Ouvrir le menu principal

Château de Frapesle

château fort français

Château de Frapesle
Image illustrative de l’article Château de Frapesle
Période ou style XIXe siècle
Protection  Inscrit MH (1993)
Coordonnées 46° 56′ 54″ nord, 1° 58′ 27″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Berry
Région Centre-Val de Loire
Département Indre
Commune Issoudun

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Frapesle

Situé à la sortie d'Issoudun (Indre), le château de Frapesle a abrité plusieurs séjours de l'écrivain Honoré de Balzac en 1834, 1835 et 1838, chez son amie Zulma Carraud.

Sommaire

HistoireModifier

Balzac s'est inspiré de la vie à Issoudun, du parc du château et des alentours pour y situer le cadre de son roman La Rabouilleuse (qui est le surnom donné à l'héroïne, Flore Brazier, à cause de son habitude de troubler l'eau d'une petite rivière bordant le jardin de Frapesle pour y pêcher des écrevisses, ce qu'on appelait localement « rabouiller »). Il a également emprunté le nom de Frapesle dans Le Lys dans la vallée quand il y décrit le chateau de Valesne qui se trouve à Saché.

Le château est aujourd'hui propriété privée appartenant à la famille Luneau. Avec son parc, le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

ArchitectureModifier

La maison d'habitation a été modifiée sous le Second Empire[3], par l'ajout d'un balcon de style colonial posé sur pieds avec une avancée de toit.

Parcs et jardinsModifier

Le parc a été créé vers 1830 et réaménagé dans les années 1860-1870. Le parc de Frapesle et l'ensemble de ses aménagements du XIXe siècle ont été inscrits aux monuments historiques, ainsi que les alignements d'arbres qui bordent l'avenue de Frapesle.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier