Ouvrir le menu principal

"Lesbienne chapstick" ("lesbienne baume à lèvres") est une expression argotique anglaise désignant un sous-groupe lesbien qui adopte des attributs genrés plutôt neutres, faisant fi de la distinction habituelle butch-fem. L'expression désigne des femmes qui ont une approche plutôt pragmatique de leur apparence.

Sommaire

Origine de l'expressionModifier

L'expression chapstick lesbian a été popularisée en 1997 par Ellen DeGeneres dans la série télévisée Ellen[1].

Elle est construite en miroir de l'expression plus connue lipstick lesbian, et la détourne en utilisant le mot chapstick (baume à lèvres) au lieu de lipstick (rouge à lèvres).

DéfinitionModifier

Par opposition à la lipstick lesbian, qui adopte des attributs genrés dits féminins (maquillage, robes...)[2], la chapstick lesbian est une femme s'identifiant comme plutôt féminine mais ne remplissant pas les critères lipstick[3]. Le mot est fréquemment utilisé comme synonyme de soft-butch ou d'androgyne.

Entre autres caractéristiques, les lesbiennes chapstick apprécient de porter des tenues décontractées, ne portent pas de maquillage et sont plutôt athlétiques, appréciant le sport[4].

Usages universitairesModifier

Le terme a été adopté par les cercles académiques, qui l'emploient dans leurs publications scientifiques, car il permet d'identifier un sous-groupe de lesbiennes dont les caractéristiques ambiguës sont un outil pour analyser la fluidité de l'identité de genre[5]. Une étude a par exemple défini le courant chapstick comme une forme identitaire secondaire au sein de la culture queer[6].

RéférencesModifier

  1. Dennis Altman, The End of the Homosexual?, Univ. of Queensland Press, (ISBN 9780702251665, lire en ligne)
  2. Roshan das Nair et Catherine Butler, Intersectionality, Sexuality and Psychological Therapies: Working with Lesbian, Gay and Bisexual Diversity, John Wiley & Sons, (ISBN 9781119967439, lire en ligne)
  3. (en) Sex and Society, Marshall Cavendish, (ISBN 9780761479079, lire en ligne)
  4. Tom Dalzell et Terry Victor, The Concise New Partridge Dictionary of Slang and Unconventional English, Routledge, (ISBN 9781317625117, lire en ligne)
  5. Pascale Smorag, « From Closet Talk to PC Terminology : Gay Speech and the Politics of Visibility », Transatlantica. Revue d'études américaines. American Studies Journal, no 1,‎ (ISSN 1765-2766, lire en ligne)
  6. (en) M. Paz Galupo, Renae C. Mitchell et Kyle S. Davis, « Sexual minority self-identification: Multiple identities and complexity. », Psychology of Sexual Orientation and Gender Diversity, vol. 2, no 4,‎ , p. 355–364 (ISSN 2329-0390, DOI 10.1037/sgd0000131, lire en ligne)

Voir égalementModifier