Championnat d'Union soviétique de cyclisme sur route par équipes

Le Championnat d'Union soviétique de cyclisme sur route par équipes est une épreuve courue contre-la-montre par des équipes comprenant quatre coureurs sur un circuit long de 100 kilomètres. Inscrit au calendrier des cyclistes de l'URSS dès les années 1950, ce championnat bénéficie d'une audience forte auprès des compétiteurs soviétiques, soucieux d'une sélection dans l'équipe d'URSS. Cette équipe après une 3e place aux Jeux olympiques de Rome (1960), et une même place aux Championnat du monde 1963, reste six années dans l'anonymat. Les choses changent en 1970, et l'équipe soviétique remporte le titre olympiques lors des trois Jeux olympiques suivants. Et elle collectionne jusqu'en 1991 les titres mondiaux, et les accessits malgré une rude concurrence des rouleurs polonais, allemands, hollandais, suédois et italiens[1]

Les Championnats olympiques et mondiaux de la spécialité requièrent donc l'attention des responsables du sport cycliste soviétiques qui y affectent des entraineurs-techniciens. Ainsi le coureur Vladimir Sokolov, vétéran de l'équipe d'URSS qui remportait pour la première fois en 1970 le titre mondial[2] devient-il entraineur de l'équipe d'URSS. Les championnats d'URSS constituent un des moments forts, où les sélectionneurs jaugent les futurs champions. L'intégration du coureur dans le collectif, sa force physique sont des critères évidents de sélection. Ils ne sont pas les seuls. Intervient aussi, selon plusieurs témoignages[3] un dosage probable des sélectionnés entre les différentes nationalités de l'Union soviétique.

PalmarèsModifier

Comme pour la plupart des épreuves soviétiques, il ne semble pas exister de palmarès "officiel". Celui qui est présenté ici peut s'appuyer sur des résultats épars livrés en particulier sur le site russe velorider.ru[4]. Toute homogénéisation des résultats est rendue difficile du fait que certaines années l'épreuve fait concourir des sélections des différentes Républiques soviétiques (Russie, Ukraine, Biélorussie, etc.), et d'autres années des sélections des grandes sociétés sportives soviétiques. Certaines années encore, sont présentes dans ce Championnat des équipes sélections de l'URSS. Chaque République de l'Union soviétique organise un championnat "national". Celui de la République socialiste fédérative soviétique de Russie est, du fait de l'étendue géographique et de l'Histoire de l'URSS, d'un niveau comparable[5].

Année Temps Vainqueurs Deuxièmes Troisièmes
1956
Ire Spartakiade
Moscou (RSFS Russie) Leningrad (RSFS Russie) RSFS Russie[6]
1957
Championnat URSS
2 h 19 min 43 s Russie (RSFSR)
Boris Biebenine
Anatoli Jevjejev
Gainan Saidschushin
Alexander Yutchkov
Équipe de Leningrad RSS Estonie
1957
Championnat RSFS Russie
2 h 18 min 44 s Sélection nationale de l'URSS
Viktor Kapitonov
Nikolaï Kolumbet
Evgueni Nemitov
Anatoli Tcherepovitch
Équipe de Leningrad Sélection URSS no 2
1958
Championnat URSS
2 h 18 min 45 s Section sportive de l'Armée rouge
Viktor Kapitonov
Youri Melikhov
Anatoli Tcherepovitch
Evgeni Klevtzov
Club réserve du travail
Anatoli Olizarenko
Alexei Podjablonski
Ants Adamson
Antas Vjaravas
Russie (RSFSR)
1958
Championnat RSFS Russie
2 h 18 min 58 s Équipe régionale de Gorki (Russie)
Alexandre Yutchkov
Fiodor Tarakanov
Alexandre Kulibin
R. Petriakov
1959[7]
IIe Spartakiade
Moscou
2 h 18 min 27 s Russie (RSFSR)
Gainan Saidschushin
Boris Biebenine
Alexandre Kulibin
Mikhaïl Markov
Équipe de Moscou (Russie) RSS Biélorussie
R. Vassilevski
Alexandre Goroschko
Vladimir Sosnovski
J. Zhigalski[8]
1960[9] 2 h 14 min 31 s URSS équipe no 1
Evgeni Klevtzov
Viktor Kapitonov
Youri Melikhov
Alexeï Petrov
URSS équipe no 2[10]
Gainan Saidschushin
Alexandre Pavlov
Mikhaïl Markov
Roud. Moïsseev
URSS équipe N °3
Anatoli Tcherepovitch
Tigran Avakian
René Leogon
Alex Raspopov
1961 /
1962
années non renseignées
1963[11]
IIIe Spartakiade
Moscou
2 h 17 min 28 s URSS no 1
Youri Melikhov
Anatoli Tcherepovitch
Viktor Kapitonov
Anatoli Olizarenko
URSS no 2
Gainan Saidschushin
Alexandre Kulibin
Krilov
Domezelov
Suède[12]
1964 /
1971
années non renseignées[13]
1972[14] 2 h 04 min 55 s URSS équipe no 1[15]
Valeri Likhatchev
Valeri Iardy
Guennadi Komnatov
Yuri Mikhaïlov
URSS équipe no 2[16]
Vikenti Basko
Ivan Skosirev
Ivan Trifonov
Boris Choukhov
1973[17] 2 h 11 min 14 s Bourevestnik no 1[18]
Guennadi Komnatov
Rinat Charafuline
Ivan Skosirev
Victor Skosirev
Bourevestnik no 2
Barsukov
Venianin Potapov
Pietkov
Vasskovski
CSKA[19]
Nikolaï Sytnik
Petr Kutas
Yuri Mikhaïlov
A. Vodianikov
1974 Année non renseignée
1975[20]
VIe Spartakiade
Tbilissi
2 h 07 min 32 s RSFS Russie no 2
Nikolaï Gorelov
Alexandre Gussiatnikov
Nikolaï Sytnik
Ildar Goubeiduline
RSFS Russie no 1[21] RSS Ouzbékistan[22]
1976[23] 2 h 11 min 02 s Sélection URSS no 1
Vladimir Kaminski
Aavo Pikkuus
Anatoli Tchoukanov
Valeri Tchaplyguine[24]
Bourevestnik no 2
Venianin Potapov
Vladimir Fedorov
Serguei Bieloussov
Serguei Jouralev
Sélection URSS no 2
Guennadi Komnatov
Nikolaï Gorelov
Vikenti Basko
Saïd Gusseïnov
1977 /
1978
Années non renseignées
1979[25]
VIIe Spartakiade
Minsk
2h 03 min 25 s RSFS Russie
Sergueï Soukhoroutchenkov
Anatoli Yarkine
Youri Kachirine
Sergueï Chelpakov
RSS Biélorussie
Oleg Logvine
Boris Issaiev
Alexandre Kisliak
Mikhaïl Naumov
Sélection URSS no 1
Vladimir Kuznetzov
Sergei Pribyl
Vladimir Kaminski
Viatcheslav Dedenov[26]
1980 Année non renseignée
1981[27] 2 h 04 min 02 s Sélection Armée no 1[28]
Sergueï Chelpakov
Sergei Kadatski
Serguei Pribyl
Sergueï Voronine
Armée no 2
Viatcheslav Dedenov
Sergei Krivocheev
Mikhaïl Naumov
I. Riekslinch
Dynamo
Oleg Logvine
Evgeni Ivanov
Dimitri Timochin
P. Lazarev[29]
1982[30] 2 h 07 min 14 s Armée
Viktor Demidenko
Oleh Petrovich Chuzhda
Alexandrov
Nikolaï Kossariev
Sélection URSS no 2
Youri Kachirine
Oleg Logvine
Anatoli Yarkine
Alexandre Kisliak
Sélection URSS no 1
Sergei Pribyl
Evgeni Ivanov
I. Riekslinch
Sergueï Voronine
1983[31]
VIIIe Spartakiade
Alma-Ata/Almaty
2 h 03 min 24 s RSS Ukraine[32]
Alexandre Zinoviev
M. Tchernov
Sergeï Smievski
Yuri Kazaktchenko
RSS Tadjikistan
Yuri Podkoritov
Viatcheslav Aksemenko
D. Timochov
Nikolaï Makarov
RSS Ouzbékistan
Djamolidine Abdoujaparov
Nikolaï Krivocheev
Yuri Abramov
Sergueï Voronine[33]
1984[34] 2h 01 min 40 s URSS équipe 1
Sergueï Voronine
Evgeni Korolkov
Viktor Klimov
Sergueï Navolokine
URSS équipe 2
M. Tchernov
Alexandre Ossipov
Guennadi Tarassov
Stelmach
RSS Estonie
Arvi Tammesalu
Tönu Roosmäe
Tvaar Mones
Paavel Matvejev
1985 non renseignée
1986[35] 2 h 01 min 42 s Sélection URSS no 1
Viktor Klimov
Vasyl Zhdanov
Igor Sumnikov
Assiat Saitov
Équipe d'URSS de Poursuite
Viatcheslav Ekimov
Gintautas Umaras
Vassili Schpundov
Sergei Kmelinine
Bourevestnik
Tchoubikov
Grigoriev
Vladimir Volochin
Svaleiev
1987[36] 2 h 01 min 09 s Équipe de l'Armée
Viktor Klimov
Vasyl Zhdanov
Igor Sumnikov
Assiat Saitov
1988[37] 1 h 54 min 28 s URSS équipe 1
Viktor Klimov
Vasyl Zhdanov
Igor Sumnikov
Assiat Saitov
URSS équipe 2
Evgeni Zagrebelny
Viktor Koutepov
Vladimir Sapronov
Sergueï Outschakov
Minsk/Biélorussie
Oleg Logvine
Vladimir Mouravski
S. Suleimanov
S. Trenke
1989[38] 1 h 59 min 52 s URSS équipe 1
Viktor Klimov
Yuri Manuylov
Assiat Saitov
Vladimir Zotov
URSS équipe 2
Evgeni Zagrebelny
Oleh Halkin
Vladimir Sapronov
Schilo
URSS équipe 3
Sergueï Outschakov
Viktor Koutepov
Vadim Chabalkine
Vladimir Diadichkine

Notes et référencesModifier

  1. Le classement et la composition de l'équipe soviétique sont rubriqués à l'article Équipe cycliste de l'URSS.
  2. En 1970, Vladimir Sokolov est âgé de 31 ans.
  3. Voir en particulier le site du cyclisme du Belarus
  4. L'annuaire belge Velo permet cependant l'essentiel du listage, mais de nombreuses années ne sont pas renseignées.
  5. Quand le résultat de ce championnat est connu, celui-ci est communiqué en deuxième résultat annuel.
  6. Le classement de cette première Spartakiade d'été des peuples de l'Union soviétique provient du site de la fédération du Belarus. 4e : équipe de la RSS Ukraine ; 5e : équipe de la RSS Biélorussie.
  7. 2e Spartakiade des Peuples de l'URSS. Les années où se déroulent la Spartakiade, les compétitions cyclistes de celle-ci tiennent lieu de Championnat d'URSS.
  8. Site de la fédération cycliste du Bélarus, historique période 1945 - 1960.
  9. Épreuve préolympique le 27 juillet 1960
  10. temps : 2 h 18 min 23 s
  11. 3e Spartakiade des peuples de l'URSS (aussi dénommée "Jeux d'été de l'URSS")
  12. Les épreuves de la Spartakiade sont ouvertes aux équipes étrangères
  13. Une période d'une dizaine d'années environ (1964-1971) est absente dans ce palmarès, faute de sources connues. Les annuaires Velo, de René Jacobs et son équipe, ne livrent que peu de résultats dans leur rubrique "L" qui rend compte des courses "amateurs", et l'URSS est absente de leurs pages certaines années...alors que les cyclistes soviétiques participent à de nombreuses courses hors du territoire de l'Union. Les magazines cyclistes français sont très peu informatifs sur le cyclisme "amateurs". Le mensuel Vélo, dédie quelque surface aux amateurs français et aux comités régionaux de la FFC et le Miroir du cyclisme, hormis la Course de la Paix, est muet sur le cyclisme des "Pays de l'Est" de l'Europe, jusqu'aux victoires de Aavo Pikkuus (en 1977 vainqueur des "pros" au Circuit de la Sarthe, quatre pages lui sont consacrées dans le numéro 233-juin 1977) et plus encore de Sergueï Soukhoroutchenkov au Tour de l'Avenir 1978. Celui-ci n'est pourtant interviewé par le Miroir, que fin 1980 (numéro 290-septembre 1980) et fait la "une" avec Bernard Hinault du numéro 292-novembre 1980, après sa victoire aux Jeux olympiques de Moscou. Pas de source web...connue.
  14. R. Jacobs & alii, Annuaire Velo 1973, p. 197
  15. Valeri Likhatchev, Valeri Iardy, Guennadi Komnatov de l'équipe N° 1, associés à Boris Choukhov, de l'équipe N° 2 sont champions olympiques à Munich
  16. L'équipe n° 2 réalise un chrono de 2 h 06 min 57 s. Les temps de l'épreuve olympique des 100 km contre-la-montre en équipe sont de 2 h 11 min 17 s pour l'équipe soviétique médaille d'or.
  17. R. Jacobs & alii, Annuaire Velo 1974, p. 191
  18. Bourevestnik est le club des étudiants (Cf Les grandes manœuvres du cyclisme soviétique, article de Jean-Marie Leblanc, dans le magazine français Vélo, N° 166/mai 1982.)
  19. Le CSKA est la société sportive des militaires; en 1973 :
    - 4e - Spartak, club des employés de l'administration municipale
    - 5e - Troud, club des syndicats d'industrie
  20. 6e Spartakiade. Annuaire Velo 1976, site Velorider.ru, résultats comparés des 6e et 7e Spartakiades, Jeux d'été des peuples de l'Union soviétique, article de I. Ippolitov (И. Ипполитов), maître émérite des sports de l'URSS, et site de la fédération cycliste du Belarus, un fort chapitre sur les coureurs de Biélorussie. Ces jeux se déroulent à Tbilissi. La spartakiade met en concurrence les équipes des quinze Républiques composant l'URSS. L'auteur de l'article repris par "Velorider" déplore l'absence de cinq Républiques dans la compétition : Azerbaïdjan, Kirghizistan, Tadjikistan, Arménie et Estonie. Il note aussi la régression des équipes du nord de l'Union (Moscou et surtout Leningrad).
  21. . Aucune des sources donnent le nom des coureurs...
  22. La suite du classement est : 4e - RSS Lituanie; 5e - RSS Biélorussie. Selon le site cycliste du Belarus, l'équipe était considérée comme favorite, mais réalisa ce jour-là une contre-performance. Elle était composée de : Vladimir Kaminski, Boris Issaiev, Petr Kutas, Vikenti Basko.
  23. R. Jacobs et alii, Velo 1977, p. 211
  24. Cette équipe victorieuse le 28 juin 1976 au Championnat d'Union soviétique, remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques de Montréal le 18 juillet 1976. Elle est Championne du monde en 1977.
  25. Annuaire Velo 1980 et site Velorider.ru, très documenté
  26. En 1979, la suite du classement est : 4e- RSS Estonie (Oleg Liadov, Aavo Pikkuus, K. Raydsepp, R. Oya); 5e- RSS Ukraine (Nikolaï Gomeniouk, A. Parkomenko, A. Krivilev, A. Balouk); 6e - RSS Kazakhstan (Vladimir Chapovalov, Evgeni Korolkov, P. Lazarev, A. Abramenko)
  27. Annuaire Vélo 82, p. 157-158
  28. La "Sociétté sportive" de l'Armée soviétique, dont la section Cycliste de Kouibychev est un des fleurons, classe pas moins de trois équipes aux six premières places du Championnat de l'URSS.
  29. La troisième équipe de l'Armée se classe 4e. Elle comprend :
    Ivan Mitchenko
    Nikolai Kossiakov
    Vladimir Mouravski
    Sergei Chpak
    - 5e : Équipe d'Omsk (Russie) ; - 6e : Équipe de Kichinev (Moldavie)
  30. Annuaire Velo 83,p. 184
  31. Site Velorider,, 8e Jeux d'été de l'URSS. L'article sur ces jeux est signé Gainan Saidschushin, maitre émérite du sport de l'URSS...
  32. Les jeux d'été de 1983 furent le lieu d'une petite révolution dans le cyclisme soviétique. Jusqu'alors invaincue, la République fédérative de Russie s'incline le 24 juillet dans l'épreuve reine de la Course contre-la-montre par équipes. Par une température de 36 °, sur un morceau d'autoroute brûlant de l'Asie centrale, l'équipe d'Ukraine s'empare du titre "olympique soviétique", comme le commentent les dirigeants du sport soviétique. Olympique ? Sans doute... tant par l'espace temporel des quatre années entre deux Spartakiades, par la dimension de l'Union soviétique, et par l'investissement sportif des différentes nationalités mises en concurrence. La présence, derrière l'Ukraine des équipes du Tadjikistan, de l'Ouzbékistan et du Kazakhstan traduit au niveau du cyclisme l'évolution économique et géographique de l'Union soviétique.
  33. La suite du classement de 1983 :
    4e - RSS Kazakhstan
    5e - RSS Lituanie
    6e - RSFS Russie
    7e - RSS Biélorussie
    8e - Sélection de Leningrad
  34. annuaire Velo 85, p. 180
  35. Annuaire Velo 87, p. 202.
  36. Annuaire Velo 88, p. 213. Le site Velorider.ru arrête actuellement ( janvier 2012) la publication des articles publiés à l'époque par les responsables du cyclisme soviétique, à l'année 1984...La Spartakiade des peuples de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) cède la place à des Jeux internationaux de l'amitié qui seraient disputés tous les quatre ans. Le résultat livré dans cet article est celui fourni dans l'annuaire Vélo 88 pour un Championnat ayant lieu à Kaunas Lituanie en juillet 1987.
  37. Annuaire Velo 89, p. 243
  38. Annuaire Velo 90, page 274