Ouvrir le menu principal

Chahir Belghazouani

footballeur marocain

Chahir Belghazouani
Image illustrative de l’article Chahir Belghazouani
Chahir Belghazouani
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Luxembourg FC Muhlenbach
Numéro 10
Biographie
Nom Chahir Belghazouani
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocaine
Naissance (32 ans)
Lieu Porto-Vecchio, France
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
2002-2003 Drapeau : France Sporting Toulon Var
2003-2004 Drapeau : France Grenoble Foot 38
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2004-2007 Drapeau : France Grenoble Foot 38 051 0(1)
2007-2012 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 00 00(0)
2008 Drapeau : France RC Strasbourg011 0(2)
2009 Drapeau : Suisse N. Xamax06 00(1)
2009-2010 Drapeau : France Tours FC 032 0(4)
2012 Drapeau : Belgique SV Zulte Waregem 09 00(0)
2012-2014 Drapeau : France AC Ajaccio 039 0(6)
2014 Drapeau : Belgique RWS Bruxelles 09 00(1)
2014-2015 Drapeau : France Stade brestois 29 030 0(3)
2015-2018 Drapeau : Grèce APO Levadiakos 029 0(2)
2019- Drapeau : Luxembourg FC Muhlenbach 03 00(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004Drapeau : Maroc Maroc - 17 ans01 (0)[1]
2005Drapeau : France France - 20 ans03 (0)[2]
2006Drapeau : France France Espoirs03 (0)
2012-2013 Drapeau : Maroc Maroc08 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 février 2019

Chahir Belghazouani né le 6 octobre 1986 à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud, France) est un footballeur franco-marocain[3]. Il peut jouer aussi bien buteur que milieu offensif.

Sommaire

BiographieModifier

Les origines de Chahir Belghazouani au Maroc se situent dans l'Oriental (Meknès par son père et Berkane par sa mère[4]).

ClubModifier

Formé au Grenoble Foot 38, il joue son premier match professionnel lors de la saison 2004-2005. Il se fait petit à petit sa place dans l'effectif de ce club. À l'inter-saison 2006-2007, il est annoncé sur les tablettes de Tottenham mais le transfert n'a pas lieu à cause d'une blessure.

L'année suivante, le 31 août 2007, il est transféré au Dynamo de Kiev pour une somme comprise entre 500 000 et 800 000 euros.

Après une saison en Ukraine, il est prêté le 20 juin 2008 au Racing Club de Strasbourg. Il joue milieu de terrain et se voit élu meilleur joueur de Ligue 2 pour le mois de septembre par l'UNFP, RTL et Eurosport. Le 23 octobre, Chahir est mis à pied par le RCS à la suite de son apparition dans un clip vidéo violent (avec des personnes armées) par un groupe de rap strasbourgeois mis en ligne sur Internet. Bien qu'il ait dit avoir été abusé par le réalisateur du clip, il est finalement licencié pour cette affaire par le club strasbourgeois le 1er novembre 2008.

Le joueur libéré de ses engagements intéresse le Racing Club de Lens et le FC Metz, deux candidats à la remontée en Ligue 1. Il fait un essai au Sochaux fin décembre 2008 mais c'est au club de 1re division suisse du Neuchâtel Xamax qu'il se voit finalement prêté. Cependant il n'honore pas ce prêt, puisqu'en accord avec le club, le contrat est interrompu avant la fin, officiellement pour des raisons de santé.

En juillet 2009, il est de nouveau prêté à un club de Ligue 2, le Tours FC[5]. Le 1er août 2009, au Stade de la Vallée du Cher il fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs en tant titulaire contre Le Havre (2-1) pour le compte du premier tour de la Coupe de la Ligue. Le 27 août 2009, il marque son premier but pour Tours, en Coupe de la Ligue, lors d'un match contre le FC Metz (1-2). Après une saison, il retourne en Ukraine.

Fin juin 2012, Belghazouani résilie son contrat avec le club belge de Zulte Waregem et arrivé libre à l'AC Ajaccio[6].

En , il signe au Stade brestois[7]. Après une saison au club breton, il le quitte pour l'APO Levadiakos, équipe de l'élite grecque.

SélectionModifier

Il participe aux jeux de la francophonie au Niger en 2005 avec l'équipe de France U20. Il remporte le Tournoi de Toulon en 2006 avec l'équipe de France U20.

En novembre 2012, il est convoqué par le sélectionneur national du Maroc, Rachid Taoussi, dans le cadre d'un match amical opposant le Maroc au Togo le 14 novembre 2012 [8],[9].

CarrièreModifier

Statistiques de Chahir Belghazouani au 14 juin 2016[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2004-2005   Grenoble Foot 38 Ligue 2 3 0 - - - - 3 0
2005-2006   Grenoble Foot 38 Ligue 2 28 1 1 0 1 0 30 1
2006-2007   Grenoble Foot 38 Ligue 2 13 0 - - - - 13 0
2007   Grenoble Foot 38 Ligue 2 5 0 - - - - 5 0
2007-2008   Dynamo Kiev Premier-Liha - - - - - - 0 0
2008   RC Strasbourg (prêt) Ligue 2 10 1 - - 1 1 11 2
2008-2009   Dynamo Kiev Premier-Liha - - - - - - 0 0
2009   Neuchâtel Xamax (prêt) Super League 6 1 - - - - 6 1
2009-2010   Tours FC (prêt) Ligue 2 28 3 2 0 2 1 32 4
2010-2011   Dynamo Kiev Premier-Liha - - - - - - 0 0
2011-2012   Dynamo Kiev Premier-Liha - - - - - - 0 0
2012   SV Zulte Waregem Division 1 3+6 0+0 - - - - 9 0
2012-2013   AC Ajaccio Ligue 1 29 6 - - 1 0 30 6
2013-2014   AC Ajaccio Ligue 1 8 0 - - 1 0 9 0
2014   Royal White Star Bruxelles (prêt) Division 2 9 1 - - - - 9 1
2014-2015   Stade brestois Ligue 2 25 2 5 1 - - 30 3
2015-2016   APO Levadiakos Super League 4 0 - - - - 4 0
Total sur la carrière 177 15 8 1 6 2 191 18

RéférencesModifier

  1. « Belghazouani en sélections »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.playerhistory.com (consulté le 17 décembre 2012)
  2. « Belghazouani en équipe de France », sur www.rlfoot.fr
  3. « Football : Chahir Belghazouani retourne au Dynamo Kiev », sur Bladi.net, (consulté le 1er mars 2015)
  4. Rachid Nahli, « Une première pour Chahir et Adrien », Le Soir Échos,‎ (lire en ligne)
  5. « Dynamo Kiev : Belghazouani à Tours », sur mercato365.com,
  6. Michaël Andreani, « Football (Ligue 1) - Chahir Belghazouani arrive à l'AC Ajaccio », sur www.alta-frequenza.com, (consulté le 17 décembre 2012)
  7. « Brest : Belghazouani, Tritz et Ranneaud ont signé », sur lesechos.fr, (consulté le 10 juin 2014)
  8. « Belghazouani en équipe du Maroc », sur www.frmf.ma
  9. « Belghazouani: « Je donnerai tout sur le terrain » », sur mountakhab.net
  10. « Statistiques de Belghazouani », sur www.footballdatabase.eu

Liens externesModifier