Château d'Apchon

château à Apchon (Cantal)

Le château d'Apchon est l'ancien château médiéval de la famille d'Apchon, l'une des plus puissantes et des plus considérées parmi les familles nobles de Haute-Auvergne. Il est situé sur un puech dominant le village d'Apchon dans le Cantal.

Château d'Apchon
Image illustrative de l’article Château d'Apchon
Ruines du château
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIe siècle
Fin construction milieu XVIe siècle
Propriétaire initial Amblard d'Apchon
Destination initiale Forteresse, demeure seigneuriale
Propriétaire actuel Mairie d'Apchon
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2012)
Coordonnées 45° 15′ 00″ nord, 2° 41′ 40″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Auvergne
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Commune Apchon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château d'Apchon
Géolocalisation sur la carte : Cantal
(Voir situation sur carte : Cantal)
Château d'Apchon

Il a été inscrit à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du ,[1].

HistoireModifier

Forteresse sans doute construite aux 12e-13e siècles, elle fut reconstruite entre 1408 et 1422. Pendant la guerre de Cent Ans, le château est situé entre le territoire conquis par les Anglais et celui encore contrôlé par le roi de France. Il est plusieurs fois attaqué et servira de base de départ pour la reconquête du Limousin.

Il n'était plus habitable en 1760.

Description et sauvegardeModifier

 
Le village d'Apchon vu du château

Le château est implanté en haut d'un dyke basaltique, à 1 100 mètres d'altitude, qui domine les vallées de la Rhue, de la Santoire, et du Marilhou. Il présente une enceinte cantonnée de cinq tours rondes et de deux tours engagées.

Après l'inscription du château à la liste des monuments historiques en 2012, la municipalité d'Apchon a lancé un programme de travaux afin de sauvegarder et de mettre en sécurité ce site.

La première phase de travaux, dont le coût est estimé à 220 000 , a débuté en [2]. Ce projet a reçu le soutien financier de nombreux partenaires publics, mais aussi de donateurs privés grâce à une souscription publique ouverte par la Fondation du Patrimoine.

Deux autres tranches sont prévues par la suite. Ce plan de sauvegarde et de mise en valeur s'inscrit dans un plan global de développement touristique porté par la communauté de communes du Pays Gentiane[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier