Ouvrir le menu principal

Château de Český Šternberk

(Redirigé depuis Château de Sternberg)

Château de Český Šternberk
Image illustrative de l’article Château de Český Šternberk
Le château, vu de nuit.
Nom local Hrad Český Šternberk
Période ou style Architecture gothique
Début construction 1241
Site web http://www.hradceskysternberk.cz/?fr.index
Coordonnées 49° 48′ 54″ nord, 14° 55′ 34″ est
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région historique Bohême
Région Bohême-Centrale
District Benešov
Commune Český Šternberk

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

(Voir situation sur carte : République tchèque)
Château de Český Šternberk

Le château de Český Šternberk ou château de Sternberg (en tchèque : Hrad Český Šternberk) est une forteresse gothique de Bohême (aujourd'hui en République tchèque), située à Český Šternberk[1], à 46 km au sud-est de Prague et surplombant la rivière Sázava.

HistoireModifier

La construction a été entreprise par Zdeslav de Sternberg en 1241. Le château appartient à la même famille des comtes de Sternberg depuis cette date, malgré quelques changements au cours de l'histoire.

Le château est pillé à deux reprises, en 1467 quand les troupes du roi de Bohême, Georges de Poděbrady, le conquièrent, et en 1627 lors d'une jacquerie, qui prend et pille le château.

En 1712, la fin de la lignée entraîne la perte du château jusqu'à son rachat par le comte Zdenko de Sternberg en 1841. Le Coup de Prague et la prise du pouvoir par les communistes entraînent l'expropriation de la famille, qui récupère le château en 1992, en vertu de la loi de restitution.

ArchitectureModifier

Si ses épais remparts lui donnent l'air d'une forteresse gothique, le château en lui-même présente de nombreuses caractéristiques ajoutées au fil du temps, en particulier lors des remaniements en style du gothique tardif à la fin du XVe siècle.

IntérieurModifier

Initialement de style baroque, l'intérieur du château a été remanié en style baroque.

Les collections du château comprennent une collection de gravures sur cuivre de l’époque de la guerre de Trente Ans, une collection de miniatures du XVIIe siècle (dit argenterie hollandaise) et tableaux de maîtres du royaume de Bohême comme Peter Johannes Brandl.

GalerieModifier

NotesModifier

  1. Ancienne Sternberg-de-Bohême, en allemand Böhmisch Sternberg.

Liens externesModifier