Championnat de France de rugby à XIII 2002-2003

Championnat de France de première division
2002-2003
Généralités
Sport Rugby à XIII
Organisateur(s) Fédération française de rugby à XIII
Éditions 65e édition
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du 14 septembre 2002 au
Participants 11 équipes

Palmarès
Vainqueur Villeneuve-sur-Lot
Finaliste Saint-Gaudens

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 2002-2003 est la 65e édition de la plus importante compétition de rugby à XIII en France. Le calendrier de la compétition s'étend de au avec une finale disputée au Parc des sports et de l'amitié de Narbonne.

Organisé sous l'égide de la Fédération française de rugby à XIII, le championnat est composé de onze équipes qui se rencontrent lors d'une phase de saison régulière où s'affrontent sur deux rencontres chacune des équipes. Cette phase détermine l'ordre des qualifiés pour la phase finale à élimination directe en match aller-retour pour se ponctuer par une finale en match unique. Pour les équipes participantes, le championnat est entrecoupé par la Coupe de France et pour quatre d'entre elles s'ajoutent la Coupe d'Angleterre nommée « Challenge Cup ».

Vainqueur de l'édition précédente, Villeneuve-sur-Lot conserve son titre en battant en finale Saint-Gaudens 31-18. Il s'agit du neuvième titre de Championnat de son histoire et son troisième d'affilée autour de leur capitaine Laurent Frayssinous et comptant dans ses rangs Frédéric Banquet, David Despin, Laurent Carrasco, Jamal Fakir ou Vincent Wulf, le tout entraîné par Jean-Luc Albert.

Équipes en compétitionsModifier

Onze équipes participent cette saison au championnat de France de première division; Toulouse, Villeneuve-sur-lot, Pia, Lézignan-Corbières, Carpentras, Paris Châtillon, Union Treiziste Catalane, Villefranche-de-Rouerge, Saint-Gaudens, Carcassonne et Limoux.

Un seul promu, l'équipe de Châtillon. Le second promu, Lyon Villeurbanne a refusé la montée. Ceci explique le nombre impair d'équipes.

Club Dernière
montée
Classement
en 2002
Entraîneur(s)
Carcassonne 2000 Quart-de-finaliste
Carpentras 2001 10e
Châtillon 2002 Promu
Lézignan 1990 Quart-de-finaliste
Limoux 1962 9e
Pia 1988 Demi-finaliste
Saint-Gaudens 1986 Quart-de-finaliste   Gilles Dumas
Toulouse 1993 Demi-finaliste
Union treiziste catalane 2000 Finaliste
Villefranche 1999 Quart-de-finaliste
Villeneuve-sur-Lot 1934 Champion   Jean-Luc Albert

FormatModifier

Le calendrier est composé de deux phases :

Première phase : saison régulièreModifier

Chaque équipe rencontre toutes les autres en matchs aller-retour.

Deuxième phase : éliminatoiresModifier

À l'issue de la saison régulière, les huit premiers de la saison régulière se qualifient pour la phase à élimination directe. Ils sont qualifiés pour les quarts de finale prévus en aller-retour, le match aller se jouant sur le terrain du moins bien classé.

Déroulé de la compétitionModifier

Classement de la saison régulièreModifier

Classement Club Points
1er Villeneuve-sur-lot 53
2e Pia 53
3e Union treiziste catalane 52
4e Limoux 46
5e Toulouse 42
6e Saint-Gaudens 40
7e Lézignan 39
8e Villefranche-de-Rouergue 37
9e Carpentras 30
10e Carcassonne 28
11e Châtillon 20


Qualifié pour la phase finale

Phase finaleModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
    25 mai 2003, Parc des sports et de l'amitié, Narbonne
1er Villeneuve-sur-lot 52 36
8e Villefranche 6 4  
Villeneuve-sur-lot 33 12
    Limoux 17 18  
4e Limoux 40 37
5e Toulouse 30 32
Villeneuve-sur-lot 31
    Saint-Gaudens 18
2e Pia 40 5  
7e Lézignan 11 38  
Lézignan 16 22
    Saint-Gaudens 40 24
3e Union treiziste catalane 18 18
6e Saint-Gaudens 19 24


L'histoire retiendra que, contre toute attente, les seconds et troisième du classement final ont été battus d'entrée.

Finale (25 mai 2003)Modifier

Feuille de match
Villeneuve-sur-Lot 31 - 18 Saint-Gaudens

(mt : 10 - 14)

Le dimanche à Narbonne

Points marqués :

  • Villeneuve-sur-Lot : 6 essais de Ryan (7e et 61e), Cornut (14e), Carrasco (43e et 57e) et Despin (69e) ; 3 transformations de Frayssinous ; 1 drop Rinaldi (46e)
  • Saint-Gaudens : 4 essais d'Anselme (20e), Sirvent (24e et 79e) et Chanfreau (40e) ; 1 transformation de Williams.

Homme du match :

Évolution du score : 6-0, 10-0, 10-4, 10-10, 10-14 (mi-temps), 16-14, 21-14, 27-14, 31-14, 31-18.

Arbitre : M. Thierry Alibert

Spectateurs : 6 000

Composition des équipes :


NotesModifier

RéférencesModifier

Lien externeModifier