Chaise bleue

La chaise bleue est une forme de mobilier urbain présente à Nice sur la Promenade des Anglais et plus largement sur la Côte d'azur en France[1].

Les Chaises bleues font partie du patrimoine Niçois[2] et Cannois[3].

La couleur bleue symbolise la mer et le ciel méditerranéen[4].

OrigineModifier

Au début des années 1930, il existait sur la Promenade des anglais des concessions de chaises, fauteuil, bains de soleil[5][source insuffisante].

Le client payait à la chaisière son ticket afin de pouvoir bénéficier d'un moment de repos au soleil face à la baie des anges.

Contrairement à la définition usuelle de la chaise, dépourvue d’accoudoirs, la chaise bleue dispose de bras ou accotoirs. Elle rentre dans la catégorie des chaises à bras.

HistoriqueModifier

La construction des chaises débute en 1945 à l'établissement de Marignane de la SNCASE sur un design collectif du bureau d'études et une fabrication sachant souder et riveter l'aluminium, métier bien maîtrisé pour les aéronefs produits dans l'usine[6].

Elles se poursuivent au Groupe technique de Cannes de la SNCASE pendant près d'une dizaine d'années, plusieurs milliers produites partant par wagons entiers de la gare de La Bocca et équipent pendant de nombreuses années la Croisette et ses terrasses[7],[8].

Monsieur Ballanger, détenteur de la concession des chaises sur la Promenade des Anglais, confie de 1950 à 1970 au Tourettan Charles Tordo la confection d'une nouvelle série de chaises[9]. Elles seront de couleur blanche pour les premières séries[10].

Les chaises actuelles sont fabriquées par l'entreprise Cintrafil en Haute-Loire par l'architecte et designer français Jean-Michel Wilmotte[11]. 2000 exemplaires furent commandés par la ville de Nice pour être mis à disposition gratuitement sur la Promenade des anglais. En 2011 la ville de Nice recense environ 300 chaises qui seront fixées les unes aux autres et ancrées au sol[12]; la plupart ayant été volées, victimes de leur succès[13].

La ville de Cannes dispose aussi de chaises bleues[14].

DesignModifier

Design de TordoModifier

L'assise et le dossier sont en hêtre ou platane. Le dossier est composé de trois traverses identiques.

Le piétement de la chaise de 1950 à 1970 sur Nice et Cannes est composé de quatre pieds symétriques avec deux barreaux à mi-hauteur.

L'accotoir est horizontal.

Voici en exemple la chaise Tordo encore visible sur Cannes[15].

Design de WilmotteModifier

La chaise de Jean-Michel Wilmotte est une commande de la Ville de Nice.

L'assise et le dossier sont en bois contre-collé, les montants sont composés d'une structure métallique de diamètre 28 mm.

Le piètement de la chaise bleue (chaise de 1998 à nos jours sur Nice) a pour particularité d'avoir une courbure dans son accotoir, de présenter une symétrie droite/gauche et une ceinture abaissée sur arrière et pas de barreaux. Les éléments sont assemblés par rivets pour l'assise et par vis pour les accoudoirs. Elle reprend le design initial du fauteuil en osier disposé sur la Promenade des Anglais avant 1945.

La chaise est recouverte d'une peinture epoxy.

Le dépôt de modèle à l'INPI date de 1998[16].

La chaise est frappée du logo Ville de Nice sur la traverse médiane du dossier. Elle dispose aussi d'un jour dans la traverse supérieure pour la saisir.

VariantesModifier

En 1930 la chaise était un fauteuil en osier que l'on[Qui ?] peut découvrir sur de nombreuses cartes postales ou sur les images du film A propos de Nice de Jean Vigo et Boris Kaufman avec la célèbre séquence de la femme nue sur la Promenade des anglais.

En 2016 le designer Minh-lôc Truong propose une refonte du design de la Chaise bleue.

ArtistesModifier

Le sculpteur Armand Pierre Fernandez, Arman, crée une œuvre monumentale d'accumulation de centaines de chaises bleues intitulée « Camin dei ingles » qui décore une des façades de glace du Musée d'Art moderne et d'Art contemporain de Nice depuis 2004[réf. souhaitée].

En 1998, Richard Cairaschi crée pour le Théâtre de Nice la pièce Les chaises de la promenade[17].

La chaise de SAB, inaugurée en octobre 2014 est une sculpture en deux dimensions de l'artiste Sabine Géraudie alias SAB située au niveau du Jardin Albert 1er[18][source insuffisante]. La sculpture reprend un mixte des designs de Tordo et Villemotte.

ActualitésModifier

Une partie de chaque assemblage de chaise est repeinte aux couleurs des maillots des vainqueurs du Tour de France 2020[19].

 
Chaises Bleues aux couleurs des maillots du Tour de France 2020

Le , dans le cadre des mesures anti Covid, la Mairie de Nice sous l'ordre du Maire de Nice Christian Estrosi procède au retrait des 440 chaises bleue[20]. Cette décision crée la controverse auprès des promeneurs[21].

RéférencesModifier

  1. « Les chaises bleues : de l’atelier à la légende - Tourrette-Levens », Tourrette-Levens,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  2.   « Une expo pour célébrer les chaises bleues de la Prom' », sur Nice-Matin, (consulté le 30 novembre 2020).
  3. ElantraTheme, « La chaise bleue sous toutes les coutures », Blog CANNES DESTINATION,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  4. PACA ECOBIZ, « La Chaise bleue : une histoire de famille ! »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur paca-ecobiz.fr, (consulté le 23 septembre 2018).
  5. Alamy Limited, « Géographie / travel France rues de Nice Promenade des Anglais voir Palais de la jetée, au début des années 1930 belle côte côtes shores Banque D'Images, Photo Stock: 60272691 - Alamy », sur Alamy (consulté le 23 septembre 2018).
  6. Henri Lluch, L'établissement de Marignane : de la SNCASE à l'Aerospatiale, Éditeur : Aerospatiale, établissement de Marignane, 1991, 185 pages, voir page 16 avec photo 3 chaises.
  7. [PDF] Michaël Zerrouki, Alexis Ducros, Georges Fettuciari, Interview Sissi et Fettu, retranscription de l'entretien, Éditions Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP), 16 pages, 5 septembre 2015, en ligne sur CASPWiki
  8. [PDF] Michaël Zerrouki, Histoire du Centre spatial de Cannes – Mandelieu pendant la seconde Guerre mondiale, Éditions Cannes Aéro Spatial Patrimoine (CASP), 65 pages, 19 septembre 2015, en ligne sur CASPWiki.
  9. Denis et Michele Maurin, « NICE, LES CHAISES BLEUES DE LA PROMENADE DES ANGLAIS - LE COMTE DE NICE EN IMAGES - Les photos du Comté de Nice. », sur www.lecomtedenice.fr (consulté le 30 novembre 2020).
  10. « L’ histoire de « la première Chaise Bleue » | Brasil Azur », sur www.brasilazur.com (consulté le 23 septembre 2018).
  11. « Chaises bleues de Nice | Provence 7 » (consulté le 26 novembre 2020)
  12. « Où sont les chaises bleues? », sur archives.nicematin.com (consulté le 23 septembre 2018).
  13. (en-GB) « Blue Chairs of the Promenade - Treasures of Provence », Treasures of Provence,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  14. « Cannes : La Croisette rééquipée en chaises bleues d'occasion », Nice-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 30 novembre 2020).
  15. « Cannes en 10 lieux incontournables », sur photo.geo.fr (consulté le 5 novembre 2018).
  16. « INPI – Service de recherche dessins et modèles », sur bases-modeles.inpi.fr (consulté le 4 octobre 2018).
  17. (en-US) « The Blue Chair: Symbol of Nice », Perfectly Provence,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  18. « SAB - Artiste Peintre & Décoratrice d’intérieur », sur www.sab-nice.fr (consulté le 23 septembre 2018).
  19. « Tour de France : circuler dans la métropole niçoise ce week-end sera compliqué », sur France Bleu, (consulté le 2 septembre 2020)
  20. « Mesures anti-covid: l'enlèvement des chaises bleues de la Promenade des Anglais a démarré - Nice-Matin », sur www.nicematin.com (consulté le 12 novembre 2020)
  21. « À Nice, controverse après le retrait des chaises bleues de la Promenade des Anglais », sur LEFIGARO (consulté le 28 novembre 2020)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

A propos de Nice de Jean Vigo