Championnats du monde junior de squash

compétition sportive
Championnats du monde
junior de squash
Généralités
Sport Squash
Création 1980
Organisateur(s) World Squash Federation
Périodicité Annuel

Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau de l'Égypte Mostafa Asal
féminin Drapeau de l'Égypte Hania El Hammamy
Plus titré(s) masculin Drapeau du Pérou Diego Elías (2)
féminin Drapeau de l'Égypte Nour El Sherbini (3)

Les Championnats du monde junior de squash sont le tournoi de squash officiel pour les juniors organisé par la World Squash Federation (WSF)[1]. Ils sont ouverts aux joueurs et joueuses de 19 ans et moins[2]. Quand l'épreuve individuelle se tient désormais chaque année, l'épreuve par équipes alterne entre l'épreuve féminine et masculine[3],[1]. L'épreuve par équipes se tient de manière non officielle de 1973 à 1979[4]. À partir de 2009, les épreuves individuelles se tiennent annuellement à la fois pour les hommes et les femmes quand les épreuves par équipes restent biennales[3],[1].

Individuel hommesModifier

 
Karim Darwish gagne le titre individuel à Milan en 2000.
 
Chris Dittmar est le finaliste en individuel en 1980 et 1982.

IndividuelModifier

Année Lieu Champion Finaliste Score en finale
1980   Kungälv   Peter Nance   Chris Dittmar 6–9, 9–7, 9–2, 9–6
1982   Kuala Lumpur   Sohail Qaiser   Chris Dittmar 3–9, 10–8, 9–4, 9–3
1984   Calgary   Chris Robertson   David Lloyd 9–0, 9–5, 9–0
1986   Brisbane   Jansher Khan   Rodney Eyles 9–3, 9–0, 9–2
1988   Edinburgh   Del Harris   Anthony Hill 9–6, 5–9, 7–9, 9–7, 9–2
1990   Paderborn   Simon Parke   David Campion 9–7, 9–4, 9–1
1992   Hong Kong   Juha Raumolin   Jonathon Power 5–9, 9–3, 9–7, 9–2
1994   Christchurch   Ahmed Barada   Omar El Borolossy 9–0, 7–9, 3–9, 9–3, 9–2
1996   Le Caire   Ahmed Faizy   Stewart Boswell 9–6, 3–9, 9–7, 9–6
1998   Princeton   Ong Beng Hee   Wael El Hindi 7–9, 9–5, 9–0, 9–5
2000   Milan   Karim Darwish   Grégory Gaultier 9–1, 9–3, 9–7
2002   Chennai   James Willstrop   Peter Barker 9–0, 9–3, 9–1
2004   Islamabad   Ramy Ashour   Yasir Butt 9–5, 10–8, 9–3
2006   Palmerston North   Ramy Ashour   Omar Mosaad 9–1, 9–3, 9–1
2008   Zurich   Mohamed El Shorbagy   Aamir Atlas Khan 2–9, 9–3, 10–8, 9–4
2009   Chennai   Mohamed El Shorbagy   Ivan Yuen 11–9, 12–10, 11–2
2010   Quito   Amr Khaled Khalifa   Ali Farag 8–11, 11–9, 12–10, 11–7
2011   Herentals   Marwan El Shorbagy   Mohamed Abouelghar 11–6, 11–6, 11–8
2012   Doha   Marwan El Shorbagy   Mohamed Abouelghar 11–9, 7–11, 11–7, 11–8
2013   Wrocław   Karim El Hammamy   Fares Dessouky 11–8, 11–6, 6–11, 13–11
2014   Windhoek   Diego Elías   Omar El Atmas 11–3, 11–2, 11–1
2015   Eindhoven   Diego Elías   Youssef Soliman 11–6, 11–9, 11–8[5]
2016   Bielsko-Biała   Eain Yow Ng   Saadeldin Abouaish 11–3, 9–11 11–7, 11–5[6]
2017   Tauranga   Marwan Tarek   Victor Crouin 11-9, 3-11, 11-6, 3-11, 11-3 (57 min)[7],[8]
2018   Chennai   Mostafa Asal   Marwan Tarek 11-7, 13-11, 11-4 (45 min)[9]
2019   Kuala Lumpur   Mostafa Asal   Moustafa El Sirty 12-10, 11-3, 11-6 (41 min)[10]
2020   Gold Coast annulé en raison de la pandémie de Covid-19 en Australie[11]

Équipe hommesModifier

L'épreuve par équipes démarre officieusement en avril 1973 pour coïncider avec le British Junior Open qui se tient chaque année en Angleterre. Seulement 4 nations (Angleterre, Écosse, pays de Galles et Suède participent au tournoi qui se tient sur les courts du National Westminster Bank Sports Ground dans le South London, jouant pour un bouclier offert par la banque[4]

Le tournoi individuel se tient à partir de 1980. Il a été gagné par quatre pays différents. Le record de pays participants est de 31, pour les tournois 2000 et 2008 se tenant respectivement à Milan et Zürich[4]

* Championnat non officiel[a]
Année Vainqueur Score en finale Finaliste Troisième place Quatrième place
1973   Angleterre   Suède   Pays de Galles   Écosse
1974   Angleterre   Afrique du Sud   Écosse   Pays de Galles
1975   Angleterre   Égypte   Écosse   Pays de Galles
1976   Angleterre   Suède   Écosse   Pays de Galles
1977   Angleterre   Suède   Irlande   Pays de Galles
1978   Australie   Suède   Angleterre   Pakistan
1979   Pakistan   Angleterre   Canada   Suède
1980   Australie (1) 2–1   Pakistan (1)   Nouvelle-Zélande (1)   Angleterre (1)
1982   Pakistan (1) 2–1   Australie (1)   Angleterre (1)   Nouvelle-Zélande (1)
1984   Australie (2) 2–1   Angleterre (1)   Pakistan (1)   Canada (1)
1986   Australie (3) 3–0   Angleterre (2)   Pakistan (2)   Canada (2)
1988   Australie (4) 2–1   Pakistan (2)   Angleterre (2)   Nouvelle-Zélande (2)
1990   Angleterre (1) 2–1   Australie (2)   Pakistan (3)   Finlande (1)
1992   Australie (5) 2–1   Angleterre (3)   Canada (1)   Égypte (1)
1994   Égypte (1) 3–0   Angleterre (4)   Finlande (1)   Australie (1)
1996   Angleterre (2) 2–1   Égypte (1)   Pakistan (4)   Suisse (1)
1998   Angleterre (3) 2–1   Égypte (2)   Pakistan (5)   France (1)
2000   Angleterre (4) 2–1   Égypte (3)   Pakistan (6)   France (2)
2002   Pakistan (2) 2–1   Angleterre (5)   Égypte (1)   Australie (2)
2004   Pakistan (3) 2–1   Égypte (4)   Angleterre (3)   Koweït (1)
2006   Égypte (2) 2–1   Pakistan (3)   Malaisie (1)   Angleterre (2)
2008   Pakistan (4) 2–0   Égypte (5)   Angleterre (4)   Inde (1)
2010   Égypte (3) 2–1   Pakistan (4)   Canada (2)   Angleterre (3)
2012   Égypte (4) 2–0   Pakistan (5)   Inde (1)   Angleterre (4)
2014   Égypte (5) 2–0   Pakistan (6)   Espagne (1)   Malaisie (1)
2016   Pakistan (5) 2–1   Égypte (6)   Angleterre (5) /   États-Unis (1)[12]
2018[13]   Égypte (6) 2–1   Angleterre (7)   Tchéquie (1) /   États-Unis (2)
2020   Gold Coast annulé en raison de la pandémie de Covid-19 en Australie[11]

Championnat femmesModifier

 
Nicol David est la première joueuse à avoir gagné deux fois le titre individuel en 1999 et 2001.
 
Nour El Sherbini est la plus titrée individuellement avec trois titres mondiaux, en incluant le record de précocité à l'âge de 13 ans.

Individuel femmesModifier

Année Lieu Championne Finaliste Score en finale
1981   Ottawa   Lisa Opie   Martine Le Moignan 9–4, 9–6, 10–8
1983   Perth   Robyn Friday   Helen Paradeiser 10–8, 9–2, 9–3
1985   Dublin   Lucy Soutter   Sarah Fitz-Gerald 9–1, 9–1, 9–6
1987   Brighton   Sarah Fitz-Gerald   Donna Vardy 9–0, 9–6, 9–0
1989   Hamilton   Donna Vardy   Lynora Hati 9–2, 9–1, 9–3
1991   Bergen   Cassie Jackman   Sabine Schöne 9–1, 4–9, 9–6, 6–9, 9–0
1993   Kuala Lumpur   Rachael Grinham   Sarah Cook 9–6, 5–9, 9–5, 9–1
1995   Sydney   Jade Wilson   Rachael Grinham 9–3, 9–4, 9–7
1997   Rio de Janeiro   Tania Bailey   Isabelle Stoehr 9–6, 9–1, 9–7
1999   Anvers   Nicol David   Lynn Leong 9–5, 9–3, 9–2
2001   Penang   Nicol David   Omneya Abdel Kawy 9–2, 9–4, 9–2
2003   Le Caire   Omneya Abdel Kawy   Amnah El Trabolsy 9–0, 9–6, 9–4
2005   Herentals   Raneem El Weleily   Joshna Chinappa 9–3, 9–4, 10–8
2007   Hong Kong   Raneem El Weleily   Camille Serme 9–2, 9–4, 5–9, 9–3[14]
2009   Chennai   Nour El Sherbini   Nour El Tayeb 5–11, 11–7, 11–6, 11–5
2010   Cologne   Amanda Sobhy   Nour El Tayeb 3–11, 11–7, 11–6, 11–7[15]
2011   Boston   Nour El Tayeb   Nour El Sherbini 11–5, 3–11, 11–7, 11–8
2012   Doha   Nour El Sherbini   Yathreb Adel 10–12, 11–9, 11–5, 11–2
2013   Wrocław   Nour El Sherbini   Mariam Metwally 11–7, 16–14, 11–8[16]
2014   Windhoek   Habiba Mohamed   Nouran Gohar 6–11, 11–2, 11–7, 11–6[17]
2015   Eindhoven   Nouran Gohar   Habiba Mohamed 11–6, 7–11, 11–7, 17–15[18]
2016   Bielsko-Biała   Nouran Gohar   Rowan Elaraby 11–5, 11–6, 11–7[19],[20]
2017   Tauranga   Rowan Elaraby   Hania El Hammamy 11–7, 11–9, 11–8 (36 min)[7]
2018   Chennai   Rowan Elaraby   Hania El Hammamy 11-4, 11-9, 10-12, 11-9 (65 min)[9]
2019   Kuala Lumpur   Hania El Hammamy   Jana Shiha 11-9, 11-6, 11-8 (35 min)[10]
2020   Gold Coast annulé en raison de la pandémie de Covid-19 en Australie[11]

Équipe femmesModifier

La compétition féminine par équipe se déroule depuis 1995. Elle a été gagnée par quatre nations différentes. Le record de nations participantes est de 20, lors du tournoi 2005 à Herentals en Belgique.

Année Vainqueur Score en finale Finaliste Troisième place Quatrième place
1985   Australie (1) 2–1   Angleterre (1)   Nouvelle-Zélande (1)   Écosse (1)
1987   Angleterre (1) 2–1   Australie (1)   Nouvelle-Zélande (2)   Canada (1)
1989   Angleterre (2)   Australie (2)   Allemagne de l'Ouest (1)   Nouvelle-Zélande (1)
1991   Angleterre (3) 3–0   Australie (3)   Allemagne de l'Ouest (2)   Nouvelle-Zélande (2)
1993   Australie (2) 2–1   Nouvelle-Zélande (1)   Égypte (1)   Angleterre (1)
1995   Australie (3) 2–1   Angleterre (2)   Nouvelle-Zélande (3)   Allemagne (1)
1997   Angleterre (4) 2–1   Nouvelle-Zélande (2)   Malaisie (1)   Belgique (1)
1999   Égypte (1) 2–1   Angleterre (3)   Malaisie (2)   Australie (1)
2001   Angleterre (5) 2–1   Malaisie (1)   Égypte (2)   États-Unis (1)
2003   Égypte (2) 3–0   Australie (4)   Angleterre (1)   Inde (1)
2005   Hong Kong (1) 2–1   Égypte (2)   Angleterre (3)   États-Unis (2)
2007   Égypte (3) 2–0   Malaisie (2)   Nouvelle-Zélande (4)   Hong Kong (1)
2009   Égypte (4) 2–0   Hong Kong (1)   Inde (1)   États-Unis (3)
2011   Égypte (5) 2–1   États-Unis (1)   Hong Kong (1)   Inde (3)
2013   Égypte (6) 2–0   États-Unis (2)   Hong Kong (2)   Angleterre (2)
2015   Égypte (7) 2–0   États-Unis (3)   Angleterre (4) /   Malaisie (3)
2017   Égypte (8) 2–0   Malaisie (3)   Angleterre (5) /   Hong Kong (2)
2019   Égypte (9) 2–0   Malaisie (4)   Angleterre (6) /   Hong Kong (3)

RéférencesModifier

  1. a b et c « Dipika Pallikal & Mohamed El Shorbagy Are Top World Junior Seeds », sur Squash info (consulté le 2 juillet 2017)
  2. (en) « World Junior Team Champs », Squashplayer.co.uk (consulté le 11 mars 2010)
  3. a et b Weekly_Staff, « Schoolgirl stuns squash world », sur Al-Ahram (consulté le 28 juin 2017)
  4. a b et c (en) « World Junior Men's Championship », WSF (consulté le 7 mars 2010)
  5. « Wereld Jeugd Kampioenschappen 2015 toegewezen aan Nederland - Squash Bond Nederland » (consulté le 10 décembre 2016)
  6. « World junior champ Eain Yow says dreams do come true », sur The Star (consulté le 3 décembre 2017)
  7. a et b « Egypt's clean sweep at squash champs » (consulté le 24 juillet 2017)
  8. Rédaction, « Victor Crouin cale en finale », sur L'Équipe (consulté le 24 juillet 2017)
  9. a et b Newstoday, « Rowan Reda Araby and Mostafa Asal win World Junior squash - News Today », sur News Today (consulté le 30 juillet 2018)
  10. a et b (en) « Hania wins battle of friends with Jana to land World Junior title », sur The Star Online, (consulté le 9 août 2019)
  11. a b et c (en-US) « WSF World Juniors 2020 : Cancelled », sur World Squash, (consulté le 4 avril 2020)
  12. « World Junior Team Championship 2016 (M), Bielsko-Biała - squashnet.de », sur squashnet.de (consulté le 30 juillet 2018)
  13. « Egypt beat England to win World Junior squash team title », sur The Hindu (consulté le 30 juillet 2018)
  14. Weekly_Staff, « Raneem's double », sur Al-Ahram (consulté le 24 juillet 2017)
  15. « Amanda Sobhy… World Junior Champion », sur Squash magazine (consulté le 24 juillet 2017)
  16. « El Sherbini makes history in world junior meet », sur The Star (consulté le 24 juillet 2017)
  17. « Habiba bags her first world junior title », sur The Star (consulté le 24 juillet 2017)
  18. « Nouran Gohar: I finally made it ! », sur WSF World Junior Squash Championships (consulté le 24 juillet 2017)
  19. « Egyptian Nouran Gohar wins 2016 WSF World Junior Squash Championship », sur Daily News Egypt (consulté le 24 juillet 2017)
  20. « Student Nouran Gohar Crowned World Junior Squash Champion », sur The American University in Cairo (consulté le 24 juillet 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier