Chanson pour les enfants l'hiver

poème de Jacques Prévert

Chansons pour les enfants l'hiver est un poème de Jacques Prévert publié en 1946 au sein du recueil Histoires.

Dès 1949, ce poème a inspiré le quatuor vocal français Les Frères Jacques qui en a repris le texte pour le chanter sur une musique de Joseph Kosma, après l'avoir légèrement modifié. Germaine Montero l'a chanté en 1953 ; ce poème a inspiré un livre pour enfants en 2014.

Ce poème est fréquemment donné à apprendre par cœur aux enfants scolarisés en école maternelle et primaire.

Texte du poème de Jacques PrévertModifier

Le texte de ce poème est publié aux éditions Gallimard en 1946, au sein du recueil Histoires[1],[2] et réédité en 1963[3].

Le texte de ce poème, donné fréquemment[4] à l'apprentissage de la mémoire aux enfants des écoles maternelles et primaires de France et Belgique est le suivant[5] :

Dans la nuit de l'hiver
Galope un grand homme blanc.
C'est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper,
Et pour se réchauffer,
S'assoit sur le poêle rouge,
Et d'un coup disparaît
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d'une flaque d'eau,
Ne laissant que sa pipe
Et puis son vieux chapeau.

Ce poème est chanté par Germaine Montero[6] en 1956[7], œuvre reprise dans l'album Jacques Prévert... Paroles et chansons publié en 2017[8].

Texte chanté par les Frères JacquesModifier

Les Frères Jacques modifient le texte, en y ajoutant des répétitions, et le chantent[9] sur une musique composée par Joseph Kosma[10] en 1949[11].

L'enregistrement est republié en 1996[12].

Dans la nuit de l'hiver
Galope un grand homme blanc
Galope un grand homme blanc
C'est un bonhomme de neige

Avec une pipe en bois
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid

Il arrive au village
Il arrive au village
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré
 
Dans une petite maison
Il entre sans frapper
Dans une petite maison
Il entre sans frapper
Et pour se réchauffer
Et pour se réchauffer
S'assoit sur le poêle rouge
Et d'un coup disparaît

Ne laissant que sa pipe
Au milieu d'une flaque d'eau
Ne laissant que sa pipe
Et puis son vieux chapeau.

Ouvrage pour enfantModifier

En 2014, ce poème a inspiré un ouvrage pour enfants illustré par Jacqueline Duhême[13].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier