Ouvrir le menu principal

Sardinier

type de bateau de pêche
(Redirigé depuis Chaloupe sardinière)
Chaloupes sardinières dans le port de Douarnenez vers 1900

Le sardinier est un bateau de pêche spécialisé dans la capture de la sardineAlosa sardina pilchardus (Walbaum). En Bretagne, des ports comme Douarnenez, Concarneau, l'Île-Tudy, etc. ont connu leur heure de gloire vers la fin du XIXe siècle. Mais les zones de pêche en Atlantique s'étendent de la Cornouailles à la péninsule Ibérique et aux côtes du Maroc.

HistoireModifier

 
Bateau sardinier en pêche près de l'Île de Sein vers 1904
 
Eulalie, chaloupe sardinière originaire de Douarnenez, armée à la promenade en mer, aux Fêtes maritimes de Brest

Le sardinier du début du XXe siècle, bien que de conception variable selon le lieu, est une chaloupe d'une dizaine de mètres, jaugeant trois tonneaux, (on le nomme parfois pinasse), gréé de deux mâts à pible : un grand mât et un mât de misaine. Le grand mât porte une voile au tiers appelée taillevent. Ces bateaux marchent à la voile pour se rendre sur les lieux de pêche, puis à l'aviron pour la pêche. Ces bateaux étaient surnommés malamok en Pays bigouden[1].

Les pêcheurs utilisent un filet droit long d'environ 45 m et de 10 m de chute. La sardine se pêche alors en appâtant avec de la rogue (œufs de morue salés).

La pêche se pratique d'avril à novembre.

Il existe des cotres sardiniers, bateaux utilisés pour se déplacer sur les lieux de pêche ; celle-ci se faisant à l'aviron sur une annexe.

L'apparition du filet tournant, la bolinche ou senne, sonnera le glas de la pêche au filet droit et de la pêche à la sardine en général sur les côtes bretonnes.

La pêche à la sardine se pratique ensuite au filet tournant.

 
Le sloop sardinier Grand Norven de Piriac-sur-Mer

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier