Ouvrir le menu principal

Château du Châtelet

château situé à Harchéchamp (France)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châtelet.

Château du Châtelet
Image illustrative de l’article Château du Châtelet
Château du Châtelet
Type Château
Début construction XIIe siècle
XVIe siècle
Propriétaire initial Thierry le Diable
Coordonnées 48° 23′ 08″ nord, 5° 46′ 33″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Vosges
Commune Harchéchamp

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Châtelet

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Château du Châtelet

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Château du Châtelet

Le château du Châtelet est un château de la commune d'Harchéchamp dans l'ouest du département des Vosges en région Lorraine. L'enceinte du parc enserre notamment une maison-forte du XVIIe siècle appelée château de Couvonges.

Il n'est pas à confondre avec le château homonyme du XIXe siècle, situé dans le même département à Bains-les-Bains.

Sommaire

HistoireModifier

Un premier château est construit à partir du XIIe siècle par Thierry le Diable (ou Thierry du Châtelet). Il fait élever sur un promontoire escarpé dominant le Vair, une grosse tour qui fut appelé Châtelet. La seigneurie prend alors ce nom que Thierry porte et transmet à son fils ainé Ferri (maison du Châtelet). Le château est ensuite entouré progressivement au Moyen Age de puissantes fortifications.

Le logis seigneurial est reconstruit au XVIe siècle dans le goût renaissance, et c'est ainsi qu'il nous est parvenu aujourd'hui. 1578 est la date portée par un cartouche en remploi dans le couloir d'accès à la tour sud[2]. Les aménagements intérieurs sont en parties refait au XVIIIe siècle. Voltaire a fréquenté le château ce même siècle, c'est pourquoi la rue principale du village porte son nom. À la Révolution française, il appartient à la famille de Bassompierre.

Le château ne fait actuellement l'objet d'aucune inscription ou classement au titre des monuments historiques.

DescriptionModifier

Le château est construit à l'intérieur de son enceinte médiévale sur une hauteur dominant le Vair. De plan rectangulaire, le bel édifice renaissance est adossé à deux tours carrées. La façade ouest donnant sur le parc conserve ses larges fenêtres à meneau et son haut toit percé de lucarnes.

Quelques éléments intérieurs ont été conservés comme la grande cheminée de la cuisine, la chapelle seigneuriale avec ses fresques, et un escalier à vis.

A part le château proprement dit, le mur d'enceinte entourant la propriété enserre un pavillon d'entrée au nord, une maison-forte dite château de Couvonges[3] (XVIIe siècle, il a servi de prison avant la Révolution française et a appartenu au général d'Empire Marie François Rouyer[4] ; il accueille actuellement un petit musée africain), une ferme (construite ou restaurée en 1650, date portée par un aisselier de charpente), une tour du côté du village (XVe siècle) et d'un grand garage semi-enterré (un petit musée automobile privé y est logé, visitable seulement aux journées européennes du patrimoine).

Galerie d'imagesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

SourceModifier

  • Jean-François Michel, Châteaux des Vosges, Nouvelles Éditions latines (ISBN 2-7233-0039-0)

Voir aussiModifier