Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball 2000-2001

compétition de handball
Division 1 2000-2001
Description de l'image Handball_France.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 49e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du au
Participants 14 équipes
Matchs joués 182 matchs

Hiérarchie
Niveau inférieur Division 2

Palmarès
Tenant du titre Montpellier Handball
Promu(s) en début de saison GFCO Ajaccio
Angers Noyant Handball
Vainqueur SO Chambéry (1)
Deuxième Montpellier Handball
Troisième US Créteil
Relégué(s) Angers Noyant Handball
UMS Pontault-Combault
Buts 8 759 buts
Meilleur joueur Bertrand Gille
Meilleur(s) buteur(s) Ciprian Besta (140)

Navigation

Le championnat de France de Division 1 masculin 2000-2001 est la 49e édition de la compétition, plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté pour la première fois par Stade olympique de Chambéry qui devance le tenant du titre, le Montpellier Handball.

L'Angers Noyant Handball et l'UMS Pontault-Combault sont quant à eux relégués en Division 2.

Sommaire

ParticipantsModifier

TransfertsModifier

Les mouvements à l'intersaison sont[1] :

Gazélec FCO Ajaccio
  • Arrivées : Lucien Dambreville (Créteil), Blazo Popovic (Yougoslavie), Jiří Vítek (Náchod), Laurent Cancellieri (HBC Corte), Yann Cheval (HBC Guingamp), Vincent Lanfranchi (HBC Corte).
  • Départs : Martin Jurena (Allemagne), Christophe Chenu.
Angers Noyant Handball
Athletic Club de Boulogne-Billancourt
  • Arrivées : Mohamed Bouziane (Sousse, Tunisie), Jean-Charles Spinasse (Pontault Combault), Steeve Florella (Livry Gargan), Charden M'Bouta (St Priest), Alexandre Leconte (Le Bourget), Sébastien Ostertag (Livry-Gargan).
  • Départs : Jean-Louis Auxenfans (Arrêt), Philippe Gerard (Ivry), Xavier Guerin (Arrêt), Serge Kajima (Nancy), Philippe Lenglin (Villemomble), Benoît Peyrabout (Créteil), Dejan Lukić (Nettestedt), Dalibor Valencic (Israël).
Girondins de Bordeaux HBC
  • Arrivées : Yannick Reverdy (Wuppertal), Jean Charles Borg (Billère), Ivan Zoubkoff Ivan (St-Raphaël), Damir Smajlagić (Ivry), Irfan Smajlagić (Livry-Gargan).
  • Départs : Igor Tchoumak (Wittelsheim), Vitali Pelechenko (St Malo), Stéphane Francastel (Libourne), Bruno Rios (Arrêt), Franck Fischer Keller (Libourne).
Stade olympique de Chambéry
US Créteil
  • Arrivées : Benoît Peyrabout (ACBB), Frédéric Louis (Istres), Christophe Lassaut (Massy), Łukasz Tłuczyński (Pologne), Christophe Blin (St Mandé), Philippe Lepoitevin (Livry-Gargan).
  • Départs : Manuel Blin (Arrêt), Jean René Bezancon (Italie), Jérôme Boissonnet (Massy), Sébastien Quintallet (Pontault-Combault), Lucien Dambreville (Ajaccio), Marc Bouriot (Villepinte).
Union sportive de Dunkerque
  • Arrivées : Ragnar Þór Óskarsson (Reykjavik), Robert Lis (Varsovie), Andreï Cian (Brasov), Karl Maurouard (Centre de formation).
  • Départs : François Woum Woum (Ivry), Tomé Petreski (Villefranche Sur Saône), Franck Deheunynck (Hazebrouck), Hervé Martin (Hazebrouck), Jérôme Delaporte (Saint-Marcel Vernon).
Istres Sports
US Ivry
  • Arrivées : François Woum Woum (Dunkerque), Philippe Gerard (ACBB), Mirza Šarić (Leon), Martin Setlik (Kovopetrol Plzeň).
  • Départs : Damir Smajlagic (Bordeaux).
Montpellier Handball
PSG-Asnières
UMS Pontault-Combault
SC Sélestat
Spacer's Toulouse
  • Arrivées : Michel Lorgeré (Villefranche-sur-Saône), Christophe Kabengele (Montpellier), Thomas Potier (Nousty), Pascal Cipin (Bordeaux).
  • Départs : Pierre Birades (Rodez), Vitali Feschenko (Brème, Allemagne), Eric Negrel (Nîmes).

CompétitionModifier

Classement finalModifier

À l'issue de la saison, le classement final est le suivant[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 SO Chambéry 72 26 23 0 3 714 578 136 -
2 Montpellier Handball (T) (F) 69 26 21 1 4 680 549 131 -
3 US Créteil 65 26 19 1 6 612 545 67 -
4 PSG-Asnières 60 26 17 0 9 673 634 39 -
5 US Ivry 59 26 16 1 9 614 562 52 -
6 US Dunkerque 58 26 15 2 9 625 600 25 -
7 Spacer's Toulouse 50 26 11 2 13 636 558 78 -
8 AC Boulogne-Billancourt 46 26 9 2 15 594 662 -68 -
9 Istres Sports 44 26 7 4 15 588 627 -39 +1
10 Girondins de Bordeaux HBC 44 26 7 4 15 619 693 -74 -1
11 SC Sélestat 43 26 7 3 16 585 624 -39 -
12 Angers Noyant Handball (P) 42 26 8 0 18 601 654 -53 +2
13 GFCO Ajaccio (P) 42 26 7 2 17 624 674 -50 -2
14 UMS Pontault-Combault 34 26 4 0 22 594 699 -105 -
Qualification pour la Ligue des champions
Qualification pour la Coupe des coupes
Qualification pour la coupe de l'EHF
Qualification pour la coupe Challenge
Relégation en Division 2
(T) Tenant du titre
(P) Promu de Division 2 en début de saison
(C) Vainqueur de la Coupe de France

RésultatsModifier

Les résultats journée par journée sont[3] :

Résultats (dom.\ext.) AJA ANG BOU BOR CHA CRE DUN IST IVR MON PAR PON SEL TOU
GFCO Ajaccio 26-19 29-18 27-31 26-35 19-23 21-22 26-22 21-24 22-22 30-25 28-20 25-25 20-27
Angers Noyant Handball 29-20 23-26 27-29 17-31 20-21 26-25 24-31 22-20 23-26 23-26 29-22 26-22 20-31
AC Boulogne-Billancourt 27-26 24-25 22-26 22-27 19-23 25-34 23-22 20-25 21-26 23-29 19-18 23-22 33-27
Girondins de Bordeaux HBC 24-20 21-18 21-25 18-32 25-29 25-25 31-32 18-24 21-27 22-26 32-30 25-25 23-24
SO Chambéry 29-20 24-20 29-18 35-24 25-24 25-28 30-29 31-17 22-28 28-22 33-27 27-23 25-19
US Créteil 28-20 24-22 24-24 27-22 24-22 25-16 22-21 13-20 26-24 28-24 27-20 26-17 28-23
Dunkerque HGL 32-26 25-24 21-15 26-22 22-28 19-20 26-26 23-21 24-23 26-21 22-15 22-20 23-22
Istres Sports 27-24 23-26 25-21 18-18 19-20 13-24 17-23 23-20 19-23 22-25 32-25 23-23 27-21
US Ivry 31-25 28-21 22-27 29-17 21-26 23-16 19-16 16-16 25-21 24-23 28-27 29-21 27-25
Montpellier Handball 29-20 26-16 26-18 31-24 22-24 23-19 30-25 30-15 26-22 29-17 27-16 28-17 25-20
PSG-Asnières 29-25 23-22 34-18 32-27 23-24 23-29 21-17 29-23 26-21 23-26 31-25 26-24 35-31
UMS Pontault-Combault 30-31 27-26 24-23 24-26 23-29 21-25 26-31 30-25 18-30 18-21 24-28 28-27 20-21
SC Sélestat 22-19 20-21 26-32 31-20 21-26 18-17 32-29 23-19 22-21 23-29 19-20 24-17 19-20
Sporting Toulouse 31 24-28 33-32 28-28 27-27 21-27 22-20 25-23 24-19 18-27 29-32 24-32 24-19 26-19
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Champion de France 2000-2001Modifier

Champion de France de handball 2000-2001
Stade Olympique de Chambéry
1re victoire

L'effectif du Stade Olympique de Chambéry est[4],[5] :

Statistiques et récompensesModifier

Équipe-typeModifier

À l'issue du championnat, les Sept d'or du handball 2001[6],[7] ont été décernées à :

Statistiques individuellesModifier

Meilleurs buteurs[6],[8]
Rang Joueur Club Buts 7 m MJ Moy.
1   Ciprian Besta Girondins de Bordeaux HBC 140 18 25 5,6
2   Jan Paulsen US Ivry 135 73 26 5,2
3   Ragnar Þór Óskarsson US Dunkerque 131 54 24 5,5
4   Olivier Maurelli Istres Sports 128 50 26 4,9
5   Jiří Vítek (de) GFCO Ajaccio 122 2 26 4,7
6   Nikola Vojinović PSG-Asnières 119 3 25 4,8
7   Joël Tenaudier GFCO Ajaccio 115 27 24 4,8
8   Bertrand Gille SO Chambéry 114 12 20 5,7
  Jérôme Fernandez Montpellier Handball 15 26 4,4
10   Seufyann Sayad SC Sélestat 112 26 25 4,5
  Vincent Hoareau Sporting Toulouse 31 0 26 4,3
Meilleurs gardiens de buts[6],[8]
Rang Joueur Club Arrêts 7 m MJ Moy.
1   Josef Kučerka GFCO Ajaccio 353 6 26 13,6
2   Nicolas Lemonne US Créteil 297 8 26 11,4
3   Christophe Carnet Angers Noyant Handball 292 5 26 11,2
4   Yohann Ploquin Sporting Toulouse 31 265 4 23 11,5
5   Marc-Olivier Albertini US Ivry 262 5 25 10,5
6   Dragan Mladenović US Dunkerque 250 10 24 10,4
7   Patrick Bos Girondins de Bordeaux HBC 214 10 25 8,6
8   Stéphane Clemençon PSG-Asnières 200 0 26 7,7
  Pascal Boudsocq AC Boulogne-Billancourt 10 26 7,7
10   Benoit Varloteaux SO Chambéry 197 7 26 7,6
11   Thierry Omeyer Montpellier Handball 190 4 26 7,3

Notes et référencesModifier

  1. « Les transferts », Fédération française de handball, (consulté le 8 avril 2018)
  2. « LNH 2000-2001 », sur handzone.net (consulté le 8 avril 2018)
  3. « Championnat D1 Masculin 2000/2001 », sur les-sports.info (consulté le 28 avril 2016)
  4. « Nuit blanche à Chambéry : le titre, les festivités... », sur Handzone.net, (consulté le 21 juillet 2015)
  5. « Chambéry-Toulouse 25-19 : Chambéry remporte le 50e championnat de France », sur Handzone.net, (consulté le 21 juillet 2015)
  6. a b et c « Les statistiques de 2000-2001 », Hand mag, Fédération française de handball, nos 57-58,‎ , p. 63 (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  7. « Sept d'or du handball 2001 », sur handzone.net, (consulté le 5 novembre 2017)
  8. a et b [PDF] « Magazine des supporters du SC Sélestat Handball n°130 », (consulté le 18 novembre 2013)