Ouvrir le menu principal

Château de Gola Dzierżoniowska
Image illustrative de l’article Château de Gola Dzierżoniowska
Période ou style Architecture Renaissance
Début construction 1580
Propriétaire initial Léonard von Rohnau
Destination actuelle Hôtel de luxe[1]
Protection Ministère de la culture et du patrimoine national (Pologne)
Site web http://www.gola.pl
Coordonnées 50° 44′ 11,43″ nord, 16° 47′ 25,03″ est
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Voïvodie de Basse-Silésie
Powiat Dzierżoniów
Commune Niemcza

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Château de Gola Dzierżoniowska

Le château de Gola Dzierżoniowska (à l'origine château de Guhlau, Schloss Guhlau) se situe dans le sud-ouest de la Pologne dans le village de Gola Dzierżoniowska qui appartient à la commune de Niemcza, dépendant du powiat de Dzierżoniów de la voïvodie de Basse-Silésie. Il se trouvait avant 1945 dans la province de Silésie allemande.

Il se situe à environ 4 km au nord-ouest de Niemcza, 18 km à l'est de Dzierżoniów et 47 km au sud de Wrocław.

Sommaire

HistoireModifier

Le château de Guhlau a été érigé en 1580 par Léonard von Rohnau. Ses fondations reposent sur un roc en granit. Des écrits témoignent de la présence d’une population sédentaire dès les environs de l’an 1000.

L’édifice d’origine, de style Renaissance, a été agrandi dans les années 1600-1610. Il connut toute une série de transformations au début du XVIIIe siècle. Mal entretenu et délabré, une restauration du palais s’est avérée nécessaire entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

Malheureusement, le château a été partiellement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses propriétaires, la famille von Prittwitz und Gaffron, ont dû abandonner la propriété qui a été confisquée par l’État polonais, lors des changements de frontières. Ensuite, le château tomba progressivement en ruine.

Le magnifique parc entourant la propriété a été également dévasté. Heureusement, aujourd’hui, tant le château que le parc sont sous la protection du Ministère de la Culture et du Patrimoine (Pologne). Le château de Gola est un lieu particulièrement intéressant car il s’agit d’un des plus anciens et plus grands édifices Renaissance de la région[2].

ArchitectureModifier

Le château de style Renaissance a été édifié sur une colline rocheuse en 1580 par Léonard von Rohnau. Ceci est confirmé par une inscription au-dessus de l’entrée principale « Au nom de Dieu, Amen. Le 29 février de l’an 1580 Léonard von Rohnau a entamé la construction et grâce à Dieu l’a couverte d’un toit». Le château de l’époque médiévale avait un caractère défensif, ce qui est confirmé par son côté ouest escarpé, sa fosse du côté est et ses doubles murs en pierre.

Le château a été construit d’après une forme carrée avec une cour intérieure. Au milieu de la cour se trouve un tilleul vieux de trois cents ans. Au début du XVIIe siècle, une tour fut rajoutée dans la partie est. Depuis cette époque, la forme de l’édifice n’a plus évolué.

Le château possède un magnifique portail et des murs à décor sgraffite.

 
Portail et murs à décor sgraffite du château de Gola

ParcModifier

Le parc de Gola se situe au pied du château. D’une superficie de 13 hectares, il contient plus de 1 600 arbres de trente-six essences du monde entier. Le parc est équipé d’un système complexe d’eau. La rivière d’origine irrigue successivement les sept étangs du parc. Au fil des années, la plupart des étangs ont été envahis par la végétation. Il s’en dégage une atmosphère romantique qui combine espaces d’eau et espaces verts. Le paysage environnant est magnifique.

Le parc abrite une faune et une flore très riche. Des allées de hêtres centenaires nous conduise du château à travers le parc jusqu’au sanctuaire des 7 étangs.

Le dernier inventaire de la flore du parc de Gola a été effectué au printemps 2001 par une équipe constituée d’Ewa Domaszewska, Artur Barcki et Cédric Gendaj.

Il contient une liste exhaustive de 1 619 arbres de trente-six espèces différentes. La version complète de cet inventaire est disponible en référence (les noms des espèces représentées est disponible uniquement en polonais et en latin)[3].

ReconstructionModifier

À partir de l’an 2000, des travaux intensifs ont commencé avec pour objectif de rendre son aspect initial aux lieux. Les travaux ont bénéficié en 2007-2008 de fonds de type Priorité 1 du programme « Héritage culturelle » du Ministère de la Culture et de l’héritage national (Pologne).

Hôtel, Spa & RestaurantModifier

En 2013, un hôtel, spa et restaurant de luxe ouvrent leurs portes: Uroczysko 7 stawów - Sanctuaire des sept étangs.

   
État initial État actuel

EnvironsModifier

À moins de 20 km

À moins de 50 km

Notes et référencesModifier