Ouvrir le menu principal

Championnat de Grèce de football 2018-2019

Super League 2018-2019
Logo Superleague Greece
Généralités
Sport football
Organisateur(s) HFF
Édition 60e
Lieu(x) Drapeau de la Grèce Grèce
Date du
au
Participants 16 équipes
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre AEK Athènes
Promu(s) en début de saison Aris
OFI Crète
Vainqueur PAOK Salonique (3)
Relégué(s) APO Levadiakos
Apollon Smyrnis
PAS Giannina
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Grèce Efthýmis Kouloúris (19)

Navigation

La saison 2018-2019 de Super League est la 60e édition de la première division grecque sous sa forme actuelle. Le championnat est composé de 16 équipes qui affrontent successivement les quinze autres à deux reprises sur trente journées. L'AEK Athènes tente de défendre son titre contre quinze autres équipes dont deux promus de deuxième division.

Le PAOK Salonique remporte la compétition pour la troisième fois de son histoire, après 1976 et 1985.

Sommaire

Équipes participantesModifier

Un total de seize équipes participent au championnat, quatorze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoute l'Aris Salonique et l'OFI Crète, promus de deuxième division qui remplacent l'AO Kerkyra et le Platanias FC, relégués lors de la dernière édition. Six clubs sont localisés dans la ville d'Athènes et deux dans la ville de Thessalonique.

Parmi ces équipes, trois d'entre elles n'ont jamais quitté le championnat depuis sa fondation en 1959 : l'Olympiakos, le Panathinaïkos et le PAOK Salonique. En-dehors de ceux-là, l'AO Xanthi évolue continuellement dans l'élite depuis 1989 tandis que le Paniónios GSS est présent depuis 1997.

Légende des couleurs
Équipe Se maintient
depuis
Classement
2017-2018
Entraîneur Stade Capacité
AEK Athènes 2015 1   Marínos Ouzounídis Stade olympique d'Athènes 70 000
PAOK Salonique 1959[n 1] 2   Răzvan Lucescu Stade Toumba 28 700
Olympiakos 1959[n 1] 3   Pedro Martins Stade Karaïskaki 32 115
Atromitos FC 2010 4   Damir Canadi Stade Peristeri 10 000
Asteras Tripolis 2009 5   Georgios Paraschos Stade Theodoros Kolokotronis 7 616
AO Xanthi 1989 6   Milan Rastavac Xanthi Arena 7 422
Paniónios GSS 1997 7   Apostolos Mantzios Stade Nea Smyrni 12 200
Panetolikós FC 2013 8   Traïanós Déllas Stade Panetolikós 7 000
PAS Giannina 2011 9   Ioannis Petrakis Stade Zosimades 8 000
APO Levadiakos 2011 10   Nikos Karageorgiou Stade municipal de Levadia 6 000
Panathinaïkos 1959[n 1] 11   Giorgos Donis Stade Apóstolos Nikolaïdis 16 620
AEL Larissa 2016 12   Gianluca Festa AEL Arena 16 118
PAS Lamia 2017 13   Makis Chavos Stade municipal de Lamia 6 000
Apollon Smyrnis 2017 14   Babis Tennes Stade Georgios Kamaras 14 856
OFI Crète 2018 1 (D2)   Nikos Papadopoulos Stade Theodoros Vardinogiannis 9 088
Aris Salonique 2018 2 (D2)   Savvas Pantelidis Stade Kleánthis-Vikelídis 22 800
  1. a b et c On ne peut pas exactement parler de promotion pour ces clubs puisqu'ils ont directement rejoint le championnat dès sa date de création en 1959. Depuis cette date, ils n'ont jamais connu de relégation.

Déroulement de la saisonModifier

Le calendrier de la saison est dévoilé le 9 août 2018[1].

Le Panathinaïkos démarre la compétition avec six points de pénalité pour des raisons financières[2], tandis que le PAOK Salonique démarre avec deux points de pénalité suite aux incidents de la saison passée[3].

Le 12 octobre 2018, la fédération retire trois points à l'AEK Athènes à cause d'incidents lors du match contre l'Olympiakos[4].

Le 20 décembre 2018 après l'agression d'un arbitre, le championnat est suspendu avant la 15e journée suite à une grève des arbitres[5], le championnat reprend le 12 janvier 2019[6].

Le 17 mars 2019, le derby Panathinaïkos contre Olympiakos est interrompu à la 70e minute sur le score de 0-1[7]. Le Panathinaikos est dans un premier temps sanctionné d'un retrait de 3 points, tandis que le match doit être mené à son terme ultérieurement[8]. Cette décision est cependant changée le 17 avril, le Panathinaïkos se voyant cette fois ci donné match perdu 3-0 tandis que 5 points lui sont finalement retirés[9].

CompétitionModifier

RèglementModifier

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

En cas d'égalité entre

  • 2 équipes: On tient compte de la différence de buts particulière lors de leurs affrontements directs.
  • Plus de 2 équipes: On tient compte des résultats entre toutes les équipes à égalité de points.

ClassementModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 PAOK Salonique C [n 1] 80-2 30 26 4 0 66 14 +52
2 Olympiakos 75 30 24 3 3 71 17 +54
3 AEK Athènes T [n 2] 57-3 30 18 6 6 50 19 +31
4 Atromitos FC 52 30 14 8 8 41 28 +13
5 Aris Salonique P 49 30 15 4 11 46 33 +13
6 Paniónios GSS 38 30 11 5 14 27 45 -18
7 PAS Lamia 37 30 9 10 11 28 37 -9
8 Panathinaikos [n 3] 36-11 30 13 8 9 38 30 +8
9 Panetolikós FC 36 30 10 6 14 34 48 -14
10 AEL Larissa 34 30 8 10 12 26 34 -8
11 Asteras Tripolis 33 30 8 9 13 25 30 -5
12 AO Xanthi 32 30 7 11 12 22 34 -12
13 OFI Crète P 32 30 7 11 12 30 42 -12
14 PAS Giannina 27 30 7 6 17 19 38 -19
15 APO Levadiakos 21 30 5 6 19 15 45 -30
16 Apollon Smyrnis 10 30 2 4 24 11 55 -44
Qualifications européennes
Relégation en deuxième division
  • 13e : barrage de relégation
  • 14e à 16e : relégation
Abréviations
  1. Le PAOK Salonique se voit retirer deux points avant le début de la saison en raison des multiples incidents ayant eu lieu la saison précédente.
  2. L'AEK Athènes se voit retirer trois points à la suite d'incidents lors du match contre l'Olympiacos.
  3. Le Panathinaikos se voit retirer six points avant le début de la saison pour des raisons financières. Par la suite, après les incidents lors de la rencontre contre l'Olympiacos, le club se voit retirer cinq points supplémentaires au mois d'avril 2019, pour une pénalité totale de onze points.

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AEK APO ARI AST ATR CRE GIA LAM LAR LEV OLY PAN PNE PNI PAOK XAN
AEK Athènes 2-1 4-0 3-0 0-2 1-0 2-0 2-0 0-1 1-0 1-1 0-0 4-0 4-0 1-1 2-0
Apollon Smyrnis 0-2 1-2 0-2 1-1 0-0 1-2 0-3 0-1 0-0 0-2 1-3 0-1 0-2 1-5 1-0
Aris Salonique 2-0 5-0 2-0 0-2 3-1 1-0 1-0 2-0 2-0 0-1 1-1 1-2 1-1 1-2 7-2
Asteras Tripolis 0-1 2-0 0-3 1-1 2-1 1-0 0-0 2-0 0-0 0-2 1-1 3-0 3-0 0-3 0-1
Atromitos FC 0-1 1-0 4-2 3-2 0-2 1-0 1-0 2-0 1-0 1-2 2-0 2-2 3-0 1-1 0-0
OFI Crète 0-3 0-0 1-2 1-1 1-1 1-0 1-3 0-0 2-0 1-0 3-1 3-0 1-1 1-3 0-0
PAS Giannina 0-4 1-0 1-0 0-0 0-2 1-1 0-0 0-0 2-0 1-2 1-0 0-2 3-1 0-2 0-0
PAS Lamia 2-2 2-1 0-3 0-0 2-1 1-1 2-0 2-1 3-2 1-3 1-0 0-2 1-0 0-1 0-0
AEL Larissa 0-0 3-0 0-0 2-1 0-1 0-0 2-0 1-2 1-1 0-3 1-3 1-0 4-2 1-1 1-1
APO Levadiakos 0-3 1-0 1-0 0-2 0-2 2-1 0-2 1-1 1-1 0-2 0-0 1-0 1-2 1-2 1-2
Olympiakos 4-1 1-0 4-1 2-1 2-1 5-1 5-0 3-0 4-0 1-0 1-1 2-1 4-0 0-1 4-0
Panathinaïkos 0-0 5-1 2-0 1-0 1-0 1-3 2-1 3-1 1-1 3-0 0-3 4-0 1-0 0-2 2-2
Panetolikós FC 2-1 2-1 1-2 1-1 1-2 2-1 1-0 2-2 2-2 2-1 0-5 0-1 5-0 1-2 0-0
Paniónios GSS 0-2 0-1 1-0 1-0 2-2 2-2 2-1 1-0 1-0 1-1 0-1 2-0 3-0 0-1 1-0
PAOK Salonique 2-0 2-0 1-1 1-0 3-0 4-0 2-1 3-0 2-1 5-0 3-1 2-0 2-1 3-0 2-0
AO Xanthi 1-3 2-0 0-1 0-0 2-1 3-0 2-1 0-0 1-0 0-1 1-1 0-1 1-1 0-1 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrage de relégationModifier

Le treizième du championnat affronte le deuxième de la deuxième division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour afin de déterminer le dernier participant du championnat 2019-2020.

L'OFI Crète, treizième, se trouve ainsi opposé au Platanias FC, deuxième du deuxième échelon. Le match aller prend place le 19 mai 2019 et le match retour trois jours plus tard le 22 mai. Après un match nul et vierge sur la pelouse du Platanias, l'OFI parvient à l'emporter 3-2 chez lui et à assurer son maintien en première division.

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
Platanias FC (D2) 0 - 0 2 - 3 2 - 3 (D1) OFI Crète

0

Bilan de la saisonModifier

Notes et référencesModifier