Château de Coulommiers

Château de Coulommiers
Image illustrative de l’article Château de Coulommiers
Vue cavalière du Château du Coulommiers-en-Brie, par Mérian
Période ou style Architecture classique
Type château
Destination initiale maison de plaisance
Destination actuelle Château détruit
Coordonnées 48° 48′ 39,5″ nord, 3° 05′ 16,2″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Brie
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Commune Coulommiers
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Coulommiers

Le château de Coulommiers, dit aussi château de Colombière en Brie ou de Coulommiers en Brie, est un château construit au XVIIe siècle et détruit au siècle suivant. Il se situait à l'emplacement de l'actuel parc des Capucins de Coulommiers, en Seine-et-Marne.

HistoireModifier

Le château classiqueModifier

Le château fut construit au XVIIe siècle par Catherine de Gonzague, duchesse de Longueville.

Le contrat de maçonnerie pour la reconstruction du château avait été signé le suivant les dessins de Salomon de Brosse. Les travaux seront suivis par Charles Du Ry, collaborateur de Salomon de Brosse, assisté de son fils Mathurin.

À la mort de Catherine de Gonzague en 1629, les travaux ne sont pas terminés puisque l'aile d'entrée reste à bâtir.

 
Pavillons des gardes de l'ancien château de Coulommiers construits par François Mansart, dans le parc des Capucins.

Au début de l'année 1631, son fils, Henri II d'Orléans, décide de terminer les travaux et en confie la direction à François Mansart. Le est en effet passé un marché de travaux par Henri II d'Orléans au maître maçon Charles Du Ry qui avait travaillé pour Salomon de Brosse.

Au cours de l'année 1649, François Mansart intervient de nouveau dans deux galeries basse et haute et dans le pavillon antérieur droit, où il installe un appartement de bains et au-dessus, un salon à l'italienne.

 
Vue de la Grande Perspective des jardins du château de Coulommiers, depuis le premier étage, vers 1660.

La démolitionModifier

Au XVIIIe siècle, entre 1736 et 1738 intervient la démolition du château par le duc de Luynes, car le bâtiment avait été construit dans une zone peu salubre[1].

Seuls demeurent les pavillons des gardes construits suivant les plans de François Mansart, le porche d'entrée du château au fond de la cour, ainsi que les portiques concaves qui étaient situés dans les angles du fond de la cour, construits selon les plans de Salomon de Brosse.

De nos joursModifier


NotesModifier

  1. « Structurae » (consulté le 16 octobre 2018)

BibliographieModifier

  • Babelon, Jean-Pierre / Mignot, Claude (1998): François Mansart. Le génie de l'architecture. Editions Gallimard, Paris (France), pp. 126-129.
  • Pérouse de Montclos, Jean-Marie (1988): Le guide du Patrimoine: Ile-de-France. Ministère de la Culture, Hachette, Paris (France), pp. 196-198.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Plans et vues du château, suivant des dessins conservés à la BNF :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b525049919.item

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52504990v.r=chateau%20coulommiers?rk=21459;2

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52504992r.r=chateau%20coulommiers?rk=42918;4

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b525049936.r=chateau%20coulommiers?rk=107296;4

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52504994n.r=chateau%20coulommiers?rk=85837;2

Sur les autres projets Wikimedia :