Championnat de France de rink hockey 2019-2020

compétition de rink hockey
Nationale 1 2019-2020
Généralités
Sport Rink hockey
Organisateur(s) FFRS
Lieu(x) France
Date du
au
Participants 12 équipes
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Nationale 2

Palmarès
Tenant du titre HC Quévert
Promu(s) en début de saison Biarritz ORH
ROC Vaulx-en-Velin
Vainqueur SCRA Saint-Omer
Deuxième LV La Roche-sur-Yon
Troisième HC Quévert
Relégué(s) Biarritz ORH
ROC Vaulx-en-Velin
Meilleur(s) buteur(s) Erwan Debrouver (32)

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1 2019-2020 est une édition de la plus importante compétition de rink hockey en France qui se déroule du au .

Organisé sous l'égide de la fédération française de roller et skateboard, le championnat est composé de douze équipes qui se rencontrent chacune deux fois, sous la forme de matchs aller-retour. Pour les équipes participantes, le championnat est entrecoupé par la coupe de France, ou par des compétitions internationales telles que la coupe CERS ou la Ligue européenne.

Le vainqueur de l'édition précédente est le HC Quévert qui s'adjuge alors son onzième titre. En , l'équipe affronte le SCRA Saint-Omer, vainqueur de la coupe de France 2019, dans le cadre de la seconde supercoupe de France. Comme lors de l'édition précédente, l'équipe de Saint-Omer s'adjuge le trophée.

En raison de la pandémie de Covid-19, les rencontres sont interrompues à l'issue de la 15e journée. Le championnat ne reprendra pas. La fédération française décide de considérer le classement provisoire comme définitif et attribue le titre de championnat de France à Saint-Omer. Le club obtient ainsi son neuvième titre qu'elle n'avait pas remporté depuis la saison 2012-2013.

ProtagonistesModifier

Clubs engagésModifier

Localisation des clubs engagés dans le championnat.

Les dix premiers du championnat de Nationale 1 2018-2019 et les deux premières équipes du championnat de Nationale 2 de 2018-2019 participent à la compétition. Les deux dernières équipes de Nationale 1 de 2018-2019 sont reléguées en Nationale 2.

Liste des équipes engagées en Nationale 1 pour la saison 2019-2020.
Club Classement
2018-2019
Entraîneur Salle(s)
HC Quévert 1er   Sergio Alexandro Burgoa Salle Némée, Dinan
SCRA Saint-Omer 2e   Fabien Savreux Salle du Brockus, Saint-Omer
LV La Roche-sur-Yon 3e   Lucas Gaucher[1] Salle de l'Angelmière, La Roche-sur-Yon
US Coutras 4e   Nicolas Huguet Patinoire Milou Ducourtioux, Coutras
SPRS Ploufragan 5e   Joao Patricio Salle Glénan, Ploufragan
Nantes ARH 6e   Jordi Exposito Rovira Salle du Croissant, Nantes
SA Mérignac 7e   Stéphane Hérin Roller Stadium, Mérignac
RHC Lyon 8e   Michel Debrouver Halle de roller-skating de la Duchère, Lyon
Poiré Roller 9e   Marc Salicru Moscoso Salle de la Montparière, Poiré-sur-Vie
CS Noisy-le-Grand 10e   Anthony Weber Gymnase des Yvris, Noisy-le-Grand
ROC Vaulx-en-Velin 1er Nationale 2   Paulo Ribeiro Gymnase Ambroise Croizat, Vaulx-en-Velin
Biarritz ORH 2e Nationale 2   Axel Bruche Gymnase Notary, Biarritz

Pré-saisonModifier

TransfertsModifier

La période règlementaire des transferts en France, s’étend du [Note 1] au [RS-CRH-II 1].

L’intersaison est marquée par l’arrêt de quelques joueurs. C'est notamment le cas de Corentin Le Polodec de Quévert qui décide de raccrocher les patins[2]. Le Poiré-sur-Vie voit quant à lui s'arrêter son capitaine, Florian Bouchet[3]. Le club de noisy-le-Grand perd quant à lui Anthony Weber qui prend sa retraite sportive et Mathias Narce qui arrête temporairement[4].

Les transferts entre clubs français sont nombreux. Le Poiré-sur-Vie voit son effectif fortement renouvelé. Le recrutement des deux Espagnols Ruben Ferrer et Vicent Marti Gandia, d'un Italien avec Oscar Ferrari, et de deux joueurs de Bouguenais, Romain Averty et Valentin Bily doivent compenser les départs du club. Albert Ramos et Alex Martinez quitte le club vendéen[3] pour retourner en Espagne. Coutras parvient à récupérer deux joueurs du Poiré-sur-Vie, l'italo-argentin Facundo Posito ainsi que l'Italien Ricardo Valverde, mais perd Andres Huernos pour Roubaix[4] et Timothée Laborde qui retourne dans son club[5]. Guillaume Rault quitte Quévert au profit de Pacé[6],[7]. Il est remplacé par Ronan Ricaille de Saint-Omer qui retourne dans son club formateur. Il est accompagné dans ce transfert par Quentin Poidevin[8]. Le club connaît aussi le départ d'Anthony Da Costa vers Noisy-le-Grand et de Lucas Demey pour Tourcoing[4]. Mais les audomarois parviennent tout de même à récupérer un attaquant auprès de Lyon par l'intermédiaire d'Albert Querol[9],[10]. La Roche-sur-Yon se renforce en recrutant Tom Mfuekani auprès de Villejuif[11]. Le club de seconde division de Saint-Sébastien parvient à embaucher l'entraineur de la Vendéenne, Miquel Angel Sanchez Sevilla, ainsi qu'Hugo Peigne de Vaulx-en-Velin[4]. Vaulx-en-Velin permet aussi Lionel Goncalves à destination de Lyon et Angel Lahera Hervilla, retournant en Espagne après une année en Erasmus[4]. Matéo Avondo est quant à lui transféré de Mérignac vers Nantes[4]. Mérignac perd également Pol Corlay à destination d'Ergué-Gabéric, mais parvient à obtenir Anthony Fusary et Manel Roman Cheva, un catalan jouant à Noisy[4]. Ploufragan voit le départ de Nolan Seymour pour Pacé, compensé par l'arrivée de Titouan Rousseau, mais qui n'intégre l'effectif qu'à partir de en raison d'un séjour scolaire[12],[13].

D’autres joueurs, évoluant en France lors de la saison précédente, décident de conquérir dans un championnat étranger. Juan Marin de Coutras retourne jouer en Argentine tandis que Fédérico Bocchi s'en va pour l'Espagne[5]. Marc Povedano Guitart s'en va de Coutras pour les espagnols du CP Vic[4]. Nathan Gefflot, comme de nombreux autres joueurs de l'équipe de France les saisons précédentes, choisit de quitter le championnat français pour l'Espagne[14]. Mais le club compte sur le retour de Sébastien Cutaia, qui a repris le hockey la saison précédente à Seynod[4]. Les nantais Guillem Fox et Pol Macia retournent tous deux en Espagne, tout comme David Paris de Lyon[4].

Certains clubs parviennent à recruter des joueurs à l’international. Noisy pour faire face à l'arrêt de deux de ses joueurs recrute Tomas Moreira, de Paços de Arco au Portugal[4]. La Roche-sur-Yon recrute son troisième portugais : Joâo Ricardo, formé au HC Turquel comme ses compatriotes, provient du club italien Vercelli[15]. Saint-Omer est allé recruter un défenseur italo-argentin, Matias Baieli, jouant à Scandiano[9]. Vaulx-en-Velin est allé jusqu'en Argentine pour trouver son nouveau gardien Juan Pablo Moreno venant de l'UVT[4]. Mérignac s'est également intéressé à l'Amérique du Sud avec le Chilien Benjamin Puentes[4]. Nantes s'est limité à l'Espagne pour parfaire son effectif avec Jordi Exposito Rovira comme nouvel entraineur, et Ferran Mañé Benach[4]. Biarritz effectue un double recrutement avec le gardien, Pol Clos Sendra de Lloret et Arnaud Crémèse de Coimbra au Portugal[4]. De même le Poiré Roller recrute à la fois Oscar Ferrari en Italie et Alex Roca en Espagne[4].

Plus tard dans la saison, au moment de la trêve hivernale, Carlos Cantó qui joue la saison précédente à Mérignac choisit de revenir en France au Poiré-sur-Vie, après avoir effectué un début de saison au Portugal au SC Marinhense[16]. Nantes voit Pere Tella quitter le club[17]. Marc Povedano vient renforcer Saint-Omer pour la seconde partie du championnat[18].

Préparations et objectifsModifier

La saison commence par la Supercoupe de France 2019, qui voit s'opposer Quévert et Saint-Omer, deux prétendants au titre pour le championnat 2019-2020. Les Quévertois ont repris l'entraineur à partir du . Ils ont pour objectifs de remporter la Supercoupe 2019, la Coupe 2020, le championnat et d'aller le plus loin possible en Ligue 2020[6]. Saint-Omer, l'adversaire de Quévert pour en Supercoupe, a déjà levé le trophée l'année précédente. Le club vise par ailleurs le triplé, coupe, supercoupe et championnat[19]. Saint-Omer remporte le match aller sur le plus petit des scores par un but à rien[20]. C'est toujours prive de Tony Sero, blessé que Quévert reçoit Saint-Omer, lors de la seconde rencontre[21]. Lors de la supercoupe, Cirilo Garcia est exclu sur carton rouge. En décembre 2019, il écope d'une suspension de 12 matchs par la commission de discipline[22].

Après trois semaines de préparations individuelles, les Yonnais organisent leur traditionnel tournoi de rentré le . L'équipe est désormais entrainée par Lucas Gaucher, ancien joueur et président du club[23]. Le club remporte les deux tournois du et du , avant de commencer la saison le week-end suivant. Le club vendéen ambitionne de terminer sur le podium du championnat, d'atteindre la finale-four de la coupe de France 2020 et de placer deux de ses joueurs, Erwan Debrouver et Lilian Debrouver, dans l'équipe de France qui participe au championnat d'Europe 2020[24].

Ploufragan s'estime en retrait par rapport au trio des favoris que sont la Roche-sur-Yon, Quévert et Saint-Omer. Quatrième lors de la saison précédente, l'objectif annoncé par le président Yves-Marie Donval est d'obtenir rapidement le maintien et ne considère la coupe d'Europe que comme accessoire[12]. Avec Coutras, Ploufragan participe au trophée Monique Chanu en compagnie d'équipe de seconde division[25].

SaisonModifier

Résumés des rencontres par journéeModifier

1re journéeModifier

Ploufragan - Poiré[26],[27].

Quévert - Noisy-le-Grand[28]

Biarritz - Saint-Omer[29]

2e journéeModifier

Ploufragan - Lyon[30],[31],[32].

Vaulx-en-Velin - Quévert[33],[34],[32].

Pour son premier match à domicile, Saint-Omer reçoit Coutras, prétendant au podium en fin de saison[19],[35].

3e journéeModifier

La Roche-sur-Yon - Ploufragan[36].

Romain Planque de Ploufragan qui estime décevant son début de saison en n'obtenant qu'un point en deux rencontres à domicile, se déplace à La Vendéenne[13].

Quévert et Saint-Omer, s'opposent de nouveau après s'être rencontré lors des deux matchs de supercoupe de France en début de saison[37]. Les deux premiers matchs ont tourné à l'avantage des nordistes[38],[39],[40].

4e journéeModifier

Biarritz - Ploufragan[41].

Saint-Omer - Nantes[42],[43],[44].

Coutras - Quévert[45],[46],[47].

5e journéeModifier

Ploufragan Mérignac[48],[49]

Poiré - Saint-Omer[50].

Quévert - Biarritz[51],[52].

6e journéeModifier

Noisy-le-Grand - Ploufragan[53],[54]

Saint-Omer - Lyon[55].

Quévert - Nantes[56],[57].

7e journéeModifier

Ploufragan - Vaulx-en-Velin[58],[59].

Les supporters de Saint-Omer, second du championnat, se sont déplacés en nombre pour assister à la rencontre opposant leur club au premier du classement, la Roche-sur-Yon dans une salle trop petite pour l'évènement. Les locaux, bien que paraissant dominés, ouvre le score par un but de Debrouver, mais les nordistes égalisent avant la pause. En seconde période, Matias Baieli par un doublé donne l'avantage à Saint-Omer que La Vendéenne ne parvient pas à remonter[60],[61].

Poiré - Quévert[59],[62],[63].

8e journéeModifier

Saint-Omer, grand favori de la rencontre, reçoit Ploufragan qui joue sans David Abreu, blessé. Les Audomarois confirment leur statut en marquant dès les premières secondes. L'efficacité du gardien nordiste, Pedro Chambell, permet aux locaux de garder la balle éloignée de leur but, tandis que les attaquant parviennent à mettre quatre nouveaux buts face aux Bretons[64],[65].

Les champions en titre de Quévert, après avoir connu deux déconvenues lors des précédentes journées, souhaitent faire oublier ces deux matchs nuls lors de la réception de l'équipe de Lyon. Bien qu'ayant deux joueurs blessés les Bretons se défont facilement des lyonnais sur un score important de treize buts contre quatre, avec deux quadruplés de Toni Sero et Joan Galbas[66],[67],[68].

9e journéeModifier

Saint-Omer qui enchaine de bonnes performances lors de ses précédentes rencontres, se déplacent avec appréhension à Mérignac pourtant septième. Les audamarois sont en difficultés dans cette salle dans laquelle ils n'ont pas gagné depuis la saison 2012-2013[69]. Ce n'est pas cette année que la tendance s'inverse, les deux équipes se quittent sur un match sans le moindre but d'un côté comme de l'autre.

Les aquitains de Coutras sont reçus par Ploufragan qui n'est pas le favori de la rencontre. Les Coutrillons confirment leur statut par un doublé de Facundo Posito Esteban dans le premier quart-d'heure. Mais un contre et deux tirs permettant aux hôtes d'inverser le score. En seconde période, un doublé du Breton Romain Planque permet à Ploufragan d'obtenir son troisième succès de la saison[70],[71],[72].

C'est avec Ronan Ricaille de retour de blessure après un mois d'absence, que Quévert se déplace à la Vendéenne, un concurrent au titre. Les Bretons ont conscience de l'enjeu du déplacement, mais se font surprendre en encaissant trois buts dans les cinq premières minutes. Les Quévertois remontent un peu au score, mais les Vendéens marquent quatre buts dans les dix dernières minutes du match[73],[74],[75].

Lors du match en retard qui oppose Poiré à Biarritz, les Vendéens renforcés par de jeunes joueurs espagnols, ont dominé le début de rencontre. Mais leur manque d'expérience, et un triplé du biarrot Eliot Coupé, laisse une certaine déception à Ruben Ferrer, bien que le Poiré-sur-Vie s'assure du gain du match[76].

10e journéeModifier

Saint-Omer - Noisy[77],[78],[79].

Quévert - Ploufragan [80],[81],[82],[83],[84].

11e journéeModifier

Poiré - Vendéenne[85]

Mérignac - Quévert[86],[87].

Ploufragan - Nantes[88],[89],[90].

Vaulx-en-Velin - Saint-Omer [91],[92].

12e journéeModifier

Saint-Omer - Biarritz[93]

Quévert - Noisy[94]

Poiré - Ploufragan[95]

13e journéeModifier

Lyon - Ploufragan[96],[97]

Quévert - Vaulx[98],[99],[100]

14e journéeModifier

Ploufragan - La Roche[101],[102]

Saint-Omer - Quévert[103],[104],[105]

15e journéeModifier

Nantes - Saint-Omer[106],[107],[108]

Quévert - Coutras[109],[110],[111],[112]

Alors que Ploufragan sort satisfait de sa journée précédente, les Bretons accueillent les joueurs de Biarritz qui sont relégables[113]. Le doublé d'Abreu dans les premières de jeu permet aux locaux de prendre un avantage qui les conduisent à la remporter le match par six buts à un[114]. La victoire permet à Ploufragan d'être en mesure d'atteindre son objectif de début de saison : obtenir une qualification européenne[115].

Tableau synthétique des résultatsModifier

Résultats (dom.\ext.) USC BO ROC LV RHC SAM NARH CSNG SPRS HCQ PR SCRA
US Coutras 8-1 8-0 2-1 2-4 9-9 0-1 3-2 0-3
Biarritz ORH 4-8 2-0 1-12 3-4 4-3 2-7
ROC Vaulx-en-Velin 3-6 1-5 2-4 4-4 0-8 1-3 0-7
LV La Roche-sur-Yon 7-2 4-0 6-2 5-3 6-2 10-5 1-3
RHC Lyon 2-5 4-3 5-2 1-8 1-1 4-2 2-6 3-5
SA Mérignac 2-2 1-6 6-0 6-7 6-6 2-10 3-4 0-0
Nantes ARH 2-4 7-1 3-5 1-2 4-4 3-2 2-3
CS Noisy-le-Grand 5-5 5-1 6-3 6-14 5-4 4-5 3-2
SPRS Ploufragan 6-3 6-1 6-3 2-3 3-4 7-2 6-2 2-2
HC Dinan-Quévert 8-3 7-1 4-3 13-4 4-4 5-2 7-1 3-3
Poiré Roller 6-4 3-2 3-5 5-1 8-4 1-2 2-2 2-2
SCRA Saint-Omer 8-5 10-1 6-1 6-1 8-3 5-0 6-3 1-3
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Classement de la saisonModifier

Le , la fédération annonce la suspension de la saison jusqu'au [116]. Celle-ci est arrêtée à la 15e journée en raison de la crise sanitaire causée par la pandémie de Covid-19, alors qu'il reste sept journées à jouer. La fédération décide le de mettre un terme définitif à la saison. Cette décision est notamment liée à l'incertitude concernant les modalités de déconfinement, avec notamment des doutes quant à une éventuelle régionalisation des restrictions qui n'auraient pas permis de poursuivre la saison pour un championnat nationale avec des clubs répartis sur tout le territoire[117] ainsi qu'à l'annonce du d’interrompre les grandes manifestations jusqu'à mi-juillet[118].

Cette mesure de cesser le championnat n'est pas contestée, contrairement au choix de l'attribution du titre au club qui était premier du classement lors de l’interruption des rencontres. Le président du club de Quévert, bien qu'il juge que son équipe n'était plus mesure d'obtenir le titre, critique cette attribution en motivant son opinion par le nombre de journées restantes à jouer qu'il estime trop important[117],[119]. Questionné à ce sujet en mars, il avait affirmé avant même qu'aucune décision ne soit prise, que « l’autre solution serait d’arrêter le championnat tel qu’il est aujourd’hui, mais ce serait pour moi, la plus mauvaise solution. »[120]. Ceci n'est pas de l'avis de l'entraineur de Saint-Omer, club vainqueur, qui félicite la reconnaissance de la fédération du parcours sportif réalisé lors de la saison, en décidant d'attribuer un titre malgré les circonstances[121].

Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 SCRA Saint-OmerS 41 15 13 2 0 78 23 +55
2 LV La Roche-sur-Yon 39 15 13 0 2 84 31 +53
3 HC Dinan-QuévertT 33 15 10 3 2 85 45 +40
4 US Coutras 25 15 8 1 6 66 54 +12
5 CS Noisy-le-GrandC 22 15 6 4 5 69 73 -4
6 Poiré Roller 21 15 6 3 6 46 40 +6
7 SPRS Ploufragan 20 15 6 2 7 55 52 +3
8 Nantes ARH 18 15 6 2 7 59 60 -1
9 SA Mérignac 16 15 4 4 7 45 62 -17
10 RHC Lyon 13 15 4 1 6 35 75 -40
11 Biarritz ORHP 8 15 2 2 11 36 89 -53
12 ROC Vaulx-en-VelinP 1 15 0 1 14 23 77 -54


Champion et qualification en Ligue européenne
Qualification en Ligue européenne
Qualification en WS Europe Cup
Relégation en Nationale 2
T Tenant du titre
P Promu
C Vainqueur de la Coupe de France 2020
S Vainqueur de la Supercoupe de France 2019

Saint-Omer, premier du classement à l'issue de la 15e journée en , remporte l'édition 2020 lors de l'annonce faite par la fédération française en [118]. Il s'agit du neuvième titre pour le club audomarois, titre que le club n'avait pas remporté depuis 2013[121].

La Vendéenne, second du classement, se qualifie pour l'Euroleague[122]. Jean-Philippe Brison explique que ce résultat permet au club de facilité le recrutement du club, qui termine ses transferts dès avril[123].

Afin de compléter le podium, le club de Quévert obtient la troisième place. Quévert, double tenant du titre, ne parvient pas obtenir une place qualificative pour participer à la ligue des champions. Seuls les deux premiers y ont accès. Cependant, la performance de l'équipe permet d'accéder à une compétition européenne secondaire, la coupe CERS[117].

L'équipe du Poiré-sur-Vie en terminant à la 6e place du championnat 2020 se qualifie pour la première fois à une compétition européenne. Avec le club voisin de La Roche-sur-Yon, le département de la Vendée compte deux représentants au niveau européen[122]. La septième et dernière place qualificative pour une compétition européenne revient à Ploufragan[124]. Mais ce dernier club renonce à participer à la compétition, notamment en raison que la période des transferts perturbés par l'épidémie de Covid-19 n'a pas permis la réalisation des recrutements[125].

En bas de classement Biarritz et Vaulx-en-Velin sont tous les deux relégués en seconde division pour la saison prochaine[126].

Évolution journée par journée du classement des équipes de Nationale 1.
Clubs \ Journées 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
US Coutras 1 6 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4
Biarritz ORH 10 10 11 10 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11
ROC Vaulx-en-Velin 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12
RHC Lyon 11 8 8 9 6 8 9 10 9 10 10 10 10 10 10
SA Mérignac 5 7 6 8 9 9 10 9 8 8 9 9 9 9 9
Nantes ARH 8 5 4 6 7 6 5 5 6 7 7 5 7 7 8
CS Noisy-le-Grand 9 11 9 7 8 6 6 6 5 6 5 7 8 5 5
SPRS Ploufragan 6 9 10 11 10 10 8 7 7 9 8 8 6 8 7
Poiré Roller 6 4 7 4 5 7 7 8 10 5 6 6 5 6 6
HC Dinan-Quévert 4 2 2 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3
LV La Roche-sur-Yon 2 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2
SCRA Saint-Omer 3 3 3 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Meilleurs buteursModifier

Avec 32 buts, Erwan Debrouver termine en tant que meilleur buteur du championnat, avec deux buts de plus que lors de lors de la saison précédente, qui lui avait permis d'obtenir la troisième place. Il remplace Mateo Avondo, meilleur buteur de la saison précédent, a quitté le championnat français. Erwan Debrouver est suivi par un trio espagnol mené par Toni Sero Gine qui pour la seconde année consécutive termine à la seconde place. Jacobo Mantinan complète quant à lui le podium lequel il était resté au pied lors de la saison passée. Joan Galbas fait son entrée dans les dix meilleurs buteurs en terminant à la quatrième place. Tomas Costa Moreira venant du Portugal, Felipe Sebastian Matias Baeili venant d'Italie et Vicente Marti venant d'Espagne, se classent respectivement à une cinquième, une sixième et une neuvième place pour une première participation au championnat français. Le français Thomas Bouchet reste pour la seconde année consécutive dans les dix meilleurs buteurs en étant rétrogradé de la huitième à la dixième place.

Classement des dix meilleurs buteurs
Pl. Nom Club Buts
1   Erwan Debrouver LV La Roche-sur-Yon 32
2   Toni Sero Gine HC Dinan-Quévert 28
3   Jacobo Mantinan SCRA Saint-Omer 24
4   Joan Galbas HC Dinan-Quévert 21
5   Tomas Costa Moreira CS Noisy-le-Grand 20
6     Felipe Sebastian Matias Baeili SCRA Saint-Omer 19
7   Marcos Pinto LV La Roche-sur-Yon 18
8   Emiliano Chiconi Caif US Coutras 16
9   Vicente Marti Poiré Roller 14
10   Thomas Bouchet Nantes ARH 13

AnnexesModifier

NoteModifier

  1. Date de la dernière journée du championnat de Nationale 1 de la saison 2018-2019.

RéférencesModifier

  1. Nicolas Pipelier, « La Roche-sur-Yon : le nouveau staff de La Vendéenne dévoilé », sur Actu.fr, (consulté le ).
  2. « Barcelone - Quévert. Corentin Le Polodec fera son dernier tour de piste », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  3. a et b Muriel Hillairet, « Rink-hockey : l'Espagnol Alex Roca, ultime recrue du Poiré Roller », sur Actu.fr, (consulté le ).
  4. a b c d e f g h i j k l m n o et p http://www.rollerenligne.com/articles-4510-etat-des-lieux-des-arrivees-et-des-departs-en-n1-elite-de-rink-hockey.html
  5. a et b http://uscoutrasrh.fr/2-nouvelles-recrues-pour-la-saison-20192020/
  6. a et b « HC Dinan Quevert l'heure de la reprise sonné », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  7. « Le hockey club est champion de France de rink-hockey », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  8. « Rink Hockey – N1 Élite Deux départs au SCRA », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. a et b « Rink-Hockey - Saint-Omer frappe deux grands coups - Delta FM », sur Delta FM, (consulté le ).
  10. « Rink-hockey - Un Argentin et un Espagnol pour terminer le recrutement de Saint-Omer », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Muriel Hillairet, « Rink-hockey  : Tom Mfuekani signe à La Vendéenne », sur Actu.fr, (consulté le ).
  12. a et b « Ploufragan - Le Poiré-sur-Vie. Dans la continuité », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  13. a et b « Rink-hockey. N1 : Ploufragan va devoir lancer sa saison face à La Roche », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  14. Muriel Hillairet, « Rink-hockey  : Nathan Gefflot quitte La Vendéenne », sur Actu.fr, (consulté le ).
  15. Muriel Hillairet, « Rink-hockey  : le Portugais Joâo Ricardo arrive à La Vendéenne », sur Actu.fr, (consulté le ).
  16. (pt) « Carlos Cantó vai reforçar o SC Marinhense », sur Plurisports (consulté le ).
  17. « Rink-hockey. Coupe de France : les Nantais décrochent leur billet pour les quarts de finale », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  18. « Rink-Hockey - Saint-Omer de plus en plus ambitieux avec un joli renfort - Delta FM », sur Delta FM, (consulté le ).
  19. a et b Sylvain Liron, « Rink-hockey: «Au SCRA, on aimerait vraiment être champions, le dernier titre date de 2013» », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. Rink-hockey : du marais audomarois aux côtes de granit breton, la nouvelle vie de Quentin Podevin
  21. Rédaction Dinan, « Rink-Hockey : Quévert veut gagner la Supercoupe de France », sur Actu.fr, (consulté le ).
  22. « Rink-hockey. N1 : Quévert devra faire sans Cirilo Garcia, suspendu 12 matches », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  23. « Rink-hockey - N1 Élite. Lucas Gaucher et La Vendéenne se remettent en action », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  24. http://www.vendee.fr/Sports-et-evenements/Acteurs-sports-loisirs/56073-Rink-hockey-La-Vendeenne-pleine-d-ambition-pour-2019-2020
  25. « Tournoi Celti Trophy, un rodage nécessaire », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  26. « Un bon match nul face à Le Poire sur Vie », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  27. « Un nul pour commencer », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  28. « Quevert démarre en fanfare », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  29. « - Rink-hockey : Saint-Omer surfe sur Biarritz », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. « N1: Ploufagran puni », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  31. « N1: Ploufagran doit sortir les griffes », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  32. a et b « Rink-hockey. N1 : Ploufragan s’incline, Quévert s’impose largement », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  33. « Vaulx-en-Velin-Quevert », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  34. « Ronan-Ricaille le collectif doit ganfer », Le Télépgramme,‎ (lire en ligne).
  35. « - Rink - N1 : Quadruplé de Mantiñan, le vétéran est encore saignant », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  36. « Ploufagran s'incline à la Roche sur Yon », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  37. « Rink-hockey. Dinan Quévert, le champion, et son dauphin ne se quittent plus », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  38. « - Rink-hockey: Quévert et Saint-Omer se partagent les points », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  39. « Un match très délicat pour Dinan », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  40. « Dinan-Quevert Saint-Omer 3- 3, du très haut niveau », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  41. « Nouvelle défaite pour Ploufragan face à Biarritz », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  42. « - Rink-hockey: le SCRA retrouve le championnat... et Léo Savreux! », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  43. Bruno Delannoy (CLP), « Rink hockey (Élite) : ni flamboyant ni inquiété, le SCRA assure dans la tranquillité », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  44. « Rink-hockey : 3 bonnes raisons d’assister à Scra – Nantes », sur L'Indépendant du Pas-de-Calais (consulté le ).
  45. « Rink-hockey. Dinan Quévert et Toni Sero se méfient d'un Coutras en grande forme », Ouest-France,‎ .
  46. « Un tir en or signé Toni Sero », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  47. « Quevert s'impose face à Coutras », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  48. « Rink-hockey. N1 : Quévert et Ploufragan très faciles », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  49. « Ploufragan Mérignac, une belle première », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  50. https://www.lavoixdunord.fr/659998/article/2019-11-02/rink-hockey-n1-elite-leo-savreux-veut-s-installer-durablement-avec-le-scra
  51. « Quevert bien au-dessus », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  52. « Joan Galbas, le buteur masqué de Quévert a débloqué la situation », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  53. « Noisy-le-Grand-Ploufragan , des faits de jeu contraires », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  54. « Noisy-le-Grand-Ploufragan , un déplacement compliqué », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  55. Bruno Delannoy (CLP), « Rink-hockey (N1 Élite): «Personne ne comprendrait que le SCRA ne gagne pas contre Lyon» », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  56. « Les Nantais jusqu'au bout », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  57. Pascal Cayeux, « Ligue des Champions de rink-hockey : Dinan-Quévert reçoit le Sporting du Portugal, tenant du titre », sur Actu.fr, (consulté le ).
  58. « Ploufragan péniblement », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  59. a et b https://saint-brieuc.maville.com/actu/actudet_-rink-hockey.-n1-ploufragan-souffre-mais-s-impose-quevert-ramene-le-nul_52686-3917119_actu.Htm
  60. Stéphane May (CLP), « Rink-hockey (N1): Saint-Omer remporte la bataille tactique et le choc au sommet », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  61. Propos recueillis par Bruno Delannoy (CLP), « En embauchant Tutti Baieli, le SCRA a déjà touché une plus-value », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  62. « Rink-hockey. N1. Les Quévertois auront un regard tourné vers la Vendée », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  63. « Le Poiré et Dinan se tiennent en échec », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  64. « Ploufragan tombe sur un os », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  65. BRUNO DELANNOY (CLP), « Rink (N1) : Ploufragan n’aura tenu que douze secondes face à Saint-Omer en taille patron », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  66. « Dinan-Quevert a mis le feu », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  67. « Quentin Podevin ne peut plus brûler de joker », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  68. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-quevert-soigne-son-goal-average-et-sa-confiance-6633360
  69. Bruno Delannoy, « Rink-hockey (N1): le SCRA en déplacement chez sa bête noire… avec beaucoup d’atouts », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  70. « La victoire du collectif ploufraganais », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  71. « Rink-hockey. N1 : Mené, Ploufragan s’impose au final », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  72. « Ploufragan au révélateur de Coutras », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  73. « Rink-hockey. N1 : un Quévert "hors-sujet" sombre à La Roche-sur-Yon », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  74. « Dinan - Quevert= retour victorieux pour Ricaille », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  75. « La fessée vendéenne », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  76. « On peut parler d'une baisse d'intensité et de concentration », Ouest-France, décembre 2019
  77. https://www.lindependant.net/rink-hockey-apres-la-petite-treve-deja-un-gros-match/
  78. Bruno Delannoy, « Rink-hockey (N1): Saint-Omer retrouve déjà la piste et Anthony Da Costa ! », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  79. Bruno Delannoy, « Rink-hockey (N1) Saint-Omer a construit sa victoire au punch et à l’expérience », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  80. « N1. Quévert à la relance, Ploufragan dans le doute », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  81. « Quevert a mis le feu », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  82. « N1. Quévert à la relance, Ploufragan dans le doute », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  83. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-quevert-s-offre-le-derby-face-ploufragan-6677366
  84. « Trois bonnes raisons de se réjouir », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  85. « Le Poiré - La Vendéenne, un derby et des enjeux », journal du Pays Yonnais,
  86. « Rink hockey. Besoin de rigueur pour les Quévertois », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  87. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-quevert-fait-une-bouchee-de-merignac-6685374
  88. « Rink hockey. Ploufragan doit soigner les détails », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  89. « Rink hockey. La réplique ploufraganaise », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  90. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-ploufragan-l-emporte-facilement-6685370
  91. « Agenda - La reprise de la Jeep Elite, du National, hockey, rink... Les matchs du week-end - Delta FM », sur Delta FM, (consulté le ).
  92. B. D. (CLP), « Rink-hockey (N1 Élite): roi de la phase aller, Saint-Omer termine en trombe à Vaulx-en-Velin », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  93. Bruno Delannoy (CLP), « Rink-hockey (N1 Élite): Première pour Povedano avec le SCRA », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  94. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-quevert-vaincu-le-signe-indien-noisy-6706909
  95. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-ploufragan-ramene-le-nul-de-vendee-6706908
  96. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-ploufragan-ira-lyon-pour-recuperer-les-points-perdus-l-aller-6726345
  97. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-premier-succes-l-exterieur-pour-ploufragan-6728133
  98. Rédaction Dinan, « Rink-hockey : Quévert accueille Vaulx-en-Velin », sur Actu.fr, (consulté le ).
  99. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-quevert-se-fait-peur-mais-l-emporte-6728126
  100. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-malgre-la-victoire-4-3-les-quevertois-sont-passes-cote-de-leur-match-6728630
  101. « Rink hockey. Ploufragan manque le coche… », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  102. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-ploufragan-en-manque-de-reussite-6748969
  103. Bruno Delannoy, « Rink-hockey (N1): le champion Quevert rend visite au SCRA qui veut lui piquer son titre », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  104. « Rink-hockey (N1) : le SCRA Saint-Omer remporte un clasico sanglant, Quevert à terre », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  105. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-quevert-voit-ses-espoirs-de-titre-disparaitre-6748971
  106. « Rink-hockey (N1 Élite): le SCRA Saint-Omer s’est fait très peur à Nantes », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  107. Bruno Delannoy (CLP), « Rink-hockey (N1 Élite): à Nantes, le SCRA doit retenir les leçons du passé », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  108. Sylvain Liron, « Rink-hockey (Euroligue): le coronavirus prive Saint-Omer du match en Italie samedi », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  109. « Quévert toujours dans la course au titre, en rink-hockey », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  110. « Rink hockey. Quévert un ton bien au-dessus », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  111. « Rink hockey. N1  : Dinan-Quévert veut encore y croire », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  112. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-quevert-facile-face-coutras-6770105
  113. « Rink hockey. Ploufragan veut rebondir », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  114. « Rink hockey. L’entame ploufraganaise », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  115. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-ploufragan-fait-coup-double-6770106
  116. « Rink-Hockey - Après l'Europe, le SCRA à l'arrêt en France - Delta FM », sur Delta FM, (consulté le ).
  117. a b et c Rédaction Dinan, « Rink-hockey. Quévert troisième, finalement... », sur Actu.fr, (consulté le ).
  118. a et b https://lesportdauphinois.com/2020/04/14/rink-hockey-roller-hockey-roller-derby-ff-roller-annonce-fin-de-competitions/
  119. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/les-hockeyeurs-de-quevert-auraient-prefere-une-saison-blanche-6808993
  120. Rédaction Dinan, « Coronavirus : le Hockey-Club Dinan-Quévert se pose des questions », sur Actu.fr, (consulté le ).
  121. a et b Sylvain Liron et Aïcha Noui, « Rink: le SCRA Saint-Omer champion de France, «ce titre a une saveur particulière» », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  122. a et b Lucile Akrich, « Rink-hockey : l'avenir européen pour La Roche et Le Poiré », sur Actu.fr, (consulté le ).
  123. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-vite-fait-bien-fait-la-vendeenne-boucle-son-recrutement-6821202
  124. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-le-stade-ploufraganais-moins-d-ambitions-pour-mieux-rebondir-6883955
  125. « Rink hockey  : le SRPS fait l’impasse sur la Coupe d’Europe », sur letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  126. http://newsouest.fr/ergue-gaberic/rink-hockey/2020-04-14/ergue-gaberic-est-champion-de-france-de-nationale-2-et-monte-en

Feuilles de matchModifier

Les feuilles de match sont issues du site officiel de la Fédération française de roller sports : ffroller.fr.

  1. Rapport 49158 du 28/09/2019 : Lyon - La Roche-sur-Yon
  2. Rapport 49159 du 28/09/2019 : Ploufragan - Poiré-sur-Vie
  3. Rapport 49160 du 28/09/2019 : Nantes - Mérignac
  4. Rapport 49161 du 28/09/2019 : Quévert - Noisy-le-Grand
  5. Rapport 49162 du 28/09/2019 : Coutras - Vaulx-en-Velin
  6. Rapport 49163 du 28/09/2019 : Biarritz - Saint-Omer
  7. Rapport 49164 du 05/10/2019 : La Roche-sur-Yon - Biarritz
  8. Rapport 49165 du 05/10/2019 : Ploufragan - Lyon
  9. Rapport 49166 du 05/10/2019 : Mérignac - Poiré-sur-Vie
  10. Rapport 49167 du 05/10/2019 : Noisy-le-Grand - Nantes
  11. Rapport 49168 du 05/10/2019 : Vaulx-en-Velin - Quévert
  12. Rapport 49169 du 05/10/2019 : Saint-Omer - Coutras
  13. Rapport 49170 du 12/10/2019 : La Roche-sur-Yon - Ploufragan
  14. Rapport 49171 du 12/10/2019 : Lyon - Mérignac
  15. Rapport 49172 du 12/10/2019 : Poiré-sur-Vie - Noisy-le-Grand
  16. Rapport 49173 du 12/10/2019 : Nantes - Vaulx-en-Velin
  17. Rapport 49174 du 12/10/2019 : Quévert - Saint-Omer
  18. Rapport 49175 du 12/10/2019 : Biarritz - Coutras
  19. Rapport 49176 du 26/10/2019 : Biarritz - Ploufragan
  20. Rapport 49177 du 26/10/2019 : Mérignac - La Roche-sur-Yon
  21. Rapport 52464 du 26/10/2019 : Noisy-le-Grand - Lyon
  22. Rapport 49179 du 26/10/2019 : Saint-Omer - Nantes
  23. Rapport 49180 du 26/10/2019 : Coutras - Quévert
  24. Rapport 49181 du 19/10/2019 : Vaulx-en-Velin - Poiré-sur-Vie
  25. Rapport 49182 du 02/11/2019 : Ploufragan - Mérignac
  26. Rapport 49183 du 02/11/2019 : La Roche-sur-Yon - Noisy-le-Grand
  27. Rapport 49184 du 02/11/2019 : Lyon - Vaulx-en-Velin
  28. Rapport 49185 du 02/11/2019 : Poiré-sur-Vie - Saint-Omer
  29. Rapport 49186 du 02/11/2019 : Nantes - Coutras
  30. Rapport 49187 du 02/11/2019 : Quévert - Biarritz
  31. Rapport 49188 du 09/11/2019 : Mérignac - Biarritz
  32. Rapport 49189 du 09/11/2019 : Noisy-le-Grand - Ploufragan
  33. Rapport 49190 du 09/11/2019 : Vaulx-en-Velin - La Roche-sur-Yon
  34. Rapport 49191 du 09/11/2019 : Saint-Omer - Lyon
  35. Rapport 49192 du 09/11/2019 : Coutras - Poiré-sur-Vie
  36. Rapport 49193 du 09/11/2019 : Quévert - Nantes
  37. Rapport 49194 du 23/11/2019 : Mérignac - Noisy-le-Grand
  38. Rapport 49195 du 23/11/2019 : Ploufragan - Vaulx-en-Velin
  39. Rapport 49196 du 23/11/2019 : La Roche-sur-Yon - Saint-Omer
  40. Rapport 49197 du 23/11/2019 : Lyon - Coutras
  41. Rapport 49198 du 23/11/2019 : Poiré-sur-Vie - Quévert
  42. Rapport 49199 du 23/11/2019 : Biarritz - Nantes
  43. Rapport 49200 du 30/11/2019 : Noisy-le-Grand - Biarritz
  44. Rapport 49201 du 30/11/2019 : Vaulx-en-Velin - Mérignac
  45. Rapport 49202 du 30/11/2019 : Saint-Omer - Ploufragan
  46. Rapport 49203 du 30/11/2019 : Coutras - La Roche-sur-Yon
  47. Rapport 49204 du 30/11/2019 : Quévert - Lyon
  48. Rapport 49205 du 30/11/2019 : Nantes - Poiré-sur-Vie
  49. Rapport 49206 du 07/12/2019 : Noisy-le-Grand - Vaulx-en-Velin
  50. Rapport 49207 du 07/12/2019 : Mérignac - Saint-Omer
  51. Rapport 49208 du 07/12/2019 : Ploufragan - Coutras
  52. Rapport 49209 du 07/12/2019 : La Roche-sur-Yon - Quévert
  53. Rapport 49210 du 07/12/2019 : Lyon - Nantes
  54. Rapport 49211 du 14/12/2019 : Poiré-sur-Vie - Biarritz
  55. Rapport 49212 du 04/01/2020 : Biarritz - Vaulx-en-Velin
  56. Rapport 49213 du 04/01/2020 : Saint-Omer - Noisy-le-Grand
  57. Rapport 49214 du 04/01/2020 : Coutras - Mérignac
  58. Rapport 49215 du 04/01/2020 : Quévert - Ploufragan
  59. Rapport 49216 du 04/01/2020 : Nantes - La Roche-sur-Yon
  60. Rapport 49217 du 04/01/2020 : Poiré-sur-Vie - Lyon
  61. Rapport 49218 du 11/01/2020 : Vaulx-en-Velin - Saint-Omer
  62. Rapport 49219 du 11/01/2020 : Coutras - Noisy-le-Grand
  63. Rapport 49220 du 11/01/2020 : Mérignac - Quévert
  64. Rapport 49221 du 11/01/2020 : Ploufragan - Nantes
  65. Rapport 49223 du 11/01/2020 : Lyon - Biarritz
  66. Rapport 51085 du 11/01/2020 : Poiré-sur-Vie - La Roche-sur-Yon
  67. Rapport 49226 du 25/01/2020 : Mérignac - Nantes
  68. Rapport 49238 du 25/01/2020 : Vaulx-en-Velin - Coutras
  69. Rapport 49224 du 25/01/2020 : La Roche-sur-Yon - Lyon
  70. Rapport 49240 du 25/01/2020 : Saint-Omer - Biarritz
  71. Rapport 49225 du 25/01/2020 : Poiré-sur-Vie - Ploufragan
  72. Rapport 49227 du 25/01/2020 : Noisy-le-Grand - Dinan-Quévert
  73. Rapport 49249 du 08/02/2020 : Nantes - Noisy-le-Grand
  74. Rapport 49244 du 08/02/2020 : Lyon - Ploufragan
  75. Rapport 49242 du 08/02/2020 : Biarritz - La Roche-sur-Yon
  76. Rapport 49245 du 08/02/2020 : Poiré-sur-Vie - Mérignac
  77. Rapport 49251 du 08/02/2020 : Coutras - Saint-Omer
  78. Rapport 51085 du 08/02/2020 : Dinan-Quévert - Vaulx-en-Velin
  79. Rapport 49254 du 22/02/2020 : Mérignac - Lyon
  80. Rapport 49288 du 22/02/2020 : Vaulx-en-Velin - Nantes
  81. Rapport 49287 du 22/02/2020 : Noisy-le-Grand - Poiré-sur-Vie
  82. Rapport 49290 du 22/02/2020 : Saint-Omer - Dinan-Quévert
  83. Rapport 49252 du 22/02/2020 : Ploufragan - La Roche-sur-Yon
  84. Rapport 49293 du 22/02/2020 : Coutras - Biarritz
  85. Rapport 49751 du 07/03/2020 : Nantes - Saint-Omer
  86. Rapport 49747 du 07/03/2020 : Ploufragan - Biarritz
  87. Rapport 49750 du 07/03/2020 : Poiré-sur-Vie - Vaulx-en-Velin
  88. Rapport 49749 du 07/03/2020 : Lyon - Noisy-le-Grand
  89. Rapport 49748 du 07/03/2020 : La Roche-sur-Yon - Mérignac
  90. Rapport 49752 du 07/03/2020 : Dinan-Quévert - Coutras

Règles du jeuModifier

  • Fédération française de roller sports, Règlement Sportif du Comité Rink Hockey - Partie I, , 62 p. (lire en ligne)
  • Fédération française de roller sports, Règlement Sportif du Comité Rink Hockey - Partie II (1), , 52 p. (lire en ligne)
  • Fédération française de roller sports, Règlement Sportif du Comité Rink Hockey - Partie II (2), , 30 p. (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier