Chantal Langlacé

coureuse française de fond

Chantal Langlacé
Image illustrative de l’article Chantal Langlacé
Contexte général
Sport Course de fond
Biographie
Nom dans la langue maternelle Chantal Langlacé
Nationalité sportive Drapeau de la France Française
Nationalité Française
Naissance (69 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Amiens (Picardie)
Taille 155 cm
Poids de forme 48 kg
Surnom Marathon Woman
Club Amiens

Chantal Langlacé (née le à Amiens) est une athlète française, adepte de la course de fond et d'ultrafond. Elle réalise deux records du monde sur le marathon en et en . Elle réalise également un record du monde sur le 100 km en . En et , elle est championne de France de marathon et en , championne de France des 100 km.

Biographie modifier

Chantal Langlacé commence la course à pied en primaire. À l'âge de 13 ou 14 ans, son professeur d’éducation physique la repère et l'amène à son club où elle rencontre des athlètes qui pratiquent plutôt la course de fond[1]. Elle réalise sa première course de fond avec le Sedan-Charleville, alors que la Fédération française d'athlétisme ne souhaite pas « ouvrir » aux femmes la pratique des courses sur route. Ainsi, elle prend le départ dans une tenue masculine afin de déjouer la surveillance des officiels[2],[3],[4] et sous un nom de garçon[1],[5].

En , à 18 ans, elle court son premier marathon à Neuf-Brisach en h 10 min 44 s et réalise la meilleure performance française[6], dans l'esprit du mouvement Spiridon qui défend la course pour les femmes[1],[5]. Chantal Langlacé réalise la meilleure performance mondiale du marathon une première fois le à Neuf-Brisach en h 46 min 26 s. En septembre , elle bat le record du monde des 30 km sur piste à Saint-Maur-des-Fossés en h 2 min 29 s[7],[8]. Le , à Oiartzun en Espagne, elle établit une nouvelle meilleure performance mondiale sur le marathon en h 35 min 15 s et la conserve cinq mois[9],[10].

En , Chantal Langlacé bat le record du monde des 100 km en h 27 min 22 s aux 100 km du Val de Somme[11],[9]. À noter toutefois que la distance de l'époque n'était pas certifiée et que ce record est contesté[12],[6]. Elle participe lors des championnats du monde à Helsinki, le 7 août 1983, mais ne termine pas le marathon[13].

Chantal Langlacé est championne de France de marathon en et . En juin , elle devient championne de France des 100 km[14], puis en octobre, elle bat le record de l'épreuve du Sedan-Charleville pour sa deuxième participation en h 25 min 38 s, record qu'elle conservera pendant 25 ans[15],[16],[17]. En , elle est championne de France des 25 km en réalisant h 29 min 55 s[6].

En , elle devient la créatrice et l'organisatrice de l'Amiénoise, le 10 km féminin le plus important du Nord de la France et qui a pour but la reconnaissance des femmes dans le sport[18]. La dernière édition a rassemblé plus de 8 000 coureurs et coureuses[19],[8],[20]. En , faute de soutiens la course est abandonnée, puis remplacée par la Jules Verne[21],[22].

Entre et , Chantal Langlacé est plusieurs fois championne de France ou vice championne de France dans sa catégorie d'âge, du 10 km, du semi-marathon et du marathon[23].

Palmarès modifier

Statistiques de Chantal Langlacé d'après la Fédération française d'athlétisme (FFA)[23], la Deutsche Ultramarathon-Vereinigung (DUV)[24] et Planète Marathon[25] :

Année Événement Lieu Rang Temps Record
1973 Marathon de Neuf-Brisach Neuf-Brisach 1re   h 10 min 44 s France
1974 Marathon de Neuf-Brisach Neuf-Brisach 1re   h 46 min 24 s Monde
1975 30 km sur piste Saint-Maur 1re   h 2 min 29 s Monde
1976 Marathon de Neuf-Brisach Neuf-Brisach 1re   h 44 min 40 s
1977 Marathon d'Oyarzun Oiartzun 1re   h 35 min 15 s Monde
1980 100 km du Val de Somme Amiens 1re   h 27 min 22 s Monde
1981 Marathon de l'Essonne Corbeil-Essonnes 1re   h 39 min 43 s
1981 Marathon de Paris Paris 1re   h 48 min 24 s
1983 Championnats du monde de marathon Helsinki Abandon
1984 100 km de Migennes Migennes 1re   h 26 min 1 s
1985 Marathon de Reims Reims 1re   h 42 min 18 s
1986 Marathon de Lille Lille 1re   h 33 min 58 s
1987 Marathon de Lille Lille 1re   h 41 min 43 s
1995 Championnats du monde de 100 km Winschoten Abandon
2011 Championnats de France de semi-marathon Bois-Guillaume 2e   V2 h 26 min 33 s
2012 Championnats de France de semi-marathon Nancy 2e   V2 h 25 min 33 s
2015 Championnats de France de marathon Rennes 1re   V3 h 0 min 28 s
2015 Championnats de France de 10 km route Aix-les-Bains 1re   V3 40 min 5 s
2015 Championnats du monde master WMAC de semi-marathon Lyon 1re   V3 h 28 min 25 s
2016 Championnats de France de semi-marathon Marcq-en-Barœul 1re   V3 h 29 min 33 s
2018 Championnats de France de semi-marathon Saint-Omer 1re   V3 h 29 min 15 s

Records personnels modifier

Statistiques de Chantal Langlacé d'après la Fédération française d'athlétisme (FFA)[26], le site de la commission de la documentation et de l'histoire[6] et l'Association of Road Racing Statisticians (ARRS)[7] :

Activités annexes modifier

Elle a été professeur d'EPS au lycée privé Sacré-Cœur d'Amiens[27], avant de prendre sa retraite le .

Références modifier

  1. a b et c Gaëtan Lefèvre, « Chantal Langlacé alias Marathon Woman », sur SanteSportMagazine, (consulté le )
  2. Luc Vollard, « Site de la Commission de la Documentation et de l'Histoire », sur cdm.athle.com, (consulté le )
  3. Lionel Herbet, « CROS Picardie - Chantal Langlacé, une femme de caractère », sur picardie.franceolympique.com (consulté le )
  4. Lionel Herbet, « CROS Picardie - L'Amiénoise : que le dialogue reprenne », sur picardie.franceolympique.com (consulté le )
  5. a et b Maxime Baron, « Quand les femmes n'avaient pas le droit de courir le marathon », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  6. a b c et d Gérard Dupuy, « Site de la commission de la documentation et de l'histoire », sur cdm.athle.com, (consulté le )
  7. a et b (en) « ARRS - Runner: Chantal Langlacé », sur more.arrs.run (consulté le )
  8. a et b « Chantal Langlacé championne de marathon », sur youtube.com, (consulté le )
  9. a et b Michel Delore, « Chantal Langlace : la marathonienne oubliée ! », sur Running Club, (consulté le )
  10. Eric Rocanières, « Marathon : une épopée, une histoire, une course... », sur edilivre.com (consulté le )
  11. « L'histoire des 100 kilomètres du Val de Somme », sur www.valdesomme.net (consulté le )
  12. « Evolution du record de France des 100 km », sur sportnat2.com (consulté le )
  13. « Championnats du monde d’athlétisme sur piste en 1983 à Helsinki », sur athle.com, (consulté le )
  14. « ADDM - Au-Delà Du Marathon • Hall of Fame & Walk of Fame Ultra-distance », sur www.addm.fr (consulté le )
  15. « Palmarès et record des femmes », sur sedan-charleville.org (consulté le )
  16. Sylvain Pohu, « 89ème Sedan-Charleville : Bané double la mise », sur www.marathons.fr, (consulté le )
  17. « Sedan-Charleville: Presse régionale 2010 », sur Sedan-Charleville (consulté le )
  18. Sébastien Stumpp, « Picardie - Présentation de l'Amiénoise par Chantal Langlacé - Ina.fr », sur Picardie, (consulté le )
  19. « Présentation de l'Amiénoise par Chantal Langlacé », sur Institut National de l’Audiovisuel, (consulté le )
  20. David Vandevoorde, « À ce rythme, L’Amiénoise court sérieusement à sa perte », sur Courrier picard, (consulté le )
  21. Jeanne Demilly, « Inscriptions ouvertes pour la Jules Verne, de retour dans le centre amiénois », sur Courrier picard, (consulté le )
  22. « Courir la Jules Verne - Les courses », sur courirlajulesverne.com (consulté le )
  23. a et b « Les Podiums », sur bases.athle.fr (consulté le )
  24. a et b « DUV - Stats de Chantal Langlacé », sur statistik.d-u-v.org (consulté le )
  25. a et b « Planète Marathon - Des fiches sur tous les athlètes. », sur www.planete-marathon.fr (consulté le )
  26. « Les Records », sur bases.athle.fr (consulté le )
  27. « Chantal Langlacé, l'Amiénoise », sur youtube.com, (consulté le )

Lien externe modifier