Ouvrir le menu principal

Championnat de France de rugby à XIII 2014-2015

Élite 2014-2015
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) FFR XIII
Date du à
Nations Drapeau de la France France
Participants 20 équipes

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 2014-15 ou Élite 2014-2015 oppose pour la saison 2014-2015 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de vingt. Le championnat débute en pour s'achever par une finale en .

Sommaire

FormatModifier

Le calendrier est composé de trois phases :

Première phaseModifier

Trois groupes sont formés, le premier regroupant les huit meilleures clubs de France appelé Elite 1, puis deux autres groupes regroupant chacune six clubs suivant leur situation géographique appelés Poule Elite 2 Ouest et Poule Elite 2 Est.

Groupe Elite 1
Club
Avignon
Carcassonne
Lézignan
Limoux
Saint-Estève XIII catalan
Toulouse
Villeneuve
Palau-del-Vidre
Groupe Elite 2 Ouest
Club
Lescure-d'Albigeois
Réalmont
La Réole
Saint-Gaudens
Tonneins
Villefranche-de-Rouergue
Groupe Elite 2 Est
Club
Albi
Baho
Carpentras
Lyon Villeurbanne
Montpellier
Toulouse XIII Broncos

Liste des équipes en compétitionModifier

Le Toulouse olympique est le tenant du titre, le FC Lézignan-Corbières est le finaliste de l'édition précédente. Aucun promu n'est présent en Elite 1, les huit mêmes clubs étaient présents lors de l'édition précédente.

Club Dernière montée Budget 2014-15 Classement
en 2013-2014
Entraîneur(s) Stade Capacité
Avignon 2008 450 000 1er tour   Renaud Guigue
  Christophe Desserre
Stade de Saint-Ruf 2 500
Carcassonne ? 800 000 Quart-de-finale   Laurent Garnier Stade Albert-Domec 15 000
Lézignan ? 800 000 Finaliste   Aurélien Cologni Stade du Moulin 6 500
Limoux ? 405 000 Quart-de-finale   José Delgado Stade de l'Aiguille 5 000
Palau-del-Vidre 2013 230 000 1er tour   Patrick Toureilles Stade Georges Vaills -
Saint-Estève XIII catalan ? 840 000 Demi-finale   Cyrille Gossard Stade municipal 5 000
Toulouse 2011 1 400 000 Champion   Sylvain Houles Stade des Minimes 4 066
Villeneuve-sur-Lot ? 370 000 Demi-finale   Rory Bromley Stade Max-Rousié 5 000

Faits marquants de la saisonModifier

Forces en présenceModifier

L'Elite 1 est composé des huit mêmes clubs que la saison précédente. Le Champion en titre Toulouse compte sur quasiment le même effectif avec le départ du fidjien Eloni Vunakece et l'arrivée de l'Anglais David Hulme. Chez le finaliste de l'édition 2014 Lézignan, Jamal Fakir (ancien joueur des Dragons Catalans) fait son arrivée et le club réaffirme son ambition de devenir champion. Carcassonne, de son côté, a changé d'entraîneur avec l'arrivée de Laurent Garnier revenu d'une expérience en Australie et emmenant deux internationaux néo-zélandais juniors à savoir Lino Mason et Kouma Samson. Avignon continue de mettre en avant sa formation en ne comptant aucun étranger dans son effectif. Limoux et la réserve des Dragons Catalans Saint-Estève XIII catalan font figure d'outsiders, tandis que Villeneuve-sur-Lot et Palau-del-Vidre semblent évoluer un ton en-dessous[1].

Classement de la première phaseModifier

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Carcassonne 14 11 0 3 0 4 448 251 197 37
2 Toulouse (T) 14 10 1 3 0 4 402 272 130 36
3 Lézignan 14 9 0 5 0 3 316 275 41 30
4 Saint-Estève-XIII catalan 14 6 1 7 0 6 329 329 0 26
5 Limoux 14 6 1 7 0 5 373 439 -66 25
6 Villeneuve-sur-Lot 14 6 1 7 0 4 290 352 -62 24
7 Avignon 14 3 0 11 0 9 288 351 -63 18
8 Palau-del-Vidre 14 3 0 11 0 5 254 431 -177 14
Qualifiés pour la deuxième phase Groupe A
Qualifiés pour la deuxième phase Groupe B ou C
T : tenant du titre 2014

Attribution des points : victoire : 3, match nul : 2, défaite : 0 ; plus les bonus (défensif : défaite par 12 points d'écart ou moins).

Classement de la seconde phaseModifier

Poule AModifier

La Poule A est composée des quatre équipes ayant terminé en tête de la première phase. Elles sont amenées à se rencontrer deux fois dans un mini-championnat. Les deux premiers accèdent directement aux demi-finales, le troisième et le quatrième accèdent aux quarts de finale.


No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Toulouse 6 4 1 1 0 1 196 98 98 15
2 Saint-Estève-XIII catalan 6 4 0 2 0 0 172 166 6 12
3 Carcassonne 6 2 2 2 0 0 172 180 -8 10
4 Lézignan 6 0 1 5 0 1 122 218 -96 3
Qualifiés pour les demi-finales
Qualifié pour les quarts de finale

Attribution des points : victoire : 3, match nul : 2, défaite : 0 ; plus les bonus (défensif : défaite par 12 points d'écart ou moins).


Clubs CAR LEZ STE TOU
Carcassonne 38-22 44-22 16-38
Lézignan 34-34 12-38 8-32
Saint-Estève XIII catalan 40-16 44-22 20-18
Toulouse 24-24 32-22 52-8


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Poule BModifier

La Poule B est composée des trois équipes ayant terminé cinquième et dixième de la première phase. Ils sont amenés à se rencontrer deux fois dans un mini-championnat. Le premier et deuxième accèdent aux barrages de la phase de l'Elite 1, tandis que le troisième et quatrième s'engagent dans la phase finale élite 2.


No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Palau-del-Vidre 6 5 0 1 0 0 239 98 141 15
2 Limoux 6 5 0 1 0 0 242 107 135 15
3 Albi 6 1 0 5 0 1 84 172 -88 4
4 Villefranche-de-Rouergue 6 1 0 5 0 0 66 254 -188 3
Qualifié pour les barrages Elite 1
Qualifié pour la phase Elite 2

Attribution des points : victoire : 3, match nul : 2, défaite : 0 ; plus les bonus (défensif : défaite par 12 points d'écart ou moins).


Clubs ALB LIM PAL VIL
Albi 12-44 12-22 38-6
Limoux 48-12 28-9 58-30
Palau-sur-Vidre 52-10 38-24 78-12
Villefranche-de-Rouergue 6-38 6-42 12-4


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Poule CModifier

La Poule C est composée des trois équipes ayant terminé en fin de classement de la première phase. Ils sont amenés à se rencontrer deux fois dans un mini-championnat. Les deux premiers accèdent directement aux matchs de barrage pour se qualifier en quart de finale, le troisième est définitivement éliminé de la compétition.


No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Avignon 6 5 1 0 0 0 210 64 146 17
2 Villeneuve-sur-Lot 6 4 1 1 0 0 156 143 13 14
3 Lescure-d'Albigeois 6 2 0 4 0 1 126 152 -26 7
4 Baho 6 0 0 6 0 2 93 226 -133 2
Qualifié pour les barrages Elite 1
Qualifié pour la phase Elite 2

Attribution des points : victoire : 3, match nul : 2, défaite : 0 ; plus les bonus (défensif : défaite par 12 points d'écart ou moins).


Clubs AVI BAH LES VIL
Avignon 52-12 32-12 40-0
Baho 8-36 22-28 17-24
Lescure-d'Albigeois 8-26 40-10 20-28
Villeneuve-sur-Lot 24-24 46-24 34-8


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Faits par journéeModifier

1re journéeModifier

Le champion en titre, Toulouse aligne une équipe jeune (22 ans de moyenne d'âge), commence sa saison par une victoire longue à se dessiner contre Limoux 28-18. Le finaliste de la saison 2014, Lézignan, a obtenu une victoire très serré contre le St Estève XIII Catalan 14-8, ces derniers prenant le bonus défensif. Villeneuve-sur-Lot de son côté se défait facilement d'Avignon 24-12, enfin Carcassonne signe l'unique victoire à l'extérieur en disposant de Palau-del-Vidre 36-20 et prend la place de leader.

2e journéeModifier

Lors de cette deuxième journée, Carcassonne emmené par Maxime Grésèque confirme son élan en battant le champion en titre Toulouse 26-12. Le St Estève XIII Catalan, réserve des Dragons Catalans, remportent son premier match à domicile en battant 38-24 Villeneuve-sur-Lot. Les deux autres rencontres accouchent de deux victoires à l'extérieur, la première par Palau-del-Vidre qui s'impose à Avignon 36-18, la seconde par Lézignan qui bat Limoux 38-12. Carcassonne garde la tête du championnat avec Lézignan.

3e journéeModifier

La troisième journée permet à deux équipes de rester invaincues et de se détacher au classement. Carcassonne bat Limoux 52-6 et Lézignan dispose d'Avignon 29-4. Ces deux équipes se partagent la tête du classement. Villeneuve-sur-Lot met en échec Toulouse sur le terrain de ce dernier 26-26, enfin Palau s'impose contre St Estève XIII Catalan 24-22 confirmant son succès à Avignon le week-end précédent.

4e journéeModifier

Avignon ne parvient toujours pas à remporter de match en subissant cette fois la loi de St Estève XIII Catalan qui s'impose 26-14. Toulouse remonte au classement grâce à son succès 36-6 contre Palau et Villeneuve confirme sa bonne entame de championnat en battant 48-10 Limoux. Dans le choc entre les deux co-leaders du championnat, Carcassonne bat Lézignan 38-12 et se place en ce début de saison comme l'équipe à battre.

5e journéeModifier

Le leader Carcassonne poursuit son moisson de victoires en s'imposant 30-14 à Avignon grâce à la patte de Grésèque, Toulouse continue également sur sa lancée et gagne 38-30 contre St Estève XIII Catalan pour sa première victoire à l'extérieur. Villeneuve-sur-Lot allonge son invincibilité à domicile en battant 18-8 Lézignan qui confirme la bonne surprise de ce début de saison. Enfin, dans un duel de mal classés, Limoux bat Palau 56-12 et remporte son premier succès de la saison.

6e journéeModifier

Carcassonne récite son rugby contre Villeneuve-sur-Lot 46-0, mais Toulouse battant 18-10 Avignon reste sur ses talons. Palau créé la sensation en battant Lézignan 34-14, enfin le match Limoux-St Estève XIII Catalan est reporté en raison de joueurs sélectionnés en équipe de France du côté des visiteurs.

Résultats détaillésModifier

Phase régulièreModifier

Tableau synthétique des résultatsModifier

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs AVI CAR LEZ LIM PAL STC TOU VIL
Avignon 14-30 18-25 26-30 18-36 14-26 10-28 42-16
Carcassonne 18-47 33-20 52-6 30-6 16-19 26-12 46-0
Lézignan 29-4 12-38 24-22 40-8 14-8 12-32 30-18
Limoux 34-30 33-30 12-38 56-12 36-36 28-40 38-16
Palau-del-Vidre 8-19 20-36 34-14 26-34 24-22 26-36 20-30
Saint-Estève XIII catalan 29-24 20-33 14-30 33-16 40-10 30-38 38-24
Toulouse 18-10 22-26 16-20 28-18 36-6 48-16 26-26
Villeneuve-sur-Lot 24-12 20-34 18-8 48-10 20-18 12-8 18-22


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détail des résultatsModifier

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales. Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus défensifs (défaite avec au plus douze points d'écart).

Leader par journéeModifier

AS Carcassonne XIII 

Phase finaleModifier

Les deux premiers de la phase régulière sont directement qualifiés pour les demi-finales. En matchs de barrage pour attribuer les deux autres places, le troisième reçoit le sixième et le quatrième reçoit le cinquième. Les vainqueurs affrontent respectivement le deuxième et le premier.

1er tour 1/4 de finale 1/2 finale Finale
                           
   
   - -  
     - -  
 
   
   Saint-Estève XIII catalan 6  
   Carcassonne 44  
   
   
   Carcassonne 31
      Avignon 20  
 Avignon 38
 Palau-del-Vidre 16  
   Carcassonne 12
   Toulouse 20
 
   
   - -
     - -  
 
   
   Toulouse 21  
   Lézignan 20    
   
   
   Lézignan 30     
     Limoux 28       
 Limoux 27
  Villeneuve-sur-Lot 16  

Finale (9 mai 2015)[2]Modifier

Feuille de match
Toulouse 20 - 12 Carcassonne

(mt : 8 - 6)

à Stade Michel-Bendichou, Colomiers

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score : 2-0, 2-2, 2-6, 8-6, 14-6, 20-6, 20-12

Arbitre : Stéphane Vincent

Spectateurs : 5 800

La finale oppose Toulouse et Carcassonne au Stade Michel-Bendichou de Colomiers qui réunit 5 800 spectateurs. La rencontre est retransmise par France 3 Languedoc-Roussillon et France 3 Midi-Pyrénées. Toulouse désire intégrer à l'avenir la Super League à l'instar des Dragons Catalans et compte assurer sa suprématie sur le Championnat de France en ajoutant un deuxième titre d'affilée. De son côté, Carcassonne vise son douzième titre de son histoire.

Jouant quasiment à domicile, Toulouse ouvre le score par une pénalité de Kheirallah à la 5e minute. Toutefois, c'est Carcassonne qui prend ensuite les commandes du match avec une pénalité de Grésèque à la 10e minute et un essai de Soubeyras à la 14e minute. Butant longtemps sur la défense carcassonnaise, Toulouse finit par trouver l'ouverture à trois minutes de la mi-temps grâce à un essai de Hulme transformé par Kheirallah (37e) leur permettant de prendre l'avantage à la mi-temps 8-6.

Au début de seconde période, Toulouse prend alors le large avec un nouvel essai de Planas transformé par Kheirallah (44e) puis de Quintilla (57e). En fin de match, Grésèque réduit le score (essai transformé à la 80e minute) mais Toulouse conserve son titre national sur un score de 20-12. Toulouse aura finalement maîtrisé de bout en bout ce match malgré un score serré.

MédiasModifier

La compétition ne bénéficie pas d'une couverture télévisuelle complète. Toutefois, la fédération a conclu un accord pour la diffusion en streaming de sept rencontres dont quatre matchs de la poule des As, un quart de finale et les deux demi-finales, après le succès rencontré par la retransmission en streaming du match Carcassonne-Lézignan en première phase. La finale, quant à elle, est diffusée par France 3 Midi-Pyrénées et sur le site internet de France 3.


RéférencesModifier

  1. Le Week-end des trois coups, Le Midi Olympique, Didier Navarre, le 8 septembre 2014
  2. (en) Mike Rylance, The Struggle and the Daring, Exeter, Short Run Press Ltd, , 338 p. (ISBN 978-1999333904), chap. Appendix II (« Championship finals -Max Roussié Shield- »), p. 326-327

Lien externeModifier