Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balbo (homonymie).
Cesare Balbo
Cesare Balbo 1848.jpg
Portrait de Cesare Balbo
Fonctions
Député du Royaume de Sardaigne (d)
-
Député du Royaume de Sardaigne (d)
-
Député du Royaume de Sardaigne (d)
-
Député du Royaume de Sardaigne (d)
-
Président du conseil des ministres du Royaume de Sardaigne (en)
-
Député du Royaume de Sardaigne (d)
Ambassadeur
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
Parti politique
Membre de

Cesare Balbo[1], comte de Vinadio [2], né le à Turin et mort dans la même ville le [3], était un historien italien du XIXe siècle, qui fut l'un des théoriciens et des acteurs principaux du Risorgimento[4].

Sommaire

BiographieModifier

 
Storia d'Italia dalle origini fino ai nostri giorni, 1913

Fils du comte Prospero Balbo, Cesare Balbo suit son père en exil à Florence. En 1807, il est nommé auditeur au Conseil d'État de l'Empire (le Piémont à cette époque était rattaché à la France). En 1814, il s'engage dans l'armée piémontaise et participe à l'invasion du Dauphiné pendant les Cent-Jours[5].

Balbo est hostile aux sociétés secrètes (les carbonari) et est partisan d'une monarchie constitutionnelle confiée à la Maison de Savoie [6].

Bien que défavorable au soulèvement piémontais de 1821, mais ami du régent Charles-Albert, il devient suspect au roi Charles-Félix et doit s'exiler en Provence puis à Paris. En 1825, il est autorisé à revenir à Turin [7].

Il se fait connaitre par des travaux d'érudition: Histoire d'Italie depuis 476 jusqu'en 776, traduit les Annales de Tacite (Turin, Pomba, 1830) [8], écrit une Vie de Dante. Mais surtout, en 1844, dans son ouvrage Delle speranze d'Italia il défend l'idée que l'Italie ne pourra faire valoir sa primauté morale en Europe (titre de l'ouvrage que Gioberti publie à la même époque) tant qu'elle sera occupée ou sous influence des Autrichiens. Il est à ce titre considéré comme l'un des chefs du Risorgimento [9] En 1846, il publie Della storia d'Italia dall origini fino ai nostri tempi. Ces deux ouvrages eurent une influence considérable en Italie [10]

En , pendant les évènements révolutionnaires le roi Charles-Albert, le nomme président de la commission chargée de la loi électorale. En mars 1848, il est nommé président du conseil des ministres du royaume de Sardaigne (le premier à ce poste). Le ministère Balbo doit se retirer après la défaite piémontaise de Custoza (). Nommé ambassadeur à Rome, il ne parvient pas à entraîner durablement le pape Pie IX dans le mouvement pour l'unification de l'Italie. Redevenu député, il s'oppose aux lois sur l'abolition du for ecclésiastique et sur le mariage civil présentées par les ministères de d'Azeglio. En novembre 1852, avec l'arrivée de Cavour au pouvoir il abandonne ses fonctions politiques.

Notes et référencesModifier

  1. http://cronologia.leonardo.it/storia/biografie/balboces.htm
  2. Chantal Balbo di Vinadio, Cesare Balbo. Un ritratto di famiglia, 2013
  3. http://www.treccani.it/enciclopedia/cesare-balbo/
  4. M. Fubini Leuzzi (a cura di) Cesare Balbo, Storia d'Italia e altri scritti, Utet, 2013
  5. Cesare Parrini, Cesare Balbo, Torino, Utet, 1861 (reprint en 2010)
  6. http://www.academia.edu/31081527/Cesare_Balbo_rivoluzionario_moderato
  7. G. De Rosa (a cura di), F. Traniello (a cura di), Cesare Balbo alle origini del cattolicesimo liberale, Roma-Bari, Laterza, 1996
  8. http://www.academia.edu/s/6444d984f9/cesarebalbocatalogazioneincorsoodt
  9. http://www.academia.edu/30938345/Cesare_Balbo_ed_i_suoi_corrispondenti
  10. http://www.academia.edu/30879703/Cesare_Balbo_liberale_moderato_e_studioso_di_storia_medievale

BibliographieModifier

  • Della vita e degli scritti del Conte Cesare Balbo. Rimembranze di E. Ricotti con documenti inediti, Firenze, Le Monnier, 1856.
  • Carlo Magenta, Cesare Balbo, Firenze, Barbera, 1873.
  • G. Battista Scaglia, Cesare Balbo. Il Risorgimento nella prospettiva storica del progresso Cristiano, Edizioni Studium, 1976.
  • G. De Rosa (a cura di), F. Traniello (a cura di), Cesare Balbo alle origini del cattolicesimo liberale, Roma-Bari, Laterza, 1996.
  • Cesare Balbo, Della monarchia rappresentativa in Italia (1847), Elibron Classics, 2001.
  • Cesare Parrini, Cesare Balbo, Torino, Utet, 1861 (reprint en 2010).
  • Il Regno Di Carlomagno in Italia e Scritti Storici Minori Di Cesare Balbo, Pubblicati Per Cura del Cav. Boncompagni, Torino, Pomba, 1861, reprint en 2010.
  • Carlo Cattaneo (a cura), Vita di Dante di Cesare Balbo, Kindle Edition, 2011.
  • Cesare Balbo, Novelle (1833), Kindle edition, 2012.
  • Chantal Balbo di Vinadio, Cesare Balbo. Un ritratto di famiglia, 2013.
  • M. Fubini Leuzzi (a cura di), Cesare Balbo, Storia d'Italia e altri scritti, Torino, Utet, 2013.
  • Novelle di Cesare Balbo: Nuova Edizione coll'aggiunta di una novella e due drammi sinora inediti (Classic Reprint), 2017.
  • Cesare Balbo, The Life and Times of Dante Alighieri, Vol. 1 of 2 (Classic Reprint), 2017.

Liens externesModifier