Ouvrir le menu principal

Championnat de France de rink hockey 2018-2019

Nationale 1 2018-2019
Description de l'image Fédération française Roller Sports logo 2011.png.
Généralités
Sport Rink hockey
Organisateur(s) FFRS
Lieu(x) France
Date du
au
Participants 12 équipes
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Nationale 2

Palmarès
Tenant du titre HC Quévert
Promu(s) en début de saison Poiré Roller
AL Ergué-Gabéric
Vainqueur HC Quévert
Deuxième SCRA Saint-Omer
Troisième LV La Roche-sur-Yon
Relégué(s) PA Créhen
AL Ergué-Gabéric
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : France Matéo Avondo (39)

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1 2018-2019 est une édition de la plus importante compétition masculine de rink hockey en France.

Organisé sous l'égide de la Fédération française de roller sports, le championnat est composé de douze équipes qui se rencontrent chacune deux fois, sous la forme de matchs aller-retour. Pour les équipes participantes, le championnat est entrecoupé par la coupe de France, ou par des compétitions internationales telles que la coupe CERS ou la Ligue européenne.

Le vainqueur de l'édition précédente est HC Quévert qui s'adjuge alors son dixième titre. En début de saison, il rencontre le SCRA Saint-Omer, vainqueur de la Coupe de France 2018 afin de disputer la première édition non officielle de la Supercoupe de France. Saint-Omer remporte cette supercoupe, ainsi que la coupe 2019 plus tard dans la saison.

A l'issu du championnat, trois équipes se distingue en creusant un fossé avec le reste des équipes du championnat. Il y a 20 points d'écart entre l'US Coutras, quatrième du championnat et LV La Roche-sur-Yon qui est à la troisième place. Saint-Omer ne parvient pas à réaliser le doublé coupe-championnat et doit se contenter d'une seconde place. La première place revient pour la seconde année consécutive à Quévert. Il s'agit de son douzième podium consécutif et du onzième titre du club dans cette compétition.

ProtagonistesModifier

Clubs engagésModifier

Localisation des clubs engagés dans le championnat.

Les dix premiers du championnat de Nationale 1 2017-2018 et les deux premières équipes du championnat de Nationale 2 de 2017-2018 participent à la compétition. Les deux dernières équipes de Nationale 1 de 2017-2018 sont reléguées en Nationale 2.

Cependant, la saison est marquée par un renoncement. Le club de Plonéour-Lanvern termine la saison précédente de Nationale 1 à la 9e place. Bien que le club soit alors qualifié pour participer à la saison suivante, le conseil d'administration du club vote à l'unanimité de renoncer à poursuivre en Nationale 1. Cela est notamment dû à la déstabilisation de l'effectif marqué par de trop nombreux départs au regard du nombre de joueurs qui devrait être recruté pour face à une nouvelle saison[1]. Le club de Créhen en terminant à la onzième place de la saison de Nationale 1 précédente est la première équipe relégable. Elle bénéficie alors du repêchage pour pouvoir rester une seconde année en Élite.

La seconde place obtenue par Ergué-Gabéric lors de la saison précédent de Nationale 2 lui permet de retrouver le plus haut-niveau après l'avoir quitté il y a quatre ans à l'issue de la saison 2014-2015[2].

Liste des équipes engagées en Nationale 1 pour la saison 2018-2019.
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Salle(s)
HC Quévert 1er   Sergio Burgoa[3] Salle Némée, Dinan
SCRA Saint-Omer 2e   Fabien Savreux Salle du Brockus, Saint-Omer
SA Mérignac 3e   Stéphane Hérin Roller Stadium, Mérignac
CS Noisy-le-Grand 4e   Anthony Weber Gymnase des Yvris, Noisy-le-Grand
Nantes ARH 5e   Gaëtan Guillomet Salle du Croissant, Nantes
US Coutras 6e   Nicolas Huguet Patinoire Milou Ducourtioux, Coutras
LV La Roche-sur-Yon 7e   Miquel Sanchez Sevilla Salle de l'Angelmière, La Roche-sur-Yon
SPRS Ploufragan 8e   Jean-François Morin Salle Glénan, Ploufragan
AL Plonéour-Lanvern 9e Salle Omnisports de Plonéour-Lanvern, Plonéour-Lanvern
RHC Lyon 10e   Bruno Fananas Halle de roller-skating de la Duchère, Lyon
Poiré Roller 1er Nationale 2   Marc Salicru Salle de la Montparière, Poiré-sur-Vie
AL Ergué-Gabéric 2e Nationale 2   Sébastien Cotten[4] Complexe Sportif de Croas-Spern, Ergué-Gabéric
PA Créhen 11e   Frédérick Bouyer Complexe sportif Louis Hamon, Créhen

Arbitres officiantsModifier

Pré-saisonModifier

TransfertsModifier

La période règlementaire des transferts en France, s’étend du [Note 1] au [RS-CRH-II 1].

La nouvelle saison est marquée par certains arrêts. Corentin Turluer met sa carrière à Quévert entre parenthèse[5]. Rui Cova choisi de quitter l'Élite de Ploufragan pour redescendre d'un niveau dans le club de Saint-Brieuc[6], tandis que Charles Meslay et Antoine Bardoula ne participent pas à l’accession de Créhen[7].

Les transferts entre club français sont nombreux. La Vendéenne fait main basse pour la première fois de son histoire sur des joueurs portugais. Il s'agit de Marcos Pinto et Duarte Delgado qui évolue l'année précédent à Plonéour-Lanvern[8]. Le club breton quittant la Nationale 1, le gardien Luis Miguel Mateus s'en va pour Noisy. A contrario, c'est deux joueurs que Noisy perd au profit de Saint-Omer : Anthony Da Costa et Fabien Barengo[9]. Le Poiré pour son accession au plus au niveau se renforce en recrutant Alex Martinez, le joueur espagnol de Nantes[10]. De même Créhen perd, Daniel Fernandez et Felipe Castro, qui vont tous les deux rejoindre les rangs de Quévert[5]. Créhen perd également Erwan Morvan en échange Kévin Delbos avec le club de Quintin[7]. L'argentin Federico Bocchi quitte le club de Ploufragan pour rejoindre Coutras[11]. Le club de Mérignac se renforce avec l'arrivé de joueurs avec Gaëtan Rauscher de Gazinet-Cestas, et Matéo Avondo de Lyon[12].

D’autres joueurs, évoluant en France lors de la saison précédente, décident de concourir dans un championnat étranger. Tel est le cas pour Edu Leitão qui s'envole pour le Portugal au Valença HC[13]. Keven Correia, le gardien de Noisy-le-Grand le rejoint dans ce même club[14]. Quant à lui, son homologue nantais et gardien international Baptiste Bonneau part pour Cerdanyola en Espagne[15] et Antoine Le Berre joue pour le CH Lloret au lieu de Mérignac[16]. Son coéquipier en équipe de France, Rémi Herman choisit quant à lui le Portugal avec Viana[17]. Le club espagnol de Vendrell parvient à arracher Emanuel Necchi de Coutras[18]. Tandis que Josep Hernández après une année à la Vendéenne retourne en Espagne au sein du SHUM Maçanet[19]. Saint-Omer est contraint de se séparer de Xavier Lourenço qui s'en va renforcer le club portugais du HC Os Tigres[20]. Les deux gardiens de Quévert quittent l'hexagone, Valentin Grimalt pour Lodi en Italie et Genis Renou s'en va pour la Catalogne[5].

Certains clubs parviennent à recruter des joueurs évoluant à l'étranger. Le Poiré obtient ainsi son nouveau meneur, Carlos Lopez Alvarez, qui jouait à Asturhockey en Espagne[21]. C'est dans ce même pays, à Alcoy, que Mérignac trouve son bonheur par l'intermédiaire de Carlos Cantó et que Quévert obtient la signature d'Albert Mola venant de Lleida. Lyon fait coup double en transférant deux joueurs de Vilanova, David Paris et Nil Garreta[19]. Toujours du côté espagnol, c'est Edgar Peralta Taboada qui vient renforcer le club de Ploufragan[22]. Le club de la Roche-sur-Yon est allé chercher jusqu'en Argentine deux nouvelles recrues, le gardien Roberto Soria, qui a déjà réalisé un passage dans le championnat français, et Facundo Almiñana[23]. Créhen est parvenu à un double recrutement avec Juan Tamborindeguy de Banco Mendoza et Vicent Marti Grandia d'Alcoy[7].

Préparations et objectifsModifier

Le club de Saint-Omer reprend les entrainements dès le afin de préparer la « super coupe de France » face au HC Quévert. Il s'agit d'un match, non officiel, opposant les vainqueurs du championnat et de la coupe de la saison précédente[24]. Le HC Quévert s'annonce en tant qu'équipe dominatrice pour la saison. L'équipe veut réaliser le triplé, championnat, coupe et supercoupe[3]. Cet objectif est rapidement contrarié, l'équipe s'inclinant face à Saint-Omer lors de la supercoupe disputée avant le début de la saison au mois de septembre 2018. Le club nordiste remporte le match aller à domicile (6-3) ainsi que le match retour (4-3) en terre bretonne[25]. L'objectif d'obtenir trois trophées est encore possible pour Saint-Omer seulement[26].

En retrait par rapport aux autres équipes, Yves-Marie Donval annonce que l'objectif de Ploufragan est de se maintenir au plus haut-niveau à la fin de la saison[27],[28]. Néanmoins, le club de Ploufragan organise, comme chaque année, un tournoi de préparation qui intervient le et [27]. Ergué-Gabéric, juste promu, a le même objectif que Ploufragan en voulant éviter de redescendre immédiatement[29].

Le Poirée Roller, second club promu cette saison, a réalisé de bonnes prestations lors de ses matchs de préparation en remportant trois de ses quatre match contre Noisy-le-Grand, Coutras et la Vendéenne. Nantes est la seule équipe à arracher l'égalité face aux Vendéens[30].

Par l'intermédiaire de sa nouvelle présidente, le club de la Vendéenne en retrait la saison dernière souhaite obtenir l'une des trois premières places du championnat et atteindre les demi-finales de la coupe de France[31].

Le club de Coutras souhaite quant à lui parvenir à renouveler son expérience européenne, en obtenant une place qualificative pour la coupe d'Europe[32].

SaisonModifier

Résumés des rencontres par journéeModifier

1re journéeModifier

Le juste vainqueur de la première vainqueur de la Supercoupe de France, Saint-Omer, entame le championnat par un déplacement au Poiré-sur-Vie. Bien que venant de gagner deux rencontres face au tenant du titre, les Nordistes se méfient des Vendéens[26]. Cela se confirme puisque les locaux prennent deux buts d'avance, avant de finalement s'incliner notamment par le doublé de Mantinan[33].

2e journéeModifier

3e journéeModifier

Après avoir connu une défaite à l'extérieur, Quévert veut se rattraper à domicile face à La Vendéenne. Le champion de France privé de deux de ses joueurs, le match s'annonce équilibré. Les Bretons, par Anthony Le Roux, prennent l'avantage dès la première mi-temps. Avantage que les Vendéens ne parviennent pas à remonter lors d'une seconde période ne proposant pas de construction dans le jeu[34],[35].

Lors de son déplacement à Lyon, Créhen dont le collectif commence à prendre forme doit faire attention à ne pas commettre trop de fautes. Les Bretons surprenant leurs adversaires ouvrent le score rapidement, mais la démobilisation de l'effectif permet aux Lyonnais de prendre l'avantage à la pause. Créhen parvient à égaliser à trois partout, mais perd par la suite en encaissant trois buts[36],[37].

Bien que le déplacement de Saint-Omer s'annonce difficile, l'effectif n'attend que la victoire à Coutras[38]. L'entame de rencontre est serrée à deux reprises Saint-Omer marque mais l'équipe de Coutras parvient à égaliser. Même si le gardien coutrillon parvient à arrêter trois penalties, cela n'empêche pas Jacobo Mantinan de réaliser un doublé en fin de match donnant à Saint-Omer une troisième victoire[39].

Ploufragan se déplace sur le terrain du promu du Poiré-sur-Vie, seule équipe à n'avoir connu que la défaite jusqu'alors[40]. À égalité à la pause, le Poiré n'est mené que d'un but dans les dernières minutes de la rencontre. Le choix de remplacer leur gardien pour un cinquième joueur de champs ne paye pas. Ploufragan en profite pour marquer dans le but vide[41], leur permettant de remonter dans le milieu du classement[42].

4e journéeModifier

5e journéeModifier

6e journéeModifier

Tout oppose les deux équipes vendéennes du championnat. Le Poiré-sur-Vie, juste promu, stagne en fin de classement, tandis que la Vendéenne, grand habitué, tient sa seconde place[43]. Les Genôts surprennent d'entrée de jeu, en prenant l'avantage et en gardant deux longueurs d'avance à la pause. Mais N. Gefflot avec son triplé permet à la Roche-sur-Yon de reprendre la tête et de remporter le match.

Après avoir remporté leur premier point à Nantes, Créhen reçoit Noisy-le-Grand. Les Bretons, guidés par F. Bouyer, réalisent une bonne performance en première mi-temps en menant par trois buts contre un[44]. Le haussement de jeu de Noisy en seconde période ainsi que des occasions manquées par Créhen, conduit à un retournement de situation donnant la victoire aux Franciliens par le plus faible des écarts[45].

Ergué-Gabéric, qui accumule les égalités depuis le début du championnat, attend toujours sa première victoire. Le club breton accueille leur hôte de Nantes qui vient d'être tenu en échec par Créhen[46]. Créhen lance les hostilités, avant que Nantes égalise et prend de l'avance en moins d'une minute. Créhen remarque deux fois et pense tenir la victoire, mais Marc Baldris égalise à une seconde du terme de la rencontre.

Les deux participants à la Supercoupe de France se réunissent à Saint-Omer[47]. Il s'agit de l'un des matchs les plus attendus entre les grands favoris pour le titre 2019. Quévert redoute la nouvelle piste audomaroise qu'il estime lente et fatigante[48]. Malgré le triplé de T. Sero, dont un doublé dans un intervalle de 6 secondes, Saint-Omer conserve son invincibilité à domicile en s'imposant par quatre buts à trois[49].

Ploufragan se méfie de l'excellent gardien lyonnais et de son effectif de cinq à six joueurs. A domicile et ayant récupérer son joueur catalan, les Ploufraganais s'attendent à un match compliqué[50]. Cela se confirme sur le terrain, aucune équipe ne parvenant à se détacher. Mais à 33 secondes du coup de sifflet final, Edgar Peralta Taboada donne la victoire à Ploufragan en inscrivant un but évitant le partage du score[51].

7e journéeModifier

8e journéeModifier

9e journéeModifier

10e journéeModifier

11e journéeModifier

12e journéeModifier

13e journéeModifier

14e journéeModifier

15e journéeModifier

16e journéeModifier

17e journéeModifier

18e journéeModifier

19e journéeModifier

20e journéeModifier

21e journéeModifier

22e journéeModifier

Tableau synthétique des résultatsModifier

Résultats (dom.\ext.) USC PAC ALEG LV RHC SAM NARH CSNG SPRS HCQ PR SCRA
US Coutras 3-3 8-5 6-7 3-1 6-1 1-3 3-5 6-5 2-3 5-3 3-4
PA Créhen 1-5 3-8 2-4 3-1 3-4 5-3 3-4 4-4 1-5 4-2 3-4
AL Ergué-Gabéric 1-1 3-2 3-9 2-2 3-2 3-3 5-3 3-4 2-10 1-4 3-4
LV La Roche-sur-Yon 5-3 5-3 10-4 4-3 2-4 3-2 2-0 2-3 3-2 5-3 8-5
RHC Lyon 2-4 6-3 5-5 4-6 5-3 3-5 4-2 6-2 3-4 4-3 1-3
SA Mérignac 4-1 7-2 4-4 3-3 2-4 0-2 5-4 2-1 0-5 4-7 3-3
Nantes ARH 5-7 5-5 6-2 2-5 5-3 6-10 3-3 5-3 2-5 8-3 3-2
CS Noisy-le-Grand 4-7 8-3 4-0 2-5 2-3 4-5 4-6 3-5 6-5 2-2 1-5
SPRS Ploufragan 4-3 3-1 4-1 5-7 5-4 5-4 5-4 4-6 0-6 4-6 1-1
HC Quévert 5-3 5-3 8-4 3-0 5-4 5-3 4-1 6-1 5-4 6-5 6-4
Poiré Roller 2-3 8-5 6-3 2-4 5-2 7-4 4-4 5-6 3-5 2-3 2-4
SCRA Saint-Omer 4-1 6-3 9-1 3-2 7-4 4-1 4-2 11-2 7-2 4-3 6-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Classement de la saisonModifier

no  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 HC Quévert T 57 22 19 0 3 111 57 +54
2 SCRA Saint-Omer S,C 53 22 17 2 3 103 56 +47
3 LV La Roche-sur-Yon 52 22 17 1 4 101 67 +34
4 US Coutras 32 22 10 2 10 90 80 +10
5 SPRS Ploufragan 32 22 10 2 10 78 89 -11
6 Nantes ARH 31 22 9 4 9 85 84 +1
7 SA Mérignac 27 22 8 3 11 75 86 -11
8 RHC Lyon 23 22 7 2 13 77 91 -14
9 Poiré Roller P 23 22 7 2 13 86 92 -6
10 CS Noisy-le-Grand 23 22 7 2 13 76 97 -21
11 AL Ergué-Gabéric P 17 22 4 5 13 65 111 -46
12 PA Créhen R 12 22 3 3 16 65 103 -38


Champion et qualification en Ligue européenne
Qualification en Ligue européenne
Qualification en Coupe CERS
Relégation en Nationale 2
T Tenant du titre
P Promu
C Vainqueur de la Coupe de France 2019
S Vainqueur de la Supercoupe de France 2018
R Équipe repêchée en fin de saison précédente

Pour le pied du podium, deux équipes se retrouvent à égalité avec 52 points : Ploufragan et Coutras. Ces équipes ne parviennent pas à se départager selon le classement individuel, car elles ont toutes les deux remporté leur match à domicile. Le départage ne se fait pas non plus sur la différence de but, puisque les deux équipes ont gagné leur confrontation d'un unique but. Il faut alors observer la différence de but général qui est en faveur de Coutras (+10 buts) au détriment de Ploufragan (-11 buts).

En fin de classement, les équipes de Lyon, du Poiré-sur-Vie et de Noisy-le-Grand terminent à égalité avec chacune 23 points au classement général. Cependant selon le classement particulier, Lyon l'emporte sur ces adversaires directes avec trois victoires et une défaite (9 points), contre deux victoires pour le Poiré-sur-Vie et une égalité (7 points), et aucune victoire pour Noisy-le-Grand mais avec une égalité et trois défaites (1 point).

Le club d'Ergué-Gabéric n'est pas parvenu à se maintenir en première division. A peine le club est promu, aussitôt celui-ci est relegué. néanmoins, l'ambition est de réussir à retrouver le plus haut niveau pour la saison 2020-21[52].

Évolution journée par journée du classement des équipes de Nationale 1.
Clubs \ Journées 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
US Coutras 5 9 9 10 8 5 7 8 5 6 8 5 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4
PA Créhen 5 10 11 11 11 11 12 10 12 12 12 12 12 12 12 11 11 12 12 12 12 12
AL Ergué-Gabéric 11 11 10 9 10 10 10 12 11 11 11 11 11 11 11 12 12 11 11 11 11 11
RHC Lyon 3 6 3 5 5 8 9 6 7 8 9 8 9 10 8 8 8 9 9 8 9 8
SA Mérignac 5 2 5 8 6 7 8 9 9 7 5 6 6 6 6 6 6 6 6 7 7 7
Nantes ARH 11 5 6 7 7 9 6 7 8 10 7 9 8 9 10 10 9 10 7 6 6 6
CS Noisy-le-Grand 9 7 7 6 9 6 5 5 6 5 6 7 7 8 7 7 7 7 10 9 10 10
SPRS Ploufragan 1 8 4 3 4 3 4 4 4 4 4 4 4 4 5 5 5 5 5 5 5 5
Poiré Roller 9 12 12 12 12 12 11 11 10 9 10 10 10 7 9 9 10 8 8 10 8 9
HC Quévert 1 4 2 2 3 4 3 3 3 3 3 2 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1
LV La Roche-sur-Yon 5 2 8 4 2 2 2 2 1 1 1 3 3 3 2 2 2 2 1 2 3 3
SCRA Saint-Omer 3 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 2 2 3 3 3 3 3 3 2 2

Meilleurs buteursModifier

Classement des dix meilleurs buteurs
Pl. Nom Club Buts
1   Mateo Avondo SA Mérignac 39
2   Toni Sero Gine HC Quévert 37
3   Erwan Debrouver La Vendéenne 30
4   Ricardo Valverde Poiré Roller 28
-   Jacobo Mantinan SCRA Saint-Omer 28
6   Romain Planque SPRS Ploufragan 27
7   Federico Bocchi US Coutras 26
8   Marc Povedano US Coutras 24
-   Thomas Bouchet Nantes ARH 24
-   Nathan Gefflot La Vendéenne 24

Notes et référencesModifier

NoteModifier

  1. Date de la dernière journée du championnat de Nationale 1 de la saison 2017-2018.

RéférencesModifier

  1. « Plonéour renonce à la Nationale 1 », sur ouest-france.fr, (consulté le 30 juin 2018).
  2. Julien Saliou, « Une nouvelle donne », sur letelegramme.fr, (consulté le 2 novembre 2018).
  3. a et b « La Supercoupe pour commencer », sur letelegramme.fr, (consulté le 30 août 2018).
  4. Julien Saliou, « Rink-hockey : Ergué-Gabéric retrouve l’élite », sur actu.fr, (consulté le 30 juin 2018).
  5. a b et c « Dinan-Quévert : Castro et Fernandez arrivent », sur letelegramme.fr, (consulté le 1er juin 2018).
  6. « Rui Cova entraîneur-joueur pour le RAC Saint-Brieuc », sur letelegramme.fr, (consulté le 30 juin 2018).
  7. a b et c « Coutras pour commencer », sur letelegramme.fr, (consulté le 10 novembre 2018).
  8. Muriel Hillairet, « La Vendéenne recrute deux Portugais », sur actu.fr, (consulté le 30 juin 2018).
  9. Kévin Carmina, « Avec Da Costa et Barengo, le SCRA fait son marché à Noisy-le-Grand », sur nordeclair.fr, (consulté le 30 juin 2018).
  10. Alexis Vergerau, « Alex Martinez, dernière recrue du Poiré Roller », Ouest France,‎ .
  11. « Un dernier effort », sur letelegramme.fr, (consulté le 30 juin 2018).
  12. « Mérignac - Ploufragan : une dynamique à entretenir », sur letelegramme.fr, (consulté le 5 juin 2019).
  13. (pt) « Edu Leitão no Valença », sur hoqueipt.com, (consulté le 30 juin 2018).
  14. (pt) « Keven Correia reforça Valença HC », sur plurisports.com, (consulté le 30 juin 2018).
  15. (ca) Mónica García, « Ignasi López i Baptiste Bonneau, nous fitxatges pel primer equip masculí del Cerdanyola CH », sur elmon.cat, (consulté le 30 juin 2018).
  16. (ca) « El francès Antoine Le Berre és el tercer fitxatge del Club Hoquei Lloret », sur novaradiolloret.org, (consulté le 4 août 2018).
  17. (pt) « Remi Herman é o primeiro reforço da Juventude de Viana », sur desportoemviana.pt, (consulté le 30 juin 2018).
  18. (ca) « El Vendrell fitxa Emanuel Necchi », sur delcamp.cat, (consulté le 30 juin 2018).
  19. a et b (ca) « Así sigue el mercado de fichajes 2018-19 », sur hockeyasturias.com, (consulté le 30 juin 2018).
  20. (pt) « Xavier Lourenço é reforço do HC "Os Tigres" », sur plurisports.com, (consulté le 30 juin 2018).
  21. Alexis Vergerau, « Un meneur espagnol au Poiré Roller », Ouest France,‎ .
  22. « Un Catalan en renfort à Ploufragan », sur letelegramme.fr, (consulté le 2 juillet 2018).
  23. « Roberto Soria y Facundo Almiñana: “como dos buenos emprendedores, en busca de las oportunidades” », sur clasicodeportivosj, (consulté le 8 août 2018).
  24. Finies les fuites dans la salle du Brockus, le toit est réparé
  25. La supercoupe pour Saint-Omer vainqueur sans partage
  26. a et b B. D. (Clp), « Le SCRA doit vite redescendre sur terre, en Vendée », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 1er octobre 2018).
  27. a et b « Le maintien en ligne de mire », sur letelegramme.fr, (consulté le 30 août 2018).
  28. Yves-Marie Donval veut booster le hockey à Ploufragan
  29. « Rink-hockey : Ergué-Gabéric retrouve l’élite », sur actu.fr, (consulté le 31 août 2018).
  30. Le SCRA doit vite redescendre sur terre, en Vendée
  31. La Vendéenne. Le président change mais le nom reste le même
  32. Francis Joseph, « Les choses sérieuses commencent », Sud Ouest,‎ .
  33. S. M., « Face à plus fort, Le Poiré s’incline logiquement », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 1er octobre 2018).
  34. « Dinan-Quévert aura fort à faire », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  35. « HC Dinan Quévert - La Vendéenne : 3-0 », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  36. « Créhen : ramener les trois points de Lyon », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  37. « Lyon - PA Créhen : 6-3 », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  38. Bruno Delannoy, « Jacobo Mantinan raconte sa passion du jardinage, les Baléares et sa famille », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  39. V. F., « Les Audomarois confortent leur première place », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  40. « Ploufragan à nouveau en déplacement », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  41. « Le Poiré-sur-Vie - Ploufragan : 3-5 », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  42. « Les résultats du week-end », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 novembre 2018).
  43. https://actu.fr/pays-de-la-loire/roche-sur-yon_85191/rink-hockey-derby-entre-deux-clubs-vendeens-lelite-samedi_19464980.html
  44. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-n1-crehen-et-quevert-battus-ploufragan-vainqueur-6062047
  45. https://www.letelegramme.fr/rink-hockey/n1-pa-crehen-noisy-le-grand-3-4-grosse-deception-crehennaise-10-11-2018-12129642.php
  46. https://www.letelegramme.fr/rink-hockey/n1-ergue-gaberic-une-premiere-est-esperee-07-11-2018-12127274.php
  47. https://www.letelegramme.fr/rink-hockey/n1-dinan-quevert-saint-omer-comme-on-se-retrouve-08-11-2018-12128365.php
  48. https://actu.fr/bretagne/dinan_22050/elite-n1-duel-sommet-rink-hockey_19469254.html
  49. https://www.letelegramme.fr/rink-hockey/n1-saint-omer-hc-dinan-quevert-4-3-11-11-2018-12130295.php
  50. https://www.letelegramme.fr/rink-hockey/n1-gare-a-lyon-09-11-2018-12129063.php
  51. https://www.letelegramme.fr/rink-hockey/n1-le-finish-ploufraganais-10-11-2018-12129640.php
  52. https://www.ouest-france.fr/sport/rink-hockey/rink-hockey-ergue-gaberic-vise-la-remontee-immediate-en-nationale-1-6385323

Feuilles de matchModifier

Les feuilles de match sont issues du site officiel de la Fédération française de roller et skateboard : ffroller.fr.

  1. Rapport 42195 du 29/09/2018 : Quévert - Nantes
  2. Rapport 42196 du 29/09/2018 : Lyon - Noisy-le-Grand
  3. Rapport 42197 du 29/09/2018 : Mérignac - La Roche-sur-Yon
  4. Rapport 42198 du 29/09/2018 : Coutras - Créhen
  5. Rapport 42199 du 29/09/2018 : Ploufragan - Ergué-Gabéric
  6. Rapport 42200 du 29/09/2018 : Poiré-sur-Vie - Saint-Omer
  7. Rapport 42201 du 06/10/2018 : Nantes - Poiré-sur-Vie
  8. Rapport 42202 du 06/10/2018 : Noisy-le-Grand - Quévert
  9. Rapport 42203 du 06/10/2018 : La Roche-sur-Yon - Lyon
  10. Rapport 42204 du 06/10/2018 : Créhen - Mérignac
  11. Rapport 42205 du 06/10/2018 : Ergué-Gabéric - Coutras
  12. Rapport 42206 du 06/10/2018 : Saint-Omer - Ploufragan
  13. Rapport 42207 du 13/10/2018 : Nantes - Noisy-le-Grand
  14. Rapport 42208 du 13/10/2018 : Quévert - La Roche-sur-Yon
  15. Rapport 42209 du 13/10/2018 : Lyon - Créhen
  16. Rapport 42210 du 13/10/2018 : Mérignac - Ergué-Gabéric
  17. Rapport 42211 du 13/10/2018 : Coutras - Saint-Omer
  18. Rapport 42212 du 13/10/2018 : Poiré-sur-Vie - Ploufragan
  19. Rapport 42213 du 27/10/2018 : Noisy-le-Grand - Poiré-sur-Vie
  20. Rapport 42214 du 27/10/2018 : La Roche-sur-Yon - Nantes
  21. Rapport 42215 du 27/10/2018 : Quévert - Créhen
  22. Rapport 42216 du 27/10/2018 : Ergué-Gabéric - Lyon
  23. Rapport 42217 du 27/10/2018 : Saint-Omer - Mérignac
  24. Rapport 42218 du 27/10/2018 : Ploufragan - Coutras
  25. Rapport 42219 du 03/11/2018 : Noisy-le-Grand - La Roche-sur-Yon
  26. Rapport 42220 du 03/11/2018 : Nantes - Créhen
  27. Rapport 42221 du 03/11/2018 : Quévert - Ergué-Gabéric
  28. Rapport 42222 du 03/11/2018 : Lyon - Saint-Omer
  29. Rapport 42223 du 03/11/2018 : Mérignac - Ploufragan
  30. Rapport 42224 du 03/11/2018 : Poiré-sur-Vie - Coutras
  31. Rapport 42225 du 10/11/2018 : La Roche-sur-Yon - Poiré-sur-Vie
  32. Rapport 42226 du 10/11/2018 : Créhen - Noisy-le-Grand
  33. Rapport 42227 du 10/11/2018 : Ergué-Gabéric - Nantes
  34. Rapport 42228 du 10/11/2018 : Saint-Omer - Quévert
  35. Rapport 42229 du 10/11/2018 : Ploufragan - Lyon
  36. Rapport 42230 du 10/11/2018 : Coutras - Mérignac
  37. Rapport 42231 du 24/11/2018 : La Roche-sur-Yon - Créhen
  38. Rapport 42232 du 24/11/2018 : Noisy-le-Grand - Ergué-Gabéric
  39. Rapport 42233 du 24/11/2018 : Nantes - Saint-Omer
  40. Rapport 42234 du 24/11/2018 : Quévert - Ploufragan
  41. Rapport 42235 du 26/01/2019 : Lyon - Coutras
  42. Rapport 42236 du 24/11/2018 : Poiré-sur-Vie - Mérignac
  43. Rapport 42237 du 08/12/2018 : Créhen - Poiré-sur-Vie
  44. Rapport 42238 du 08/12/2018 : Ergué-Gabéric - La Roche-sur-Yon
  45. Rapport 42239 du 08/12/2018 : Saint-Omer - Noisy-le-Grand
  46. Rapport 42240 du 08/12/2018 : Ploufragan - Nantes
  47. Rapport 42241 du 08/12/2018 : Coutras - Quévert
  48. Rapport 42242 du 08/12/2018 : Mérignac - Lyon
  49. Rapport 42243 du 15/12/2018 : Ergué-Gabéric - Créhen
  50. Rapport 42244 du 15/12/2018 : La Roche-sur-Yon - Saint-Omer
  51. Rapport 42245 du 15/12/2018 : Noisy-le-Grand - Ploufragan
  52. Rapport 42246 du 15/12/2018 : Nantes - Coutras
  53. Rapport 42247 du 15/12/2018 : Quévert - Mérignac
  54. Rapport 42248 du 15/12/2018 : Poiré-sur-Vie - Lyon
  55. Rapport 42249 du 05/01/2019 : Ergué-Gabéric - Poiré-sur-Vie
  56. Rapport 42250 du 05/01/2019 : Saint-Omer - Créhen
  57. Rapport 42251 du 05/01/2019 : Ploufragan - La Roche-sur-Yon
  58. Rapport 42252 du 05/01/2019 : Coutras - Noisy-le-Grand
  59. Rapport 42253 du 05/01/2019 : Nantes - Mérignac
  60. Rapport 42254 du 05/01/2019 : Lyon - Quévert
  61. Rapport 42255 du 12/01/2019 : Ergué-Gabéric - Saint-Omer
  62. Rapport 42256 du 12/01/2019 : Créhen - Ploufragan
  63. Rapport 42257 du 12/01/2019 : La Roche-sur-Yon - Coutras
  64. Rapport 42258 du 12/01/2019 : Mérignac - Noisy-le-Grand
  65. Rapport 42259 du 12/01/2019 : Nantes - Lyon
  66. Rapport 42260 du 12/01/2019 : Poiré-sur-Vie - Quévert
  67. Rapport 42261 du 02/02/2019 : Nantes - Quévert
  68. Rapport 42262 du 02/02/2019 : Noisy-le-Grand - Lyon
  69. Rapport 42263 du 02/02/2019 : La Roche-sur-Yon - Mérignac
  70. Rapport 42264 du 02/02/2019 : Créhen - Coutras
  71. Rapport 42265 du 02/02/2019 : Ergué-Gabéric - Ploufragan
  72. Rapport 42266 du 02/02/2019 : Saint-Omer - Poiré-sur-Vie
  73. Rapport 42268 du 23/02/2019 : Poiré-sur-Vie - Nantes
  74. Rapport 42269 du 23/02/2019 : Quévert - Noisy-le-Grand
  75. Rapport 42270 du 23/02/2019 : Lyon - La Roche-sur-Yon
  76. Rapport 42271 du 23/02/2019 : Mérignac - Créhen
  77. Rapport 42272 du 23/02/2019 : Coutras - Ergué-Gabéric
  78. Rapport 42273 du 23/02/2019 : Ploufragan - Saint-Omer
  79. Rapport 42274 du 08/05/2019 : Noisy-le-Grand - Nantes
  80. Rapport 42275 du 08/05/2019 : La Roche-sur-Yon - Quévert
  81. Rapport 42276 du 09/03/2019 : Créhen - Lyon
  82. Rapport 42277 du 09/03/2019 : Ergué-Gabéric - Mérignac
  83. Rapport 42278 du 09/03/2019 : Saint-Omer - Coutras
  84. Rapport 42279 du 09/03/2019 : Ploufragan - Poiré-sur-Vie
  85. Rapport 42280 du 16/03/2019 : Poiré-sur-Vie - Noisy-le-Grand
  86. Rapport 42281 du 16/03/2019 : Nantes - La Roche-sur-Yon
  87. Rapport 42282 du 16/03/2019 : Quévert - Créhen
  88. Rapport 42283 du 16/03/2019 : Lyon - Ergué-Gabéric
  89. Rapport 42284 du 16/03/2019 : Mérignac - Saint-Omer
  90. Rapport 42285 du 16/03/2019 : Coutras - Ploufragan
  91. Rapport 42286 du 30/03/2019 : La Roche-sur-Yon - Noisy-le-Grand
  92. Rapport 42287 du 30/03/2019 : Créhen - Nantes
  93. Rapport 42288 du 30/03/2019 : Ergué-Gabéric - Quévert
  94. Rapport 42289 du 30/03/2019 : Saint-Omer - Lyon
  95. Rapport 42290 du 30/03/2019 : Ploufragan - Mérignac
  96. Rapport 42290 du 30/03/2019 : Ploufragan - Mérignac
  97. Rapport 42292 du 06/04/2019 : Poiré-sur-Vie - La Roche-sur-Yon
  98. Rapport 42293 du 06/04/2019 : Noisy-le-Grand - Créhen
  99. Rapport 42294 du 06/04/2019 : Nantes - Ergué-Gabéric
  100. Rapport 42295 du 06/04/2019 : Quévert - Saint-Omer
  101. Rapport 42296 du 06/04/2019 : Lyon - Ploufragan
  102. Rapport 42297 du 06/04/2019 : Mérignac - Coutras
  103. Rapport 42298 du 13/04/2019 : Créhen - La Roche-sur-Yon
  104. Rapport 42299 du 13/04/2019 : Ergué-Gabéric - Noisy-le-Grand
  105. Rapport 42300 du 13/04/2019 : Saint-Omer - Nantes
  106. Rapport 42301 du 13/04/2019 : Ploufragan - Quévert
  107. Rapport 42302 du 13/04/2019 : Coutras - Lyon
  108. Rapport 42303 du 13/04/2019 : Mérignac - Poiré-sur-Vie
  109. Rapport 42304 du 27/04/2019 : Poiré-sur-Vie - Créhen
  110. Rapport 42305 du 27/04/2019 : La Roche-sur-Yon - Ergué-Gabéric
  111. Rapport 42306 du 27/04/2019 : Noisy-le-Grand - Saint-Omer
  112. Rapport 42307 du 27/04/2019 : Nantes - Ploufragan
  113. Rapport 42308 du 27/04/2019 : Quévert - Coutras
  114. Rapport 42309 du 27/04/2019 : Lyon - Mérignac
  115. Rapport 42310 du 18/05/2019 : Créhen - Ergué-Gabéric
  116. Rapport 42311 du 18/05/2019 : Saint-Omer - La Roche-sur-Yon
  117. Rapport 42312 du 18/05/2019 : Ploufragan - Noisy-le-Grand
  118. Rapport 42313 du 18/05/2019 : Coutras - Nantes
  119. Rapport 42314 du 18/05/2019 : Mérignac - Quévert
  120. Rapport 42315 du 18/05/2019 : Lyon - Poiré-sur-Vie
  121. Rapport 42316 du 25/05/2019 : Poiré-sur-Vie - Ergué-Gabéric
  122. Rapport 42317 du 25/05/2019 : Créhen - Saint-Omer
  123. Rapport 42318 du 25/05/2019 : La Roche-sur-Yon - Ploufragan
  124. Rapport 42319 du 25/05/2019 : Noisy-le-Grand - Coutras
  125. Rapport 42320 du 25/05/2019 : Mérignac - Nantes
  126. Rapport 42321 du 25/05/2019 : Quévert - Lyon
  127. Rapport 42322 du 01/06/2019 : Saint-Omer - Ergué-Gabéric
  128. Rapport 42323 du 01/06/2019 : Ploufragan - Créhen
  129. Rapport 42324 du 01/06/2019 : Coutras - La Roche-sur-Yon
  130. Rapport 42325 du 01/06/2019 : Noisy-le-Grand - Mérignac
  131. Rapport 42326 du 01/06/2019 : Lyon - Nantes
  132. Rapport 42327 du 01/06/2019 : Quévert - Poiré-sur-Vie

Voir aussiModifier

Règles du jeuModifier

  • Fédération française de roller sports, Règlement Sportif du Comité Rink Hockey - Partie I, , 62 p. (lire en ligne)
  • Fédération française de roller sports, Règlement Sportif du Comité Rink Hockey - Partie II (1), , 52 p. (lire en ligne)
  • Fédération française de roller sports, Règlement Sportif du Comité Rink Hockey - Partie II (2), , 30 p. (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier