Un chapska[1], aussi orthographié shapska ou schapska est une coiffe militaire à visière à la forme d'un cône aux côtés concaves et se terminant par un « plateau » carré. Elle est empruntée aux Polonais[2] et portée par les lanciers et les uhlans européens à partir du Premier Empire.

Chapska
Czapka of an Wachtmeister of 1st Uhlan Regiment of Polish Legions 1914-1918.png
Chapska de Uhlan polonais de la Première Guerre mondiale.
Caractéristiques
Type

Le chapska d'origine polonaise est différent de la chapka russe.

Forme et orthographeModifier

 
Lancier polonais du 1er régiment de la Garde impériale coiffé du chapska (par Alphonse Lalauze).

Chapska est la forme aujourd'hui consacrée par l'usage et les dictionnaires de référence[3]. Les textes du XIXe siècle avaient tendance à utiliser également, en concurrence avec les formes mentionnées plus haut, Czapka[4], qui a le sens de casquette ou bonnet en polonais. Le Journal militaire de 1858 aurait utilisé la forme Czapaka, qui ne signifie cependant rien en polonais. Le Dictionnaire polyglotte de termes techniques militaires et de marine de 1868 référence la forme Czapska.

En France, le terme « polacre » est popularisé en 1808 avec la création de la Légion de la Vistule, dont certaines unités, comme le régiment de lanciers, portent la coiffe polonaise[5].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Le Petit Larousse illustré édition 2005, p. 227.
  2. Grand Larousse universel, vol. 3, Paris, Larousse, (ISBN 2-03-102553-8)
  3. http://www.cnrtl.fr/definition/chapska
  4. Par exemple la traduction des Contes cosaques de Michał Czajkowski de 1857 [1].
  5. Nieuwazny 2007, p. 3.

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Andrzej Nieuwazny, « Les chevau-légers polonais de la Garde impériale : introduction », Soldats napoléoniens, no 16,‎ (ISSN 1770-085X).  

Liens externesModifier