Champions de Los Angeles

équipe de super-héros

Les Champions de Los Angeles (« The Champions » en VO) est le nom d'une équipe de super-héros évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créée par le scénariste Tony Isabella et le dessinateur Don Heck, l'équipe apparaît pour la première fois dans le comic book The Champions #1 en octobre 1975.

Les Champions de Los Angeles
Personnage de fiction apparaissant dans
Les Champions.

Nom original The Champions

Membres Angel
Iceberg
Hercule
La Veuve noire
Darkstar
Ghost Rider

Créé par Tony Isabella
Don Heck
Première apparition The Champions #1
(octobre 1975)
Dernière apparition The Champions #17
(janvier 1978)
Épisodes 17
Éditeurs Marvel Comics

Les scénarios sont assurés par Tony Isabella et Bill Mantlo et les dessins notamment par Don Heck, George Tuska, Bob Hall et John Byrne.

La série associée à ce groupe est considérée comme un exemple de bande dessinée de super-équipe ayant échoué, souffrant d'un roulement constant des auteurs et artistes travaillant sur la série, d'un manque de direction ou de concept cohérent, résultant en des ventes médiocres[1],[2].

Historique de la publicationModifier

La série originale comprend 17 numéros, publiés d'octobre 1975 à janvier 1978[3]. Les dessins sont de Bob Hall, John Byrne, George Tuska et Don Heck. Les scénarios sont de Bill Mantlo et Tony Isabella.

En France, les éditions Lug publièrent l'intégralité des aventures des Champions dans le bimestriel Titans du no 4 de septembre 1976 au no  21 de juillet 1979. L'épisode publié dans Titans no 19 est en réalité la traduction du comic book Super-villain team-up #14, cet épisode se terminant dans Champions #16 publié dans Titans no 20. Cependant, après l'arrêt de titre éponyme, l'histoire de la séparation et la fin concrète de l'équipe est relatée en avril et mai 1978 dans The Spectacular Spider-Man #17-18, publiée en France dans Nova no 14 et 15.

Dans X-Force & The Champions Annual 1998, publié en France dans X-Men Saga no 11 de Panini Comics, l'équipe des Champions se reforme exceptionnellement pour combattre Pluton lorsqu'un culte d'Hadès tente de réveiller un titan.

Biographie du groupeModifier

Les Champions de Los Angeles furent la première équipe, bien avant les Vengeurs de la Côte ouest, à être basée sur le littoral ouest des États-Unis.

L'origine de la formation de l'équipe ressemble à s'y méprendre à celle des Vengeurs. Dans le cas des Champions, c'est Pluton[4] qui prend le rôle de Loki, et Hercule qui est visé par un complot qui associe les Maîtres des Enfers de différentes dimensions pour renverser Zeus.

Pluton, accompagné de Arès et Hippolyte (en) et ses amazones, attaquent Hercule et Venus sur le campus de l'UCLA avec l'intention de les marier respectivement à Hippolyte et Arès. Lors de ce combat, Hercule sera aidé par deux anciens X-Men : Angel et Iceberg, La Veuve Noire et enfin Johnny Blaze, le Ghost Rider[5],[6]. À l'issue du combat, les héros décidèrent de rester ensemble pour former une nouvelle équipe : les Champions.

CompositionModifier

  • La Veuve noire (Natasha Romanoff) est leader du groupe.
  • Le mutant ailé Angel (Warren Worthington III).
  • Son comparse de chez les X-Men : Iceberg (Bobby Drake).
  • La russe Darkstar (décédée depuis, puis ressuscitée).
  • Hercule, le demi-dieu olympien.
  • Ghost Rider (Johnny Blaze)
  • Ivan, le chauffeur et père adoptif de la Veuve noire.

Les différentes encyclopédies Marvel créditent Black Goliath I (Bill Foster) d'un statut de membre honoraire. Ce personnage fut récemment tué par Ragnarok, une imitation de Thor crée par Tony Stark dans la saga Civil War.

Rééditions en recueilModifier

  • (en) Champions Classic (vol. 1), regroupant The Champions #1–11, 208 pages, Juillet 2006. (ISBN 978-0785120971)
  • (en) Champions Classic (vol. 2), regroupant The Champions #12–17, Iron Man Annual #4, The Avengers #163, Super-Villain Team-Up #14 et Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #17–18, 216 pages, Janvier 2007. (ISBN 978-0785120988)
  • (en) The Champions No Time for Losers, regroupant The Champions #1–3 et 14–15, 100 pages, Octobre 2016. (ISBN 978-1302908577)

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Champions (1975 team) » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Gary Smith, « No Team No! The 15 Most Terrible Super Teams In Comics » [archive du ], sur Comic Book Resources,
  2. (en) Marc Buxton, « The Absolute Worst Superhero Teams EVER! » [archive du ], sur Den of Geek!,  : « A team of five heroes that have absolutely nothing in common. I mean, there was no chemistry, no reason for them to be together, just a mish mosh of heroes doing stuff for seventeen issues. »
  3. (en) « The Champions » sur Grand Comics Database.
  4. (en) Tony Isabella (scénario), Don Heck (dessin), Mike Esposito (encrage), « The World Still Needs...the Champions! », The Champions #1-3 (octobre 1975-février 1976), Marvel Comics.
  5. (en) Don Markstein, « The Champions », sur Don Markstein's Toonopedia,  : « Editor Len Wein...saw them as a two-man group, and mandated that a group must have at least five members. One must be super-strong, one must be female, and at least one must have his own comic. Hence, the addition of Marvel's version of Hercules as the strong guy, The Black Widow (fresh from a relationship with Daredevil) as the female guy and The Ghost Rider as the guy with a title of his own. »
  6. (en) Peter Sanderson et Laura Gilbert, Marvel Chronicle A Year by Year History, Dorling Kindersley, , 351 p. (ISBN 978-0-7566-4123-8), « 1970s », p. 171

    « Created by writer Tony Isabella and artist Don Heck, the Champions consisted of Angel, Iceman, Hercules, the Black Widow, and Ghost Rider. »

Liens externesModifier