Ouvrir le menu principal

Championnat du monde masculin de handball 2003

compétition de handball
(Redirigé depuis Championnat du monde de handball masculin 2003)
Championnat du monde
masculin de handball 2003
Description de l'image Mondial 2003 handball masculin logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Édition XVIIIe
Lieu(x) Portugal
Date du
au
Nations 24 qualifiées

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France France
Vainqueur Drapeau : Croatie Croatie
Finaliste Drapeau : Allemagne Allemagne
Troisième Drapeau : France France
Meilleur joueur Drapeau : Allemagne Christian Schwarzer
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Hongrie Carlos Pérez (64)

Navigation

La 18e édition du Championnat du monde masculin de handball s'est déroulé du 20 janvier au au Portugal.

La Croatie remporte son premier titre de champion du monde en battant après prolongation l'Allemagne sur le score de 34 à 31. La France, championne du monde en titre, complète le podium.

Sommaire

Podium finalModifier

Équipes participantes et modalitésModifier

Le tour préliminaire concerne 24 équipes réparties en 4 poules de 6 équipes :

Les 4 premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour un deuxième tour composé de 4 poules de 4 équipes. L'équipe classée première de chacune de ces poules se rencontrent en demi-finales. Les deuxièmes de chaque groupe se qualifient pour les matchs de classement de la 5e à la 8e place.

Premier tourModifier

Les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour le second tour.

Groupe A à GuimarãesModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Espagne 10 5 5 0 0 157 106 51
2   RF Yougoslavie 8 5 4 0 1 142 103 39
3   Pologne 6 5 3 0 2 140 130 10
4   Tunisie 4 5 2 0 3 131 129 2
5   Koweït 2 5 1 0 4 98 168 -70
6   Maroc 0 5 0 0 5 113 145 -32

Groupe B à ViseuModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Allemagne 10 5 5 0 0 191 111 80
2   Islande 8 5 4 0 1 185 116 69
3   Portugal 6 5 3 0 2 164 126 38
4   Qatar 4 5 2 0 3 116 159 -43
5   Australie 2 5 1 0 4 100 192 -92
6   Groenland 0 5 0 0 5 100 152 -52

Groupe C à MadèreModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1*   Croatie 8 5 4 0 1 135 125 10
2*   France 8 5 4 0 1 147 103 44
3   Russie 5 5 2 1 2 132 132 0
4   Hongrie 4 5 2 0 3 154 138 16
5   Argentine 3 5 1 1 3 127 156 -29
6   Arabie saoudite 2 5 1 0 4 114 155 -41

* La Croatie est classée devant la France au bénéfice de sa victoire.

Groupe D à São João da MadeiraModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1*   Suède 8 5 4 0 1 147 129 18
2*   Danemark 8 5 4 0 1 146 125 21
3   Slovénie 6 5 3 0 2 144 137 7
4   Égypte 5 5 2 1 2 132 139 -7
5   Algérie 2 5 0 2 3 119 136 -17
6   Brésil 1 5 0 1 4 118 140 -22

* La Suède est classée devant le Danemark au bénéfice de sa victoire.

Second tourModifier

ModalitésModifier

Les premiers de chaque groupe se qualifient pour les demi-finales. Les deuxièmes de chaque groupe se qualifient pour les matchs de classement de la 5e à la 8e place. Enfin, les deux derniers de chaque groupe sont éliminés.

Les résultats de deux équipes issues d'un même groupe du premier tour sont conservés.

Groupe I à CaminhaModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Espagne 6 3 3 0 0 106 71 35
2   Islande 4 3 2 0 1 106 83 23
3   Pologne 2 3 1 0 2 89 93 -4
4   Qatar 0 3 0 0 3 63 117 -54

Groupe II à Povoa de VarzimModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Allemagne 5 3 2 1 0 98 81 17
2   RF Yougoslavie 5 3 2 1 0 89 86 3
3   Portugal 2 3 1 0 2 84 93 -9
4   Tunisie 0 3 0 0 3 74 85 -11

Groupe III à Rio MaiorModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Croatie 6 3 3 0 0 90 76 14
2   Russie 4 3 2 0 1 90 78 12
3   Danemark 2 3 1 0 2 90 94 -4
4   Égypte 0 3 0 0 3 71 93 -22

Groupe IV à EspinhoModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1   France 6 3 3 0 0 90 70 20 -
2   Hongrie 2 3 1 0 2 84 87 -3 +2
3   Slovénie 2 3 1 0 2 76 84 -8 +1
4   Suède 2 3 1 0 2 82 91 -9 -3

Phase finaleModifier

Demi-finales Finale
 , Lisbonne      , Lisbonne
   Espagne  37
   Croatie  39ap  
   Croatie  34
 , Lisbonne
     Allemagne  31
   Allemagne  23
   France  22  
Troisième place
 , Lisbonne
   France  27
   Espagne  22

Match pour la 3e placeModifier


  France 27 - 22
(16 - 11)
  Espagne Pavilhão Atlântico, Lisbonne
Spectateurs : ?
Arbitrage :   ?

Daniel Narcisse 7

Rapport Handzone.net

Antonio Carlos Ortega 7


  France
Gardiens de but
Bruno Martini 60'
Thierry Omeyer -
Joueurs
Daniel Narcisse 7
Joel Abati 4
Patrick Cazal 4
Bertrand Gille 3
Grégory Anquetil 2
Andrej Golic 2
François-Xavier Houlet 2 pen.
Jackson Richardson 2
Cédric Burdet 1
Jérôme Fernandez
Didier Dinart
Christophe Kempé
Entraîneur : Claude Onesta
  Espagne
Gardiens de but
José Javier Hombrados 60'
David Barrufet
Joueurs
Antonio Carlos Ortega 7
Talant Dujshebaev 5
Alberto Entrerríos 4
Fernando Hernández 3
Manuel Colón 2
Enric Masip 1
Xavier O'Callaghan
Mateo Garralda
Iker Romero
Mariano Ortega
Juanín García
Carlos Prieto
Entraîneur : César Argilés

FinaleModifier


  Croatie 34 - 31
(20 - 18)
  Allemagne Pavilhão Atlântico, Lisbonne
Spectateurs : ?
Arbitrage :   ?

Mirza Džomba 8

Rapport Handzone.net

Markus Baur 8


  Croatie
Gardiens de but
Vlado Šola 60'
Valter Matošević
Joueurs
Mirza Džomba 8
Renato Sulić 4
Ivano Balić 4
Petar Metličić 4
Blaženko Lacković 4
Božidar Jović 3
Slavko Goluža 3
Nikša Kaleb 2
Davor Dominiković 1
Tonči Valčić 1
Vedran Zrnić -
Denis Špoljarić -
Entraîneur : Lino Červar
  Allemagne
Gardiens de but
Henning Fritz 50'
Christian Ramota 10'
Joueurs
Markus Baur 8
Florian Kehrmann 7
Pascal Hens 5
Christian Schwarzer 3
Christian Zeitz 2
Heiko Grimm 2
Christian Rose 2
Mark Dragunski 1
Jan-Olaf Immel 1
Klaus-Dieter Petersen -
Steffen Weber -
Volker Zerbe -
Entraîneur : Heiner Brand

Matchs de classement de 5 à 8Modifier

Demi-finales de classement Cinquième place
 , Lisbonne      , Lisbonne
   RF Yougoslavie  33
   Hongrie  34ap  
   Russie  30
 , Lisbonne
     Hongrie  25
   Russie  30
   Islande  27  
Septième place
 , Lisbonne
   Islande  32
   RF Yougoslavie  27

Classement finalModifier

Rang Équipe J G N P Bp Bc Diff
    Croatie 9 8 0 1 270 243 +27
    Allemagne 9 7 1 1 306 219 +87
    France 9 7 0 2 257 194 +63
4   Espagne 9 7 0 2 288 218 +70
5   Russie 9 6 1 2 256 234 +22
6   Hongrie 9 4 0 5 273 259 +14
7   Islande 9 6 0 3 308 234 +74
8   RF Yougoslavie 9 5 1 3 260 228 +32
9   Danemark 7 4 0 3 201 193 +8
10   Pologne 7 4 0 3 204 189 +15
11   Slovénie 7 3 0 4 191 196 -5
12   Portugal 7 4 0 3 219 182 +37
13   Suède 7 5 0 2 204 191 +13
14   Tunisie 7 2 0 5 178 186 -8
15   Égypte 7 2 1 4 177 197 -20
16   Qatar 7 2 0 5 157 234 -77
17   Argentine 5 1 1 3 127 156 -29
18   Algérie 5 0 2 3 119 136 -17
19   Arabie saoudite 5 1 0 4 114 155 -41
20   Koweït 5 1 0 4 98 168 -70
21   Australie 5 1 0 4 100 192 -92
22   Brésil 5 0 1 4 118 140 -22
23   Maroc 5 0 0 5 113 142 -29
24   Groenland 5 0 0 5 100 152 -52

Les 7 premières équipes sont qualifiées pour les Jeux olympiques d'Athènes en 2004.

Statistiques et récompensesModifier

Équipe-typeModifier

L'équipe-type du championnat du monde 2003 est [1] :

Meilleurs buteursModifier

Meilleurs buteurs[2]
Rang Joueur Équipe Buts
1 Carlos Pérez   Hongrie 64
2 Hussein Zaky   Égypte 61
3 Ólafur Stefánsson   Islande 58
4 László Nagy   Hongrie 51
Alexeï Rastvortsev   Russie
6 Markus Baur   Allemagne 50
Ivan Šimonović   Slovénie
8 Stefan Kretzschmar   Allemagne 48
Florian Kehrmann   Allemagne
10 Petar Metličić   Croatie 46

Meilleurs gardiensModifier

Meilleurs gardiens[2]
Rang Joueur Équipe Arrêts
1 Andreï Lavrov   Russie 109
2 Henning Fritz   Allemagne 99
3 Arpad Šterbik   Yougoslavie 97
4 José Javier Hombrados   Espagne 94
5 Nándor Fazekas   Hongrie 88
6 Vlado Sola   Croatie 78
7 Dejan Perić   RF Yougoslavie 71
8 Sławomir Szmal   Pologne 69
9 Beno Lapajne   Slovénie 68
Kasper Hvidt   Danemark

Effectif des équipes sur le podiumModifier

Notes et référencesModifier

  1. « La France ressort Bronzée du Portugal », sur handzone.net, (consulté le 5 janvier 2014)
  2. a et b [PDF] « Championnat du monde 2003 : Résultats, classements et statistiques », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 5 janvier 2014)
  3. a et b « La liste des Quinze ! », sur handzone.net, (consulté le 15 janvier 2017)
  4. Jean-Louis Le Touzet, Mathieu Grégoire et Sylvain Mouillard, « Karabatic, no man's hand », sur Libération.fr, (consulté le 15 janvier 2017)

Voir aussiModifier