Championnat de Tunisie masculin de handball 1992-1993

compétition de handball
Division nationale 1992-1993
Généralités
Sport HandballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 38e
Participants 12

Palmarès
Tenant du titre ES Tunis
Promu(s) en début de saison Zitouna Sports
Club sportif hilalien
Vainqueur ES Tunis
Relégué(s) Stade nabeulien
US Monastir

Navigation

La saison 1992-1993 du championnat de Tunisie masculin de handball est la 38e édition de la compétition. Elle est disputée en une poule unique de douze clubs en aller et retour.

L'Espérance sportive de Tunis impose sa domination en remportant tous ses matchs, obtenant ainsi son 20e titre de champion (troisième consécutif) ainsi d'ailleurs que la coupe de Tunisie.

Clubs participantsModifier

CompétitionModifier

Le barème de points servant à établir le classement se décompose ainsi :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 2 points
  • Défaite : 1 point
  • Forfait et match perdu par pénalité : 0 point

Classement finalModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Espérance sportive de Tunis (T, C) 66 22 22 0 0 589 437 152
2 Étoile sportive du Sahel 58 22 17 2 3 618 538 80
3 El Makarem de Mahdia 54 22 15 2 5 591 504 87
4 Association sportive d'Hammamet 47 22 10 5 7 505 479 26
5 Club africain 46 22 10 4 8 454 442 12
6 Club sportif des cheminots 40 22 8 2 12 484 543 -59
7 Sporting Club de Moknine 38 22 6 4 12 509 527 -18
8 Stade tunisien 37 22 5 5 12 478 520 -42
9 Club sportif hilalien (P) 39 22 8 1 13 488 546 -58
10 Zitouna Sports (P) 37 22 4 7 11 490 556 -66
11 Stade nabeulien 34 22 5 2 15 548 599 -51
12 Union sportive monastirienne 33 22 6 0 16 (1F) 492 565 -73


Champion de Tunisie 1992-1993
Relégation directe en division nationale B
(T) Tenant du titre
(C) Vainqueur de la coupe de Tunisie
(P) Club promu de deuxième division

Division nationale BModifier

Après la dissolution du Club sportif sfaxien, dont les dirigeants n'ont digéré la relégation, le Club sportif de Hammam Lif, relégué à son tour en division d'honneur, récupère la place vacante et réussit grâce à un groupe dirigé par Raouf Kebaili puis Mohsen Seddik et constitué autour des internationaux Houcine Slama et Moez Khalladi à revenir parmi l'élite. Il est accompagné de l'El Baath sportif de Béni Khiar qu'entraîne Mourad Bezzarga.

Division d'honneurModifier

Les clubs sont répartis en deux poules (Nord et Sud) dont les champions sont le Club sportif de Sakiet Ezzit et la Jeunesse sportive d'El Omrane.

ChampionModifier

  • Espérance sportive de Tunis
    • Entraîneur : Stephan Wrzesniewski
    • Effectif : Habib Yagouta, Yasser Trabelsi et Maher Bacha (GB), Mohamed Madi, Alexandre Malinowski, Karim Zaghouani, Salem Ben Frej, Samir Abassi, Zouhair Khenissi, Sami Degachi, Karim Sayem, Jalel Ben Khaled, Ahmed Mechmeche, Abdessatar Arfaoui, Ilyes Zouaoui, Nader Guitouni, Hatem Belarbi

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. Le Club sportif de Hammam Lif est déclaré champion à l'avantage des confrontations directes avec l'El Baath sportif de Béni Khiar (+2 contre -2).

BibliographieModifier

  • Journal Le Temps, numéros d' à

Voir aussiModifier