Ouvrir le menu principal
Championnat du monde féminin 2016
Description de l'image Championnat du monde de hockey sur glace féminin 2016.png.
Généralités
Sport Hockey sur glace féminin
Organisateur(s) IIHF
Édition 18e
Lieu(x) Kamloops (Canada)
Date du 28 mars au
Participants 8 équipes
Matchs joués 21
Affluence 41 109 spectateurs
(1 957 par match)
Site(s) Centre MacArthur
Centre Sandman
Site web officiel http://www.worldwomen2016.com
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division I A

Palmarès
Vainqueur Drapeau : États-Unis États-Unis (7e titre)
Finaliste Drapeau : Canada Canada
Troisième Drapeau : Russie Russie
Buts 107 (5 par match)
Meilleur joueur Drapeau : États-Unis Hilary Knight [1]
Meilleur pointeur Drapeau : États-Unis Hilary Knight (9 points)

Navigation

Le Championnat du monde féminin de hockey sur glace 2016 est la dix-huitième édition de cette compétition organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Elle a lieu du 28 mars au à Kamloops, dans la province canadienne de Colombie-Britannique.

Les cinq divisions inférieures sont disputées indépendamment du groupe Élite.

La compétition sert en outre de qualifications pour l'édition suivante et permettra également de finaliser le tirage pour les qualifications aux Jeux olympiques de 2018.

Format de la compétitionModifier

Le Championnat du monde féminin de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite.

 
Pays participant au Championnat du monde féminin de hockey sur glace 2016.

Les 8 équipes de la Division Élite sont réparties en deux groupes de 4 : les mieux classées dans le groupe A et les autres dans le groupe B. Chaque groupe est disputé sous la forme d'un championnat à matches simples. Les 2 premiers du groupe A sont qualifiés d'office pour les demi-finales. Les 2 derniers du groupe A et les 2 premiers du groupe B s'affrontent lors de quarts de finale croisés. Les 2 derniers du groupe B participent au tour de relégation qui détermine l'équipe qui sera reléguée en Division I A lors de l'édition de 2017.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf le groupe de Qualification pour la Division II B qui en compte 4), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire ;
  • 2 points pour une victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 1 point pour une défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 0 point pour une défaite dans le temps réglementaire.

Division ÉliteModifier

Le groupe principal regroupe 8 équipes, réparties en deux groupes :

Groupe A

Groupe B

Localisation de Kamloops à l'ouest du Canada.

Groupe AModifier

RésultatsModifier

28 mars 2016   Russie 3-5
(0-1, 2-1, 1-3)
Finlande   Sandman Centre, Kamloops
1 107 spectateurs


28 mars 2016   États-Unis 3-1
(0-0, 0-0, 3-1)
Canada   Sandman Centre, Kamloops
5 580 spectateurs


29 mars 2016   Finlande 1-2
(1-1, 0-1, 0-0)
États-Unis   Sandman Centre, Kamloops
1 149 spectateurs


29 mars 2016   Canada 8-1
(0-1, 6-0, 2-0)
Russie   Sandman Centre, Kamloops
4 453 spectateurs


31 mars 2016   États-Unis 8-0
(3-0, 0-0, 5-0)
Russie   Sandman Centre, Kamloops
1 323 spectateurs


31 mars 2016   Canada 6-1
(1-0, 4-1, 1-0)
Finlande   Sandman Centre, Kamloops
4 234 spectateurs


ClassementModifier

Classement du Groupe A de la Division Élite[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   États-Unis 3 3 0 0 0 13 2 +9 9
+002,   Canada 3 2 0 1 0 15 5 +10 6
+003,   Finlande 3 1 0 2 0 7 11 -4 3
+004,   Russie 3 0 0 3 0 4 21 -17 0
  • Qualifié pour les demi-finales
  • Qualifié pour les quarts de finale

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Groupe BModifier

RésultatsModifier

28 mars 2016   Suisse 4-2
(1-1, 1-0, 2-1)
Japon   McArthur Island Centre, Kamloops
1 000 spectateurs


28 mars 2016   Suède 3-2
(0-0, 1-1, 2-1)
République tchèque   McArthur Island Centre, Kamloops
613 spectateurs


29 mars 2016   Suisse 1-3
(0-0, 1-2, 0-1)
République tchèque   McArthur Island Centre, Kamloops
570 spectateurs


29 mars 2016   Japon 0-2
(0-0, 0-0, 0-2)
Suède   McArthur Island Centre, Kamloops
612 spectateurs


31 mars 2016   République tchèque 3-2 (Fus)
(0-1, 1-0, 1-1, 0-0, 1-0)
Japon   McArthur Island Centre, Kamloops
782 spectateurs


31 mars 2016   Suède 2-1 (Fus)
(0-1, 1-0, 0-0, 0-0, 1-0)
Suisse   McArthur Island Centre, Kamloops
874 spectateurs


ClassementModifier

Classement du Groupe B de la Division Élite[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Suède 3 2 1 0 0 7 3 +4 8
+002,   République tchèque 3 1 1 1 0 8 6 +2 5
+003,   Suisse 3 1 0 1 1 6 7 -1 4
+004,   Japon 3 0 0 2 1 4 9 -5 1
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Joue le tour de relégation

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Tour de relégationModifier

Le tour se joue au meilleur des 3 matches : la 1re équipe qui gagne 2 fois reste en Division Élite. Le perdant est relégué en Division I A.

1er avril 2016   Suisse 3-1
(2-1, 1-0, 0-0)
Japon   McArthur Island Centre, Kamloops
522 spectateurs


3 avril 2016   Japon 0-4
(0-1, 0-2, 0-1)
Suisse   McArthur Island Centre, Kamloops
791 spectateurs


Phase finaleModifier

TableauModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 1er avril, Sandman Centre    3 avril, Sandman Centre      4 avril, Sandman Centre
   États-Unis  9
   Russie  4
   Russie  0  
   Suède  1  
 3 avril, Sandman Centre    États-Unis  1P
 1er avril, Sandman Centre
     Canada  0
   Finlande  5
   Finlande  3  
   République tchèque  0  
   Canada  5  
Troisième place
Cinquième place
 3 avril, McArthur Centre  4 avril, Sandman Centre
   République tchèque  2    Finlande  0
   Suède  4    Russie  1F

Nota : P : Prolongation - F : Tirs de fusillade

Quarts de finaleModifier

1er avril 2016   Russie 4-1
(2-1, 1-0, 1-0)
Suède   Sandman Centre, Kamloops
1 126 spectateurs


1er avril 2016   Finlande 5-0
(0-0, 3-0, 2-0)
République tchèque   Sandman Centre, Kamloops
1 256 spectateurs


Match pour la cinquième placeModifier

3 avril 2016   République tchèque 2-4
(0-2, 0-0, 4-0)
Suède   McArthur Island Centre, Kamloops
612 spectateurs


Demi-finalesModifier

3 avril 2016   États-Unis 9-0
(5-0, 3-0, 1-0)
Russie   Sandman Centre, Kamloops
2 297 spectateurs


3 avril 2016   Canada 5-3
(1-1, 1-0, 3-2)
Finlande   Sandman Centre, Kamloops
4 007 spectateurs


Match pour la troisième placeModifier

4 avril 2016   Finlande 0-1 (Fus)
(0-0, 0-0, 0-0, 0-0, 0-1)
Russie   Sandman Centre, Kamloops
2 351 spectateurs


FinaleModifier

4 avril 2016   États-Unis 1-0 (Pr)
(0-0, 0-0, 0-0, 1-0)
Canada   Sandman Centre, Kamloops
5 850 spectateurs


Classement finalModifier

Place Équipe[2]
    États-Unis
    Canada
    Russie
4   Finlande
5   Suède
6   République tchèque
7   Suisse
8   Japon
  • Relégué en Division IA en 2017

MédailléesModifier

Championnes du monde
  États-Unis[3]
Shelby Amsley-Benzie, Stephanie Anderson, Sydney Baldwin, Kacey Bellamy, Megan Bozek, Alex Carpenter, Kendall Coyne, Shiann Darkangelo, Brianna Decker, Meghan Duggan, Nicole Hensley, Zoe Hickel, Megan Keller, Hilary Knight, Monique Lamoureux, Jocelyne Lamoureux, Gigi Marvin, Anne Pankowski, Amanda Pelkey, Emily Pfalzer, Michelle Picard, Alex Rigsby, Anne Schleper, Haley Skarupa, Kelli Stack, Lee Stecklein, Allie Thunstrom, Dana Trivigno et Jessie Vetter
Entraîneur : Ken Klee
Entraîneurs assistants : Brett Strot et Christopher Tamer
Meghan Agosta, Erin Ambrose, Courtney Birchard, Bailey Bram, Jessica Campbell, Emily Clark, Mélodie Daoust, Sarah Davis, Ann-Renée Desbiens, Sarah Edney, Renata Fast, Laura Fortino, Erica Howe, Brianne Jenner, Rebecca Johnston, Halli Krzyzaniak, Charline Labonté, Geneviève Lacasse, Brigette Lacquette, Jocelyne Larocque, Emerance Maschmeyer, Meaghan Mikkelson, Caroline Ouellette, Sarah Potomak, Marie-Philip Poulin, Jamie Lee Rattray, Lauriane Rougeau, Jillian Saulnier, Natalie Spooner, Shannon Szabados, Kelly Terry, Blayre Turnbull, Jennifer Wakefield, Tara Watchorn et Hayley Wickenheiser
Entraîneur : Laura Schuler
Entraîneurs assistants : Doug Derraugh, Howie Draper, Dwayne Gylywoychuk et Bradley Kirkwood
Maria Batalova, Lioudmila Beliakova, Tatiana Bourina, Ielena Dergatchiova, Ia Gavrilova, Angelina Gontcharenko, Fanouza Kadirova, Aleksandra Kapoustina, Elina Mitrofanova, Nadejda Morozova, Iekaterina Nikolaïeva, Valeria Pavlova, Nina Pirogova, Anna Prougova, Anna Chibanova, Anna Chokhina, Alevtina Chtarïova, Anna Chtchoukina, Yelena Silina, Galina Skiba, Iekaterina Smolentseva, Iekaterina Smolina, Maria Sorokina, Olga Sossina, Valeria Tarakanova et Aleksandra Vafina
Entraîneur : Mikhaïl Tchekanov
Entraîneurs assistants : Ievgueni Ierfilov, Vladislav Prodan et Ievgueni Cherbakov

Statistiques individuellesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleures pointeuses de la Division Élite[6]
Clt Joueuse Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1 Hilary Knight   États-Unis 5 7 2 9 0 +8
2 Christine Hüni   Suisse 5 4 5 9 0 +5
3 Jocelyne Lamoureux   États-Unis 5 3 5 8 2 +8
3 Lara Stalder   Suisse 5 3 5 8 12 +5
5 Rebecca Johnston   Canada 5 2 5 7 0 +3
6 Monique Lamoureux   États-Unis 5 2 5 7 4 +7
7 Natalie Spooner   Canada 5 3 3 6 2 +3
7 Jennifer Wakefield   Canada 5 3 3 6 4 +3
9 Brianna Decker   États-Unis 5 2 4 6 2 +5
9 Marie-Philip Poulin   Canada 5 2 4 6 6 +4
Classement des meilleures gardiennes de la Division Élite[7]
Clt Joueuse Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1 Alex Rigsby   États-Unis 3 192 min 30 s 1 0,31 98,61 2
2 Emerance Maschmeyer   Canada 3 191 min 23 s 4 1,25 95,56 0
3 Florence Schelling   Suisse 5 303 min 49 s 8 1,58 93,16 1
4 Sara Grahn   Suède 5 301 min 52 s 8 1,59 92,08 1
5 Meeri Räisänen   Finlande 6 346 min 7 s 14 2,43 92,05 1
6 Nana Fujimoto   Japon 4 241 min 33 s 12 2,98 90,55 0
7 Klára Peslarová   République tchèque 5 304 min 38 s 14 2,76 90,48 0
8 Nadejda Morozova   Russie 5 289 min 19 s 17 3,53 88,51 1

Nota : seules sont classées les gardiennes ayant joué au minimum 40 % du temps de glace de leur équipe.

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IAModifier

La compétition se déroule du 25 au à Aalborg au Danemark.

Classement de la Division I A[8]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Allemagne (R) 5 4 0 1 0 16 7 +9 12
+002,   France 5 4 0 1 0 15 9 +6 12
+003,   Autriche 5 3 1 1 0 16 10 +6 11
+004,   Danemark 5 2 0 3 0 13 14 -1 6
+005,   Norvège 5 0 1 3 1 10 17 -7 3
+006,   Slovaquie (P) 5 0 0 4 1 7 20 -13 1
  • Promu en Division Élite en 2017
  • Relégué en Division I B en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IBModifier

La compétition se déroule du 4 au à Asiago en Italie.

Classement de la Division IB[9]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Hongrie 5 4 0 1 0 15 10 +5 12
+002,   Lettonie (R) 5 3 0 2 0 16 15 +1 9
+003,   Kazakhstan (P) 5 2 0 2 1 13 14 -1 7
+004,   Italie 5 1 1 2 1 11 13 -2 6
+005,   Chine 5 2 0 3 0 10 10 0 6
+006,   Pays-Bas 5 1 1 3 0 11 14 -3 5
  • Promu en Division I A en 2017
  • Relégué en Division II A en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIAModifier

La compétition se déroule du 1er au à Bled en Slovénie.

Classement de la Division II A[10]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Pologne 5 4 0 1 0 37 9 +28 12
+002,   Corée du Sud 5 4 0 1 0 15 3 +12 12
+003,   Grande-Bretagne 5 4 0 1 0 34 3 +31 12
+004,   Corée du Nord (R) 5 2 0 3 0 21 23 -2 6
+005,   Slovénie (P) 5 1 0 4 0 9 27 -18 3
+006,   Croatie 5 0 0 5 0 4 55 -51 0
  • Promu en Division IB en 2017
  • Relégué en Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIBModifier

La compétition se déroule du 29 février au à Jaca en Espagne.

Classement de la Division II B[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Australie 5 4 0 0 1 32 6 +26 13
+002,   Espagne 5 4 0 1 0 26 8 +18 12
+003,   Islande 5 3 0 2 0 21 10 +11 9
+004,   Mexique 5 2 1 2 0 13 9 +4 8
+005,   Nouvelle-Zélande (R) 5 1 0 4 0 13 40 -27 3
+006,   Turquie (P) 5 0 0 5 0 8 40 -32 0
  • Promu en Division IIA en 2017
  • Relégué en Qualification pour la Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Qualification pour la Division IIBModifier

La compétition se déroule du 7 au à Sofia en Bulgarie.

Classement de la Qualification pour la Division II B[12]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Roumanie 3 2 0 0 1 15 9 +6 7
+002,   Hong Kong 3 2 0 1 0 15 9 +6 6
+003,   Afrique du Sud 3 1 1 1 0 12 8 +4 5
+004,   Bulgarie 3 0 0 3 0 8 24 -16 0
  • Promu en Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Références et feuilles de matchesModifier

RéférencesModifier

  1. http://stats.iihf.com/Hydra/508/IHW508000_98_1_0.pdf
  2. a b et c (en) « Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  3. (en) « Entry list by tesm - USA - United States », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  4. (en) « Entry list by tesm - CAN - Canada », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  5. (en) « Entry list by tesm - RUS - Russia », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  6. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  7. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  8. (en) « Div. I A - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 mars 2016)
  9. (en) « Div. I B - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 11 avril 2016)
  10. (en) « Div. II A - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 avril 2016)
  11. (en) « Div. II B - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mars 2016)
  12. (en) « Div. II B (Q) - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mars 2016)

Feuilles de matchesModifier

  1. (en) « RUS - FIN : 3-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 mars 2016)
  2. (en) « USA - CAN : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 mars 2016)
  3. (en) « FIN - USA : 1-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 mars 2016)
  4. (en) « CAN - RUS : 8-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 mars 2016)
  5. (en) « USA - RUS : 8-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er avril 2016)
  6. (en) « CAN - FIN : 6-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er avril 2016)
  7. (en) « SUI - JPN : 4-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 mars 2016)
  8. (en) « SWE - CZE : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 mars 2016)
  9. (en) « SUI - CZE : 1-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 mars 2016)
  10. (en) « JPN - SWE : 0-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 mars 2016)
  11. (en) « CZE - JPN : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er avril 2016)
  12. (en) « SWE - SUI : 2-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er avril 2016)
  13. (en) « SUI - JPN : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 2 avril 2016)
  14. (en) « JPN - SUI: 0-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 4 avril 2016)
  15. (en) « RUS - SWE : 4-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 2 avril 2016)
  16. (en) « FIN - CZE : 5-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 2 avril 2016)
  17. (en) « SWE - CZE : 2-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 4 avril 2016)
  18. (en) « USA - RUS : 9-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 4 avril 2016)
  19. (en) « CAN - FIN : 5-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 4 avril 2016)
  20. (en) « FIN - RUS : 0-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)
  21. (en) « USA - CAN : 1-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 avril 2016)

Voir aussiModifier