Ouvrir le menu principal

Championnat de France de rugby à XV de 2e division 2017-2018

Pro D2 2017-2018
Description de l'image Logo ProD2 2012.jpg.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) Ligue nationale de rugby
Édition 18e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Nations Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Site web officiel www.lnr.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Top 14 2017-2018
Niveau inférieur Fédérale 1 2017-2018

Palmarès
Promu(s) en début de saison RC Massy
USON Nevers
Relégué(s) en début de saison FC Grenoble
Aviron bayonnais
Vainqueur USA Perpignan
Promu(s) USA Perpignan
FC Grenoble
Relégué(s) RC Narbonne
US Dax
Meilleur(s) marqueur(s) Adriu Delai (Biarritz olympique) 15 essais
Meilleur réalisateur Jérôme Bosviel (US Montauban) 275 points

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV de 2e division 2017-2018 ou Pro D2 2017-2018 se déroule entre août 2017 et juin 2018.

Cette saison, l'Aviron bayonnais et le FC Grenoble disputent la compétition, ayant été relégués du Top 14. Le RC Massy, premier de la poule « élite », et l'USON Nevers, vainqueur de la phase finale d'accession, sont promus de Fédérale 1 en Pro D2.

Sommaire

Déroulement de l'intersaison 2017Modifier

RèglementModifier

Seize équipes participent au championnat Pro D2. Le format des play-offs est revu pour cette saison[1]. Comme en Top 14, les équipes qui terminent entre la 3e et la 6e place disputent des barrages. Les vainqueurs accèdent aux demi-finales où ils retrouvent les deux premiers. Enfin, les deux vainqueurs des demi-finales se rencontrent sur terrain neutre pour la finale. Le vainqueur de cette finale accède au Top 14 tandis que le perdant accueille le 13e de Top 14 pour un ultime barrage pour la dernière place en élite. Les équipes classées 15e et 16e sont reléguées en division inférieure sauf en cas de relégation financière d'un des participants du championnat ou de refus d'accession à un promu.

Liste des équipes en compétitionModifier

Club Budget prévisionnel
2017-18 en M€
Classement en 2016-17 Entraîneurs Stade Capacité
Stade aurillacois Cantal Auvergne 5,18 8   André Bester
  Thierry Peuchlestrade
Stade Jean-Alric (Aurillac) 7 908
Aviron bayonnais 11,78 14 (Top 14)   Pierre Berbizier
  Vincent Etcheto
  Joël Rey
Stade Jean-Dauger (Bayonne) 16 934
AS Béziers Hérault 6,82 10   David Gérard
  David Aucagne
Stade de la Méditerranée (Béziers) 18 555
Biarritz olympique Pays Basque 10,57 5   Gonzalo Quesada
  Simon Raiwalui
  Jack Isaac
Parc des sports d'Aguiléra (Biarritz) 13 400
US Carcassonne 4,21 9   Christian Labit
  Mathieu Cidre
  Nicolas Nadau
  Julien Seron
Stade Albert-Domec (Carcassonne) 10 000
Colomiers Rugby 6,66 7   Olivier Baragnon
  Marc Dantin
  Julien Sarraute
Stade Michel-Bendichou (Colomiers) 11 000
US Dax 4,59 14   Patrick Furet
  Raphaël Saint-André
Stade Maurice-Boyau (Dax) 16 170
FC Grenoble 13,41 13 (Top 14)   Stéphane Glas
  Dewald Senekal
Stade des Alpes (Grenoble) 20 068
RC Massy Essonne 4,04 1 (Fédérale 1)   Didier Faugeron
  Benoit Larousse
  Stéphane Gonin
Stade Jules-Ladoumègue (Massy) 3 200
Stade montois 6,59 4   Christophe Laussucq
  David Auradou
Stade Guy-Boniface (Mont-de-Marsan) 8 250
US Montauban 5,82 3   Pierre-Philippe Lafond
  Chris Whitaker
Stade Sapiac (Montauban) 11 937
RC Narbonne Méditerranée 5,52 12   Christian Labit
  Sébastien Buada

  Steve Kefu
  Sébastien Petit
  Laurent Balue
Parc des sports et de l'amitié (Narbonne) 12 000
USON Nevers 10,14 2 (Fédérale 1)   Xavier Péméja
  Guillaume Jan
  Sébastien Fouassier
Stade du Pré Fleuri (Sermoise-sur-Loire) 7 500
USA Perpignanais 10,29 6   Christian Lanta
  Perry Freshwater
  Patrick Arlettaz
Stade Aimé-Giral (Perpignan) 14 593
Soyaux Angoulême XV Charente 5,69 13   Julien Laïrle
  Rémy Ladauge
Stade Chanzy (Angoulême) 6 000
RC Vannes 5,71 11   Jean-Noël Spitzer
  Wilfrid Lahaye
Stade de la Rabine (Vannes) 9 500

Résumé des résultatsModifier

Classement de la saison régulièreModifier

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 USA Perpignan 30 20 1 9 12 3 919 571 348 97
2 US Montauban 30 20 2 8 4 4 679 546 133 92
3 FC Grenoble (R) 30 20 1 9 4 2 775 667 108 88
4 Stade montois 30 17 0 13 12 4 753 540 213 84
5 AS Béziers 30 19 1 10 4 2 756 670 86 84
6 Biarritz olympique 30 17 0 13 7 5 789 694 95 80
7 USO Nevers (P) 30 15 0 15 6 3 656 580 76 69
8 Aviron bayonnais (R) 30 14 1 15 5 6 732 764 -32 69
9 Colomiers rugby 30 14 1 15 6 5 637 678 -41 69
10 RC Vannes 30 12 0 18 6 8 721 739 -18 62
11 Stade aurillacois 30 13 1 16 2 5 641 716 -75 61
12 RC Massy (P) 30 13 0 17 2 5 633 682 -49 59
13 Soyaux Angoulême XV 30 13 1 16 2 3 592 661 -69 59
14 US Carcassonne 30 11 0 19 4 5 585 767 -182 53
15 US Dax 30 9 1 20 2 6 602 767 -165 46
16 RC Narbonne 30 7 2 21 2 1 547 975 -428 35

NB : Le Biarritz olympique pourrait-être rétrogradé en Fédérale 1 pour la saison 2018-2019, pour raison financière[2], si tel est le cas l'US Dax sauverait une nouvelle fois sa place en Pro D2[3].

Qualication pour les demi-finales (no 1, no 2) .
Qualification pour les barrages (no 3, no 4, no 5, no 6).
Relégation en Fédérale 1 (no 15 et no 16).
R : relégués 2017 • P : promus 2017

Attribution des points : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : 3 essais de plus que l'adversaire ; défensif : défaite par 5 points d'écart ou moins; les deux bonus peuvent se cumuler).

Règles de classement[4] : 1. points terrain (bonus compris) ; 2. points terrain obtenus dans les matches entre équipes concernées ; 3. différence de points sur l'ensemble des matches ; 4. différence de points dans les matches entre équipes concernées ; 5. différence entre essais marqués et concédés dans les matches entre équipes concernées ; 6. différence de points générale ; 7. différence entre essais marqués et concédés ; 8. nombre de forfaits n'ayant pas entraîné de forfait général ; 9. place la saison précédente.

Tableau finalModifier

Barrages Demi-finales Finale
  à 15h15 au stade Guy-Boniface, Mont-de-Marsan     à 14h15 au stade Aimé-Giral, Perpignan       à 15h00 au stade Ernest-Wallon, Toulouse
 [1] USA Perpignan  28
 [4] Stade montois  31
 [4] Stade montois  8  
 [5] AS Béziers Hérault  23  
  à 18h00 au stade Sapiac, Montauban  [1] USA Perpignan  38
  à 19h00 au stade des Alpes, Grenoble
   [3] FC Grenoble  13
 [3] FC Grenoble  33
 [3] FC Grenoble  22  
 [6] Biarritz olympique  26  
 [2] US Montauban  15  

BarragesModifier


15 h 15
Stade montois 31 - 23
(13 - 11)
AS Béziers stade Guy-Boniface, Mont-de-Marsan
Arbitre : Adrien Descottes
Essai(s) : 3 Cabannes (26e), Malafosse (47e), Matanavou (48e)
Transformation(s) : 2 Gerber (26e, 47e)
Pénalité(s) : 4 Gerber (11e, 15e, 72e, 79e)
Essai(s) : 1 Pinto Ferrer (24e)
Pénalité(s) : 6 Porical (10e, 37e, 48e, 55e, 60e, 63e)

19 h
FC Grenoble 33 - 26
(16 - 11)
Biarritz olympique stade des Alpes, Grenoble
Arbitre : Tual Trainini
Essai(s) : 3 Nkinsi (32e), Hunt (42e), Kilioni (72e)
Transformation(s) : 3 Mélé (33e, 43e, 73e)
Pénalité(s) : 4 Mélé (7e, 18e, 27e, 65e)
Essai(s) : 3 Tawalo (38e, 47e), Loustaunau (78e)
Transformation(s) : 1 M.Lucu (48e)
Pénalité(s) : 3 M.Lucu (12e, 29e, 56e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Levi (69e)

Demi-finalesModifier


18 h 00
US Montauban 15 - 22
(3 - 15)
FC Grenoble stade Sapiac, Montauban
Arbitre : Thomas Charabas
Essai(s) : 2 Chaput (61e), Domenech (77e)
Transformation(s) : 1 Bosviel (62e)
Pénalité(s) : 1 Bosviel (13e)
Essai(s) : 3 Taumalolo (5e, 36e), Mélé (55e)
Transformation(s) : 2 Mélé (37e, 56e)
Pénalité(s) : 1 Mélé (30e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Dupont (23e)

14 h 15
USA Perpignan 28 - 8
(10 - 3)
Stade montois stade Aimé-Giral, Perpignan
Arbitre : Pierre Brousset
Essai(s) : 3 Brazo (30e), Château (50e), Acebes (56e)
Transformation(s) : 2 Bousquet (30e, 50e)
Pénalité(s) : 3 Bousquet (39e, 48e, 53e)
Carton(s) jaune(s) : 2 Forletta (37e, Boutemane (72e)
Essai(s) : 1 Ratu (60e)
Transformation(s) : 1 Gerber (60e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Demaison (37e)
Carton(s) rouge(s) : 1 Malafosse (48e)

FinaleModifier


15 h 00
USA Perpignan 38 - 13
(14 - 13)
FC Grenoble Stade Ernest-Wallon, Toulouse
18 700 spectateurs
Arbitre : Cyril Lafond
Essai(s) : 5 Bousquet (4e), Selponi (32e), Cocagi (52e), Carbou (68e), Mafi (72e)
Transformation(s) : 5 Bousquet (4e, 32e, 52e, 68e, 72e)
Pénalité(s) : 1 Bousquet (59e)
Essai(s) : 1 Oz (16e)
Transformation(s) : 1 Mélé (16e)
Pénalité(s) : 2 Mélé (10e, 23e)
Carton(s) jaune(s) : 1 Rinakama (58e)

Barrage accession Top 14Modifier

Samedi
14 h 45
FC Grenoble 47 - 22[5]
(28 - 10)
US Oyonnax Stade des Alpes, Grenoble
18 500 spectateurs
Arbitre : Laurent Cardona
Essai(s) : 7 Visinia (8e, 68e), Mélé (11e), Oz (33e), Taumolo (38e), Guillemin (65e), Mas (77e)
Transformation(s) : 6 Mélé (8e, 11e, 33e, 38e), Pourteau (68e), Francis (77e)
Essai(s) : 3 Ikepefan (22e, 51e), Muller (80e)
Transformation(s) : 2 Botica (22e, 51e)
Pénalité(s) : 1 Botica (15e)

Le FC Grenoble est promu en Top 14 et l'US Oyonnax est relégué en Pro D2

Résultats détaillésModifier

Phase régulièreModifier

Tableau synthétique des résultatsModifier

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs ANG AUR BAY BEZ BIA CAR COL DAX GRE MAS SM USM NAR NEV PER RCV
Soyaux Angoulême XV 25-10 19-6 32-8 26-22 26-16 30-10 10-13 10-19 23-19 16-13 7-16 25-12 27-5 30-30 23-19
Stade aurillacois 21-7 20-24 24-14 25-23 41-10 23-30 36-24 30-14 24-20 31-26 16-22 15-6 33-23 38-18 19-14
Aviron bayonnais 41-12 26-22 27-23 24-30 52-26 23-22 51-15 21-26 44-36 18-15 20-5 53-0 9-27 12-30 34-14
AS Béziers 24-34 31-27 35-30 24-20 27-10 22-19 26-10 38-8 44-31 28-18 12-12 19-34 36-22 21-8 29-27
Biarritz olympique 34-24 38-16 17-14 18-9 19-6 36-13 23-22 37-14 36-30 24-15 58-31 41-18 32-20 37-11 46-25
US Carcassonne 24-13 40-14 32-16 19-38 16-3 35-29 43-24 18-23 10-49 0-22 17-18 52-17 24-14 19-29 27-30
Colomiers rugby 26-6 18-13 36-13 13-26 22-17 25-19 31-12 23-16 49-24 17-11 34-3 25-9 3-29 27-25 40-19
US Dax 23-28 20-9 20-20 15-23 19-16 13-18 30-25 13-28 27-17 13-29 16-20 35-16 24-11 16-26 34-28
FC Grenoble 25-20 46-23 28-23 33-23 39-28 30-5 58-23 28-14 26-22 26-21 24-21 31-9 13-10 17-24 58-28
RC Massy Essonne 23-14 26-16 14-19 19-27 31-24 13-9 18-11 21-19 37-14 12-6 10-11 42-18 23-11 19-11 20-13
Stade montois 38-12 17-16 68-15 43-12 29-3 39-23 29-7 26-23 13-19 24-6 17-12 50-8 16-12 23-18 38-11
US Montauban 36-21 12-12 25-20 30-27 43-20 13-16 16-11 30-20 25-23 26-10 28-12 34-10 36-20 20-22 73-0
RC Narbonne 29-25 17-31 26-21 21-68 24-56 23-19 23-23 13-41 29-29 29-15 41-23 13-18 24-47 13-24 28-21
USON Nevers 34-19 31-8 17-28 12-19 26-12 22-12 16-12 30-13 17-16 32-3 33-15 16-18 16-6 34-9 24-21
USA Perpignan 37-14 56-12 66-6 22-23 56-3 73-7 40-13 51-25 42-23 41-13 20-44 30-6 26-3 35-19 16-12
RC Vannes 28-14 38-16 38-22 32-0 22-16 12-13 37-0 34-9 20-21 24-10 36-13 12-19 50-28 34-26 22-23


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détails des résultatsModifier

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (trois essais de plus que l'adversaire), orange pour les bonus défensifs (défaite par moins de cinq points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.

Leader par journéeModifier

Union sportive montalbanaiseColomiers rugbyFootball Club de Grenoble rugbyUSA Perpignan 

Lanterne rouge par journéeModifier

Union sportive carcassonnaise XVRacing Club de Narbonne MéditerranéeAviron bayonnais rugby pro 

Évolution du classementModifier

Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Soyaux Angoulême XV 3 7 11 6 11 10 12 12 10 12 15 12 7 10 11 10 11 8 11 9 9 9 9 9 8 10 10 10 12 13
Stade aurillacois 11 15 8 12 7 12 13 10 11 13 10 7 10 8 10 8 10 13 10 12 13 10 11 10 12 11 14 12 13 11
Aviron bayonnais 16 13 15 7 12 13 10 13 14 11 14 10 13 9 8 9 9 10 9 8 8 8 8 7 7 7 8 8 8 8
AS Béziers 8 8 12 10 13 11 6 5 7 8 8 14 9 7 7 7 7 7 7 7 7 7 6 6 6 6 6 6 5 5
Biarritz olympique 5 10 6 8 6 9 7 6 5 6 6 6 5 4 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 6 6
US Carcassonne 15 9 14 15 15 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 15 15 15 15 14 14 13 14 14 14
Colomiers rugby 6 2 1 1 1 2 2 3 4 2 4 4 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 7 8 9 8 9 9 9 9
US Dax 13 11 5 9 10 8 11 9 9 9 9 13 14 15 15 14 14 14 14 14 12 14 14 14 15 15 15 15 15 15
FC Grenoble 4 1 2 4 3 1 1 2 1 1 1 1 1 2 2 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3 3 3
RC Massy Essonne 2 4 7 13 8 6 8 8 8 7 7 11 8 11 12 11 12 11 13 13 14 13 13 13 11 12 12 13 11 12
Stade montois 12 6 10 5 4 5 5 7 6 4 3 5 3 3 3 2 2 2 2 2 3 3 3 3 2 3 3 4 4 4
US Montauban 7 5 4 3 5 4 4 1 2 3 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 3 2 2 2 2 2
RC Narbonne 10 16 16 16 16 15 15 15 15 14 12 15 15 13 14 15 15 15 15 15 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16
USON Nevers 14 12 13 11 14 14 14 14 12 10 11 8 11 12 13 12 13 9 12 11 10 11 10 12 10 9 7 7 7 7
USA Perpignan 1 3 3 2 2 3 3 4 3 5 5 3 4 5 4 3 3 3 3 3 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1
RC Vannes 9 14 9 14 9 7 9 11 13 15 13 9 12 14 9 13 8 12 8 10 11 12 12 11 13 13 11 11 10 10
Qualifiés pour les demi-finales Qualifiés pour les matchs de barrage Relégables

Meilleurs réalisateursModifier

Rang Joueur[6] Club Poste Points[7] Essais Transf. Pén.
Drops
1   Jérôme Bosviel US Montauban Arrière, demi d'ouverture 275 5 37 56 2
2   Jonathan Bousquet USA Perpignan Ailier, arrière 273 10 44 45 0
3   Thomas Girard RC Massy Arrière 270 3 26 67 0
4   Pierre Bernard Biarritz olympique Demi d'ouverture 235 1 40 45 5
5   Joris Segonds Stade aurillacois Demi d'ouverture 222 1 23 57 0
6   Lucas Meret Soyaux Angoulême XV Demi d'ouverture 204 0 21 54 0
7   David Mélé FC Grenoble Demi de mêlée 198 4 32 38 0
8   Thibaud Suchier AS Béziers Demi d'ouverture 190 8 24 33 1
9   Ashley Moeke RC Vannes Demi d'ouverture 175 0 26 41 0
10   Nicolas Cachet US Dax Arrière, demi d'ouverture 175 2 24 38 1

Meilleurs marqueursModifier

Rang Joueur[8] Club Poste Essais
1   Adriu Delai Biarritz olympique Centre, ailier 15
2   Gwenael Duplenne RC Vannes Ailier 12
3   Kylan Hamdaoui Biarritz olympique Ailier, arrière 12
4   Lolagi Visinia FC Grenoble Ailier, arrière 11
5   Julien Cabannes Stade montois Ailier 10
6   Sabri Gmir AS Béziers Ailier 10
7   Josaia Raisuqe USON Nevers Ailier 10
8   Uwa Tawalo Biarritz olympique Ailier 10
9   Jonathan Bousquet USA Perpignan Ailier 10
10   Martin Laveau Aviron bayonnais Ailier 10

Notes et référencesModifier