Champ ultra-profond de Hubble

Le champ ultra-profond de Hubble, ou HUDF (de l'anglais Hubble Ultra Deep Field), est une photographie d'une petite partie de la région de l'hémisphère sud de la sphère céleste située dans la constellation du Fourneau. La photographie est le résultat d'une accumulation de données recueillies par le télescope spatial Hubble entre le et le et totalisant près de 1 million de secondes de temps d'exposition réparties en séquences typiques de 1 200 secondes[1].

Cette image de haute résolution du HUDF montre des galaxies d'âge, de forme et de couleurs variés. Les galaxies les plus petites et les plus rouges (environ 100) sont les galaxies les plus lointaines ayant été observées par un télescope optique. Elles existaient quand l'Univers avait juste 800 millions d'années.
champ de vision pour ces photos

Le champ très profond de Hubble fait suite au champ profond de Hubble (HDF) pris en 1995 dans la région de la Grande Ourse.

Sa taille apparente est équivalente à celle d'un carré de 1 mm de côté vu à une distance de 1,4 mètre, soit un côté de largeur angulaire 0,71 mrad, ou 2,45, ou 0° 2′ 27,3″.

Mises à jour du champ ultra-profondModifier

De nouvelles données infrarouges prises par la caméra à grand champ Wide Field Camera 3 permettent en 2009 d'affiner les données du champ ultra-profond. En 2014, le champ est à nouveau mis à jour avec des observations en ultraviolets[2].

L'utilisation du spectrographe MUSE a permis de découvrir dans cette zone des filaments et des galaxies naines de la toile cosmique[3],[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Steven V. Beckwith, Massimo Stiavelli, Anton M. Koekemoer, John A. R. Caldwell, Henry C. Ferguson, Richard Hook, Ray A. Lucas, Louis E. Bergeron, Michael Corbin, Shardha Jogee, Nino Panagia, Massimo Robberto, Patricia Royle, Rachel S. Somerville et Megan Sosey, « The Hubble Ultra Deep Field », The Astronomical Journal, vol. 132, no 5,‎ , p. 1729–1755 (DOI 10.1086/507302, résumé, lire en ligne).
  2. Robert Nemiroff & Jerry Bonnell (traduction Didier Jamet), « Mise à jour du champ ultra profond de Hubble », sur http://www.cidehom.com, Astronomy Picture of the Day (traduction : Ciel des Hommes), .
  3. Nathalie Mayer, « Les premières images de la toile cosmique révèlent une myriade de galaxies naines inattendues aux confins de l’Univers. », sur Futura, (consulté le ).
  4. (en) Roland Bacon et al., « The MUSE Extremely Deep Field: The cosmic web in emission at high redshift. », Astronomy & Astrophysics,‎ (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier