Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Championnat national des bagadoù 2015

Championnat national des bagadoù 2015
image illustrative de l’article Championnat national des bagadoù 2015
Le maout remporté par Cap Caval
Style musical Musique bretonne
Généralités
Organisateur Sonerion
Création 1949
Édition 66e
Périodicité annuelle
Localisation Bretagne : Brest, Pontivy, Vannes, Saint-Brieuc, Carhaix, Dinard, Quimper, Lorient
Nombre de participants près de 90 bagadoù
Statuts des participants amateurs
Palmarès
Champion en titre Bagad Cap Caval (2015)
Plus titré Bagad Kemper (22)
Chronologie
Répartition des différents terroirs pour 2015 :
  •      Première catégorie
  •      Seconde et quatrième catégories
  •      Troisième catégorie

Le championnat national des bagadoù 2015 est la 66e édition des rencontres annuelles des bagadoù. La fédération Sonerion (BAS) organise tous les ans depuis 1949 ce championnat regroupant les bagadoù adhérents à la fédération.

Cette édition voit le Bagad Cap Caval être sacré champion de Bretagne, après trois titres consécutifs de vice-champion derrière le Bagad Kemper.

Sommaire

Première catégorieModifier

PréparationModifier

Le championnat de première catégorie se déroule en deux manches dans les mêmes lieux que les éditions précédentes, la première étant organisée le à Brest, et la seconde le à Lorient. Le champion en titre et lauréat consécutif des quatre championnats précédents, le Bagad Kemper, fait figure de favori. Les observateurs attendent aussi les résultats du Bagad Melinerion, lauréat de l'émission La France a un incroyable talent sur M6 presque deux semaines seulement avant le concours de Brest[1].

Concernant la composition de la première catégorie, le Bagad Karaez intègre pour la première fois la première catégorie[2] et le Bagad Beuzeg ar C'hab la retrouve après deux ans d’absence.

Épreuve d'hiver à BrestModifier

 
La Kerlenn Pondi au Quartz

Le concours a lieu dans la salle du Quartz à Brest le . Plus de 700 sonneurs se succèdent devant plus de 1 500 spectateurs. L'épreuve est par ailleurs retransmise comme lors des éditions précédentes en direct via Internet par la chaîne de télévision France 3 Bretagne et le site An Tour Tan. Plus de 15 000 internautes se connectent en direct[3].

Chacun des 15 bagadoù participant présente une suite d'une dizaine de minutes autour des terroirs du Léon (Bro Léon, Bro Pagan) ainsi que les pays situés à l'Ouest (Plougastell, Kernevodez, Kraozon, Bro ar C'hap) et les îles (Ouessant, Sein). Il s’agit d’un répertoire moins exploré par les bagadoù. Pour le président du jury, Bob Haslé, c'est l’occasion de revisiter un territoire « trop longtemps contrarié, particulièrement dans le Léon, sous l’influence de l’Église »[4].

Le champion en titre, Kemper, s'ancre dans le bas Léon : Bennherez Follet, rond de Landéda, Son ar Ribot, gavotte du Bas Léon et dañs round[5]. Cap Caval propose une illustration musicale de la légende du Pont Krac'h (le pont du diable). Le cantique Anjelus an amzer Fask (l'angélus du temps de Pâques) situe pour commencer Maître Uguen, le meunier de la légende, à proximité de la chapelle de Prad Paol. Puis le pénible labeur du meunier est représenté par une gavotte du Bas-Léon, suivie de la mélodie Intañv al lochen (le veuf de la maison), illustrant le pacte avec le diable, et enfin une suite de ronds de Landéda, marquant le travail de construction du pont par le diable, la confrontation finale du meunier et du diable et la furie du démon, berné par Maître Uguen[6].

La suite des Melinerion, Top Keff, est bâtie autour d'une mélodie centrale, An disput, venue d'Ouessant, d'une danse Keff et de ronds de Landeda[7]. Les vannetais, qui passent en premier, sont déçus par leur 9e place, quatre de moins que l'édition précédente, mais ils obtiennent le trophée Arvester du public[8]. La suite du bagad Brieg s'articule autour du thème Son Ar Pense, du Cap Sizun. La suite de Beuzeg Ar C'hab porte également sur son terroir du Cap Sizun. La suite du Moulin-Vert est le fruit d'un collectage effectué par ses membres dont Youenn Chapalain : Ar Bellenn commence par une ballade (Dimezomp hon daou va dousig), suivie de la célèbre dañs Round pagan, la mélodie de l'île de Batz Enez Vaz et des gavottes du Bas-Léon[9].

Elven s'entoure de sept violonistes, deux clarinettistes, un accordéoniste et Vyolaine pour un chant en breton d'un air du Léon[10]. Pour son retour dans l'élite, le bagad Karaez choisit une suite du pays de Kernevodez[11], qui séduit le jury en se plaçant 8e. Bro Kemperle finit sur la 3e marche du podium, après avoir interprété Bran, création autour du corbeau et des mythes, composée du thème de Silvestrig, d’une gavotte du Bas Léon (Escale en Léon, Xavier Grall), de mélodies (gwerz Nedeleg interprété par Morgan Le Coz) et de ronds de Landéda, « unan, daou, tri(ton) »[12]. La kevrenn Alre sort satisfaite de sa prestation, bien qu'au classement elle soit devancée par le voisin de  Locoal-Mendon à la 5e place[13].

Épreuve d'été à LorientModifier

Le concours a lieu dans le stade du Moustoir lors du Festival interceltique de Lorient 2015 le , devant plus de 3 000 spectateurs.

 
Cap Caval aborde le fanion « FIL 2015 » au lendemain de la victoire.

Quic-en-Groigne, arrivé avant-dernier à la manche de Brest, est le premier bagad à entrer dans l'arène, avec sa suite Sauve-qui-peut[14]. Cap Caval réalise une suite vannetaise de mélodies, en droioù, laridés, hanter droioù[15], intitulée Na mé monet un dé d'er hoed, o, veid pasein me chagerin (J'allais un jour au bois pour soulager mon chagrin) ; l'équipe de 59 sonneurs décroche la première place[16].

Steven Bodénès, penn-soner du bagad Kemper, s'inspire des compositions de son emblématique prédécesseur pour composer la suite en hommage à Erwan Ropars, Kenavo le Grand Bleu[17]. La commission musicale du bagad Melinerion rend également hommage à leur camarade « trop tôt disparu », Jonathan Laudanski : In Memoriam propose des ridées, six débridées, une mélodie inédite et des cercles circassiens[18]. Après sa contre-performance Brestoise (9e), Vannes ne fait pas beaucoup mieux avec une 7e place à Lorient[14]. Le bagad Roñsed-Mor réussi son pari : remonter au classement, et terminer 3e à Lorient et au général, avec une suite chantante, un kas a-barh et un clin d’œil mexicain[14]. La suite de Beuzeg ar C'hab est composée de deux danses, un kost ar c'hoad et un laridé-gavotte, ainsi que d'une partie inspirée d'une mélodie Haloïka[19].

Brieg organise sa suite sur une complainte du Pays de Rennes intitulée Le retour du soldat[20]. Le bagad Elven s'inspire d'une dizaine d'airs du Barzaz Breiz et invite une dizaine de musiciens, violonistes, clarinettistes et le chanteur Serge Plenier[21],[22]. Les quimperois de Penhars jouent la suite Ur plac'h milliget[23] et ceux du Moulin Vert jouent Vingt ans, référence au temps passé en première catégorie[24]. Le penn-soner de la Kevrenn Alre, Loïc Le Cotillec, âgé de 20 ans, compose Tour tan Anna (la tour de feu d'Anna) qui fait se lever les spectateurs[25].

Bro Kemperle revisite l'histoire de Bran par une marche qui représente la bataille de Kerlouan, une mélodie qui rend l'attente en prison, une gavotte en trois parties symboliques de la légende. Il invite trois sonneurs de cornemuse écossais qui jouent avec le Scottishpower pipe-band , dont Chris Armstrong[26]. Deux musiciens reconnus jouent également avec le bagad Karaez, Yann Goaz et Dominique Jouve dont leur répertoire de danse bretonne est mis à l'honneur dans la suite Kreiz-Breizh Dieub (Centre-Bretagne libre)[27].

Après quatre années d'attente à la seconde place derrière le bagad Kemper, Cap Caval reconquiere le titre de Champion national des bagadoù[28].

Deuxième catégorieModifier

PréparationModifier

Épreuve d'avril à Saint-BrieucModifier

La première manche du championnat des bagadoù de 2e catégorie se déroule le 1er mars à Saint-Brieuc. La salle L'Hermione de 1 500 places est comble[29]. Le répertoire imposé est celui du pays vannetais-gallo.

Le bagad Saint-Nazaire remporte la manche, en démarrant notamment sa prestation par le bruissement de bambous, influencé par les musiques du monde[29]. Le bagad Plougastell fini deuxième et utilise notamment des percussions empruntées à l'Afrique[29]. Sonerien Bro Drege ouvre sa suite par La Complainte Julie, suivie par le morceau Ha ! Levez-vous les filles, des tours pour finir par une ridée de Guillac[30]. Il monte sur la troisième marche du prodium[31]. Mettons-nous donc à table est l'invitation faite par le bagad de Lorient, en présentant différents airs du répertoire de chanteurs du pays redonnais sous la forme d'un repas à Peillac[32].

Comme plusieurs bagadoù, le bagad Gwengamp connaît une baisse d'effectifs, ce qui l'amène à intégrer des sonneurs « qui n'ont pas l'expérience des concours et mal préparés au stress ». Il finit 12e sur 13 formations[33].

Épreuve d'août à LorientModifier

La seconde manche se déroule à Lorient le 8 août lors du festival interceltique, aux abords du stade du Moustoir.

Bro Dreger se classe premier avec une note de 17,81. Tous les thèmes interprétés par le bagad font partie du répertoire du couple de sonneurs illustres du Trégor Gildas Moal et René Chaplain, présents avec le groupe sur scène, notamment le Ton bale eured Didier ha Catherine (marche nuptiale pour le mariage de Didier et Catherine) un morceau extrait de la suite An disput que le couple avait joué lors du Trophée Matilin an Dall, à Lorient, en 1995[34]. Vainqueur de la première manche, l'ambition du bagad Saint-Nazaire est de retrouver la première catégorie qu'il a quitté l'année précédente[35]. Bien qu'il se classe à la 4e place à Lorient, au classement général il est vice-champion du championnat[36].

La suite de Plougastell se déroule suivant une marche, des ronds de Saint-Vincent et une gavotte. Le bagad, arrivé deuxième à la première manche, réitère cette position mais termine 3e du classement, à quelque 5 milièmes de Saint Nazaire[37]. Le bagad Landi intitule sa suite Lorient express 2015[38] et le bagad de Lorient présente Shaaaaa ba'n Davarn : un kas-a-barh, une danse des pays de Carnac et de Lorient, une mélodie et une dans-a-ruz du pays de Pont-Scorff[39]. Le bagad Bro Konk Kerne joue une suite en trois temps, composée notamment d'une valse écrite par le penn-soner Fabien Page, inspirée d'un air traditionnel sénégalais, appris lors de leur échange à M'Bour, en avril[40].

Le bagad Bubri, accompagné par l'accordéoniste Maël Le Paih, reste en pays pays vannetais avec des traditionnels : Trugarekaat men dous, mélodie du pays de Baud, hanter dro, suite de gavottes pourlet avec des thèmes issus des sonneurs et chanteurs locaux, entendus notamment lors du trophée Pierre Bédard. Il termine 12e[41]. Après avoir fini avant-dernier, le bagad Gwengamp espère se démarquer avec une suite de gavottes des montagnes composée et arrangée par Iwan Ellien[33]. Au final, il termine à égalité avec Bubri : après avoir évolué en première catégorie de 2002 à 2010, puis pendant 5 ans en seconde catégorie, il descend en troisième catégorie[42].

Troisième catégorieModifier

PréparationModifier

Après la montée de Nantes et de Clichy en seconde catégorie, trois nouveaux ensembles font leur entrée en troisième catégorie : Combrit (après deux ans en 4e), Hennebont et Le Faouët[43]. Boulvriag fête ses 20 ans[44].  

Épreuve de printemps à VannesModifier

La première manche du concours a lieu le 15 mars, à guichet fermé au palais des arts à Vannes[45]. Quinze formations y participent, soit environ 600 musiciens[43]. Parmi elles, il y a six formations morbihannaises : quatre bagadoù (Ploërmel, Camors, Hennebont, Le Faouët) et deux bagadig (Pontivy et Auray). Le thème imposé conduit les sonneurs aux pays Fañch, Goueloù et bro Dreger[46].

Camors présente une suite nommée De Kamorh au Tregor : les loups s'en vont au Nord[47], une création récompensée par la première place du classement[48]. Pour Boulvriag, la mélodie du Trégor An dragon ouvre la suite plinn Stankoc'h-stankañ paziou ar plinn : un proverbe breton qui signifie frappe la terre du pied mais, surtout, garde les yeux levés[49]. Hiziv Bro an Henbont propose également une suite plinn, avec une partie de danse (ton simple, bal, ton double), suivie d'un cantique et qui s'achève par une polka plinn[50]. La suite plinn de Sant Brieg se base sur le répertoire du sonneur Daniel Philippe, huit fois champion de Bretagne des sonneurs en couple[51]. Le bagad Eostiged ar Menez, habituellement pénalisé pour son effectif insuffisant, intègre le bagadig, lui permettant d'incorporer un contre chant, avec des airs simples, mais qui évoluent tout au long de la mélodie[52].

Épreuve de juillet à QuimperModifier

La finale a lieu le 25 juillet, dans le cadre du festival de Cornouaille à Quimper, aux jardins de l'évêché, dans l'enceinte de l'Espace Per Jakez Hélias.

Les 35 musiciens du bagad de Camors se rendent à Quimper avec pour objectif de « conforter cette 1re place et de monter en 2e catégorie »[53]. Leur création Bull of the time séduit le jury qui classe le bagad premier du concours et donc du championnat. Le Bagad Glazik Kemper, sous la direction de Kevin Loussouarn, se classe 2e avec sa suite Ar Moign[54].

Troisième, Hiziv réalise une troménie musicale en pays breton, Tro Breizh 2015 : une trikot, danse du pays vannetais, un plinn, du pays Fanch, une mélodie de Bourbriac et, pour finir, une gavotte d'honneur, danse du pays Bigouden[55]. Boulvriag termine 4e avec sa suite Etrezek ar Meneziou Du (par-delà les Montagnes noires)[44]. Le bagad Kombrit est 5e en interprétant une suite en hommage à Michel Mahéo, président de l'association pendant 19 ans, décédé en mai[56].

Quatrième catégorieModifier

PréparationModifier

Épreuve de printemps à PontivyModifier

Le 6 avril, les 21 ensembles, soit près de 500 musiciens, se succèdent au Palais des Congrès de Pontivy. Le but des concurrents est de finir dans les premiers de leur poule afin de concourir en catégorie A à Dinard. Le terroir imposé est celui du Vannetais gallo et du pays guérandais, avec l'air commun composé de deux marches du pays gallo[57].

Des formations proviennent d'autres régions françaises : Roanne pour le bagad Avel Mor (Loire), Vire-Saint-Lo (Normandie) et Athis-Mons pour Dalc'h Mat (Essonne)[58]. Le penn-soner Fabien Grelier, 25 ans, dirige le Bagad Ar Balan Aour[59] et apporte une touche moderne, presque rock, en plaçant une batterie avec une percussionniste au centre de la scène[60].

Le bagad Dalc'h Mat d'Athis-Mons et le bagad An Hanternoz, de Dol-de-Bretagne, remportent la première manche, en arrivant chacun premier de sa poule[61].

Épreuves d'été à Dinard et LorientModifier

Les dix premiers de la première épreuve se retrouvent pour la finale de la poule A qui se tient le à Dinard, dans le cadre du festival Happy Deiz. Pour la première fois, une épreuve de la compétition se déroule en Ille-et-Vilaine, après une tentative infructueuse à Saint-Malo deux années plus tôt, et alors que Sonerion cherche à développer ses activités dans l'est de la Bretagne[62],[63]. La ville obtient ainsi l'organisation des épreuves de 4e catégorie après avoir été pressentie pour la 5e catégorie[64].

Cinquième catégorieModifier

Le concours départemental Sonerion Penn ar Bed a lieu à Quimper, aux jardins de l'évêché, le 16 mai. L'air imposé est Mod glazig du sud Cornouaille[65]. Le podium est composé de « locaux » : le bagadig Kemper en tête, celui de Brieg en 2e position, suivi du bagadig ar Meilhoù Glaz[66]. Le bagad Men Ru remporte le concours départemental de Sonerion Bro Roahzon à Dol-de-Bretagne[67]. Le bagad Arvorizion Karnag (Les gars de la côte) de Carnac remporte le concours du "Sud" à Vannes, face aux bagadig de Saint-Nazaire et Camors et les bagadoù de Lanester, Rhuys et Theix[68].

La finale a lieu le 14 juillet lors de la 17e édition de Bagadañs à Carhaix. 21 formations y participent : le bagad Arvorizion de Carnac est sacré champion avec la note de 16,63, suivi du bagadig Quic-en-Groigne de Saint-Malo (15,75) et du bagad de Montfort-sur-Meu (15,25)[69]. Quic en Groigne, qui accède à la 4e catégorie, obtient également le prix d'interprétation de la marche imposée[70].

Synthèse des résultatsModifier

Légende[n 1]

Résultats de la première catégorieModifier

Groupe Classement
2014
Concours de
printemps
Concours d'été Moyenne
générale
Classement
final
Localisation
Note Rang Note Rang
Bagad Cap Caval 2e 17,57 1 17,40 1 17,49 1
Localisation des bagadoù de première catégorie
  Quimper compte 3 bagadoù en première catégorie :
Kemper, Penhars et Meilhoù Glaz.
Bagad Kemper 1er 16,44 2 17,01 2 16,72 2
Bagad Roñsed-Mor 5e 15,27 5 16,62 3 15,95 3
Bagad Bro Kemperle 9e 15,61 3 15,53 6 15,57 4
Kevrenn Alre 3e 15,24 6 15,80 4 15,52 5
Kerlenn Pondi 7e 15,02 7 15,73 5 15,37 6
Bagad ar Meilhoù Glaz 6e 15,44 4 14,71 9 15,08 7
Bagad Melinerion 4e 14,75 9 15,02 7 14,88 8
Bagad Brieg 8e 13,86 12 14,45 10 14,16 9
Bagad Penhars 10e 13,94 11 13,76 12 13,85 10
Bagad Beuzeg ar C'hab 1er (2nde) 14,29 10 13,30 14 13,79 11
Bagad Elven 11e 12,60 13 14,96 8 13,78 12
Bagad Karaez 2e (2nde) 14,91 8 12,52 15 13,72 13
Bagad Quic-en-Groigne 13e 12,46 14 14,24 11 13,35 14
Bagad Pañvrid 12e 12,43 15 13,42 13 12,92 15

Résultats de la deuxième catégorieModifier

Groupe Classement
2014
Concours de
printemps
Concours d'été Moyenne
générale
Classement
final
Localisation
Note Rang Note Rang
Bagad Sonerien Bro Dreger 4e 16,66 3 17,81 1 17,24 1
Localisation des bagadoù de deuxième catégorie.
Le bagad Keriz est situé à Clichy.
Bagad Saint-Nazaire 15e (1re) 17,39 1 16,26 4 16,83 2
Bagad Plougastell 3e 17,08 2 16,56 2 16,82 3
Bagad Sonerien An Oriant 14e (1re) 15,32 5 16,53 3 15,92 4
Bagad Konk Kerne 5e 15,50 4 14,83 6 15,17 5
Bagad de Cesson-Sévigné NC 15,10 6 15,14 5 15,12 6
Bagad Naoned 3e (3e) 14,26 7 13,86 7 14,06 7
Bagad Landi 6e 13,90 8 13,16 10 13,53 8
Bagad Bro Landerne 8e 12,96 9 13,29 8 13,12 9
Bagad Bro Felger 10e 12,36 11 13,25 9 12,80 10
Bagad Sant-Ewan Bubri 12e 12,67 10 11,96 12 12,31 11
Bagad Gwengamp 7e 12,28 12 12,34 11 12,31 12
Bagad pays des Abers 9e 12,02 13 11,82 13 11,92 13

Résultats de la troisième catégorieModifier

Groupe Classement
2014
Concours de
printemps
Concours d'été Moyenne
générale
Classement
final
Localisation
Note Rang Note Rang
Bagad Bleidi Kamorh 4 16,74 1 17,56 1 17,15 1
Localisation des bagadoù de troisième catégorie
Bagad Glazik Kemper 2 14,58 5 17,26 2 15,92 2
Bagad Boulvriag 8 15,72 2 15,34 4 15,53 3
Bagad Hiziv 2 (4e) 14,78 4 15,73 3 15,25 4
Bagadig Alre 7 14,81 3 13,49 9 14,15 5
Bagad Eostiged Ar Menez 12 14,36 7 13,86 8 14,11 6
Bagad Kombrid 1 (4e) 12,97 14 15,04 5 14,00 7
Kevrenn Brest Sant Mark 11 13,20 12 14,46 6 13,83 8
Bagad Sonerien Bro Montroulez 13 (2e) 14,28 8 13,29 10 13,78 9
Bagad Plouha 6 13,42 10 14 7 13,71 10
Bagadig Kerlenn Pondi 9 13,94 9 13,05 11 13,50 11
Bagad Marionig Bro ar Faoued 3 (4e) 13,14 13 12,93 12 13,03 12
Bagad Sant Brieg 10 11,92 15 12,22 13 12,07 13
Bagad Ploermael 5 14,17 6 - - - -
Bagad Kadoudal 14 (2e) 13,36 11 - - - -

Résultats de la quatrième catégorieModifier

Résultats de la cinquième catégorieModifier

Groupe Moyenne
générale
Classement
final
Localisation
1 Bagad Arvorizion Karnag 16,63 1
Localisation des bagadoù de cinquième catégorie
2 Bagadig Quic en Groigne 15,75 2
3 Bagad Men Ru 15,25 3
4 Bagadig Kemper 15,06 4
5 Bagadig Brieg 14,94 5
6 Bagad Dor Vras 14,94 6
7 Bagadig Pouldregad 13,72 7
8 Bagadig Sant Nazer 11,56 8

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1.      Première catégorie
  2.      Seconde catégorie
  3.      Troisième catégorie
  4.      Quatrième catégorie
  5.      Cinquième catégorie
    • AS : Groupe en année sabbatique
    • P : pénalité de 0.5 points

RéférencesModifier

  1. Camille Allain, « Bretagne: Le bagad de Vannes, vedette du championnat des bagadoù », 20 Minutes,
  2. Maël Le Guennec, « 66e concours des bagadoù ce dimanche en direct et en intégralité », France 3,
  3. Sonerion, « Dossier de presse 67e championnat national des bagadoù », sur lepeuplebreton.bzh, .
  4. « Une ouverture qui promet… Entretien avec le président du jury », bodadeg-ar-sonerion.org,
  5. Bagad Kemper, « Bagad Kemper Concours de Brest 2015 - Officielle HD », (consulté le 23 août 2016)
  6. « Bagad Cap Caval : Pont Krac'h grandiose ! », Ouest France,‎
  7. Ronan GORGIARD, « Championnat des bagadoù : un intérêt relancé », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  8. Lionel CABIOCH, « Championnat national des bagadoù. Le bagad de Vannes termine 9e », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  9. « Les bagadoù offrent des répétitions privées », Ouest France,‎
  10. « Le bagad d'Elven jouera à Brest pour la troisième fois, dimanche », Ouest France,‎
  11. « Le bagad prépare le championnat des bagadoù », Ouest France,‎
  12. « Brest 2015 », sur Bagad Bro Kemperle, (consulté le 23 août 2016)
  13. « Bagadoù. Locoal suvi par la Kevrenn Alré », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  14. a, b et c Katell Brélivet, « Bagadoù. Cap Caval détrône Kemper », Le Télégramme,‎
  15. « Pays bigouden. Cap Caval prêt pour Lorient ! », Ouest France,‎
  16. « Cap Caval : un champion en constante progression », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  17. « Bagadoù. Kemper au vert avant le concours », Le Télégramme,‎
  18. « Vannes. Après Montréal, le bagad est à Lorient », Le Télégramme,‎
  19. « Dernière répétition avant Lorient pour le bagad », Ouest France,‎
  20. « Le bagad en répétition pour le concours de Lorient », Ouest France,‎
  21. « Le bagad Elven présente sa nouvelle suite en avant première, jeudi », Ouest France,‎
  22. Pierre Guyon, « Bagad d'Elven. « Une histoire de passion et de convivialité » », le Télégramme,‎
  23. « Bagadoù. Le « Penhars » regarde droit devant », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  24. Simon Stéphan, « Bagadoù. Vent de fraîcheur sur le Moulin Vert », Le Télégramme,‎
  25. « La Kevrenn Alré fait se lever le Moustoir », Ouest France,‎
  26. Béatrice GRIESINGER., « Bro Kemperle : et si le bagad décrochait la lune? », ouest France,‎
  27. « Bagad Karaez. Deuxième manche demain », Le Télégramme,‎
  28. « Cap Caval : un champion en constante progression », Ouest France,‎
  29. a, b et c Fabienne RICHARD, « Bagadoù 2e catégorie : Sant-Nazer en tête », Ouest France,‎
  30. « Le bagad de Perros prêt pour le championnat », Ouest France,‎
  31. « Le bagad dans le trio de tête de sa catégorie », Ouest France,‎
  32. « Bagad de Lorient. En public avant le jour J », Le Télégramme,‎
  33. a et b Emmanuelle METIVIER, « Le bagad Gwengamp joue le maintien, samedi », Ouest-France,‎
  34. « Le Bagad retrouve la 1re catégorie et le Bagadig s'illustre », Ouest-France,‎
  35. « Le bagad de Saint-Nazaire a séduit les Josselinais », Ouest France,‎
  36. « Le Bagad de Saint Nazaire regagne ses étoiles », Ouest-France,‎
  37. « Le bagad Plougastell restera en deuxième catégorie », Ouest France,‎
  38. « Bagad Landi. Répétition publique jeudi », Le Télégramme,‎
  39. Aurore Krol, « Bagad de Lorient. « Pour le plaisir d'abord » », Le Télégramme,‎
  40. Marie COURVASIER, « Dernières répétitions pour le bagad Bro Konk Kerne. », Ouest France,‎
  41. « Bagad. Maintien en seconde catégorie », Le Télégramme,‎
  42. « Guingamp. Le bagad Gwengamp descend en troisième catégorie », Ouest-France,‎
  43. a et b « Vannes. Les bagadoù de 3e catégorie sur scène », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  44. a et b « Bagad Boulvriag. En deuxième catégorie », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  45. « Bagadoù de 3e catégorie.Camors remporte la première manche », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  46. « 66e championnat des bagadoù. 500 musiciens de 3e catégorie à Vannes », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  47. « Les Bleidi Kamorh préparent le concours de Vannes », Ouest-France,‎
  48. « Bleidi Kamorh. Sur la première marche », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  49. « Bagad. Un beau cadeau pour ses 20 ans », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  50. « Hiziv. Deux répétitions publiques », le Télégramme,‎
  51. « Le bagad Sant Brieg a répété en public, samedi », Ouest-France,‎
  52. « Eostiged ar Menez. Un parti pris gagnant », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  53. « Répétition publique du bagad avant le concours », Ouest-France,‎
  54. « Bagad GLAZIK : Vice Champion 2015 ! », sur bagad-kemper.bzh
  55. « Le bagad d'Hiziv arrive à la troisième place », Ouest-France,‎
  56. « Nécrologie. Michel Mahéo, une figure de la vie associative », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  57. « Bagadoù. L'heure du concours a sonné », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  58. « Bagadoù. Les « étrangers » au diapason des Bretons », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  59. « Le penn-soner Fabien Grelier emmène le bagad à Pontivy », Ouest-France,‎ .
  60. « Les bagadoù sonnent et résonnent à Pontivy », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  61. « Le bagad de Dol se distingue à Pontivy », Ouest France,‎ (lire en ligne).
  62. « C'est ok pour le concours des bagadoù ! », dans Ouest-France, le , consulté sur www.ouest-france.fr le
  63. « Il y aura un concours de bagadoù cet été », dans Ouest-France, le , consulté sur www.ouest-france.fr le
  64. « Un concours de bagadoù en projet à Dinard », dans Ouest-France, le , consulté sur www.ouest-france.fr le
  65. « Le Bagad Bro Skaer décroche la 7e place au concours de Quimper », Ouest-France,‎ .
  66. « Résultats du concours de Kemper », sur bodadeg-ar-sonerion.org, (consulté le 23 août 2016).
  67. « Le bagad Men Ru remporte le concours départemental », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  68. « Concours de bagadoù : le bagad Arvorizion Karnag champion », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  69. « Bagadoù. Carnac champion de 5e catégorie », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  70. « Le Bagadig Quic en Groigne en quatrième catégorie », Ouest-France,‎ (lire en ligne).

Voir aussiModifier