Ouvrir le menu principal

Château de Savigny-lès-Beaune

château fort français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Savigny.

Château de Savigny-lès-Beaune
Image illustrative de l’article Château de Savigny-lès-Beaune
Dassault Mirage 5 aux couleurs de la force aérienne belge devant le château.
Type Château fort
Début construction 1340
Propriétaire initial Le duc Eudes IV de Bourgogne
Propriétaire actuel Michel Pont, viticulteur et collectionneur
Destination actuelle Domaine viticole et musée
Protection  Inscrit MH (1940)
Coordonnées 47° 03′ 42″ nord, 4° 49′ 07″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Duché de Bourgogne
Region Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Savigny-lès-Beaune

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Château de Savigny-lès-Beaune

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château de Savigny-lès-Beaune

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Savigny-lès-Beaune

Le château de Savigny-lès-Beaune est un château fort du XIVe siècle sur un domaine viticole de 20 hectares du vignoble de la côte de Beaune, à Savigny-lès-Beaune en Côte-d'Or en Bourgogne-Franche-Comté. Il est inscrit aux monuments historiques depuis 18 décembre 1940[1], et héberge plusieurs musées et importantes collections de milliers d'automobiles, motos, avions, camions, et objets de viticulture ...

HistoriqueModifier

Ce château est construit vers 1340 par Jean de Frolois, Maréchal du duché de Bourgogne, pour le duc Eudes IV de Bourgogne.

Il est détruit en 1478 sur ordre de Louis XI, en représailles de ce que son propriétaire avait pris le parti de la duchesse Marie de Bourgogne et de son mari le futur empereur Maximilien Ier contre lui durant la guerre de succession de Bourgogne (1477–1482). Seul les corbeaux des mâchicoulis encore visibles sur deux tours sont conservés.

Au début du XVIIe siècle le château est restauré par la famille de seigneurs de Bouhier, par Étienne Bouhier, puis par son fils Jean Bouhier de Savigny, puis son petit-fils Bénigne Bouhier, qui fait construire le « Petit Château » après 1671.

En 1689, le château devient propriété de la famille de Migieu, puis par alliance, au général comte de La Loyère et à ses héritiers.

Au cours de l'année 1719, le Président de Migeu dut abandonner son château pendant quelques mois où il servit de résidence imposée à la petite fille du duc Louis II de Bourbon-Condé, la duchesse du Maine Louise-Bénédicte de Bourbon, durant son exil en Bourgogne.

Le spécialiste de la vigne Jules Guyot (1807-1872), auteur d'ouvrages viticoles de référence, y est mort lors d'un séjour.

Depuis le le château et le petit château contigu, font l’objet d’une inscription aux monuments historiques[1].

À ce jourModifier

En 1979, le château est acheté par Michel Pont, viticulteur exploitant d'un important domaine viticole de 20 hectares du vignoble de la côte de Beaune, qui y entreprend d'importants travaux de restauration. Ancien pilote de rallye automobile Abarth des années 1960, et important collectionneur passionné de mécanique, il y fonde plusieurs musées avec d'importantes collections mécaniques divers, visités par environ 30 000 visiteurs annuels et abritant, en 2018, la plus importante collection privée au monde d’avions de chasse, homologuée par le Livre Guinness des records[2] :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier