Ouvrir le menu principal
Changu Narayan
Nepal - Changu Narayan (3566057331).jpg
Vue du temple
Présentation
Type
Dédicataire
Construction
325
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Népal

(Voir situation sur carte : Népal)
Point carte.svg

Changu Narayan (चाँगु नारायण, aussi appelé Garuda Narayana) est un temple hindouiste situé sur une montagne appelée Changu ou Dolagiri, à Changunarayan (district de Bhaktapur) au Népal. Son sanctuaire est dédié à Vishnou.

Sommaire

LocalisationModifier

Il est entouré par une forêt de Magnolia champaca ainsi que par le village de Changu. Il est situé à environ 13 km de Katmandou et à 4 km au nord de Bhaktapur[1],[2].

CaractéristiquesModifier

Il a été construit en 325 par le roi Handatta Burma[2],[3].

Un pilier historique érigé en 464 par le roi Manadeva Ier de la dynastie Licchavi s'y trouve, il est recouvert par l'inscription la plus ancienne du Népal[1],[4]. Elle a été découverte par Bhagwan Lal Indraji et étudiée par Sylvain Lévi[4]. Elle raconte comme le roi a dissuadé sa mère de pratiquer le sati (suicide rituel)[5].

Sans être le plus ancien temple de la région, certains de ses ornements sont très anciens[1]. Des gravures représentent les dix incarnations de Vishnou et différentes déesses tantriques à plusieurs bras[2]. Certains historiens pensent tout de même que le temple aurait pu être construit sur lieu d'un temple précédent datant de l'Antiquité[6].

Le sanctuaire principal est une pagode à deux niveaux[5]. Il est gardé par des paires d'animaux mythologiques : entre autres des lions, des griffons et des éléphants[5].

La représentation sacrée du sanctuaire est vénérée par les Hindouistes en tant que Garuda Narayan et par les bouddhistes en tant que Hariharihari Vahan Lokeshwara[1],[7]. Seul le prêtre est autorisé à la voir.

Autour du sanctuaire principal, d'autres sanctuaires présents dans la cour sont dédiés à Shiva, Kali, Ganesh, Krishna[2]. Un petit temple au sud-est est lui, dédié à Chinnamastâ[5]. Dans l'angle nord-ouest se trouvait une statue de Vishnou que l'on peut trouver représentée sur les billets de roupies népalaises[5].

Un pèlerinage a lieu chaque année au temple[2].

Destructions et restaurationsModifier

Le temple a été en partie détruit par le peuple Moghol[3].

Il a été restauré au XVIe siècle[1] puis a été ravagé par un incendie en 1702 avant d'être restauré à nouveau[1]. Il a été endommagé par le séisme de 1934 au Népal-Bihar. Il a également été très abîmé lors des séismes de 2015[1],[3].

Le site est l'un des sept de la vallée de Katmandou classés au patrimoine mondial de l'UNESCO[2],[3].

Le village de Changu accueille un petit musée[8]. Plus au sud, le Musée des traditions propose plus de 400 pièces exposées aux visiteurs[8].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) CHANGU NARAYAN, Rubin Museum.
  2. a b c d e et f (en) Changu Narayan, sacredsites.com.
  3. a b c et d Le village Changu narayan, guide Evaneos Népal.
  4. a et b (en) The Inscription of King Mānadeva at Changu Narayan, Theodore Riccardi, Jr., Journal of the American Oriental Society, Vol. 109, No. 4 (Oct. - Dec., 1989), pp. 611-620.
  5. a b c d et e Lonely Planet, Népal : 8ème Édition, 2016, p. 174.
  6. (en) David Reed & James McConnachie, The Rough Guide to Nepal, p. 234.
  7. [PDF] (en)The Iconography of Nepalese Buddhism, MB Shakya, 1994, p. 111-112
  8. a et b Lonely Planet, Népal : 8ème Édition, 2016, p. 175.