Château de Wildenstein (Suisse)

château situé sur le territoire de la commune bâloise de Bubendorf, en Suisse

Château de Wildenstein (Suisse)
Image illustrative de l’article Château de Wildenstein (Suisse)
Gravure de 1758 représentant le château
Nom local Schloss Wildenstein
Type Château fort
Protection Bien culturel d'importance nationale
Coordonnées 47° 25′ 54″ nord, 7° 44′ 09″ est
Pays Suisse
Canton Bâle-Campagne
Commune Bubendorf
Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Campagne
(Voir situation sur carte : canton de Bâle-Campagne)
Château de Wildenstein (Suisse)
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Wildenstein (Suisse)

Le château de Wildenstein Écouter, appelé en allemand Schloss Wildenstein, est un château situé sur le territoire de la commune bâloise de Bubendorf, en Suisse.

HistoireModifier

Le château est construit au XIIIe siècle au sommet d'un éperon rocheux par Heinrich von Eptingen qui prit le nom de « Wildenstein » en 1293. Sous le règne de son fils Gottfrid, l'édifice est pris d'assaut en 1334 par les troupes bernoises et soleuroises à la suite d'une attaque de sujets bernois près de Thoune par les troupes de Wildenstein[1].

Le fils de Gottfried, Henmann, vendit le château en 1380 à une famille de Bade. Il passa ensuite entre plusieurs mains dans les années suivantes, ses propriétaires successifs (dont la ville de Bâle pendant quelques années) y apportant de nombreuses modifications et agrandissements.

Classé comme bien culturel d'importance nationale[2], le château est finalement acheté par le canton en 1995 et devient le théâtre d'événements culturels. En 2012, une votation populaire confirme que le château doit rester une possession du canton[3].

RéférencesModifier

  1. « Le château de Wildenstein », sur swisscastles.ch (consulté le )
  2. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Bâle-Campagne
  3. Peter Bernauer, « La forteresse de Wildenstein, un château bien caché dans le canton de Bâle-Campagne », NAV,‎ (lire en ligne)

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :