, Comte de Brion, Mirebeau, et fille de Clériadus de Marmier, seigneur de Gatey, baron de Talmay et de Saint-Julien, chevalier d'honneur au Parlement de Dôle, Grand Bailli d'Aval en Franche-Comté, Sergent Général de Bataille pour le Roi d'Espagne, et de Claude-Renée de Pontaillier[2]. Le le gouverneur fit baptiser son fils Jean-Christophe à l’église de l’abbaye bénédictine sur la citadelle de Mayence[3].

Mazancourt fut colonel d'Infanterie, puis de Cavalerie, ensuite maréchal de camp le . Le suivant, il eut le commandement en chef des villes, châteaux et troupes du Roi au Bas-Rhin, et fut gratifié de 1000 écus de pension. Il était lieutenant général des armées du Roi, quand il fut tué à la bataille de Rethel le , s'étant auparavant signalé à la défense de la ville d’Überlingen.

Notes et référencesModifier

  1. Dobras Wolfgang, Die kurfürstliche Stadt bis zum Ende des Dreißigjährigen Krieges ( 1462- 1648 ) en:Mainz - Die Geschichte der Stadt - Mayence - Histoire de la ville; Éditeurs: Franz Dumont, Ferdinand Scherf, Friedrich Schütz; 1. Aufl.; Éditeur Philipp von Zabern, Mayence, 1998
  2. François-Alexandre de la Chenaye-Aubert, Dictionnaire de la noblesse de France, 3e édition, Paris, tome 13, p. 547.
  3. (de) Karl Anton Schaab, Die Geschichte der Bundes-Festung Mainz, historisch und militärisch nach den Quellen bearbeitet. Eigenverlag des Verfassers, Mayence, 1835