La chamotte, ou tesson broyé, est une argile brute cuite à une température de 1300 - 1 400 °C, broyée et tamisée (pour contrôler la granulométrie des grains obtenus).

La terre chamottée est une terre lisse dans laquelle on ajoute de la chamotte.

Si l'on ne dispose pas de chamotte, l'argile peut être mélangée avec du sable de rivière.

Composition chimiqueModifier

La chamotte est principalement composée de silice (SiO2:44 %), d'alumine (Al2O3:48 %), d'oxyde de fer (FeO3:1 %) et d'oxyde de titane (TiO2:1 %). Cependant, cette composition peut varier, car toutes les argiles peuvent être calcinées puis broyées. Chaque argile ayant sa propre composition, chaque chamotte est unique.

Utilisation de la chamotteModifier

Pour la fabrication de briques réfractaires, la chamotte est mélangée à de l'argile broyée. En mouillant ce mélange on obtient une pâte plastique permettant le façonnage des briques. Ce mélange est ensuite séché et cuit, ce qui rend les briques résistantes à l'eau.

Pour le raku on utilise un grès chamotté plus solide car les pièces doivent résister à de forts écarts de température.

Rôle de la chamotte dans la terre de modelageModifier

La chamotte donne de la structure à la terre de modelage.

Les pièces montées « tiennent » mieux, sans s'affaisser durant leur confection, pour autant que le degré d'hygrométrie et la plasticité de l'argile ne soient pas trop importants.

La présence de la chamotte diminue le retrait au séchage et à la cuisson. Elle permet également, si sa granulométrie est importante, de pouvoir modifier la structure de la pièce en ajoutant des parties nouvelles alors que la pièce est pratiquement sèche.

La présence de la chamotte facilite le séchage et évite les déformations et les fentes, fréquentes après la cuisson, notamment pour les objets volumineux.