Ouvrir le menu principal

Championnat de France de football National 2013-2014

National 2013-2014
Description de l'image LogoNationalFFF.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 17e
Lieu(x) Drapeau : France France
Date -
Participants 18 équipes
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur Ligue 2 2013-2014
Niveau inférieur CFA 2013-2014

Palmarès
Vainqueur US Orléans LF
Promu(s) US Orléans LF
Ajaccio GFC
Relégué(s) Luzenac AP
USJA Carquefou
Vannes OC
ES Uzès PDG
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Cameroun Ande Dona Ndoh (22)

Navigation

La saison 2013-2014 de National est la dix-septième édition du Championnat de France de football National. Le troisième niveau du football français oppose cette année dix-huit clubs au lieu de vingt en une série de trente-quatre rencontres jouées durant la saison de football. C'est le plus haut échelon auquel peuvent accéder les équipes amateurs puisqu'au-delà, les clubs doivent avoir le statut professionnel pour participer au Championnat de France de football de Ligue 2.

Le championnat est remporté par l'Union sportive Orléans Loiret football, qui est promu dans le championnat de Ligue 2 2014-2015 en compagnie du Gazélec Football Club Ajaccio, troisième du championnat. Le club de Luzenac Ariège Pyrénées, deuxième du classement, est interdit de montée puis relégué, faute d'accord pour son maintien en National. Les deux derniers du classement, le Vannes Olympique Club et l'Entente sportive Uzès Pont du Gard, sont relégués sportivement alors que l'Union sportive Jeanne d'Arc Carquefou, qui se maintient sportivement, décide de se retirer du championnat National pour raisons financières.

Sommaire

Équipes participantesModifier

Règlement sportifModifier

Les dix-huit équipes participantes sont, à l'origine, les trois équipes ayant terminé de la 18e à la 20e place de la Ligue 2 2012-2013, soit le GFC Ajaccio, relégué après sa défaite face au Tours FC le [1], le CS Sedan Ardennes, relégué après sa défaite à Niort le [2], et Le Mans FC, officiellement relégué le malgré sa victoire contre le RC Lens lors de la dernière journée de championnat[3]; les 11 équipes ayant terminé de la 4e à la 14e place du championnat de National 2012-2013, et les quatre champions de poule de CFA soit l'USL Dunkerque pour le groupe A, le RC Strasbourg pour le groupe B, l'US Colomiers pour le groupe C, et le Vendée Luçon Football pour le groupe D.

Chronologiquement, le premier club qui, selon le règlement sportif, participe à la saison 2013-2014 du National est le Gazélec Ajaccio, relégué de Ligue 2 le 19 avril 2013 après sa défaite 0-1 face au Tours FC lors de la 33e journée de Ligue 2.

Au soir du 20 avril 2013, Créteil décroche son ticket pour la Ligue 2 à la suite de sa victoire 3-1 face à Bourg-Péronnas, Créteil ne participera donc pas à la saison 2013-2014 de National[4]. Après Créteil, c'est au tour du FC Metz d'être assuré de monter en Ligue 2 grâce à son match 1-1 face au CA Bastia lors de la 35e journée de National le 3 mai 2013[5].

Le premier club promu pour exercice 2013-2014 du National est l'US Colomiers. En provenance du Groupe C de CFA, l'US Colomiers remporte 2-1 son match face au Pau FC lors de la 31e journée de CFA le 4 mai 2013 et décroche ainsi le premier des quatre tickets pour la montée de CFA[6].

Lors 10 et 11 mai 2013, trois nouveaux clubs rejoignent l'US Colomiers et le Gazélec Ajaccio dans la liste des participants à l'exercice 2013-2014 du National. Le vendredi 10 mai, le CS Sedan est relégué après avoir concédé la défaite de trop à domicile contre les Chamois Niortais sur le score 0-2[7]. Le lendemain, Amiens et Colmar obtiennent officiellement leur maintien après avoir, respectivement, concédé le nul 1-1 face à Carquefou et essuyé une défaite 1-2 face à Epinal. Ne pouvant plus jouer la montée, ces deux clubs joueront donc une nouvelle saison en National.

Le 17 et 18 mai 2013, six nouveaux clubs rejoignent les clubs déjà assurés de participer à la prochaine saison de National. Le vendredi 17, quatre nouveaux clubs de National sont assurés de participer à l'édition 2013-2014 : Vannes OC, le FC Rouen, l'US Carquefou et l'US Orléans. Le lendemain, l'USL Dunkerque décroche le second ticket des quatre disponibles pour la montée en National grâce à leur victoire 2-1 sur le terrain de la réserve de Valenciennes à l'issue de la 33e journée du Groupe A de CFA[8]. Toujours le 18 mai, Luçon valide à son tour le troisième ticket pour la montée en National grâce à son match nul 1-1 face à Pontivy lors de la 33e journée du Groupe D de CFA[8]. Dans le Groupe B de CFA, le RC Strasbourg a obtenu sa montée grâce sa victoire face à l'US Raon sur le score de 3 buts à 2.

Influences des décisions administrativesModifier

La liste des participants selon les résultats sportifs de la saison précédente est modifiée par plusieurs décisions administratives. Ainsi, Le Mans FC est rétrogradé en DH par la DNCG : ce club ne participe donc pas au championnat de National 2013-2014, et est remplacé par le FC Bourg-Péronnas qui lui est repêché. Le FC Rouen, cinquième de la saison précédente de National, est rétrogradé en DH par la DNCG et est remplacé par l'ES Uzès Pont du Gard qui est repêché. Le CS Sedan-Ardennes ne participe pas non plus à ce championnat de National 2013-2014 à cause d'une rétrogradation en CFA 2 par la DNCG, et est remplacé par Paris FC qui est repêché.

Finalement, participent :

  • l'équipe classée à la 20e place de Ligue 2 (GFC Ajaccio),
  • les équipes classées de la 4e à la 17e place de National (sauf FC Rouen classé 5e),
  • les équipes classées 1re de leur groupe de CFA.

Liste des clubs participantsModifier

Le tableau suivant liste les clubs participants, leur budget et leur entraîneur.

Club En National
depuis
Provenance Classement
2012-2013
Budget
(en M)
Entraîneur Stade Capacité
GFC Ajaccio 2013 Ligue 2 20e (Ligue 2) 1,8   Thierry Laurey Stade Ange Casanova 3 200
ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 2009 CFA D 4e 3,5   Michel Estevan Stade Pourcin 2 500
Le Poiré-sur-Vie VF 2011 CFA D 6e 2,5   Oswald Tanchot Stade de l'Idonnière 2 000
USJA Carquefou 2012 CFA D 7e 1,8   Denis Renaud Stade du Moulin Boisseau 2 500
US Orléans LF 2010 CFA D 8e 2,8   Olivier Frapolli Stade de la Source 6 863
Amiens SC 2012 Ligue 2 9e 6   Olivier Echouafni Stade de la Licorne 12 097
Vannes OC 2011 Ligue 2 10e 2,5   Thierry Froger Stade de la Rabine 9 500
SR Colmar 2010 CFA A 11e 2   Damien Ott Colmar Stadium 7 000
Luzenac AP 2009 CFA C 12e 2   Christophe Pellissier Stade Paul Fédou 2 400
US Boulogne CO 2012 Ligue 2 13e 2   Stéphane Le Mignan Stade de la Libération 15 204
Red Star FC 2011 CFA A 14e 3   Sébastien Robert Stade Bauer 2 999
FC Bourg-Péronnas 2012 CFA B 15e 2   Hervé Della Maggiore Stade Marcel-Verchère 11 400
ES Uzès-Pont-du-Gard 2012 CFA C 16e 1,5   Dominique Veilex Stade Pautex 650
Paris FC 2006 CFA D 17e 3,5   Christophe Taine Stade Charléty 20 000
USL Dunkerque 2013 CFA A 1er (CFA A) 1,9   Fabien Mercadal Stade Marcel Tribut 3 000
RC Strasbourg 2013 CFA B 1er (CFA B) 4,8   Jacky Duguépéroux Stade de la Meinau 26 000
US Colomiers 2013 CFA C 1er (CFA C) 1,4   William Prunier Stade Capitany 1 200
Luçon VF 2013 CFA D 1er (CFA D) 1,5   Frédéric Reculeau Stade Jean-de-Mouzon 5 500

Objectifs des clubsModifier

Le Luzenac Ariège Pyrénées se fixe comme objectif de finir en première moitié de tableau[9]. L'USJA Carquefou souhaite continuer sur sa dynamique positive et obtenir un classement final meilleur que la septième place de l'année précédente[10].

Le Racing Club de Strasbourg Alsace, ancien club pro, ambitionne la remontée en Ligue 2 le plus rapidement possible même si cette dernière était attendue en 2015 par le président Marc Keller à son arrivée au club. Par opposition, l'USL Dunkerque, autre club promu, souhaite en priorité assurer son maintien[11], tout comme l'US Colomiers[12].

La saison 2013-2014 est la dernière chance pour l'US Boulogne CO et Amiens SC de garder leur statut professionnel. Ils étaient en effet descendu en National à l'issue de la saison 2011-2012. L'objectif du club amiénois se décompose en deux parties distinctes : d'une part, faire mieux que la neuvième place obtenue la saison précédente[13], et d'autre part, retrouver la Ligue 2 à plus ou moins long terme[14]. L'US Boulogne vise simplement le maintien, voire une place en première moitié de tableau[15].

L'entraîneur du FC Bourg-Péronnas affirme à la presse que « l'objectif, c'est évidemment le maintien. On repart avec beaucoup d'humilité, de méfiance et de détermination, en sachant que cette saison s'annonce au moins aussi délicate que la précédente »[16].

L'Étoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël a pour objectif de monter en L2[17]. Le Red Star FC, bien qu'ayant obtenu très difficilement le maintien l'année précédente, envisage également la montée en Ligue 2[18], quinze ans après sa dernière saison à ce niveau[19].

Déroulement de la saisonModifier

Première moitié de saisonModifier

US Orléans LF est champion d'automne du National.

Deuxième moitié de saisonModifier

18 avril 2014 : L’équipe de Luzenac AP est sportivement promue en Ligue 2[20]. Cette promotion est cependant refusée par la DNCG pour raisons financières[21].

2 mai 2014 : L'US Orléans LF est officiellement promu en Ligue 2.

9 mai 2014 Le GFC Ajaccio est officiellement promu en Ligue 2.

Classement général et résultatsModifier

ClassementModifier

Les équipes sont classées selon leur nombre de points, lesquels sont répartis comme suite : trois points pour une victoire, un point pour un match nul, zéro point pour une défaite et zéro point en cas de forfait.

En cas d'égalité de points au classement, les équipes sont départagées selon les critères suivants[22] :

  1. Résultat lors des faces-à-faces
  2. Différence de buts lors des faces-à-faces
  3. Différence de buts générale
  4. Nombre de buts inscrits dans la compétition
  5. Classement selon le Carton Bleu (Classement du fair-play)
  6. Tirage au sort

À la différence des championnats professionnels de Ligue 1 et Ligue 2 où la différence de but est prépondérante, la classement du National prend en compte les résultats et la différence de but particulière lors des faces-à-faces entre équipes à égalité.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Orléans LF 65 34 17 14 3 46 22 +24
2 Luzenac AP 63 34 17 12 5 51 30 +21
3 GFC Ajaccio R 60 34 17 9 8 45 27 +18
4 SR Colmar 50 34 13 11 10 37 39 -2
5 USL Dunkerque P 50 34 12 14 8 35 30 +5
6 Amiens SC 49 34 12 13 9 32 24 +8
7 Red Star FC 48 34 12 12 10 37 33 +4
8 USJA Carquefou 47 34 11 14 9 32 30 +2
9 Paris FC 46 34 11 13 10 32 27 +5
10 EFC Fréjus Saint-Raphaël [n 1] 44-2 34 12 10 12 35 35 0
11 FC Bourg-Péronnas 43 34 11 10 13 38 45 -7
12 Vendée Luçon Football P 41 34 10 11 13 32 41 -9
13 Vendée Poiré-sur-Vie Football 41 34 11 8 15 37 52 -15
14 US Boulogne 40 34 11 7 16 36 40 -4
15 US Colomiers P 39 34 10 9 15 39 39 0
16 RC Strasbourg P 35 34 8 11 15 36 40 -4
17 Vannes OC [n 2] 29-3 34 6 14 14 35 45 -10
18 ES Uzès Pont du Gard 23 34 5 8 21 25 61 -36
Promotions et relégations
  •      Promotion en Ligue 2 2014-2015
  •      Rétrogradation administrative
  •      Repêchage
  •      Relégation sportive
  • -3 : Points de pénalité reçus
Abréviations
Notes
  1. À la suite des incidents survenus lors du match Fréjus-Saint-Raphaël - Luzenac (1-2) du 14 mars 2014, la FFF décide de retirer deux points à l'EFC Fréjus Saint-Raphaël[23].
  2. Après son passage devant la commission d'appel de la DNCG, le Vannes OC reçoit une pénalité de trois points[24].

Promotions et relégations à l'issue du championnatModifier

Le règlement sportif prévoit qu'à l'issue des 34 journées du championnat[25] :

  • les équipes classées de la 1re à la 3e place sont promues en Ligue 2,
  • les équipes classées de la 4e à la 14e place participeront à nouveau au championnat de National,
  • les équipes classées de la 15e à 18e place sont reléguées en CFA.

Néanmoins, le club de Luzenac Ariège Pyrénées, deuxième du classement, est interdit de montée en Ligue 2 puis est même relégué en Division d'Honneur Régionale, faute d'accord pour son maintien en National[26]. Après sa huitième place à l'issue de la compétition, l'Union sportive Jeanne d'Arc Carquefou décide de se retirer du championnat National pour raisons financières et repart en Division d'Honneur[27]. Ces deux décisions permettent aux clubs classés quinzième et seizième, l'Union sportive Colomiers football et le Racing Club de Strasbourg Alsace, d'être repêchés.

Les deux derniers du classement, le Vannes Olympique Club et l'Entente sportive Uzès Pont du Gard, sont relégués sportivement. Après sa descente sportive, Vannes dépose le bilan le 6 juin 2014 et repart en Division d'Honneur[28]. Puis début août le club est placé sous ordre de la FFF en Division Supérieure Élite[29], et saisit le CNOSF qui rend un avis favorable pour la réintégration du VOC en Division d'Honneur[30]. Finalement cet avis n'est pas suivi par la FFF qui place donc le club en 7e division[31]. Après sa descente sportive, Uzès Pont du Gard est relégué administrativement par la DNCG en CFA 2 pour raisons financières.

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AJA AMI BLG B-P CAR CLO CLM DUN FRE LUC LUZ ORL PAR POI RED STR UZE VAN
GFC Ajaccio 2-0 0-1 3-1 4-1 1-0 1-1 2-1 1-0 2-0 0-1 0-0 1-0 3-1 2-1 2-0 1-0 0-0
Amiens 4-2 0-0 0-1 2-2 0-1 1-0 1-1 2-0 0-0 0-0 0-2 1-0 3-0 2-0 1-1 0-0 2-0
Boulogne 2-0 1-2 5-0 1-0 3-0 2-1 0-0 2-1 0-2 0-2 1-2 0-0 3-2 0-1 1-0 2-2 2-5
Bourg-Péronnas 1-3 1-1 2-1 0-1 2-1 4-2 1-0 0-0 0-2 0-2 0-2 0-0 1-1 1-1 2-1 1-1 4-0
Carquefou 1-2 1-2 2-1 0-1 1-1 1-0 1-0 0-1 2-0 1-1 1-1 1-2 4-1 2-1 1-0 2-1 1-0
Colomiers 1-1 1-1 1-2 2-2 0-1 1-1 1-2 0-0 5-1 0-0 0-1 0-2 4-0 0-0 2-1 1-2 3-1
Colmar 1-1 3-1 1-0 4-3 0-0 1-2 2-0 0-0 2-0 3-1 0-2 0-3 0-0 0-2 2-1 3-1 2-2
Dunkerque 0-2 2-1 1-0 0-1 1-0 4-2 0-0 0-0 1-0 1-1 0-0 0-0 1-0 2-0 0-0 1-0 4-1
Fréjus 1-0 1-0 1-1 2-3 0-0 1-4 5-1 1-3 2-1 1-2 0-2 0-1 2-1 3-2 1-0 3-1 2-0
Luçon 1-0 0-0 1-0 1-1 0-0 0-2 0-1 1-1 1-3 0-2 2-2 2-2 3-0 1-0 1-0 3-2 3-2
Luzenac 1-1 1-0 1-0 2-1 2-2 2-1 3-0 0-0 1-2 1-0 3-3 1-1 0-1 1-0 2-1 4-0 2-0
Orléans 1-1 0-0 3-1 1-0 2-0 0-0 1-1 1-0 1-1 2-1 0-1 2-0 4-1 0-0 1-1 3-2 0-0
Paris 0-0 0-0 1-1 2-1 0-0 1-0 0-1 2-2 0-0 0-1 2-1 1-2 1-2 2-3 2-0 3-0 1-1
Le Poiré/Vie 0-1 0-0 2-1 1-0 1-1 2-1 0-0 1-1 2-1 0-0 0-3 0-2 1-0 1-2 1-3 5-0 2-2
Red Star 2-1 1-0 0-1 0-0 1-1 1-0 0-1 2-2 0-0 1-1 4-2 2-1 0-0 2-1 0-0 3-0 1-0
Strasbourg 1-1 0-1 1-1 3-2 1-1 2-0 1-2 3-0 2-0 1-1 2-2 1-0 0-2 1-3 2-2 2-0 2-0
Uzès 0-3 0-3 1-0 0-1 0-0 0-1 0-0 1-2 1-0 4-2 1-1 0-1 0-1 2-3 2-1 0-0 1-1
Vannes 2-1 0-1 2-0 0-0 0-0 0-1 0-1 2-2 0-0 0-0 2-2 1-1 3-0 0-1 1-1 3-2 4-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

StatistiquesModifier

Buts marqués par journéeModifier

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

Total de 659 buts en 34 journées (19,38 / journée et 2,15 / match)

 

Classement des buteursModifier

Le tableau suivant liste les joueurs selon le classement des buteurs pour la saison 2013-2014 de National.

Mis à jour au 23 mai 2014[32].


1 : Nombre de buts inscrits incluant le nombre de pénaltys
2 : Nombre de pénaltys
3 : Ratio (buts inscrits/matchs joués)

Évolution du classementModifier

Journées / Clubs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 Journées
promouvable
Journées
relégable

GFC Ajaccio 3 2 2 2 3 4 2 2 2 1 1 1 1 2 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 33
ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 16 17 13 12 14 10 11 8 6 4 3 4 5 7 10 10 5 4 5 4 4 4 4 5 8 9 7 10 10 9 10 11 11 10 1 2
Poiré-sur-Vie VF 11 15 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 16 15 14 13 12 13 13 11 13 12 12 14 12 14 12 12 12 12 12 13 15
US Carquefou 14 6 14 17 12 12 6 6 9 9 10 8 7 5 5 6 6 8 8 7 5 8 7 7 4 5 4 5 7 7 6 4 6 8 1
US Orléans 15 8 4 3 4 3 1 1 1 2 2 2 2 3 2 1 1 2 1 1 2 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 1 1 30 1
Amiens SC 17 18 17 16 15 15 17 17 17 17 16 13 14 14 14 16 16 16 16 16 16 17 17 15 14 12 11 11 11 11 11 10 8 6 20
Vannes OC 18 16 15 14 17 16 13 14 12 15 15 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 16 16 17 16 16 16 16 16 16 17 17 17 17 30
SR Colmar 2 10 8 10 13 13 15 16 15 10 11 10 9 10 9 5 7 9 9 9 7 9 5 4 7 8 8 6 8 6 4 5 4 4 1 3
Luzenac AP 5 1 1 1 1 2 3 3 3 3 4 3 3 1 1 2 2 1 2 1 1 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 32
US Boulogne CO 13 11 12 6 7 5 5 4 4 6 8 6 8 8 7 9 11 12 13 11 11 12 11 11 11 11 14 12 13 14 14 13 14 14
Red Star FC 12 14 11 15 16 17 16 15 16 16 17 15 15 15 12 12 12 11 11 10 10 7 9 9 6 4 5 4 4 4 7 7 7 7 11
FC Bourg-Péronnas 4 5 9 5 5 6 7 9 7 5 6 5 4 4 4 4 4 5 4 5 6 10 10 10 9 10 9 7 9 10 8 9 10 11
ES Uzès Pont du Gard 6 9 10 13 10 9 10 11 11 14 14 16 17 16 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 23
Paris FC 8 4 6 4 2 1 4 5 5 7 5 7 6 6 6 7 8 6 7 6 8 5 6 6 5 6 6 8 5 8 9 8 9 9 2
USL Dunkerque 10 12 5 7 6 8 9 10 13 12 13 12 12 11 11 11 9 7 6 8 9 6 8 8 10 7 10 9 6 5 5 6 5 5
RC Strasbourg 9 3 7 11 8 11 12 13 14 13 12 14 13 13 15 14 13 14 14 14 14 14 15 16 17 17 17 17 17 17 15 15 16 16 1 13
US Colomiers 1 7 3 8 9 7 8 7 8 8 7 9 10 9 8 8 10 10 11 12 12 13 12 13 13 13 15 15 15 15 16 16 15 15 2 8
Luçon VF 7 13 16 9 11 14 14 12 10 11 9 11 11 12 12 13 15 15 15 15 15 15 14 14 15 15 13 13 14 13 13 14 13 12 9

AffluencesModifier

Le tableau suivant recense les affluences à domicile des différents clubs, ainsi que le stade utilisé et la capacité de celui-ci.

A noter que seul le RC Strasbourg Alsace dépasse cette saison-là de 10 000 spectateurs en moyenne par match[33].

Affluences moyennes à domicile par club[34]
Club Affluence Stade Capacité
GFC Ajaccio 1 435 Stade Ange-Casanova 3 200
Amiens SC 5 538 Stade de la Licorne 12 097
US Boulogne CO 1 666 Stade de la Libération 15 004
FC Bourg-Péronnas 1 397 Stade municipal de Péronnas 3 500
USJA Carquefou 1 097 Stade du Moulin Boisseau 2 500
SR Colmar 2 022 Colmar Stadium 7 000
US Colomiers 625 Stade Michel-Bendichou[35] 11 000
USL Dunkerque 1 415 Stade Marcel-Tribut 4 200
ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 1 012 Stade Pourcin 4 000
Le Poiré-sur-Vie VF 1 660 Stade de l'Idonnière 4 500
Luçon VF 1 109 Stade Jean de Mouzon 7 000
Luzenac AP 1 132 Stade Paul Fédou 3 000
US Orléans LF 2 548 Stade de la Source 5 050
Paris FC 511 Stade Déjérine 2 500
Red Star FC 1 543 Stade Bauer 2 999
RC Strasbourg 10 289 Stade de la Meinau 27 500
ES Uzès-Pont-du-Gard 594 Stade Pautex 850
Vannes OC 2 327 Stade de la Rabine 7 500

Notes et référencesModifier

  1. « Foot/L2 - Le Gazélec Ajaccio relégué en National », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 25 juillet 2013)
  2. F.M., « Sedan relégué en National », sur eurosport.fr, (consulté le 25 juillet 2013)
  3. AFP, « http://www.leparisien.fr/flash-actualite-sports/ligue-2-le-mans-relegue-en-national-24-05-2013-2831827.php », sur leparisien.fr, (consulté le 25 juillet 2013)
  4. « Créteil promu », sur le10sport.com,
  5. « Metz monte en Ligue 2 », sur lequipe.fr,
  6. « Colomiers promu en National », sur foot-national.com,
  7. « Guingamp 2ème, Sedan relégué », sur lequipe.fr,
  8. a et b « Dunkerque et Luçon en National, une finale Raon-Strasbourg », sur foot-national.com,
  9. « LUZENAC DEJA EN FORME (Amical TFC-LAP : 3-3) », sur usluzenac.info, (consulté le 19 juillet 2013)
  10. « Carquefou - Vannes OC, Foot, National, football, saison 2013-2014 », sur sortir.local.fr (consulté le 1er août 2013)
  11. « Reprise: Entretien avec Fabien Mercadal », sur usldunkerque.com, (consulté le 1er août 2013)
  12. « Colomiers a de l'appétit », sur ladepeche.fr, (consulté le 9 août 2013)
  13. « Amiens - Le Poiré-sur-Vie, National, football, saison 2013-2014 », sur viafrance.com
  14. Émile Foratier, « Marega, recrue en pleine éclosion », sur courrier-picard.fr, (consulté le 1er août 2013)
  15. Jérôme Noël, « L'USBCO à l'épreuve du championnat », sur lasemainedansleboulonnais.fr, (consulté le 9 août 2013)
  16. « National - BOURG-PERONNAS en toute humilité », sur football01.fr, (consulté le 9 août 2013)
  17. Mathieu Lauricella, « Fréjus St-Raphaël : Baldé prolonge une saison », sur foot-national.com, (consulté le 25 juillet 2013)
  18. Jules, « Red Star : construire pour y croire », sur alaculotte.com, (consulté le 25 juillet 2013)
  19. « Red Star Football Club 93 », sur footballenfrance.fr (consulté le 1er août 2013)
  20. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Luzenac-en-ligue-2/458204
  21. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Luzenac-montee-refusee/471332
  22. Règlement des championnats nationaux saison 2012-2013, Fédération française de football (FFF), , 48 p. (lire en ligne), p. 16
  23. Retrait de deux points pour Fréjus St Raphaël sur foot-national.com, 30 avril 2014
  24. DNCG : Retrait de trois points pour Vannes et Beauvais sur foot-national.com, 6 février 2014
  25. Règlement des championnats nationaux saison 2012-2013, Fédération française de football (FFF), , 48 p. (lire en ligne), p. 8
  26. « D‘avril à septembre, les dates clés de l'affaire Luzenac », sur sport24.lefigaro.fr (consulté le 27 mars 2015)
  27. « Carquefou : Le communiqué du président Auvray », sur foot-national.com,
  28. « Le Vannes OC dépose le bilan »
  29. [1]
  30. « Le CNOSF rend un avis favorable pour Vannes », sur http://www.footamateur.fr,
  31. La FFF refuse la ré-intégration de Vannes en DH, www.toutlemondesenfoot.fr, 3 octobre 2014.
  32. « Football - Fiche Compétition : National 2016/2017 » (consulté le 1er avril 2018)
  33. « La Meinau 23e affluence française », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 9 janvier 2017)
  34. « Affluences spectateurs championnat de France - 2014 - Division 3 », sur stades-spectateurs.com,
  35. « USC : dernières émotions au stade Bertrand-Andrieux, avant les 80 ans », sur ladepeche.fr,