Cesare Rubini

Cesare Rubini, né le à Trieste et mort le à Milan[1], est un entraîneur et ancien joueur de basket-ball et de water-polo italien.

Cesare Rubini
Joueur de face avec le ballon dans les mains, défendu sur son côté par un joueur les bras écartés.
Cesare Rubini, avec le ballon, face à un joueur de Victoria Pesaro
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Sports
Équipe
Distinction

BiographieModifier

Figurant parmi les plus grands sportifs italiens de l'histoire, il sera l'un des rares sportifs à mener une carrière de haut niveau dans deux sports différents, le basket-ball et le water-polo. Dans ces deux disciplines, il sera international italien. Il devra toutefois faire un choix lors des Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres, compétition au cours de laquelle il obtient une médaille d'or avec l'équipe de water-polo.

Durant sa carrière de sportif, il occupera le poste d'entraîneur-joueur en waterpolo, remportant 6 titres de champions d'Italie. Puis, à la fin de sa carrière de sportif, il devient l'un des plus grands entraîneurs de l'histoire de basket-ball italien: il remporte avec son club de Olimpia Milan 10 titres de Champion d'Italie, la Coupe des clubs champion 1966 et les Coupe des Coupes 1971 et 1972. Il occupera également le poste de sélectionneur national et conduira la sélection italienne à la médaille de bronze lors des Jeux olympiques d'été de 1980 de Moscou.

Sa carrière dans le monde du basket-ball sera récompensée en 1994 d'une élection au Basketball Hall of Fame. En 2013, après sa mort, il est également introduit au FIBA Hall of Fame et figure aussi sur la liste des membres de l'International Swimming Hall of Fame.

Il meurt le à 87 ans.

HommageModifier

Le , en présence du président du Comité national olympique italien (CONI), Giovanni Malagò, a été inauguré le Walk of Fame du sport italien dans le parc olympique du Foro Italico de Rome, le long de Viale delle Olimpiadi. 100 tuiles rapportent chronologiquement les noms des athlètes les plus représentatifs de l'histoire du sport italien. Sur chaque tuile figure le nom du sportif, le sport dans lequel il s'est distingué et le symbole du CONI. L'une de ces tuiles lui est dédiée [2].

WaterpoloModifier

ClubModifier

PalmarèsModifier

ClubModifier

  • 6 titres de champion d'Italie

Sélection nationaleModifier

Basket-ballModifier

ClubModifier

PalmarèsModifier

ClubModifier

Joueur

Entraîneur

Sélection nationaleModifier

Joueur

Entraîneur

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. fiba.com
  2. (it) « Inaugurata la Walk of Fame: 100 targhe per celebrare le leggende dello sport italiano », sur Comitato Olimpico Nazionale Italiano (consulté le ).
  3. (en) « David Robinson, Pat Summitt lead FIBA Hall of Fame list », sur usatoday.com,

Liens externesModifier