Championnat du monde des voitures de sport 1980

Championnat du monde des voitures de sport 1980
Description de cette image, également commentée ci-après
Porsche 935 de 1980.

Le Championnat du monde des voitures de sport 1980 est la 28e saison du Championnat du monde des voitures de sport (WSC) FIA, également connu sous le nom de Championnat du monde d'endurance. Il est ouvert aux voitures Groupe 6, Groupe 5 et IMSA GTX, bien qu'aucune de ces voitures n'ait été incluse dans le championnat constructeur WSC. Il s'est couru du au , comprenant onze courses, incluant les courses IMSA.

Un challenge mondial des pilotes d'endurance a été organisé cette saison sur onze épreuves, dont six étaient communes avec le championnat constructeur[1]. Ce challenge n'avait pas le statut de championnat du monde, mais l'obtiendra la saison suivante alors qu'il sera combiné avec le championnat constructeur.

CalendrierModifier

Manche Course Circuit Participants Date
1   24 Heures de Daytona - Pepsi Challenge Daytona International Speedway 68 2 février au 3 février
2   6 Heures de Brands Hatch Circuit de Brands Hatch 32 16 mars
3   6 Heures de Mugello Circuit du Mugello 26 13 avril
4   1 000 km de Monza Autodromo Nazionale di Monza 37 27 avril
5   6 Heures de Silverstone Circuit de Silverstone 26 11 mai
6   1 000 km du Nürburgring Nürburgring 74 25 mai
7   24 Heures du Mans Le Mans 55 14 au 15 juin
8   6 Heures de Watkins Glen Watkins Glen International 28 6 juillet
9   1 000 km de Mosport Circuit Mosport Park 32 17 août
10   6 Heures de Vallelunga Circuit de Vallelunga 33 7 septembre
11   1 000 km de Dijon Circuit de Dijon-Prenois 26 28 septembre

Résultats de la saisonModifier

Attribution des pointsModifier

Les points sont distribués aux dix premiers de chaque course dans l'ordre de 20-15-12-10-8-6-4-3-2-1 points, toutefois :

  • Les pilotes qui ne conduisent pas la voiture dans un certain pourcentage de tours dans une course n'ont pas droit aux points.
  • Les constructeurs ne reçoivent les points que de leur voiture la mieux classée, les autres voitures du même constructeur ne marquant aucun point, cependant les points sont attribués aux pilotes de ces voitures.
  • Le pilote et les équipes ne marquent pas de points s'ils n'accomplissent pas 90 % de la distance du vainqueur.

CoursesModifier

Manche Circuit Équipe vainqueur Résultats
Pilote vainqueur
1 Daytona   #2 Joest Racing Résultats
  Reinhold Joest
  Rolf Stommelen
  Volkert Merl
2 Brands Hatch   #19 Lancia Corse Résultats
  Riccardo Patrese
  Walter Röhrl
3 Mugello   #33 Lancia Corse Résultats
  Riccardo Patrese
  Eddie Cheever
4 Monza   #34 Alain de Cadenet Résultats
  Alain de Cadenet
  Desiré Wilson
5 Silverstone   #8 Alain de Cadenet Résultats
  Alain de Cadenet
  Desiré Wilson
6 Nürburgring   #31 Liqui Moly Joest Racing Résultats
  Rolf Stommelen
  Jürgen Barth
7 Le Mans   #16 Jean Rondeau Résultats
  Jean Rondeau
  Jean-Pierre Jaussaud
8 Watkins Glen   #31 Lancia Corse Résultats
  Hans Heyer
  Riccardo Patrese
9 Mosport   #6 Dick Barbour Racing Résultats
  John Fitzpatrick
  Brian Redman
10 Vallelunga   #42 Giorgio Francia Résultats
  Giorgio Francia
  Roberto Marazzi
11 Dijon-Prenois   #1 Sportwagen Team Résultats
  Henri Pescarolo
  Jürgen Barth

Championnat du monde des constructeursModifier

Le classement du Championnat du monde des constructeurs rassemble les résultats des deux catégories confondues.

Seuls les huit meilleurs résultats sont pris en compte dans le classement. Les autres points ne sont pas comptabilisés et sont indiqués en italique.

Division I (> 2 000 cm3)Modifier

Pos Châssis 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Total
1   Porsche 20 20 (15) 20 20 20 20 20 20 (15) (20) 160
2   Lancia 20 20 40
3   Ferrari 12 12
4   BMW 4 4
5   Opel 3 3

Division II (< 2 000 cm3)Modifier

Pos Châssis 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Total
1   Lancia 20 20 20 20 20 20 20 20 (20) (20) 160
2   BMW 15 12 12 20 59
3=   Porsche 15 15
3=   Fiat 15 15
5   Ford 4 4
6   Opel 1 1
  •   Lancia Remporte le titre de Champion du monde des constructeurs.

Challenge mondial des pilotes d'enduranceModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Alain Bienvenu, Endurance: 50 ans d'histoire 1964-1981 - Volume 2, éditions ETAI, 2004 (ISBN 2-7268-9327-9)

Lien externeModifier