Cervus elaphus yarkandensis


Cervus elaphus yarkandensis[1], ou cerf de Yarkand (ou encore cerf de Theenivs), est une sous-espèce du cerf élaphe. Certains auteurs le considèrent comme identique au cerf de Bactriane (en) ou cerf de Boukhara, connu sous l'appellation Cervus elaphus bactrianus[2]. D'autres y voient deux sous-espèces distinctes, le cerf de Yarkand habitant plus à l'est que celui de Bactriane[3].

Habitat et statutModifier

Si on le considère comme distinct de la sous-espèce de Bactriane, le cerf de Yarkand vit dans les monts Tian Shan et les steppes du bassin du Tarim, celui de Bactriane étant plutôt typique des forêts claires ripariennes d'Asie centrale[4].

John Fletcher, en 2014, le décrit comme probablement éteint, ce qui n'est pas confirmé par ailleurs[5].

DescriptionModifier

C'est un cerf de taille moyenne (135 à 140 cm au garrot). La longueur condylobasale du crâne est de 396 mm, sa largeur de 160, avec une dentition supérieure longue de 126 à 128 mm, soit un peu plus que le cerf élaphe européen. Sa morphologie est adaptée à la course et au saut, avec des hanches larges[6]. Son pelage est légèrement roux avec une grande tache claire, y compris sa queue. Ses bois ont généralement cinq andouillers avec une fourche terminale dirigée vers l'avant. Le cinquième andouiller est généralement plus grand que le quatrième et est incliné vers l'intérieur.

Notes et référencesModifier

  1. « Mammal Species of the World - Browse: yarkandensis », sur www.departments.bucknell.edu (consulté le 2 décembre 2019)
  2. « Cervus elaphus yarkandensis | CMS », sur www.cms.int (consulté le 3 décembre 2019)
  3. Valerius Geist, Deer of the World: Their Evolution, Behaviour, and Ecology, Stackpole Books, USA, 1998, p. 200 [1]
  4. Valerius Geist, Deer of the World: Their Evolution, Behaviour, and Ecology, Stackpole Books, USA, 1998, p. 200.
  5. John Fletcher, Deer, Reaktion Books, London, 2014, p. 19 [2]
  6. Valerius Geist, Deer of the World: Their Evolution, Behaviour, and Ecology, p. 200.