Chapelle Demidoff de San Donato

église italienne

Chapelle Demidoff de San Donato
Image illustrative de l’article Chapelle Demidoff de San Donato
Chapelle Demidoff de San Donato
Présentation
Nom local Cappella Demidoff di San Donato
Culte d'origine orthodoxe
actuellement siège de l'Église du Christ (en)
Début de la construction 1822
Fin des travaux 1831
Style dominant Néoclassique
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Ville Florence
Coordonnées 43° 47′ 18″ nord, 11° 13′ 32″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Chapelle Demidoff de San Donato
Géolocalisation sur la carte : Toscane
(Voir situation sur carte : Toscane)
Chapelle Demidoff de San Donato
Géolocalisation sur la carte : Florence
(Voir situation sur carte : Florence)
Chapelle Demidoff de San Donato

La chapelle Demidoff de San Donato, située Via San Donato à Florence, est le siège de l'Église du Christ (en).

HistoireModifier

La chapelle de rite orthodoxe a été construite entre 1822 et 1831 comme chapelle privée de la Villa San Donato, pour le comte Nicolas Demidoff, ambassadeur de Russie en Toscane.

Comme d'autres propriétés de la famille Demidoff, la chapelle se caractérise par une monumentalité solennelle, avec un portique monumental à quatre colonnes corinthiennes classiques et un grand dôme inspiré du Panthéon de Rome. Le plan est circulaire et de nombreuses colonnes soutiennent le dôme de style néoclassique. Les portes d'entrée de la chapelle sont une réplique partielle (huit panneaux au lieu de dix) de la paire des secondes portes (portes Nord) du Baptistère de Florence de Lorenzo Ghiberti, réalisée par Ferdinand Barbedienne ; le modèle réduit fut présenté à l'exposition universelle de Londres de 1851. L'œuvre d'art a nécessité trois ans de travail et a coûté l'équivalent de 20 000 dollars de l'époque, à Anatole Demidoff[1]. Vendue le , elle a été revendue aux enchères publiques à Paris, le [2].

La Villa San Donato a été fortement endommagée lors de la Seconde Guerre mondiale et est restée à l'abandon jusqu'en 2009 où un chantier de réhabilitation a débuté ; la chapelle par contre a été préservée et restaurée. L'iconostase ancienne de la chapelle a toutefois été transférée dans l'église russe de la Nativité à Florence.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) umanesimi, « 15 marzo 1880: San Donato capitale del mondo. : 15 mars 1880 : San Donato capitale du monde », sur umanesimi.blogspot.com, (consulté le 17 mai 2019).
  2. Marie Potard, Le Journal des arts, « D’après les portes du baptistère de Florence », sur lejournaldesarts.fr, (consulté le 17 mai 2019).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Cesare Da Prato, Firenze ai Demidoff ; Pratolino e S. Donato, relazione storica e descrittiva, preceduta da cenni biografi sui Demidoff, che sino dal secolo XVIII esisterono, Firenze, 1886, 428 p. (San Donato : p. 381-428, Internet Archive)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :