Championnat de France masculin de handball 2020-2021

Starligue 2020-2021
Description de l'image Lidlstarligue logo 2016.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 69e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Participants 16 équipes
Matchs joués 239 (sur 240 prévus)
Site web officiel www.lnh.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau national
Niveau inférieur Proligue 2020-2021

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain (7)
Promu(s) en début de saison Cesson Rennes MHB, Limoges Handball
Vainqueur Paris Saint-Germain (8)
Deuxième Montpellier Handball
Troisième HBC Nantes
Relégué(s) US Ivry, Tremblay-en-France
Buts 13 489
Meilleur joueur Luc Steins
Meilleur(s) buteur(s) Dragan Gajić (233)

Navigation

Le championnat de France masculin de handball 2020-2021 est la soixante-neuvième édition de cette compétition et la cinquième sous la dénomination de Lidl Starligue. Il s'agit du plus haut niveau du championnat de France de ce sport.

Quatorze clubs participent à cette édition de la compétition, les douze premiers du précédent championnat ainsi que deux clubs promus de Proligue, le C' Chartres Métropole handball (Premier de la saison régulière et vainqueur de la phase finale), et l'Union sportive de Créteil handball (finaliste de la phase finale).

Le championnat met désormais en lice seize équipes au lieu de quatorze comme lors des 18 éditions précédentes. La LNH étudiait pour la saison suivante mais la pandémie de Covid-19 l'a accéléré en imposant l'arrêt prématuré des championnats professionnels 2019-2020. Néanmoins, dans le contexte d'une crise sanitaire évolutive, il est décidé fin mai un démarrage du championnat au 23 septembre[1].

Bien que la pandémie ait fortement perturbé le déroulement de la compétition (matchs reportés, bulles sanitaires, match à huis clos ou en jauge très réduite, etc.), le championnat est arrivé à son terme dans les temps et a vu le Paris Saint-Germain remporter son huitième titre, le septième consécutif. Il devance le Montpellier Handball et le HBC Nantes. En bas du classement, les deux clubs franciliens de l'US Ivry et du Tremblay-en-France Handball sont relégués en Proligue.

Modalités modifier

Calendrier modifier

Les principales dates du calendrier du championnat sont[2] :

Clubs participants modifier

 
 
 
 
 
 
Aix-en-P.
 
Nîmes
 
Chambéry
 
Montpellier
 
Dunkerque
 
Istres
 
St-Raphaël
 
Nantes
 
Chartres
 
Toulouse
 
Cesson-Sévigné
 
Limoges
Paris
Créteil
Ivry
Tremblay

Localisation des clubs engagés dans le championnat.
Le tenant du titre est en orange , les promus en vert .

Légende des couleurs
Club Classement
2019-2020
Entraîneur Salle Capacité
théorique
Saisons
en D1
Paris Saint-Germain Handball 1er   Raúl González Gutiérrez Stade Pierre-de-Coubertin 4 016 33e
Handball Club de Nantes 2e   Alberto Entrerríos H Arena 5 902 13e
USAM Nîmes Gard 3e   Franck Maurice Le Parnasse 4 191 34e
Montpellier Handball 4e   Patrice Canayer Palais des sports René-Bougnol 2 870 26e
Fenix Toulouse Handball 5e   Philippe Gardent Palais des sports André-Brouat 3 850 25e
Pays d'Aix Université Club handball 6e   Thierry Anti Aréna du Pays d'Aix 6 004 9e
Dunkerque Handball Grand Littoral 7e   Patrick Cazal Stades de Flandres 2 400 30e
Saint-Raphaël Var Handball 8e   Rareș Fortuneanu Palais des sports Jean-François-Krakowski 2 000 15e
Chambéry Savoie Mont Blanc Handball 9e   Érick Mathé Le Phare - Grand Chambéry 4 423 27e
C' Chartres MHB 10e   Toni Gerona Halle Jean-Cochet 1 200 3e
Istres Provence Handball 11e   Gilles Derot Halle polyvalente 1 600 21e
Union sportive d'Ivry 12e   Sébastien Quintallet Gymnase Auguste-Delaune 1 500 63e
Tremblay-en-France Handball 13e   Joël da Silva Palais des sports 1 200 15e
Union sportive de Créteil 14e   Pierre Montorier
  Christophe Esparre
Palais des sports Robert-Oubron 2 398 32e
Cesson Rennes MHB 1er (D2)   Sébastien Leriche Glaz Arena 4 500 11e
Limoges Handball 2e (D2)   Tarik Hayatoune Salle Henri-Normand 1 168 1re

Modalités de classement et de qualifications européennes modifier

La Lidl Starligue est organisée en une poule unique de 16 clubs avec matchs aller - retour. Une équipe marque 2 points pour une victoire, 1 point pour un match nul et 0 point pour une défaite. Le titre de champion de Lidl Starligue est attribué à l'équipe qui obtient le plus de points à l'issue de la saison. Les 2 équipes les moins bien classées à l'issue de la saison sont reléguées en Proligue.

En cas d'égalité entre deux ou plusieurs équipes à l'issue de la compétition, leur classement est établi en tenant compte des facteurs suivants[4] :

  1. Le nombre de points à l'issue de la compétition dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  2. La différence entre les buts marqués et les buts encaissés dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  3. Le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  4. La différence entre les buts marqués et les buts encaissés sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  5. Le plus grand nombre de buts marqués sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  6. Le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  7. tirage au sort effectué par la Commission d'Organisation des Compétitions.

Conformément au règlement de la Fédération européenne de handball (EHF), la première ou deuxième place de la France au Coefficient EHF (selon les résultats des clubs français et allemand au Final Four de la Ligue des champions 2020) conduit aux modalités de qualification en coupes d'Europe suivantes pour la saison 2020-2021 :

  • Le champion de France est qualifié en Ligue des champions,
  • Les deuxième, troisième et quatrième du championnat ainsi que le vainqueurs de la Coupe de France sont qualifiés en Ligue européenne. Si le vainqueur de cette coupe est déjà qualifié via le championnat, cette place qualificative est réattribuée au cinquième du championnat.

La Fédération française de handball a la possibilité de déposer un dossier auprès de l'EHF afin de transformer une place en Ligue européenne en une place en Ligue des champions pour un des clubs qualifiés. De même, la FFHB peut proposer à l'EHF le dossier d'un club non qualifié pour obtenir une place en Ligue européenne. L'EHF statue lors d'un comité exécutif sur les équipes qui obtiennent ces surclassements.

Règlement Covid-19 modifier

Un règlement dit « COVID-19 » a été adopté par l'Assemblée Générale de la LNH réunie le 22 avril 2020, dans le cadre de la gestion des impacts des mesures sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus sur les activités du handball professionnel masculin. Il a été complété après adoption de nouvelles résolutions par l'Assemblée Générale de la LNH les 26 mai, 30 juin, 10 septembre, 21 septembre 2020 et 9 février 2021[5]. Il regroupe l'ensemble des dispositions règlementaires spécifiques prises soit à titre complémentaire, soit à titre dérogatoire de celles prévues par les Règlements généraux et particuliers de la LNH.

Parmi ceux-ci, on trouve[5] :

  • Article 15 : « Dans l’hypothèse où seul le championnat de D1 ne serait pas homologué, [...] les dispositions relatives aux relégations et aux accessions sportives entre la D1 et la D2, telles que définies dans les règlements généraux de la LNH, ne produiront pas d'effet » ;
  • Article 16.1 : « Le championnat de France de D1 sera homologué si chacune des équipes engagées a disputé au moins 25 des 30 rencontres programmées. » ;
  • Article 17 : « Si le seuil de matchs joués nécessaire à l'homologation du championnat a été atteint, mais que toutes les équipes participantes n'ont pas pu disputer le même nombre de rencontres, le classement sera établi sur la base d'une pondération. Ainsi, chaque équipe qui aura disputé un nombre de rencontres inférieur aux équipes adverses, se verra appliquer la formule de calcul ci-après :   avec Pts : Nombre de points acquis par cette équipe, MJmax : nombre de matchs le plus élevé qu'une équipe adverse aura joués et MJ : nombre de matchs qu'elle aura joués. ».

Effectifs modifier

Budgets et salaires modifier

Pour la saison 2020-2021, le budget et la masse salariale des clubs de D1, exprimée en millions d'euros, est[6],[7] :

Clubs Budgets Masse salariale
2020-21 Évolution 2019-20 2020-21 %
Paris Saint-Germain Handball 18,86 M€   +8,1 % 17,45 M€ 10,31 M€ 54,7 %
Handball Club de Nantes 8,15 M€   +3,9 % 7,84 M€ 3,98 M€ 48,9 %
Montpellier Handball 6,45 M€   -21,8 % 8,24 M€ 2,79 M€ 43,3 %
Pays d'Aix Université Club handball 5,78 M€   -22,5 % 7,46 M€ 1,84 M€ 31,9 %
USAM Nîmes Gard 5,01 M€   +8,4 % 4,62 M€ 2,03 M€ 40,6 %
Dunkerque Handball Grand Littoral 3,99 M€   -7,5 % 4,32 M€ 2,13 M€ 53,4 %
Saint-Raphaël Var Handball 3,89 M€   -9,1 % 4,28 M€ 1,82 M€ 46,7 %
C' Chartres Métropole handball 3,99 M€   +13,9 % 3,50 M€ 1,91 M€ 47,9 %
Tremblay-en-France Handball 3,97 M€   +5,3 % 3,77 M€ 2,37 M€ 59,7 %
Limoges Handball 3,85 M€   +16,6 % 3,3 M€ (D2) 1,76 M€ 45,6 %
Chambéry Savoie Mont Blanc Handball 3,63 M€   -21 % 4,60 M€ 1,69 M€ 46,4 %
Cesson Rennes Métropole Handball 3,55 M€   +26,8 % 2,80 M€ (D2) 1,35 M€ 38,0 %
Fenix Toulouse Handball 3,32 M€   -8,7 % 3,64 M€ 1,58 M€ 47,6 %
Union sportive de Créteil handball 2,93 M€   -7,2 % 3,16 M€ 1,14 M€ 39,0 %
Istres Provence Handball 2,41 M€   -3,4 % 2,49 M€ 1,36 M€ 56,5 %
Union sportive d'Ivry Handball 2,31 M€   -15,3 % 2,73 M€ 1,35 M€ 58,2 %
Budget moyen 5,13 M€   -8,1 % 5,58 M€* 2,46 M€ 48,0 %
Budget moyen (hors PSG) 4,21 M€   -9,7 % 4,67 M€* 1,94 M€ 46,0 %

*Les moyennes 2019-2020 sont celles calculées pour la saison 2019-2020, et non pas la moyenne des budgets 2019-2020 des clubs de cette saison.

En conséquence de la pandémie de Covid-19, plusieurs clubs sont contraints de diminuer leur budget, ce qui conduit à diminution du budget moyen pour la première fois depuis au moins la saison 2011-2012.

Compétition modifier

Classement modifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 Paris Saint-Germain T C 56,90 29+1 27 1 1 1018 765 253 /
2 Montpellier Handball 50 30 23 4 3 929 819 110 /
3 HBC Nantes 47 30 22 3 5 925 774 151 /
4 Pays d'Aix UC 40 30 19 2 9 851 789 62 /
5 USAM Nîmes Gard 38 30 17 4 9 883 847 36 /
6 Fenix Toulouse 32 30 15 2 13 866 859 7 /
7 Chambéry SMB HB 31 30 12 7 11 819 831 -12 /
8 Saint-Raphaël VHB 28 30 12 4 14 856 888 -32 /
9 Limoges Handball P 27 30 11 5 14 854 925 -71 /
10 Dunkerque HGL 24 30 10 4 16 774 802 -28 /
11 C' Chartres MHB 22 30 11 0 19 814 873 -59 2 pts, +1
12 US Créteil 22 30 11 0 19 798 844 -46 2 pts, -1
13 Istres Provence HB 20 30 8 4 18 784 880 -96 /
14 Cesson Rennes MHB P 18 30 6 6 18 790 865 -75 /
15 US Ivry 16 30 7 2 21 780 879 -99 /
16 Tremblay-en-France Handball 8,28 29+1 3 2 24 748 849 -101 /


Ligue des champions
  • Champion et qualifié
  • Invité sur dossier
Ligue européenne
Relégation en Proligue
  • Relégué
Classement officiel
Abréviations
Points corrigés
Paris SG : 55 × 30 / 29 = 56,90
Tremblay : 08 × 30 / 29 = 8,28

Matchs modifier

Résultats
Résultats (dom.\ext.) PSG Montp Nant Aix Nîm Toul Chamb St-Ra Lim Dunk Chart Crét Istres Cess Ivry Trem
Paris Saint-Germain   31-28 24-25 34-31 47-27 41-35 34-23 44-32 42-20 30-20 36-23 28-24 39-26 39-21 34-25 -[a]
Montpellier Handball 32-36   27-27 28-27 29-29 34-31 42-27 29-21 37-29 26-21 31-25 29-28 33-24 28-28 34-26 34-22
HBC Nantes 24-26 36-26   23-23 31-27 31-28 26-35 27-32 39-22 43-28 33-28 27-25 38-27 41-21 30-24 32-25
Pays d'Aix UC 28-29 27-32 31-29   30-17 28-29 29-28 26-28 29-27 29-24 24-25 33-22 34-30 33-28 27-25 32-27
USAM Nîmes Gard 27-31 24-25 33-32 25-26   34-35 28-32 30-29 31-23 29-29 34-20 22-25 30-25 29-27 35-27 30-27
Fenix Toulouse 28-40 30-33 29-29 28-35 28-29   25-26 32-27 31-33 27-31 24-22 30-29 30-21 30-30 29-24 25-24
Chambéry SMB HB 32-32 29-29 26-35 27-23 29-29 24-28   29-29 29-32 29-22 27-31 28-30 30-21 28-28 31-27 25-27
Saint-Raphaël VHB 23-37 29-30 26-28 26-29 30-34 30-29 25-25   35-30 23-27 33-34 29-25 27-33 27-25 29-28 27-26
Limoges Handball 28-41 20-27 32-31 31-31 21-34 30-26 33-34 31-29   25-25 29-27 29-28 27-27 26-27 32-27 33-26
Dunkerque HGL 22-30 28-34 20-25 25-26 21-23 26-27 21-21 24-25 32-28   28-29 33-29 20-20 32-29 33-20 25-24
C' Chartres MHB 29-39 28-31 24-25 26-27 28-35 25-27 21-22 29-31 32-35 27-23   31-22 29-28 25-28 32-28 33-29
US Créteil 27-40 25-32 23-36 27-31 26-29 25-24 24-25 31-26 34-31 30-25 32-24   23-27 27-19 33-28 24-20
Istres Provence HB 22-32 26-34 26-33 21-27 27-32 25-34 24-30 30-32 30-30 29-28 27-32 25-21   26-26 30-28 29-24
Cesson Rennes MHB 28-34 28-33 21-25 23-24 28-30 23-31 21-26 27-27 26-30 23-30 31-24 33-30 26-27   28-32 28-28
US Ivry 25-35 27-31 24-25 23-22 25-33 24-25 27-26 34-34 28-28 20-23 31-23 24-28 25-24 17-32   32-29
Tremblay-en-France Handball 30-33 30-31 22-35 22-29 34-34 26-31 24-27 25-35 30-29 22-28 23-28 26-21 26-27 26-27 24-25  
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
  1. Match annulé

Statistiques et récompenses modifier

Meilleurs buteurs modifier

Au terme de la compétition, les meilleurs buteurs sont[8] :

# Joueur Club Buts / Tirs % Tir MJ BPM Ch. 7m
1 Dragan Gajić Limoges Handball 233 / 302 77,15 % 30 7,77 130 / 175 103 / 127
2 Benjamin Richert Chambéry SMB HB 183 / 272 67,28 % 30 6,10 115 / 184 69 / 88
3 Vanja Ilić C' Chartres MHB 174 / 237 73,42 % 29 6,00 111 / 161 63 / 76
4 Nemanja Ilić Fenix Toulouse 172 / 223 77,13 % 30 5,73 105 / 137 67 / 86
5 Valero Rivera HBC Nantes 172 / 232 74,14 % 28 6,14 99 / 138 73 / 94
6 Raphaël Caucheteux Saint-Raphaël VHB 172 / 238 72,27 % 30 5,73 90 / 142 82 / 96
7 Mohammad Sanad USAM Nîmes Gard 162 / 226 71,68 % 28 5,79 93 / 140 69 / 87
8 Youenn Cardinal Cesson Rennes MHB 150 / 209 71,77 % 29 5,17 89 / 130 61 / 79
9 Hugo Descat Montpellier Handball 137 / 193 70,98 % 29 4,72 86 / 121 51 / 72
10 Matthieu Ong Pays d'Aix UC 134 / 181 74,03 % 30 4,47 63 / 86 71 / 95

Meilleurs gardiens de but modifier

Au terme de la compétition, les meilleurs gardiens de buts (en nombre d'arrêts) sont[8] :

# Joueur Club Arrêts / Tirs % Arr. MJ APM Ch. 7m
1 Mate Šunjić US Ivry 319 / 1009 31,62 % 30 10,63 308 / 952 11 / 57
2 Nikola Portner Chambéry SMB HB 293 / 898 32,63 % 30 9,77 273 / 816 18 / 80
3 Jože Baznik Cesson Rennes MHB 280 / 878 31,89 % 29 9,66 268 / 811 12 / 67
4 Emil Nielsen HBC Nantes 264 / 733 36,02 % 26 10,15 251 / 675 13 / 58
5 Rémi Desbonnet USAM Nîmes Gard 264 / 864 30,56 % 28 9,43 250 / 799 14 / 65
6 Alexandre Demaille Saint-Raphaël VHB 244 / 813 30,01 % 28 8,71 234 / 756 10 / 57
7 Yassine Idrissi Limoges Handball 239 / 793 30,14 % 30 7,97 222 / 713 18 / 82
8 Arnaud Tabarand Istres Provence Handball 233 / 773 30,14 % 28 8,32 222 / 711 11 / 62
9 Samir Bellahcene Dunkerque HGL 232 / 762 30,45 % 27 8,59 217 / 694 15 / 68
10 Patrice Annonay Tremblay-en-France HB 221 / 763 28,96 % 26 8,50 204 / 689 17 / 74

Parmi les gardiens à plus de 50 arrêts, les 10 meilleurs gardiens de buts (en pourcentage d'arrêts) sont[8] :

# Joueur Club % Arr. Arrêts / Tirs MJ
1 Wesley Pardin Pays d'Aix UC 38,65 % 143 / 370 10
2 Emil Nielsen HBC Nantes 36,02 % 264 / 733 26
3 Vincent Gérard Paris Saint-Germain 35,17 % 217 / 617 27
4 Kévin Bonnefoi Montpellier Handball 33,07 % 169 / 511 24
5 Julien Meyer Chambéry SMB HB 32,81 % 63 / 192 15
6 Nikola Portner Chambéry SMB HB 32,63 % 293 / 898 30
7 Yann Genty Paris Saint-Germain 32,62 % 153 / 469 23
8 Jože Baznik Cesson Rennes MHB 31,89 % 280 / 878 29
9 Mate Šunjić US Ivry 31,62 % 319 / 1009 30
10 Rémi Desbonnet USAM Nîmes Gard 30,56 % 264 / 864 28

Élection du joueur du mois modifier

Chaque mois, l'Association des joueurs professionnels de handball (AJPH) désigne trois joueurs parmi lesquels les internautes et un jury d'experts (50% des votes chacun) élisent le meilleur joueur du mois en championnat[9] :

Mois Joueur du mois Autres nommés
Octobre[10] Dragan Gajić (67,3 %, Limoges Handball) Nikola Karabatic (18,3 %, Paris Saint-Germain) Youenn Cardinal (14,4 %, Cesson Rennes MHB)
Novembre[11] Dragan Gajić (??,? %, Limoges Handball) Nedim Remili (??,? %, Paris Saint-Germain) Wesley Pardin (??,? %, Pays d'Aix UC)
Décembre[12] Wesley Pardin (71 %, Pays d'Aix UC) Benjamin Richert (24 %, Chambéry SMBH) Nedim Remili (5 %, Paris Saint-Germain)
Février[13] Nikola Portner (65,9 %, Chambéry SMBH) Lucas Pellas (22 %, Montpellier Handball) Antonin Mohamed (12,1 %, US Ivry)
Mars[14] Vanja Ilić (37,2 %, C' Chartres MHB) Boïba Sissoko (32,8 %, US Créteil) Lucas Pellas (30 %, Montpellier Handball)
Avril[15] Nemanja Ilić (56 %, Fenix Toulouse) Dragan Pechmalbec (24 %, HBC Nantes) Valentin Porte (20 %, Montpellier Handball)

Meilleurs handballeurs de la saison modifier

La liste des nommés pour les Trophées LNH 2021 a été dévoilé le 27 mai[16],[17]. Les résultats sont[18] :

 
Meilleur joueur :
Meilleur espoir :
Meilleur entraîneur :
Meilleur défenseur :
Équipe-type du Championnat 2020-2021
Catégorie Joueur Catégorie Joueur
Meilleur gardien de but Emil Nielsen (HBC Nantes) Meilleur défenseur Karl Konan (Pays d'Aix UC)
Vincent Gérard (Paris SG) Luka Karabatic (Paris SG)
Nikola Portner (Chambéry SMB) Dragan Pechmalbec (HBC Nantes)
Meilleur ailier gauche Hugo Descat (Montpellier HB) Meilleur ailier droit Dragan Gajić (Limoges Handball)
Nemanja Ilić (Fenix Toulouse) Yanis Lenne (Montpellier HB)
Valero Rivera (HBC Nantes) Benjamin Richert (Chambéry SMB)
Meilleur arrière gauche Mikkel Hansen (Paris SG) Meilleur arrière droit Valentin Porte (Montpellier HB)
Torben Petersen (Istres PH) Ayoub Abdi (Fenix Toulouse)
Elohim Prandi (Paris SG) Nedim Remili (Paris SG)
Meilleur demi-centre Luc Steins (Toulouse et Paris SG) Meilleur pivot Dragan Pechmalbec (HBC Nantes)
Aymeric Minne (HBC Nantes) Henrik Jakobsen (Fenix Toulouse)
Rok Ovniček (HBC Nantes) Luka Karabatic (Paris SG)
Meilleur espoir Théo Monar (HBC Nantes) Meilleur entraîneur Alberto Entrerríos (HBC Nantes)
Thibaud Briet (HBC Nantes) Philippe Gardent (Fenix Toulouse)
Ahmed Hesham (USAM Nîmes) Raúl González (Paris SG)
Benjamin Richert (Chambéry SMB) -
Aymeric Zaepfel (US Ivry) -
Meilleur joueur : Luc Steins (Fenix Toulouse et Paris SG)

Bilan de la saison modifier

Tableau d'honneur de la saison 2020-2021
Compétition Vainqueur Commentaire
Championnat de France Paris Saint-Germain 8e titre
Trophée des champions Annulé[1]
Coupe de la Ligue Annulée[1]
Coupe de France Paris Saint-Germain 3e victoire (2 participants seulement)
Bilan en coupes d'Europe 2020-2021
Compétition Qualifiés Commentaire
Ligue des champions Paris Saint-Germain 3e place
HBC Nantes 4e place
Ligue européenne Montpellier Handball 1/4 de finale
USAM Nîmes Gard 1/8 de finale
Fenix Toulouse Handball Phase de groupes
Pays d'Aix UC 1er tour qualificatif
Qualifications européennes 2021-2022
Compétition Qualifiés Commentaire
Ligue des champions Paris Saint-Germain Champion de France
Montpellier Handball Deuxième du championnat (invité)
Ligue européenne HBC Nantes Troisième du championnat
Pays d'Aix UC Quatrième du championnat
USAM Nîmes Gard Cinquième du championnat
Fenix Toulouse Handball Sixième du championnat (invité)
Promotions et relégations
Relégués en Division 2 US Ivry Après 6 saisons en D1
Tremblay-en-France Handball Après 4 saisons en D1
Promu : 1er de la saison régulière Saran Loiret Handball Retour après 3 saisons en D2
Promu : Finaliste Grand Nancy Métropole Handball 1re accession après 18 saisons en D2

Notes et références modifier

  1. a b et c « Reprise du handball professionnel le 23 septembre », sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  2. « Les calendriers 2020/2021 de Lidl Starligue et de Proligue » [PDF], sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  3. « Perspectives de reprise du handball professionnel », Ligue nationale de handball, (consulté le )
  4. « Informations sur le classement », sur Site officiel de la LNH (consulté le )
  5. a et b « Règlement Covid-19 » [PDF], sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  6. « Média guide 2020-2021 », Ligue nationale de handball, (consulté le )
  7. « Les budgets des clubs de la Lidl Starligue 2020-21 », sur sportune.fr, (consulté le )
  8. a b et c « Statistiques des joueurs », sur Site officiel du championnat de France (consulté le )
  9. « Palmarès joueur du mois », sur Site officiel de la Lidl Starligue (consulté le )
  10. « Dragan Gajić joueur du mois d'octobre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le )
  11. « Dragan Gajic, élu joueur du mois de novembre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le )
  12. « Wesley Pardin, joueur du mois de décembre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le )
  13. « Nikola Portner, joueur du mois de février », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le )
  14. « Vanja Ilic, joueur du mois de mars », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le )
  15. « Nemanja Ilic, joueur du mois d'avril », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le )
  16. « Trophées LNH 2021 », sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  17. « Les Trophées sont sensés (sic) récompenser les meilleurs », sur Handzone.net, (consulté le )
  18. « Découvrez l'équipe type de Lidl Starligue de la saison 2020/21 », sur Site officiel de la LNH, (consulté le )

Voir aussi modifier

Liens internes modifier

Liens externes modifier