Château de Ferrières (Tarn)

château à Fontrieu (Tarn)

Château de Ferrières
Image illustrative de l’article Château de Ferrières (Tarn)
Entrée du château.
Début construction XIe siècle
Propriétaire actuel privé
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1925)
Logo monument historique Classé MH (1988)
Coordonnées 43° 39′ 27″ nord, 2° 26′ 38″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Tarn
Localité Ferrières
Géolocalisation sur la carte : Tarn
(Voir situation sur carte : Tarn)
Château de Ferrières
Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées
(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Château de Ferrières

Le château de Ferrières est un édifice fortifié, situé dans la commune de Ferrières en France et inscrit aux monuments historiques depuis le 19 mai 1925 et classé depuis le 10 mai 1988[1].

HistoriqueModifier

La famille Taillefer est maître de la seigneurie au XIIIe siècle et on ne connaît que peu de chose de leur demeure, même si des voutes seraient antérieure à cette époque. Le château actuel a été profondément remanié et fortifié par Guillaume de Guilhot. Chef protestant pendant les guerres de religion qui ont fait rage dans la région, il amasse un trésor de guerre à la suite de ses victoires et utilise ce butin pour fortifier les défenses du château et en faire une des plus imposante forteresse de la région. Le roi de Navarre, futur roi Henri IV aurait fait halte au château en 1585, lors de la visite qu'il fit à Castres[2].

En 1708, le château est acheté pour servir de prison. Y sont enfermés des prisonniers sans jugement par lettre de cachet. Le propre fils de Armand Thomas Hue de Miromesnil, garde des sceaux, y a séjourné. En 1793, pendant la révolution, les tours sont démolies, mais le logement est conservé[2].

La sauvegarde et la restauration du château sont assurés par l'association Ferrières-Renaissance[3].

DescriptionModifier

Le plan du château est un hexagone irrégulier dont les angles sont occupés par des tours. Les bâtiments d'habitations sont de style Renaissance. La façade est richement ornée de sculptures. Des fenêtres à meneau sont encadrées de colonnettes ouvragées.

À l'intérieur des cheminées et un escalier sont remarquables pour leur décor sculpté[1].

Galerie de photosModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Château de Ferrières », notice no PA00095554, base Mérimée, ministère français de la Culture (consulté le 21 octobre 2015)
  2. a et b Philippe Cros, Châteaux manoirs et logis : Le Tarn, Chauray, Éditions patrimoines médias, , 319 p. (ISBN 2-910137-43-0), p. 290
  3. « Ferrières-Renaissance : Retrouver les lustres d'antan de « son » château. », La Dépêche du Midi,‎ (ISSN 0181-7981, lire en ligne)

BibliographieModifier

  • Philippe Cros, Châteaux manoirs et logis : Le Tarn, Éditions patrimoines médias, , 319 p. (2-910137-43-0), p. 290

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier