Ouvrir le menu principal

Château de Penrith

château britannique

Château de Penrith
Image illustrative de l’article Château de Penrith
Les ruines du château de Penrith
Nom local Penrith Caslte
Période ou style Château défensif du XVe siècle
Début construction 1399
Fin construction 1470
Destination initiale Défense contre les Écossais
Propriétaire actuel English Heritage
Site web www.english-heritage.org.uk/visit/places/penrith-castleVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées 54° 39′ 44″ nord, 2° 45′ 26″ ouest
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Région Angleterre du Nord-Ouest
Comté Cumbria
Localité Penrith

Géolocalisation sur la carte : Cumbria

(Voir situation sur carte : Cumbria)
Château de Penrith

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Château de Penrith

Le château de Penrith (Penrith Castle) est un château du XVe siècle situé dans la ville britannique de Penrith, dans le comté anglais de Cumbria, en face de la gare. Il fait aujourd’hui partie des propriétés de l’English Heritage.

HistoriqueModifier

Le château est commencé à la fin du XIVe siècle par Ralph Neville[1],[Note 1]. Il est agrandi et devient ensuite propriété de la couronne britannique ; il a probablement été la résidence de Richard III lorsqu’il était duc de Gloucester. Celui-ci donne la plupart des propriétés royales de Cumbrie à Hans Willem Bentinck, 1er comte de Portland.

Le terrain du château est vendu[Quand ?] à la Compagnie de chemin de fer de Londres et du Nord-Ouest (en) (London and North Western Railway), qui fait construire la gare de Penrith (en) ; il devient ensuite propriété du district urbain de Penrith, qui y fait aménager dans les années 1920 un parc public.

IllustrationsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externesModifier

SourcesModifier

  1. Page du château sur le site de l’English Heritage
  2. (en) William Gilpin, Observations relative chiefly to Picturesque Beauty, Made in the Year 1772 : On several Parts of England; Particularly the Mountains, and Lakes, of Cumberland & Westmoreland, vol. II, Londres, R. Blamire, , 3e éd. (1re éd. 1786) (lire en ligne), p. 84

NotesModifier

  1. Il est dit qu’il aurait été commencé entre 1399 par William Strickland (en), futur évêque du diocèse de Carlisle ; voyez la page du château sur le site visitecumbria.com.