Ouvrir le menu principal

Championnat d'Espagne de football 1946-1947

compétition de football
Primera División 1946-1947
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FEF
Édition 16e
Lieu(x) Drapeau de l'Espagne Espagne
Date du
au
Participants 14 équipes
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division
Niveau inférieur Segunda División

Palmarès
Tenant du titre FC Séville
Promu(s) en début de saison CE Sabadell
Deportivo La Corogne
Vainqueur Valence CF
Deuxième Atlético Bilbao
Relégué(s) Real Murcie
Deportivo La Corogne
CD Castellón
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Espagne Telmo Zarra (33)

Navigation

Le championnat d'Espagne de football 1946-1947 est la 16e édition du championnat. La compétition est remportée par le Valence CF. Organisé par la Fédération espagnole de football, le championnat se déroule du au .

Le club valencien l'emporte grâce à un meilleur goal-average sur l'Atlético Bilbao et avec deux points d'avance sur l'Atlético Madrid. C'est le troisième titre des « Los Murcièlagos » en championnat.

Le système de promotion/relégation ne change pas : descente et montée automatique, sans matchs de barrage pour les deux derniers de première division et les deux premiers de deuxième division, match de barrage pour le douzième de première division face au troisième de deuxième division. En fin de saison, les deux promus, le CE Sabadell et le Deportivo La Corogne, ainsi que le Real Murcie, après barrage, sont relégués en deuxième division. Ils sont remplacés la saison suivante par le CD Alcoyano, le Gimnastic de Tarragona et la Real Sociedad.

L'attaquant espagnol Telmo Zarra, de l'Atlético Bilbao, termine, pour la troisième fois d'affilée, meilleur buteur du championnat avec 33 réalisations.

Règlement de la compétitionModifier

Le championnat de Primera División est organisé par la Fédération espagnole de football, il se déroule du au .

Il se dispute en une poule unique de 14 équipes qui s'affrontent à deux reprises, une fois à domicile et une fois à l'extérieur. L'ordre des matchs est déterminé par un tirage au sort avant le début de la compétition.

Le classement final est établi en fonction des points gagnés par chaque équipe lors de chaque rencontre : deux points pour une victoire, un pour un match nul et aucun en cas de défaite. En cas d'égalité de points entre deux ou plusieurs de clubs en fin de championnat, le classement se fait à la différence de buts. L'équipe possédant le plus de points à la fin de la compétition est proclamée championne. En fin de saison, les deux derniers du championnat sont relégués en Segunda División et remplacés par les deux premiers de ce championnat. Un match de barrage est disputé, sur terrain neutre à Madrid, par le douzième de première division face au troisième de deuxième division. Le vainqueur de cette confrontation accède ou reste en Primera División.

Équipes participantesModifier

ClassementModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Valence CF 34 26 16 2 8 54 34 +20
2 Atlético Bilbao 34 26 15 4 7 72 38 +34
3 Atlético Madrid 32 26 13 6 7 58 44 +14
4 CF Barcelone 31 26 14 3 9 59 42 +17
5 CE SabadellP 30 26 11 8 7 42 36 +6
6 Séville CFT 29 26 12 5 9 54 48 +6
7 Real MadridC 27 26 11 5 10 62 56 +6
8 Real Oviedo 27 26 10 7 9 52 42 +10
9 Celta Vigo 26 26 11 4 9 53 48 +5
10 Real Sporting de Gijón 25 26 10 5 11 51 59 -8
11 Espanyol Barcelone 19 26 9 1 16 46 59 -13
12 Real Murcie 19 26 6 7 13 30 58 -28
13 Deportivo La CorogneP 18 26 5 8 13 32 60 -28
14 CD Castellón 13 26 4 5 17 39 80 -41
  • Champion
  • Barrages de relégation
  • Relégation en Segunda División

Barrage de promotion :

Le barrages se joue sur une rencontre unique disputée sur terrain neutre à Madrid : Real Sociedad, club de division 2, bat Real Murcie sur le score de 2-0 et accède à la division 1[4].

Bilan de la saisonModifier

RéférencesModifier

  1. Le Celta Vigo joue la 24e journée du championnat à l'Estadio Metropolitano de Madrid.
  2. L'Espanyol Barcelone joue la 9e journée du championnat au Stade de Montjuïc.
  3. Le Real Madrid évolue toute la saison au Estadio Metropolitano de Madrid en raison des travaux du nouveau Chamartín.
  4. (en) José Vicente Tejedor Carnicero, « Spain, Final Tables 1939-1949 », sur rsssf.com, RSSSF, (consulté le 14 janvier 2013)