Championnat du monde d'échecs par correspondance

liste d'un projet Wikimedia

Le championnat du monde d'échecs par correspondance est la compétition majeure organisée par la fédération internationale du jeu d’échecs par correspondance (ICCF).

DéroulementModifier

Les parties se déroulaient par courrier et pouvaient durer plusieurs années. Elles se disputent maintenant par courrier électronique ou par serveur informatique.

Avant de disputer la finale, les joueurs disputent des tournois de sélection (demi-finales, quarts de finale, etc.).

En 1947, à l'initiative du Suédois Erik Larsson, débutent les préliminaires du premier Championnat du monde d'échecs par correspondance, auquel participent 78 joueurs de 22 nationalités. Cecil Purdy (Australie) a remporté l'édition inaugurale. Le Français Christophe Léotard a été sacré champion du monde en 2007. Aleksandr Dronov (Russie) a remporté le titre à trois reprises.

Champions du monde ICCFModifier

Finale années Vainqueur Nationalité Deuxième(s) Notes
n° 01 [1] (1950-1953) Cecil Purdy   Australie Harald Malmgren  
Mario Napolitano  
n° 02 [2] (1956-1959) Viatcheslav Ragozine   Union soviétique Lucius Endzelis  
Lothar Schmid  
n° 03 [3] (1959-1962) Albéric O'Kelly   Belgique Piotr Doubinine  
n° 04 [4] (1962-1965) Vladimir Zagorovski   Union soviétique Giorgueï Borissenko  
n° 05 [5] (1965-1968) Hans Berliner   États-Unis Jaroslav Hybl  
Karel Husak  
n° 06 [6] (1968-1971) Horst Rittner   Allemagne de l'Est Vladimir Zagorovski  
n° 07 [7] (1972-1976) Jakov Estrine   Union soviétique Josef Boey  
n° 08 [8] (1975-1980) Jørn Sloth
(au départage)
  Danemark Vladimir Zagorovski   (ex æquo)
n° 09 [9] (1977-1983) Tõnu Õim   Union soviétique Fritz Baumbach  
Alekseï Mikhaïlov  
n° 10 [10] (1978-1984) Victor Palciauskas   États-Unis Juan Sebastian Morgado  
n° 11 [11] (1983-1989) Fritz Baumbach   Allemagne de l'Est Guennadi Nesis  
Alekseï Mikhaïlov  
n° 12 [12] (1984-1991) Grigori Sanakoïev   Union soviétique Josef Franzen  
n° 13 [13] (1989-1998) Mikhaïl Oumanski   Russie Erik Bang  
n° 14 [14] (1994-2000) Tõnu Õim   Estonie Ove Ekebjaerg  
n° 15 [15] (1996-2002) Gert Jan Timmerman   Pays-Bas Joop van Oosterom  
Allan Poulsen  
Gottardo Gottardi  
n° 16 [16] (1999-2004) Tunç Hamarat   Autriche Ruud Malliangkay  
Igor Samarine  
Achim Soltau  
n° 17 [17] (2002-2007) Ivar Bern
(au départage)
  Norvège Wolfgang Rohde  
Joachim Neumann  
(2e au départage)
(3e au départage)
n° 18 [18] (2003-2005) Joop van Oosterom   Pays-Bas Hans-Marcus Elwert  
n° 19 [19] (2004-2006) Christophe Léotard   France Frank Gerhardt  
n° 20 [20] (2004-2011) Pertti Lehikoinen   Finlande Stefan Winge   (ex æquo)
n° 21 [21] (2005-2008) Joop van Oosterom   Pays-Bas Alexander J. Ugge  
n° 22 [22] (2007-2010) Aleksandr Dronov   Russie Jürgen Bücker   (ex æquo)
n° 23 [23] (2008-2011) Ulrich Stephan   Allemagne Thomas Winckelmann  
n° 24 [24] (2009-2011) Marjan Šemrl   Slovénie Hans-Dieter Wunderlich  
Tansel Turgut  
n° 25 [25] (2009-2012) Fabio Finocchiaro   Italie Richard Hall  
Elio Vassia  
Sante Giuliani  
n° 26 [26] (2010-2012) Ron Langeveld   Pays-Bas Florin Şerban  
n° 27 [27] (2011-2014) Aleksandr Dronov   Russie Matthias Kribben  
Thomas Mahling  
Reinhard Moll  
n° 28 [28] (2013-2016) Leonardo Ljubičić   Croatie Petr Boukal  
n°29 [29] (2015-2018) Aleksandr Dronov   Russie Jacek Oskuski  
Leonardo Ljubičić  
Horatio Neto  
n°30 [30] (2017-2019) Andreï Kotchemassov   Russie Enver Etendiev  
Detlef Buse  
Fred Kunzelmann  

Championnes du monde par correspondance ICCFModifier

 
Participantes au 1er championnat du monde féminin.

Sur proposition de Bertl von Massow (Allemagne), les demi-finales du premier championnat du monde féminin par correspondance ont débuté en 1965, avec 54 inscriptions de 16 pays. La russe Olga Roubtsova, qui en 1956 avait été sacrée championne du monde FIDE, réalisa le même exploit à l´ICCF en 1972. La dernière décennie a été dominée par Irina Perevertkhina (Russie) qui a remporté les trois tornuois auxquels elle a participé.

Finale Années Vainqueur Fédération Deuxième
1 [31] 1968-1972 Olga Roubtsova   Union soviétique Gertrude Schoisswohl 
2 [32] 1972-1977 Lora Iakovleva   Union soviétique Olga Roubtsova  
3 [33] 1978-1984 Ljuba Kristol   Israël Merike Rotova  
4 [34] 1984-1992 Lioudmila Belavenets   Russie Nina Orlova  
5 [35] 1993-1998 Ljuba Kristol   Israël Ingrida Priedite  
6 [36] 2000-2005 Alessandra Riegler   Italie Maja Zelcic  
7 [37] 2002-2006 Olga Soukhareva   Russie Mary Jones  
8 [38] 2007-2010 Olga Soukhareva   Russie Marie Bazantová  
9 [39] 2011-2014 Irina Perevertkina   Russie Maria Lisitcina  
10 [40] 2014-2017 Irina Perevertkina   Russie Tatiana Moyeïenko  
11 [41] 2017-2020 Irina Perevertkina   Russie Vilma Dambrauskaite  
Tatiana Moyeïenko  


Coupe du mondeModifier

C'est le plus grand concours ouvert organisé par l'ICCF sans distinction d'âge, de sexe ou de classement. Le premier a commencé en 1968 avec la participation de 1921 joueurs d'échecs de 42 pays.

  1. (1973-1977) Karl Maeder   Allemagne [42]
  2. (1977-1983) Gennadi Nesis   Union soviétique [43]
  3. (1981-1986) Nikolai Rabinovitch   Union soviétique [44]
  4. (1984-1989) Albert Popov   Union soviétique [45]
  5. A (1987-1994) Aleksandr Frolov   Ukraine [46]
    B (1987-1994) Gert Timmerman   Pays-Bas [47]
  6. (1994-1999) Olita Rause   Lettonie [48]
  7. (1994-2001) Aleksey Lephikhov   Ukraine [49]
  8. (1998-2002) Horst Staudler   Allemagne [50]
  9. (1998-2001) Edgar Prang   Allemagne [51]
  10. (2005-2007) Reinhard Moll   Allemagne [52]
  11. (2008-2011) Reinhard Moll   Allemagne [53]
  12. (2009-2013) Mathias Gleichmann   Allemagne [54]
  13. (2009-2012) Reinhard Moll   Allemagne [55]
  14. (2009-2012) Reinhard Moll   Allemagne [56]
  15. (2012-2015) Klemen Sivic   Slovénie [57]
  16. (2013-2016) Uwe Nogga   Allemagne [58]
  17. (2014-2017) Mathias Gleichmann   Allemagne [59]
  18. (2015-2019) Reinhard Moll et Stefan Ulbig   Allemagne [60]
  19. (2014-2016) Thomas Herfuth   Allemagne [61]
  20. (2017-2020) Sergueï Kichkine   Russie [62]
  21. (2019-2021) Mathias Gleichmann   Allemagne [63]

Olympiades d'échecs par correspondanceModifier

L'Olympiade est la compétition par équipes la plus importante organisée par l'ICCF. Les préliminaires de la première édition ont eu lieu entre 1946 y 1949. Six joueurs d'échecs constituaient chaque équipe des 42 participants de 24 pays. L'Allemagne a remporté la compétition sept fois, suivie par l'Union soviétique dissoute avec six titres.

# Années Or Argent Bronze   France
1 [64] 1949-1952   Hongrie (25)   Tchécoslovaquie (20)   Suède (19,5)
2 [65] 1952-1955   Tchécoslovaquie (27,5)   Suède (27,5)   Allemagne (27) septième (14,5)
3 [66] 1958-1961   Union soviétique (35,5)   Hongrie (32,5)   Yougoslavie (32)
4 [67] 1962-1964   Union soviétique (36)   Allemagne de l'Est (28,5)   Suède (27,5)
5 [68] 1965-1968   Tchécoslovaquie (31,5)   Union soviétique (30)   Allemagne de l'Ouest (29,5)
6 [69] 1968-1972   Union soviétique (38)   Tchécoslovaquie (28,5)   Allemagne de l'Est (25,5)
7 [70] 1972-1976   Allemagne de l'Est (35,5)   Bulgarie (30)   Royaume-Uni (29,5)
8 [71] 1977-1982   Union soviétique (46,5)   Hongrie (44)   Royaume-Uni (41,5)
9 [72] 1982-1987   Royaume-Uni (33,5)   Allemagne de l'Ouest (30)   Union soviétique (27)
10 [73] 1987-1995   Union soviétique (34)   Angleterre (33,5)   Allemagne de l'Est (33,5)
11 [74] 1992-1999   Tchécoslovaquie (45,5)   Allemagne (45,5)   Canada (40)
12 [75] 1998-2004   Allemagne (47,5)   Lituanie (42,5)   Lettonie (42,5)
13 [76] 2004-2009   Allemagne (38)   Tchéquie (34,5)   Pologne (32)
14 [77] 2002-2006   Allemagne (45,5)   Lituanie (39,5)   États-Unis (36) 4° (35)
15 [78] 2006-2009   Norvège (48)   Allemagne (47)   Pays-Bas (46,5)
16 [79] 2010-2016   Tchéquie (33,5)   Allemagne (28,5)   France (26,5)
17 [80] 2009-2012   Allemagne (44,5)   Espagne (43,5)   Italie (39,5)
18 [81] 2012-2016   Allemagne (41,5)   Slovénie (41)   Espagne (39) 6° (36)
19 2016-....   Bulgarie 8° (24)
20 [82] 2016-2019   Allemagne (39,5)   Russie (39,5)   Espagne (39) 11° (33)

Olympiade par équipes fémininesModifier

Ce tournoi a lieu depuis 1969. Chaque équipe est composée de quatre joueurs d'échecs.

# Années Or Argent Bronze France
1 [83] 1974-1979 Union Soviétique (22) Allemagne de l'ouest (19) Tchécoslovaquie (15,5)
2 [84] 1980-1986 Union Soviétique (26) Tchécoslovaquie (26) Yougoslavie (20)
3 [85] 1986-1992 Union Soviétique (23) Tchécoslovaquie (21) Hongrie (14,5)
4 [86] 1992-1997 République Tchèque (24) Russie (21) Pologne (18,5)
5 [87] 1997-2003 Russie (25) Allemagne (22) République Tchèque (18) 5° (15,5)
6 [88] 2003-2006 Lituanie (26,5) Allemagne (23,5) Italie (23) 7° (12,5)
7 [89] 2007-2009 Slovénie (25) Lituanie (23,5) Allemagne (23)
8 [90] 2008-2010 Pologne (27) Bulgarie (27) Italie (26)
9 [91] 2011-2014 Russie (34) Lituanie (32,5) Allemagne (30)
10 [92] 2015-2017 Allemagne (33) Lituanie (30) Russie (28)

Notes et référencesModifier

  1. 1.Championnat du monde ICCF
  2. 2.Championnat du monde ICCF
  3. 3.Championnat du monde ICCF
  4. 4.Championnat du monde ICCF
  5. 5.Championnat du monde ICCF
  6. 6.Championnat du monde ICCF
  7. 7.Championnat du monde ICCF
  8. 8.Championnat du monde ICCF
  9. 9.Championnat du monde ICCF
  10. 10.Championnat du monde ICCF
  11. 11.Championnat du monde ICCF
  12. 12.Championnat du monde ICCF
  13. 13.Championnat du monde ICCF
  14. 14.Championnat du monde ICCF
  15. 15.Championnat du monde ICCF
  16. 16.Championnat du monde ICCF
  17. 17.Championnat du monde ICCF
  18. 18.Championnat du monde ICCF
  19. 19.Championnat du monde ICCF
  20. 20. Championnat du monde ICCF
  21. 21. Championnat du monde ICCF
  22. 22. Championnat du monde ICCF
  23. 23. Championnat du monde ICCF
  24. 24. Championnat du monde ICCF
  25. 25. Championnat du monde ICCF
  26. 26. Championnat du monde ICCF
  27. 27. Championnat du monde ICCF
  28. 28. Championnat du monde ICCF
  29. 29. Championnat du monde ICCF
  30. 30. Championnat du monde ICCF
  31. l.Championnat du monde féminin
  32. 2.Championnat du monde féminin
  33. 3.Championnat du monde féminin
  34. 4.Championnat du monde féminin
  35. 5.Championnat du monde féminin
  36. 6.Championnat du monde féminin
  37. 7.Championnat du monde féminin
  38. 8.Championnat du monde féminin
  39. 9.Championnat du monde féminin
  40. 10.Championnat du monde féminin
  41. 11.Championnat du monde féminin
  42. 1.Coupe ICCF
  43. 2.Coupe ICCF
  44. 3.Coupe ICCF
  45. 4.Coupe ICCF
  46. 5.Coupe ICCF (A)
  47. 5.Coupe ICCF (B)]
  48. 6.Coupe ICCF
  49. 7.Coupe ICCF
  50. 8.Coupe ICCF
  51. 9.Coupe ICCF
  52. 10.Coupe ICCF
  53. 11.Coupe ICCF
  54. 12.Coupe ICCF
  55. 13.Coupe ICCF
  56. 14.Coupe ICCF
  57. 15.Coupe ICCF
  58. 16.Coupe ICCF
  59. 17.Coupe ICCF
  60. 18.Coupe ICCF
  61. 19.Coupe ICCF
  62. 20.Coupe ICCF
  63. 21.Coupe ICCF
  64. 1.Olympiade ICCF
  65. 2.Olympiade ICCF
  66. 3.Olympiade ICCF
  67. 4.Olympiade ICCF
  68. 5.Olympiade ICCF
  69. 6.Olympiade ICCF
  70. 7.Olympiade ICCF
  71. 8.Olympiade ICCF
  72. 9.Olympiade ICCF
  73. 10.Olympiade ICCF
  74. 11.Olympiade ICCF
  75. 12.Olympiade ICCF
  76. 13.Olympiade ICCF
  77. 14.Olympiade ICCF
  78. 15.Olympiade ICCF
  79. 16.Olympiade ICCF
  80. 17.Olympiade ICCF
  81. 18.Olympiade ICCF
  82. 19.Olympiade ICCF
  83. 1.Olympiade par équipes féminines
  84. 2.Olympiade par équipes féminines
  85. 3.Olympiade par équipes féminines
  86. 4.Olympiade par équipes féminines
  87. 5.Olympiade par équipes féminines
  88. 6.Olympiade par équipes féminines
  89. 7.Olympiade par équipes féminines
  90. 8.Olympiade par équipes féminines
  91. 9.Olympiade par équipes féminines
  92. 10.Olympiade par équipes féminines

BibliographieModifier

  • (en) Tim Harding, Games of the World Correspondence Chess Championships I-VII, Londres, Batsford, , 152 p. (ISBN 0713420316)
  • (en) Tim Harding, Games of the World Correspondence Chess Championships I-X, Londres, Batsford, , 240 p. (ISBN 978-0713453843)

Liens externesModifier

Le site de l'ICCF :

Le site de l'AJEC (association française membre de l'ICCF)