Challenge international de tourisme 1929

prix sportif
Challenge 1929
Généralités
Sport Sport aérien
Organisateur(s) Aéro-Club de France
FAI
Édition 1re
Lieu(x) Paris-Orly
Date 4 au 16 août 1929
Épreuves 2 courses

Palmarès
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Friedrich-Wilhelm Morzik (en)

Navigation

Le Challenge 1929 était la première édition du Challenge International de Tourisme organisé par l'Aéro-Club de France qui s'est déroulé du 4 au 16 août 1929 à Paris, en France.

OrganisationModifier

Le concours a été conçu par l’Aéro-Club de France, inspiré du Concours international d’avions légers, organisé en France en 1928. L’idée d’un concours d’avions de Tourisme a été approuvée par la FAI.

Le concours débuta le 4 août 1929 à Paris. Il comprenait deux parties : des épreuves techniques d’avions et une épreuve d'endurance sous la forme de rallye à travers l’Europe. L'un des objectifs du Challenge étant de faire progresser la construction aéronautique. Les essais techniques comprenaient également une évaluation de la construction, destinée au perfectionnement des avions touristiques.

55 avions sont inscrits dans le Challenge, originaire de six pays : Allemagne (24 équipages), Italie (12 équipages), France (9 équipages), Royaume-Uni (5 équipages), Tchécoslovaquie (3 équipages) et Suisse (2 équipages). Certains équipages comprenaient des aviateurs étrangers. Le canadien John Carberry pilotait un avion allemand RK-25 et l'équipe de France comprenait deux Belges. Parmi les Britanniques, il y avait une femme Winifred Spooner (la deuxième, Mary Bailey, participa au rallye hors compétition).

Tous les avions volaient avec des équipages de deux hommes, pilote et passager ou mécanicien

AvionsModifier

 
Le tchèque František Klepš et son mécanicien devant son avion BH-11.

Les avions en lice étaient des avions sportifs populaires de la fin des années 1920, comme de Havilland Gipsy Moth (DH-60G), qui était le principal avion de l’équipe britannique. Ces avions avaient principalement des cabines ouvertes, construites en configuration à voilure basse, haute ou biplan. Contrairement aux années suivantes, aucun avion n'a été construit spécialement pour un Challenge. Seul le tchécoslovaque Avia BH-11B Antelope est une version améliorée par l'ajout d'ailes repliables. Tous les aéronefs en compétition avaient un train d'atterrissage fixe. Les plus nombreux sont les Allemands BFW M.23b (9 avions) et Klemm (6 du modèle L.25 Ia, dont 2 dans l’équipe suisse et 2 du modèle L.26). Les BFW et Klemms étaient des avions à ailes basses en bois dotés de cabines tandem ouvertes à deux places.

CompétitionModifier

Épreuve techniqueModifier

 
The IMAM Ro.5 at the 1929 International Challenge
résultats des épreuves techniques
Pos. Pilote Équipe Avions Points
1 Johannes Nehring   Allemagne Darmstadt D-18 32.5
1 Hans Wirth   Suisse Klemm L 25 Ia 32.5
1 František Klepš   Tchécoslovaquie Avia BH-11 32.5
4 Robert Lusser   Allemagne Klemm L 25 Ia 30.5
5 Waldemar Roeder   Allemagne Junkers A 50 30.25
5 Reinhold Poss   Allemagne Klemm L 25 Ia 30.25
7 Friedrich Siebel   Allemagne Klemm L 25 Ia 30
8 Johann Risztics   Allemagne Junkers A 50 29.75
9 Wolf Hirth   Allemagne Klemm L 25 Ia 29.5
9 Franz Kneer   Allemagne Junkers A 50 29.5
11 Václav Vlček   Tchécoslovaquie   Avia BH-11 29
12 Federico Guazetti   Italie IMAM Ro-5 28.5
13 F. Kirsch   Allemagne Klemm L 26 27.75
14 Mario Stoppani   Italie CANT 26 27.25
15 Hubert Broad   Royaume-Uni de Havilland DH.60 26.25

Épreuve de rallyeModifier

La deuxième partie du concours consistait en un rallye de 5942 km sur l’Europe selon le parcours Paris - Bâle - Genève - Lyon - Marseille - Saint-Raphaël - Turin - Milan - Venise - Zagreb - Belgrade - Bucarest - Turnu Severin - Budapest - Vienne - Brno - Prague - Breslau - Varsovie - Poznań - Berlin - Hambourg - Amsterdam - Bruxelles - Paris. Les principaux point de cheminement étaient: Belgrade, Varsovie et Paris. Ce n'était pas un simple rallye, mais plutôt un essai de capacité de l'avion sur un aussi long chemin. Les facteurs importants étaient : maintenir une bonne vitesse de croisière, une régularité du vol (couvrant au moins une étape par jour et passer la nuit sur des aérodromes désignés) et l'absence de réparations majeures. Le nombre maximum de points à obtenir dans un rallye était de 119 (70 pour une vitesse de croisière, 35 pour la régularité, 14 pour la fiabilité).

résultats de l'épreuve de rallye
Pos. Pilote Équipe Avions Points
1. Friedrich-Wilhelm Morzik   Allemagne BFW M.23b 119 pts
2. John Carberry[1]   Allemagne Raka RK-25 - 119 pts
3. Hubert Broad   Royaume-Uni   de Havilland DH.60 109 pts
4. Wolf von Dungern   Allemagne BFW M.23b 106,5 pts
5. Umberto Gelmetti   Italie IMAM Ro-5 104 pts
6. Federico Guazetti   Italie IMAM Ro-5 99 pts
7. Winifred Spooner   Royaume-Uni de Havilland DH.60 99 pts
8. Gustavo Castaldo   Italie IMAM Ro-5 99 pts
9. Francesco Lombardi   Italie Fiat AS.1 99 pts
10. Batista Bottalla   Italie Fiat AS.1 99 pts

Classement finalModifier

Pos. Pilote Équipe Avions Matricule Pts : tech + rallye Total
1 Friedrich-Wilhelm Morzik   Allemagne BFW M.23b D-1673 / A4 19.5 + 119 138.5
2 Hubert Broad   Royaume-Uni de Havilland DH.60G G-AAHS / H5 26.25 + 109 135.25
3 John Carberry   Allemagne Raka RK-25 D-1701 / B3 12 + 119 131
4 Robert Lusser   Allemagne Klemm L 25 Ia D-1714 / C2 30.5 + 97.75 128.25
5 Federico Guazetti   Italie IMAM Ro-5 ? / M3 28.25 + 99 127.25
6 Wolf von Dungern   Allemagne BFW M.23b D-1674 / A3 20.25 + 106.5 126.75
7 František Klepš   Tchécoslovaquie Avia BH-11 L-BABG / T1 32.5 + 94 126.5
8 Gustavo Castaldo   Italie IMAM Ro-5 I-IACE / M2 25.25 + 99 124.25
9 Umberto Gelmetti   Italie IMAM Ro-5 ? / M1 18 + 104 122
10 Winifred Spooner   Royaume-Uni de Havilland DH.60G G-AAAL / H6 22.5 + 99 121.5
11 Waldemar Roeder   Allemagne Junkers A 50be D-1683 / D5 30.25 + 90.25 120.5
12 Carlo Benasatti   Italie IMAM Ro-5 I-FARO / K8 19.25 + ? 117.75?
13 Francesco Lombardi   Italie Fiat AS.1 ? / K3 18.5 + 99 117.5
14 Batista Bottalla   Italie Fiat AS.1 ? / K4 18 + 99 117
15 Hans Wirth   Suisse Klemm L 25 Ia ? / S2 32.5 + 81.75 114.25
15 Reinhold Poss   Allemagne Klemm L 25 Ia D-1713 / C6 30.25 + 84 114.25
22 M. Weiss   France Potez 36 F-AJGT / F5 23.75 + 74.75 98.5
26 Maurice Finat   France Potez 36 F-AJGW / F6 18.50 + 72.75 91.25
27 Werner Junck   Allemagne Albatros L.82b D-1706 / B9 25.25 + 64.75 90
28 Raymond Delmotte   France Caudron C.191 F-AJGH / E7 12.75 + 72.75 85.5
31 Jacques Maus[2]   France St Hubert G.1 OO-AKY / H2 18 + 54.5 72.5

Le premier prix était de 100 000 francs français, le 2ème de 50 000 FF, le 3ème de 25 000 FF, 16 autres équipages recevraient 7 350 FF.

Le concours fut un succès pour l'équipe allemande, incluant John Carberry, mais seuls 12 équipages allemands sur 24 ont terminé le concours. L'équipe italienne a obtenu un très bon résultat - 9 équipages sur 12 ont terminé.

Avec la victoire allemande, le Challenge suivant de 1930 fut organisé en Allemagne. La nouvelle réglementation de 1930 met davantage l'accent sur la partie technique, exigeant des avions plus perfectionnés.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. John Carberry était de nationalité canadienne
  2. Jacques Maus était de nationalité belge

Liens externesModifier

  • (pl) Marian Krzyżan: "Międzynarodowe turnieje lotnicze 1929-1934", Warsaw 1988, (ISBN 83-206-0637-3)